Les films sortis le mercredi 14 septembre 2022

À voir

★★★☆☆ Chronique d'une liaison passagère 

Charlotte et Simon, deux Parisiens quadra-quinqua débutent une relation reposant sur le plaisir de partager ébats et moments complices, ainsi que sur la certitude de ne pas s’engager l’un vis-à-vis de l’autre — Simon étant par ailleurs marié. Mais au fil du temps et des expériences, leurs rapports évoluent… 

 lire aussi : Rentrée ciné 2022 : À manger, à boire… et à vomir aussi

Depuis Vénus et Fleur (2003), l’œuvre d’Emmanuel Mouret laboure en tous sens la carte du tendre, baguenaudant entre romances sentimentales et tragi-comédies adultérines, où l’issue est rarement joyeuse : le souvenir nostalgique d’une liaison et de ses exultations pèse généralement sur ses héros  masculins défaits par la fatalité de la rupture — « il n’y a pas d’amour heureux », postulait Aragon. Comme son explicite titre l’indique, cet opus ne fait pas exception. Mais avant d’arriver à la séparation, il y a l’approche, les hésitations et les étreintes ; les promenades dans un Paris de beaux quartiers, de musées et de jardins publics, d’où s’envolent des dialogues précis-précieux bien ourlés, disséquant le désir, les convenances ; mettant vainement en équation le futur ou tentant de rationaliser ce qui échappe à tout le monde : les sentiments.

Dans cette Chronique…, Vincent Macaigne joue une partition ô combien connue mais avec quelle subtilité : des atermoiements à la souffrance, tout son corps hurle sa douleur ou sa jalousie quand les mots sont tus. Attachant parce que pathétique (et réciproquement), cet ours maladroit provoque devant nos yeux la fin de la passion qu’éprouve sa dulcinée à son endroit. Il faudrait être de pierre pour ne pas éprouver d’empathie à cet instant du film pour son désarroi à venir, ni pour admirer la mécanique ciselée de l’auteur. Entre Rohmer et Woody Allen, il y avait une place ténue à prendre ; elle est désormais bien pourvue par Mouret.

 lire aussi : Les films sortis le mercredi 7 septembre 2022

de Emmanuel Mouret (Fr., 1h40) avec Sandrine Kiberlain, Vincent Macaigne, Georgia Scalliet…


★★★☆☆ Le Tigre qui s'invita pour le thé 

« Dieu a inventé le chat pour que l'Homme ait un tigre à caresser chez lui », écrivait Victor Hugo. Les conteurs, quant à eux, continuent de faire appel à ses services : conjuguant la férocité des bêtes fauves à la grâce puissante des félins, le tigre ouvre à toutes les métaphores possibles en réjouissant l’œil — et en faisant frissonner les tout-petits. Pas étonnant, donc, que l’on trouve autant de courts métrages d’animation mettant en avant leur côté malicieux, glouton, capricieux… - au passage, des “qualités” dans lesquelles lesdits tout-petits peuvent aisément se retrouver.

Menant à l’adaptation de l’album jeunesse homonyme de Judith Kerr, Le Tigre qui s'invita pour le thé (jolie réussite musicale, aux traits fins, aux mouvements souples et aux décors minimalistes), ce programme réunit donc quatre films ayant pour point commun d’abriter chacun au moins un tigre. On y revoit avec plaisir Tigres à la queue leu leu de Benoît Chieux, conte asiatique ayant concouru pour le César (un bien singulier éloge de la paresse), mais aussi deux adorables historiettes Le Tigre sur la table (avec son stop motion) ainsi que Quand je serai grand. Celui-ci nous fait à nouveau reconsidérer les chatons avec précaution : derrière leurs rayures, peut-être qu’ils sont persuadés d’être des tigres…

De Kariem Saleh, An Vrombaut, Benoît Chieux & Robin Shaw (All., G.-B., Fr., 41min) dès 3 ans…


★★★☆☆ 107 Mothers 

Une prison en Ukraine, où sont enfermées des criminelles — dont Lesya — enceintes et/ou mères jusqu’à ce que leur enfant atteigne l’âge de trois ans. Leur quotidien ; celui d’une des gardiennes Iryna, entre sa vie au travail et sa vie privée. Portrait de groupe avec femmes et quelques enfants…

Avec ses séquences posées montrant l’intimité des prisonnières, la liturgie du travail, leurs parloirs ou leurs interrogatoires entrecoupées de plans noirs marquant l’ellipse (et faisant écho au caviardage des courriers auquel s’astreint chaque jour Iryna), 107 Mothers assume une esthétique documentarisante : bien que fiction, le film revendique s’inspirer de la vie des détenues du centre pénitentiaire d’Odessa. Le choix de mêler à leur parcours celui d’une des garde-chiourme s’avère judicieux : de quel côté des barreaux qu’elles soient, ces femmes sont également entourées de murs. Et si Iryna peut sortir de l’établissement le soir, c’est pour trouver la réclusion de sa propre solitude ou l’enfer de sa mère tyrannique. Plus “sœur“ de détention que matonne, elle témoigne pour Lesya et son fils une bienveillance compréhensible assimilable à un sentiment maternel. Et si l’ultime plan, tourné sur l’emblématique escalier d’Odessa renvoie immanquablement Le Cuirassé Potemkine, il raccommode le souvenir de la mère et de l’enfant abattus : ici, l’amour remplace la mort. Un bémol : 107 Mothers ayant été tourné avant le conflit, qui sait ce qu’il peut rester de ce message d’espoir ?

De Péter Kerekes (Slov.-Tch.-Ukr., 1h35) avec Maryna Klimova…


À la rigueur

★★☆☆☆ Tout fout le camp 

Journaliste au Courrier Picard, Thomas est chargé de faire le portrait d’Usé qui fut un folklorique candidat à l’élection municipale d’Amiens. Après une soirée à sympathiser, ils découvrent dans la rue le corps sans vie de Jojo, qui soudain ressuscite. Un étrange road movie s’improvise alors, non exempt d’absurdités… 

On ne sait jamais trop comment aborder le cinéma de Sébastien Betbeder, avec ses comédies initiatiques un brin erratiques — ce n’est pas pour rien qu’il apprécie tant le road movie. Si le burlesque et l’humour à froid ont souvent leur rond de serviette (comme Thomas Scimeca, son interprète fétiche), le rire n’est hélas pas souvent au rendez-vous. Et cela s’avère bien regrettable lorsque l’on signe des comédies, fussent-elles décalées, branchées, politiques ou teintées d’une vague ambition fantastique (comme ici). L’hybridation des genres ne constitue pas en soi un problème, loin s’en faut ; le côté bancal, l’enchaînement de situations poussif et l’incorporation d’une authentique “personnalité politique“ (très) folklorique donnent en revanche à la chose une apparence de salmigondis sympa pour les potes qui y ont participé mais sans grand intérêt pour les autres spectateurs.

de Sébastien Betbeder (Fr., 1h35) avec Thomas Scimeca, Jonathan Capdevielle, Léonie Dahan-Lamort…

 lire aussi

derniers articles publis sur le Petit Bulletin dans la rubrique Ecrans...

Mardi 26 avril 2022 Fruit du travail de bénédictin d’un homme seul durant sept années,  Junk Head décrit en stop-motion un futur post-apocalyptique où l’humanité aurait atteint l’immortalité mais perdu le sens (et l’essence) de la vie. Un conte de science-fiction avec...
Mardi 26 avril 2022 Orfèvre dans l’art de saisir des ambiances et des climats humains, Mikhaël Hers (Ce sentiment de l’été,  Amanda…) en restitue deux : l’univers de la radio la nuit et l’air du temps des années 1980. Une fois encore, le prodige de son alchimie teintée...
Mardi 26 avril 2022 Dans le cadre de l’opération Mai à Vélo, le cinéma Le Family proposera deux animations spéciales dans le (...)
Mardi 26 avril 2022 Comme chaque mois, le Méliès Saint-François vous convie à sa grande soirée Quiz, dédiée cette fois-ci (...)
Mardi 26 avril 2022 Une bande d’amis partis de rien. Neuf copains qui, plutôt que d’aller pointer à l’usine, décident un beau jour (...)
Vendredi 15 avril 2022 A Saint-Chamond, le cinéma Le Véo organise durant ces vacances de Pâques un festival Harry Potter. Ce samedi 16 avril, à partir de 16h30, aura tout d’abord (...)
Mardi 12 avril 2022 Le duo de cinéaste Thierry Demaizière - Alban Teurlai est de retour avec un nouveau documentaire consacré au lycée Turgot de Paris, seul établissement en France ayant intégré une section hip-hop ouverte à tous les profils. Ils ont suivi les...
Vendredi 8 avril 2022 Après une édition 2022 de retrouvailles avec un public chaleureux et heureux, le festival du film du voyage stéphanois Curieux Voyageurs prolonge le plaisir (...)
Mardi 12 avril 2022 Retour derrière le micro pour Malik Bentalha, voix française de Sonic le hérisson dans le deuxième opus de la franchise Sega-Paramount. L’occasion de poursuivre la conversation avec ce fan absolu des années 1980, débordant d’enthousiasme et de...
Mardi 29 mars 2022 Né sous les auspices de la Cinéfondation cannoise, coproduit par Scorsese,  Murina est reparti de la Croisette avec la Caméra d’Or. Une pêche pas si miraculeuse que cela pour ce premier long métrage croate brûlé par le sel, le soleil et le désir de...
Mercredi 30 mars 2022 À voir ★★★☆☆ En corps  À 26 ans, Élise est au sommet de son talent de danseuse classique. Mais une blessure (...)
Mardi 15 mars 2022 Les Ambassadeurs du Méliès, ce sont des lycéens qui aiment le cinéma, qui voient les dernières sorties en salle, et qui livrent leur coup de cœur. Aujourd'hui, Maëlem et Lucie nous parlent de leur « Pépite » du mois, Medusa, réalisé par...
Lundi 14 mars 2022 La course à perdre haleine d’une mère célibataire jonglant entre découvert chronique, problèmes domestiques, boulot à Paris et espoir d’un meilleur job. Ou comment derrière une vie quotidienne se dissimule le plus impitoyable des thrillers...
Vendredi 11 mars 2022 Signé par la prodige Domee Shi, le nouveau Pixar Alerte Rouge confirme la suprématie du studio satellite de Disney mais hélas ne bénéficie pas d’une sortie en salle : à l’instar de Soul et de Luca, il ne sera visible que sur...
Lundi 14 mars 2022 À voir ★★★☆☆ Notre-Dame brûle 15 avril 2019. Le président de la République s’apprête à livrer son bilan du Grand Débat (...)
Lundi 7 mars 2022 Issue de la haute bourgeoisie tokyoïte, Hanako n’a pas encore convolé à 30 ans. Elle consent au principe d’un mariage arrangé et tombe sur un homme en (...)
Mardi 1 mars 2022 Deux portraits de femmes au travail dans deux longs métrages dont les titres se répondent étrangement,  Rien à foutre et À plein temps,  mais dont les approches divergent radicalement. Deux rôles en or offerts à deux comédiennes...
Mardi 1 mars 2022 Pour faire cesser les coups de son mari, une fan de kung-fu s’initie auprès d’un maître. Mabrouk El Mechri signe une proposition culottée (et forcément clivante) mêlant son amour du cinéma de genre à son intérêt pour les personnages déclassés. Un...
Mardi 1 mars 2022 Le festival du film de voyage Curieux Voyageurs sera de retour à Saint-Etienne en ce mois de mars, flanqué d’un riche programme et de quelques nouveautés.
Mercredi 9 février 2022 Les Ambassadeurs du Méliès, ce sont des lycéens qui aiment le cinéma, qui voient les dernières sorties en salle, et qui livrent leur coup de cœur. Aujourd’hui, Thimothée nous parle de sa « Pépite » du mois, Les Innocents, dernier...
Mardi 1 février 2022 Ce mois-ci au Méliès, deux événements seront organisés autour du film Un Monde portant sur le harcèlement scolaire. Le jeudi 3 février, la projection sera suivie (...)
Mardi 1 février 2022 Un film de Emmanuel Gras (Fr., 1h45) Documentaire… (sortie 23 février) Quand à la fin 2018 débute le mouvement des Giles jaunes, le cinéaste Emmanuel (...)
Mardi 1 février 2022 Un ancien acteur X retourne dans son Texas natal et navigue entre son ex et une jeune serveuse. Une métaphore douce-amère d’une Amérique vivant dans la dèche, sur sa réputation et l’espoir permanent de se refaire la cerise sur le dos des autres…
Mardi 1 février 2022 Le nouveau documentaire de Dominique Dozolme,  Arts croisés, propose de mettre en perspective l’histoire de deux institutions (...)
Jeudi 6 janvier 2022 Les Ambassadeurs du Méliès, ce sont des lycéens qui aiment le cinéma, qui voient les dernières sorties en salle, et qui livrent leur coup de cœur. Aujourd’hui, Elise et Noah nous parlent de leur « Pépite » du mois, The chef, dernier...
Lundi 3 janvier 2022 Rigoletto le bouffon profite d’un bal costumé pour humilier des invités victimes des manœuvres du duc de Mantoue, un (...)
Lundi 3 janvier 2022 « Si vous n’aimez pas la mer, si vous n’aimez pas la montagne, si vous n’aimez pas la ville, allez vous faire (...)
Lundi 3 janvier 2022 Connu pour ses comédies légères durant les années 30, le réalisateur Georges Stevens, documentariste pour (...)
Jeudi 30 décembre 2021 Adaptation d’un roman de Philip Roth qui lui trottait depuis longtemps en tête, la tromperie de Desplechin est aussi un plaidoyer pro domo en faveur du droit de l’artiste à transmuter la vérité de son entourage dans ses œuvres. Quitte à...
Lundi 3 janvier 2022 Portant sur la mécanique pernicieuse du harcèlement scolaire et interprété par deux enfants déchirants de vérité, ce premier film miraculeux est une merveille de délicatesse autant qu’un tour de force de réalisation. Un choc absolu et sans nul...
Lundi 3 janvier 2022 Deux jeunes gens que près de dix ans séparent apprennent à s’aimer, non sans peine. À la fois roman picaresque et d’apprentissage,  Licorice Pizza retrace leur balade sur la carte américaine du tendre à l’aube des 70’s. Une carte postale datant de...
Mardi 21 décembre 2021 Vingt ans et des poussières après que les Wachowski ont anticipé le principe du métavers en extrapolant les babils d’Internet et les écrits de Philip K. Dick, Lana W. remet le couvert en solo pour un nouvel opus tenant à la fois du palimpseste,...
Lundi 3 janvier 2022 En ce mois de janvier, l’offre se polarise singulièrement sur des films traitant de réflexivité ou l’examen du passé. Il est parfois utile de faire le point face au miroir pour aller de l’avant…
Mardi 30 novembre 2021 Les Ambassadeurs du Méliès, ce sont des lycéens qui aiment le cinéma, qui voient les dernières sorties en salle, et qui livrent leur coup de cœur. Aujourd’hui, Toscane et Maëlem du lycée Fauriel nous parlent de leur « Claque » du mois,...
Mardi 30 novembre 2021 Co-construit et organisé par le réseau TRACES et nombre de ses partenaires, les Images Migrantes 2021 feront escale à (...)
Mardi 30 novembre 2021 Un argument presque truffaldien dans un contexte de péril environnemental… Louis Garrel confirme la grâce et la force de son cinéma dans un conte moderne méritant d’être celui de Noël. Bravo !
Mardi 30 novembre 2021 Après le carnet de voyage « Tibet, Promesse de l’invisible » et le livre de photos « Tibet, minéral animal (...)
Mardi 30 novembre 2021 Que fait-on, lorsque l’hiver arrive ? Un tigre qui a perdu ses rayures part en voyage pour les retrouver. Une mamie invente des histoires (...)
Mardi 30 novembre 2021 La 17ème édition de Face à Face, festival stéphanois du film LGBTI+, promet cette année encore trois jours (...)
Mardi 30 novembre 2021 Un film en quatre temps et en crescendo pour montrer la banalité de la peine capitale en Iran, où la mort donnée sur ordres détruit par contrecoup bien des vies. Un conte d’une tragique beauté visuelle, douloureusement bien interprété, comme...
Mardi 30 novembre 2021 Riche de ses cinq mercredis (et donc d’un nombre de sorties lui conférant un profil d’oie farcie du réveillon), le mois de décembre tient du super calendrier de l’avent, qui distribuerait encore ses surprises après Noël. Dont certaines,...
Mercredi 17 novembre 2021 Deuxième incursion du maître de La Compagnie des Chiens de Navarre au cinéma après le bancal Apnée,  Oranges Sanguines rectifie le tir pour viser juste dans plusieurs directions à la fois : politique, économie, famille, adolescence…...
Lundi 15 novembre 2021 Les Ambassadeurs du Méliès, ce sont des lycéens qui aiment le cinéma, qui voient les dernières sorties en salle, et qui livrent leur coup de cœur. Aujourd’hui, Amélie et Soheil nous parlent de leur « Pépite » du mois, Les Magnétiques,...
Mercredi 3 novembre 2021 Après Thanos, une nouvelle menace s’abat sur la Terre. Mais pas de panique, un autre groupe de super-héros va faire le job. Ni Dune, ni dieux, Chloé Zhao adapte le premier volet de la série signée par l’alter ego de Stan Lee, le dessinateur...
Vendredi 29 octobre 2021 Ben, un homme trans, décide de porter le bébé que sa compagne, Aude, ne peut pas avoir. Avec The Good Man, Marie-Castille Mention-Schaar met en lumière un (...)

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter