article partenaire
Nouveau cratère sur Mars

Rhino Jazz(s) : nos 3 coups de coeur

Tigre d'eau douce Crimi

Le FIL

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Festival / La programmation tous azimuts du 44e Rhino Jazz(s) festival affiche plus d’une quarantaine de concerts, rien que ça. Entre jazz contemporain, soul-gospel, groove-funk, swing-rock, swing-manouche, bossa-samba ou encore blues, il y en aura assurément pour toutes les oreilles ! Voici, rien que pour vous, notre tiercé gagnant... 

Nu-soul

Sous la houlette du bassiste et compositeur Kevin Bucquet, Laurène Pierre-Magnani (voix), Kévin Larriveau (claviers), Hugo Valantin (guitare) et Romain Gratalon (batterie) réussissent une brillante fusion de soul, d’afro-jazz, de R&B, de hip-hop et d’électro. Le combo livre en effet une Nu Soul aussi énergique que sensuelle qui n’a absolument rien à envier aux modèles britanniques ou étasuniens. Installé à Berlin à quelques années-lumière de son pays basque originel, Bucquet a longuement ciselé (sous son alias Sila) un univers musical très personnel, sans cesse en évolution, sans cesse en ébullition.
 
> A polylogue from Sila, vendredi 7 octobre à 20h30, salle La Gare à Saint-Martin-la-Plaine 
 

à lire aussi : Une corne d’abondance

Sax tape
 

Compositeur, remarquable sax ténor mais aussi claviériste inspiré, Laurent Bardainne formait Tigre d’Eau Douce en 2018 (son premier projet en tant que leader) et gravait une première galette plutôt prometteuse, Love Is Everywhere. Autant dire que l’artiste touche-à-tout s’adonnait sans modération à un jazz rétro-futuriste pétri de hip-hop, d’électro et de soul, livrant des mélodies d’une grande sensualité, en équilibre sur des rythmes afros aussi groovy que jouissifs. A l’image du sublime titre "Oiseau" (chanté par Bertrand Belin), le second album du quartet, bien que dans la continuité du premier, semble un poil plus introspectif. Les onze titres qui forment Hymne au Soleil s’enchaînent comme un voyage stratosphérique, une épopée solaire quasi mystique. On fait ici le plein de lumière et de chaleur, au gré d’un lent travelling onirique. Laurent Bardainne sera entouré de ses fidèles acolytes : Arnaud Roulin aux claviers, Sylvain Daniel à la basse, Philippe Gleizes à la batterie et Fabe Beaurel Bambi aux percussions. « Sous le soleil exactement, pas à côté, pas n’importe où. Sous le soleil, sous le soleil. Exactement, juste en dessous. »
 
> Laurent Bardainne et Tigre d’Eau Douce, mercredi 19 octobre à 20h30, Le Fil à Saint-Étienne
 

Groovement malades
 

Né il y a une douzaine d’années du côté de Barcelone, The Excitements met à l’honneur une musique afro-américaine au parfum de sixties, avec une soul généreusement cuivrée où funk, gospel, Rhythm & Blues et rock se diluent l’un dans l’autre. Au micro, la radieuse chanteuse franco-somalienne Kissia San a comblé haut la voix le vide laissé par le départ deKoko-Jean Davis, donnant ainsi un nouvel élan au combo catalan. Le dernier album en date, Keepin’ On, aligne quatorze titres plus addictifs les uns que les autres. The Excitements : un soul band explosif qui vous donne des fourmis dans les jambes ! Vous serez prévenus…
 
> The Excitements, samedi 22 octobre à 20h30, Le Quarto à Unieux

Rhino Jazz(s) festival, du 1er au 23 octobre, dans 28 communes entre Loire et Rhône

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Lundi 5 décembre 2022 Le premier fils, Dimitri, impétueux, sanguin et violent, est le rival de son père, entiché de la même femme que lui. Le second, Ivan, cynique intellectuel athée (...)
Mardi 13 septembre 2022 Dans le cadre des Cafés interculturels coorganisés par le Solar et l’École de l’Oralité, trois grands maîtres nippons illustrent le Japon traditionnel aux côtés (...)
Mardi 5 juillet 2022 Depuis des lustres (1988 pour être précis), Craponne-sur-Arzon fait figure de référence sur la planète Country Music. Mais après quelques éditions compliquées et à (...)
Mardi 26 avril 2022 Toujours là, ces types en costards Paul Smith et pompes en cuir qui brille. Toujours là, ces poignées de mains viriles à qui serrera le plus fort. Toujours là, (...)
Mardi 26 avril 2022 Fruit du travail de bénédictin d’un homme seul durant sept années,  Junk Head décrit en stop-motion un futur post-apocalyptique où l’humanité aurait atteint l’immortalité mais perdu le sens (et l’essence) de la vie. Un conte de science-fiction avec...
Mardi 26 avril 2022 Avant d’entamer sa carrière solo, le musicien sénégalais Lass a pris le temps de faire ses armes dans le giron de David (...)
Mardi 26 avril 2022 Très prometteuse formation franco-malgache, Iray Trio trace brillamment sa route depuis 2016, développant une identité musicale (...)
Mardi 26 avril 2022 Poursuivant une belle série de concerts tournés vers le Brésil, le Solar accueille MiMoJi, trio genevois (...)
Mardi 26 avril 2022 Orfèvre dans l’art de saisir des ambiances et des climats humains, Mikhaël Hers (Ce sentiment de l’été,  Amanda…) en restitue deux : l’univers de la radio la nuit et l’air du temps des années 1980. Une fois encore, le prodige de son alchimie teintée...
Mardi 26 avril 2022 Plus on progresse, plus on se fait du mal et plus on se tue, à petit feu. Avec Bienvenue dans l’espèce humaine, Benoît (...)
Mardi 26 avril 2022 Et si la vie, ce n’était pas choisir à tout prix, mais au contraire construire un tout ? Et si l’art, ce (...)
Vendredi 15 avril 2022 A Saint-Chamond, le cinéma Le Véo organise durant ces vacances de Pâques un festival Harry Potter. Ce samedi 16 avril, à partir de 16h30, aura tout d’abord (...)
Mardi 26 avril 2022 Gerard Watkins revisite le chef-d’œuvre shakespearien à travers le prisme des sixties : pantalons pattes (...)
Mercredi 6 avril 2022 Troupe amateure mais aussi qualitative que les pros, la LISA organise dès dimanche sa semaine de l’impro, avec au menu, différentes formules… Et pas mal de rigolade.
Mercredi 6 avril 2022 Envie de bamboche, d’une ambiance festive, et de gros son ? Check la liste des soirées qui arrivent, et prépare ton agenda (et ta tenue de gala) : ça sent la grosse bringue.
Vendredi 1 avril 2022 Son identité fait l’objet de spéculations depuis toujours, on l’imagine britannique, cinquantenaire, lié au monde du graff ou même de la musique… Symbole de (...)
Mercredi 30 mars 2022 On l’a compris : après les rayons de soleil et les terrasses de la semaine passée, ce week-end, il va falloir ressortir les moufles et les doudounes. Désespérant ? Un peu… Mais pas au point de ne pas bouger du canapé !

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter