article partenaire
Nouveau cratère sur Mars

Films sortis en salles la semaine du 28 septembre 2022

À voir

★★★☆☆ Le Sixième Enfant

Avocat, Julien obtient la relaxe de Franck, un ferrailleur sans le sou avec lequel il sympathise. Sachant que Julien et son épouse Anna ne peuvent avoir d’enfant, Franck — dont la compagne attend leur sixième qu’ils n’auront les moyens d’élever — propose de leur confier. Un cas de conscience se profile…

à lire aussi : Sans filtre - Triangle of Sadness : Non mais à l’eau ?

Le patronyme Legrand va-t-il devenir celui des cinéastes se coltinant les questions familiales les plus épineuses sur grand écran ? Après Xavier et la séparation (Jusqu’à la garde), voici Léopold et l’adoption. Mais une adoption au-delà des lisières de la loi d’autant plus périlleuses à franchir pour des auxiliaires de justice. Le Sixième Enfant illustre étrangement la rencontre entre un besoin et une nécessité autour d’une transaction dont l’objet se trouve être un être humain — besoin et nécessité fluctuants pour ne jamais être synchrones à l’intérieur du quatuor. C’est d’ailleurs la mécanique de l’acceptation, de la marche arrière, de la simulation de grossesse, de la dissimulation qui est ici délicatement détaillée ; non le portrait sordide d’une bourgeoise capricieuse et de Thénardier prompts à céder leur progéniture. Si Anna se reporte sur cette solution, c’est que les autres ont échoué ; au reste, de l’argent circule bien de la main à la main, mais il brûle les doigts de chacun. Il serait vain de poser un jugement moral définitif sur cette histoire de dilemmes et de douleurs réciproques, où l’amour ne fait jamais défaut ; l’interprétation non plus. Il faut dire qu’il s’agit là d’un carré de comédiens de premier ordre : Sara Giraudeau, Benjamin Lavernhe, Judith Chemla et Damien Bonnard éclairent de leur humanité 

De Léopold Legrand (Fr., 1h32) avec Sara Giraudeau, Benjamin Lavernhe, Judith Chemla…

à lire aussi : Rentrée ciné 2022 : À manger, à boire… et à vomir aussi


★★★☆☆ Poulet Frites 

Bruxelles, années 2000. Malika S. est retrouvée assassinée à son domicile et le coupable semble évident : son ex, Alain M. Sauf qu’il a tout oublié du soir en question. Le commissaire Lemoine et son équipe vont mener une longue enquête qui va impliquer jusqu’à Interpol grâce à… une frite.

Il faudrait presque remercier le confinement d’avoir contraint les deux complices de Strip Tease Jean Libon & Yves Hinant à ronger leur frein chez eux. Privés de sortie, ils ont plongé dans leurs archives et exhumés des rushes de quinze ans d’âge, que leur inactivité subite permettait (enfin) d’exploiter. Passé en noir et blanc, ce suivi de trois ans du quotidien d’une brigade — celle de Jean-Michel Lemoine, promu par la suite patron de la “Crime“ — croise la route d’une autre connaissance : la magistrate Anne Gruwez, au centre de Ni juge ni soumise (qui de fait devient la séquelle de Poulet Frites), dont on apprécie de retrouver l’humour pince-sans-rire. S’il ne s’agissait d’un crime authentique (et élucidé, vous ne resterez pas sur votre faim), on croirait à une pure comédie tant les situations, les répliques et les rebondissements paraissent sortir d’un amateur de surréalisme burlesque. Las, le réel, dans son ironie tragique et absurde, dépasse ici de loin toute tentative de fiction.

De Jean Libon & Yves Hinant (Fr.-Bel., 1h43) 


★★★☆☆ Les Mystères de Barcelone 

À l’aube du XXe siècle, Barcelone est une ville marquée par de fortes inégalités, où des fillettes pauvres sont régulièrement enlevées. Lorsque Teresa, issue d’une famille riche disparaît, la police est enfin sur les dents et coffre une suspecte. Mais un journaliste va investiguer de son côté et trouver une autre vérité…

Bien qu’il soit déjà un cinéaste chevronné de documentaires et de téléfilms, Lluis Danès signe ici son premier long métrage pour le grand écran. Sa maîtrise fait merveille dans cette histoire somme toute assez classique pour un polar historique (inspirée de faits réels), où une élite perverse assouvit ses bas instincts sur la progéniture du lumpenprolétariat. Car au-delà du pittoresque de la reconstitution, du traditionnel chevalier blanc seul contre tous (et opiomane), Les Mystères de Barcelone se distingue par sa très inventive réalisation présentant d’habiles cousinages avec la mise en scène de théâtre par des jeux de superpositions, de fondus, de partage d’image. Message implicite : Barcelone elle-même est une vaste scène peuplée de faux-semblant et de représentations. Mention particulière à la très élégante photographie en noir et blanc, rehaussée d’éclats grenat.

De Lluis Danès (Esp., int.-12 ans avec avert. 1h46) avec Nora Navas, Roger Casamajor, Bruna Cusí…

à lire aussi

derniers articles publiés sur le Petit Bulletin dans la rubrique Cinéma...

Mardi 26 avril 2022 Fruit du travail de bénédictin d’un homme seul durant sept années,  Junk Head décrit en stop-motion un futur post-apocalyptique où l’humanité aurait atteint l’immortalité mais perdu le sens (et l’essence) de la vie. Un conte de science-fiction avec...
Mardi 26 avril 2022 Orfèvre dans l’art de saisir des ambiances et des climats humains, Mikhaël Hers (Ce sentiment de l’été,  Amanda…) en restitue deux : l’univers de la radio la nuit et l’air du temps des années 1980. Une fois encore, le prodige de son alchimie teintée...
Mardi 26 avril 2022 Dans le cadre de l’opération Mai à Vélo, le cinéma Le Family proposera deux animations spéciales dans le (...)
Mardi 26 avril 2022 Comme chaque mois, le Méliès Saint-François vous convie à sa grande soirée Quiz, dédiée cette fois-ci (...)
Mardi 26 avril 2022 Une bande d’amis partis de rien. Neuf copains qui, plutôt que d’aller pointer à l’usine, décident un beau jour (...)
Vendredi 15 avril 2022 A Saint-Chamond, le cinéma Le Véo organise durant ces vacances de Pâques un festival Harry Potter. Ce samedi 16 avril, à partir de 16h30, aura tout d’abord (...)
Mardi 12 avril 2022 Le duo de cinéaste Thierry Demaizière - Alban Teurlai est de retour avec un nouveau documentaire consacré au lycée Turgot de Paris, seul établissement en France ayant intégré une section hip-hop ouverte à tous les profils. Ils ont suivi les...
Vendredi 8 avril 2022 Après une édition 2022 de retrouvailles avec un public chaleureux et heureux, le festival du film du voyage stéphanois Curieux Voyageurs prolonge le plaisir (...)
Mardi 12 avril 2022 Retour derrière le micro pour Malik Bentalha, voix française de Sonic le hérisson dans le deuxième opus de la franchise Sega-Paramount. L’occasion de poursuivre la conversation avec ce fan absolu des années 1980, débordant d’enthousiasme et de...
Mardi 29 mars 2022 Né sous les auspices de la Cinéfondation cannoise, coproduit par Scorsese,  Murina est reparti de la Croisette avec la Caméra d’Or. Une pêche pas si miraculeuse que cela pour ce premier long métrage croate brûlé par le sel, le soleil et le désir de...
Mercredi 30 mars 2022 À voir ★★★☆☆ En corps  À 26 ans, Élise est au sommet de son talent de danseuse classique. Mais une blessure (...)
Mardi 15 mars 2022 Les Ambassadeurs du Méliès, ce sont des lycéens qui aiment le cinéma, qui voient les dernières sorties en salle, et qui livrent leur coup de cœur. Aujourd'hui, Maëlem et Lucie nous parlent de leur « Pépite » du mois, Medusa, réalisé par...
Lundi 14 mars 2022 La course à perdre haleine d’une mère célibataire jonglant entre découvert chronique, problèmes domestiques, boulot à Paris et espoir d’un meilleur job. Ou comment derrière une vie quotidienne se dissimule le plus impitoyable des thrillers...
Vendredi 11 mars 2022 Signé par la prodige Domee Shi, le nouveau Pixar Alerte Rouge confirme la suprématie du studio satellite de Disney mais hélas ne bénéficie pas d’une sortie en salle : à l’instar de Soul et de Luca, il ne sera visible que sur...
Lundi 14 mars 2022 À voir ★★★☆☆ Notre-Dame brûle 15 avril 2019. Le président de la République s’apprête à livrer son bilan du Grand Débat (...)

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter