"Le Char et l'Olivier, une autre histoire de la Palestine" : Sacré enfer !

Documentaire | De Roland Nurier (Fr., 1h41)

Vincent Raymond | Mardi 5 novembre 2019

Photo : ©Destiny Films


Un retour sur la douloureuse situation actuelle des Palestiniens tentant d'expliquer comment (et par qui) leur pays leur a-t-il été confisqué, appuyé par les témoignages de nombreux intellectuels, diplomates palestiniens ou non, juifs ou non…

Reconnaissons à Roland Nurier du courage d'avoir par ce documentaire voulu aborder l'une des questions les plus épineuses et les plus vitrifiées du monde. Surtout en assumant de partager le point de vue des Palestiniens — sans acrimonie de ton ni hostilité de principe vis-à-vis des Israéliens, c'est important de le préciser. Car ce genre de position vaut en général à qui la tient des volées d'anathèmes et des accusations infamantes de révisionnisme et/ou d'antisémitisme.

Or le propos n'est pas de s'abriter derrière la contestation de l'existence de l'État d'Israël — c'est son lieu d'implantation qui est critiqué — pour manifester un archéo-néo-antisémitisme putride, mais d'empiler des faits historiques incontestables en les recontextualisant. Entre autres, que le sionisme théorisé par Herzl était contemporain des grandes politiques colonialistes, ou que la culpabilité ressentie par la communauté internationale (et principalement l'Europe) après la Shoah a précipité sans concertations l'implantation en Palestine d'un État juif — donc religieux mais sur une terre laïque bien que sacrée pour plusieurs cultes. Comment, par la suite, imaginer la possible coexistence pacifique dans un pays de deux États, celui de dépossédés et celui d'occupants ? Quant à l'ambiguïté de l'ONU, gourmandant sans jamais sévir, se comprend mieux à la lumière de sa précipitation originelle, donnant ce qui ne lui appartenait pas comme on achète une indulgence plénière. Édifiant.

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter