Eclosion, gastronomie décalée

Restaurant contemporain | La maturité ne requiert pas forcément le poids des années. Le (très) jeune chef Pierre Carducci propose une cuisine inventive et osée dans son hôtel-restaurant Eclosion, situé au sein du Château Morel à Saint-Paul-en-Jarez. Nous l’avons rencontré pour discuter de son parcours.

Marion Dubanchet | Mercredi 8 novembre 2017

Le restaurant Eclosion a ouvert ses portes en octobre 2016 à Saint-Paul-en-Jarez, dans l'élégant château Morel entièrement rénové, après vingt-cinq ans à l'abandon, niché au milieu d'un joli parc arboré. C'est Pierre Carducci, vingt-deux ans, qui en investit la cuisine, accompagné de son second, Juan Felipe Palacios.

Pierre Carducci finit major de la promotion 2014 à l'Institut Paul Bocuse. Il fait ses armes au restaurant éponyme à Collonges au Mont D'Or. Il officie ensuite chez Christian Têtedoie à Lyon puis aux côtés de Julien Rocheteau à la Table du Lancaster sur les Champs-Elysées.

Hebergeur d'image

Le retour aux sources

Désireux de voler de ses propres ailes, il décide de revenir dans la région stéphanoise pour monter sa propre affaire. Son choix est grandement influencé par sa volonté de collaborer avec son père, maraîcher biologique. Il ne trouve pas son bonheur à Saint-Étienne, et tombe sur ce lieu atypique, qui jouit d'un accès pratique et d'un cadre privilégié. Le propriétaire des lieux, Raphaël Micieli, charmé par le projet du jeune chef, s'investit dans le projet de réhabilitation du château en hôtel-restaurant. Le restaurant est décoré avec goût, les boiseries et le parquet ancien côtoient joyeusement des chaises au design élégant et des tables en bois et feutrine sur-mesure. La cerise sur le gâteau ? La vaisselle et les couverts soigneusement choisis, qui apportent une ultime touche de chic à l'ensemble. La cuisine vitrée permet également de jeter un oeil curieux sur le ballet qui s'y trame.

Nous avons vraiment une démarche végétale dans notre travail.

Les deux chefs ancrent le restaurant dans une dynamique biologique et locavore. Boucherie Bayle, Poissonnerie Robert et bien sûr les "légumes de papa". Les fournisseurs sont choisis selon la qualité de leurs produits mais également de leur proximité avec le château. 95% des produits proposés sur la carte sont bios ainsi que 70% de la sélection des vins. Clairement marqué par son enfance, Pierre nourrit un lien profond avec le végetal, qui occupe une place centrale dans les assiettes d'Eclosion. « Nous avons vraiment une démarche végétale dans notre travail, explique le chef. Nous souhaitons faire prévaloir le légume dans nos assiettes. Le nom d'Eclosion colle bien avec ce que l'on veut transmettre. »

Une délicate mise en bouche à base de brunoise de pomme et de chou rouge met en appétit. Nous enchaînons ensuite sur une entrée aux couleurs vives qui marie la chicorée à une brunoise de radis, de la polenta grillée, en chips et de la grenade sous plusieurs formes. Les textures se multiplient et se marient parfaitement. La viande nous charme également grâce à un accompagnement à base de pommes de terre déclinées en chips, purée et pommes noisettes ainsi qu'une poire Nashi snackée qui apporte un petit twist agréable. La livèche, appelée également céleri perpétuel, vient compléter le tout. Si vous êtes un gastronome curieux, Eclosion sera certainement pour vous l'occasion de découvrir des herbes étranges et confidentielles.

Gourmands, , vous ne pourrez résister à l'appel du fromage qui peut vous être servi sous la fome d'une belle mousse de comté subtilement mariée à du chou de bruxelles et à une saveur à laquelle on ne s'attend pas, le citron.

Nous terminons sur un très beau sablé à la verveine, surmonté d'une ganache au chocolat blanc et à la verveine, accompagné d'un tartare avocat et verveine, un délice.

Les assiettes sont surprenantes, les associations osées, et il est tellement agréable de découvrir une cuisine différente, audacieuse, on irait même jusqu'à dire “couillue” !

Un "menu Dégustation" est proposé le soir, décliné en 8, 10 ou 13 plats que vous pourrez choisir de compléter avec l'accord "mets et vins". Pour les plus sages d'entre vous, le restaurant propose un accord "mets et thés" très original. Le "menu de l'instant" évolue toutes les semaines alors que le "menu Dégustation" se renouvelle environ toutes les 6 semaines.

Le coup de Coeur de Pierre Carducci : il apprécie particulièrement le plat à base de calamar, de grenade et de panais actuellement sur la carte du "menu Dégustation"


Hôtel Restaurant Eclosion
40 avenue du Château, 42740 Saint-Paul-en-Jarez
Ouvert du mercredi midi au dimanche soir
04 77 61 99 01 / contact@restauranteclosion.fr


Cliquez ici pour retrouver toutes les photos du reportage

Retrouvez également notre chroniqueuse Marion sur son blog Les Bichettes

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

Navigation en vue

Drink on the water (le retour) | Les croisières oenologiques dans les Gorges de la Loire vont larguer à nouveau les amarres cet été. Le 24 juillet prochain, le concept reprend vie avec (...)

Nicolas Bros | Mercredi 9 juin 2021

Navigation en vue

Les croisières oenologiques dans les Gorges de la Loire vont larguer à nouveau les amarres cet été. Le 24 juillet prochain, le concept reprend vie avec une balade d'1 heure 30 commentée, accompagnée d'une dégustation de vins fins sélectionnés et d'un menu composé de bouchées gourmandes. Un moment un peu à part au coeur de l'été et une proposition inédite permettant de découvrir la richesse d'un écosystème unique, celui des Gorges de la Loire, où s'entremêlent patrimoines naturel et humain. Drink On The Water, samedi 24 juillet de 19h à 23h / Départ de la base nautique de Saint-Victor-sur-Loire Réservations sur drinkonthewater.com

Continuer à lire

Le rab du futur

Spot resto | La Fabuleuse Cantine est une réussite bien stéphanoise. La structure qui met en avant la cuisine anti-gaspi et zéro-déchet vient de prendre ses nouveaux quartiers dans le Bâtiment des forces motrices au coeur de la cour de l'ancienne Manufacture d'armes de Saint-Etienne. Une belle histoire qui continue et qui se propage.

Nicolas Bros | Mardi 6 octobre 2020

Le rab du futur

C’est un lieu un peu hors du temps, situé juste derrière la Cité du design. Un espace où l’on fait de la récup’ la base d’un travail de qualité. Ça s’appelle La Fabuleuse Cantine et c’est un projet 100% fièrement stéphanois, initié par Boris Fontimpe, chef de cuisine et Julien Morel, artiste plasticien. Ces deux amis, partis du constat que « chaque minute en France, 20 tonnes de produits alimentaires sont jetées » ont décidé de lancer en 2017 cette « cantine » en forme de lieu de vie, plutôt qu’un énième resto. Installé tout d’abord dans le bâtiment 244 de l’ancienne Manufacture d’armes de Saint-Étienne, la Fabuleuse Cantine vient de s’installer dans “les Forces motrices”, au centre de la cour des “H”. « Un lieu chargé d’histoires et de souvenirs » comme l’explique l’équipe du projet qui sied comme un gant à cette « cantine de quartier ». Un lieu « caméléon » Côté cuisine, la Fabuleuse Cantine propose une cuisine qui s’inscrit plus que jamais dans cette volonté anti-gaspi et zéro déchet, tout en favorisant le bien manger, mieux manger et manger local « pour pas trop cher

Continuer à lire

La recette du succès

Théâtre | Sur scène, un fourneau, une batterie de cuisine, des poireaux, des patates, des condiments, des bols… Ce soir, c’est Marguerite Duras qui régale. La (...)

Cerise Rochet | Mercredi 4 mars 2020

La recette du succès

Sur scène, un fourneau, une batterie de cuisine, des poireaux, des patates, des condiments, des bols… Ce soir, c’est Marguerite Duras qui régale. La cuisine, l’écrivaine adorait ça. Une source de bonheur partagé, un plaisir simple de la vie. Entre les dizaines de pages noircies par les mots, elle prenait souvent le temps de s’enfermer dans sa cuisine, inventant même des recettes pour ses convives… Qu’elle avait d’ailleurs pris soin de consigner dans un carnet. Pour monter La Cuisine de Marguerite, Corinne Mariotto a ainsi délicieusement combiné ces recettes à des passages de La Maison, extrait de La Vie Matérielle de l’auteure. La cuisine, la maison… Ou comment en revenir aux thématiques légèrement obsessionnelles de Duras. Femme nourricière au beau milieu de ses casseroles, Marguerite explore ici les questions de l’enfance, de la maternité, des rapports hommes/femmes, de la condition féminine à travers l’histoire. Il doit être temps de se mettre à table. La cuisine de Marguerite, le 13 mars à la Passerelle à Saint-Just Saint-Rambert, et le 14 mars au Centre culture Le Sou à la Talaudière

Continuer à lire

Le premier beergarden stéphanois ouvre ses portes

Bar/Resto à bières | Ca va mousser place Jean-Jaurès ! Avec l'ouverture en avril du Beer Garden, en lieu et place du restaurant Chez Colette, Grégory Descot et Guillaume Tardy poursuivent leur investissement à Saint-Étienne en ouvrant le premier resto/bar hybride proposant des bières artisanales (craft beers) exclusivement françaises et locales mais également une cuisine "brassonomique".

Nicolas Bros | Vendredi 7 février 2020

Le premier beergarden stéphanois ouvre ses portes

Inspiré des Biergärten allemands, le Beer Garden a ouvert ses portes en lieu et place du restaurant Chez Colette. Les clients de ce nouvel établissement, lancé par Grégory Descot et Guillaume Tardy, trouveront de la bière artisanale française et locale avec 13 à 17 becs pression, mais également de la cuisine "brassonomique". « L’idée qui se cache dans ce nouveau concept c’est de créer un resto de forme hybride, expliquent les deux entrepreneurs, déjà à la tête du Slag Heaps, de Geek & Beers et du Hop Square, premier bar stéphanois 100% bières artisanales. Les clients pourront profiter d’une offre de restauration traditionnelle le midi et le soir découvrir un resto et un bar à bières en même temps. » Avec un investissement de 350 000 €, ce nouveau lieu de vie peut accueillir 110 couverts et 90 personnes en extérieur, sur une terrasse équipée d'un cabanon. Tournée générale de craft beer Avec la volonté farouche d'investir dans le centre-ville de Saint-Étienne, les deux amis d'enfance poursuivent leur aventure entrepre

Continuer à lire

Les étoilés 2020 du Guide Michelin dans la Loire

Restos | Décrié ou suivi à la lettre, le Guide Michelin continue de donner le ton et le rythme des tables de restaurant dans l'Hexagone. La cuvée 2020 du Guide rouge vient d'être dévoilée. Point sur les étoilés dans la Loire.

Nicolas Bros | Mercredi 29 janvier 2020

Les étoilés 2020 du Guide Michelin dans la Loire

Dans la Loire, on dénombre quatre restaurants étoilés par le Guide Michelin France 2020 parmi les 628 listés. Dans les 29 trois étoiles de France, un seul restaurant ligérien est présent. Il s'agit de la maison Troisgros, située à Ouches, dans le pays roannais. Ensuite, on retrouve trois restaurants possédant une étoile : Le Prieuré à Ambierle, Château Blanchard à Chazelles-sur-Lyon et La Source à Saint-Galmier. Découvrez l'ensemble de la liste des restaurants étoilés 2020 de France sur cette page.

Continuer à lire

Rémi Pupier & Badr Boukhrissi dans l'Oeil du Petit Bulletin #42

Gastronomie | Pour le 42e épisode de Dans l'Oeil du Petit Bulletin, hommage à la Loire et son terroir avec "La Loire en tête" de Rémi Pupier et Badr (...)

Nicolas Bros | Lundi 20 janvier 2020

Rémi Pupier & Badr Boukhrissi dans l'Oeil du Petit Bulletin #42

Pour le 42e épisode de Dans l'Oeil du Petit Bulletin, hommage à la Loire et son terroir avec "La Loire en tête" de Rémi Pupier et Badr Boukhrissi. Ils sont venus nous parler de ce guide gourmand qui va bien avec les fêtes de fin d'année !

Continuer à lire

Entrez dans Le Cercle

Restaurant de l'Opéra | Benoît Masson, après avoir repris le restaurant du Musée d'art moderne et contemporain en 2018 - Le Carré des Nuances -, a été choisi pour relancer le restaurant/bar de l'Opéra de Saint-Étienne. L'établissement ouvrira début novembre 2019, s'appellera Le Cercle et proposera une cuisine "bistronomique".

Nicolas Bros | Mercredi 25 septembre 2019

Entrez dans Le Cercle

Depuis 2016, l'Opéra de Saint-Étienne ne possédait plus réellement une offre de restauration à part entière. Depuis la défaillance de la société qui exploitait l'ex-Café Jules, cet espace de détente de la salle de spectacles stéphanoise était toujours sans restaurateur permanent. Après plusieurs consultations lancées par la Ville de Saint-Étienne, le repreneur a enfin été trouvé. C'est le projet mené par Benoît Masson qui a été finalement retenu. Déjà repreneur du restaurant du Musée d'art moderne et contemporain de Saint-Étienne, cet entrepreneur auto didacte va connaître l'ouverture de son deuxième établissement gastronomique. « Nous allons ouvrir début novembre ce nouveau restaurant/bar de l'Opéra de Saint-Étienne, explique le dirigeant. Il s'appellera Le Cercle. Un nom que nous avons choisi pour plusieurs raisons. Tout d'abord, après le Carré des Nuances au MAMC, c'est un restaurant qui prend également place dans un lieu d'art. Ensuite, toute la charte graphique ainsi que l'environnement de l'opéra est arrondi. Enfin, c'est aussi un clin d'oeil au fameux Grand Cercle, bien connu des Stéphanois, qui existait place de l'Hôtel-de-Ville. »

Continuer à lire

Ça bouge encore au Méliès

Brasserie | Après avoir connu des travaux de rénovation importants pendant l'été, le cinéma Le Méliès Jean Jaurès voit encore une évolution, cette fois-ci avec l'ouverture en novembre d'une brasserie reliée au Méliès Café.

Nicolas Bros | Mardi 3 septembre 2019

Ça bouge encore au Méliès

Le cinéma Le Méliès Jean Jaurès a connu cet été des travaux conséquents afin que l'établissement renoue avec l'âme Art Déco du bâtiment qui l'héberge. Ce sont notamment 450 nouveaux fauteuils qui ont été installés dont une vingtaine de "love seat", la pose de 1 200 m² de moquetteet 2 000 m² de surface repeinte. Cette évolution constitue un nouveau souffle pour le cinéma de la place Jean Jaurès. Mais les nouveautés ne s'arrêtent pas là pour autant. En juillet, le gérant du Méliès Café, Grégoire Claret, a annoncé la reprise des locaux du Nouai Borfa, jouxtant le cinéma et le café. « Nous allons transformer l'ancien restaurant en brasserie qui ouvrira début novembre avec une centaine de couverts, explique le dirigeant. Nous proposons 6 à 7 plats maximum, pas une carte à rallonge. » Le Méliès Café sera conservé et restera un lieu de vie à part entière tandis que la brasserie viendra compléter l'offre. « L'objectif est de créer un lieu où le visiteur peut venir prendre un verre, se restaurer et voir un film. » Côté décoration, la brasserie s'habillera dans le même esprit insufflé dans le "nouveau" Méliès Jean Jaurès. « Il y aura une cohérence architect

Continuer à lire

Angola

MUSIQUES | Attention pépite ! Le chanteur et guitariste angolais Toto ST est de retour avec un tout nouvel album, scellant une fusion très personnelle d'afro (...)

Niko Rodamel | Mardi 3 septembre 2019

Angola

Attention pépite ! Le chanteur et guitariste angolais Toto ST est de retour avec un tout nouvel album, scellant une fusion très personnelle d'afro jazz, de funk, de blues, de soul, de R & B et de rythmes africains, dont le très chaloupé kilapanga venu du Nord de l’Angola. Un somptueux LP empli d'une profonde musicalité, comme en témoigne déjà le premier single en ligne, Yupi Yeah, un titre qui nous invite à tomber le masque pour être tout simplement nous-mêmes. Immanquable voyage, sans visa ni vaccin ! Toto ST, jeudi 10 octobre à 20h30, salle Le Family à Saint-Paul-en-Jarez, dans le cadre du Rhino Jazz(s) Festival

Continuer à lire

La croisière s'amuse

Croisière gustative & oenologique | Initiative originale du côté des Gorges de la Loire. Drink on the water, la première croisière gustative & oenologique dans les Gorges de la Loire se (...)

Nicolas Bros | Mardi 2 avril 2019

La croisière s'amuse

Initiative originale du côté des Gorges de la Loire. Drink on the water, la première croisière gustative & oenologique dans les Gorges de la Loire se déroule le vendredi 7 juin prochain. Au programme, une visite au fil de l'eau dans le site exceptionnel de la réserve naturelle régionale, tout en dégustant des bouchées gourmandes salées et sucrées ainsi qu'une sélection de vins rouges & blancs naturels et/ou bio (avec modération). Drink on the water #1, vendredi 7 juin 19h/22h, embarquement à Saint-Victor-sur-Loire Plus d'infos sur la page Facebook Drink On The Water

Continuer à lire

Maison Forte, aller manger là-haut sur la colline

Resto | Perchée sur les hauteurs de Farnay, dans un cadre charmant, la maison Forte vous propose depuis 5 ans des plats fait maison au sein d’une belle bâtisse en pierre. Nelly Bonnard-Merle nous en dit un peu plus sur la genèse de ce projet.

Marion Dubanchet | Jeudi 14 juin 2018

Maison Forte, aller manger là-haut sur la colline

Il vous faudra prendre un peu de hauteur pour découvrir la cuisine de la Maison Forte. Vous vous rendrez rapidement compte qu’une magnifique vue s’offre à vous une fois arrivé à destination. De là-haut, un petit sentiment de grandeur vous envahit alors que vous observez Lorette, Saint-Paul-en-Jarez et la plaine qui les entoure. Vous pouvez choisir de continuer à profiter de ce beau panorama en déjeunant sur la terrasse. L’intérieur de l’établissement est toutefois tout aussi plaisant. Bois et vieilles pierres mélés à une décoration moderne et colorée, nous sommes séduits. Originaire de Farnay, Nelly Bonnard-Merle profite d’un bien de famille, une ancienne grange-écurie, pour lancer son idée. Elle se voit obligée de scinder le bâtiment en deux espaces : une partie restauration et le spa Néliane qu’elle gérait autrefois. Les b

Continuer à lire

Un Gandot oui, mais rapide et sain

GUIDE URBAIN | Gandot élargit la gamme de restauration rapide existante à Saint-Étienne avec une offre de cuisine saine et efficace. Pâtes, salades complètes et soupes sont notamment de la partie.

Marion Dubanchet | Mercredi 17 janvier 2018

Un Gandot oui, mais rapide et sain

Vous avez certainement vu naître un élegant restaurant doté de grandes baies vitrées place du Peuple il y a quelques mois. Affublé d’un nom bien de chez nous, Gandot propose depuis avril 2017 de vous sustenter du petit déjeuner au goûter avec une cuisine fraîche et locale. Denis Vial abandonne les clubs de Golf qu’il côtoie depuis plusieurs années chez Golf Station pour répondre au doux chant des sirènes des légumes frais et du quinoa (entre autres bien sûr). Désireux de trouver un emplacement en périphérie de Saint-Étienne à l’origine, Denis ne peut laisser passer la belle opportunité qui se présente à lui avec ce local. « D’importants travaux ont été nécessaires pour transformer ce lieu, explique le dirigeant. Avec l’aide de l’architecte Olivier Arene, nous avons réinventé le lieu en lui apportant notre image. » Une rénovation qui mêle le r

Continuer à lire

La Girafe invite la bistronomie chez les Chanoines

GUIDE URBAIN | Piermic Fatet et ses 3 associés redonnent vie à un lieu emblématique de la ville de Saint-Chamond, la Maison des Chanoines. Visite guidée des lieux.

Marion Dubanchet | Mercredi 27 décembre 2017

La Girafe invite la bistronomie chez les Chanoines

Après nous avoir fait voyager à dos de Chien et d’Eléphant (dans leurs jeux de quilles respectifs), Piermic Fatet nous présente aujourd’hui la petite dernière de la famille : une grande et jolie Girafe. Franck Debreil est aussi de la partie pour mener à bien ce projet dans la ville qui l’a vu naître. Ils désirent redonner vie à ce lieu chargé d’histoire et se refusent à laisser un si bel édifice à l’abandon. Dès que l’on ouvre la porte, on sent qu’un vent de modernité a soufflé chez les Chanoines. Guillaume Buisson, designer stéphanois, a travaillé sur un décor alvéolaire qui orne délicatement l’accueil. Il se prolonge derrière vous pour vous présenter la belle sélection de vins qui vous sera proposée. Le reste de l’établissement a été repensé conjointement avec un architecte des bâtiments de France pour respecter les contraintes imposées par le statut de la bâtisse, classée monument historique en 1983. Un compagnon du devoir a retapissé et patiné les chaises d’origine. Votre r

Continuer à lire

La prouesse culinaire de Chevalier

Bistrot de cuisine française | Hervé Chevalier revient à ses premières amours et ouvre son restaurant éponyme il y a quelques mois à Saint-Étienne. Rencontre avec ce personnage plein de bagout.

Marion Dubanchet | Mercredi 27 septembre 2017

La prouesse culinaire de Chevalier

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’Hervé Chevalier a roulé sa bille ! Accrochez vos ceintures, il en a fait de la route... Cuisinier de formation, il débute sa carrière au restaurant du Grand Moulin à Saint-Étienne avant de partir en saison pendant quelque temps. Il parfait ensuite son savoir-faire en Suisse à Fribourg, dans un restaurant 4 étoiles. Il quitte alors les fourneaux, et intègre le groupe Casino dans lequel il assure la direction de plusieurs restaurants de l’enseigne Blue Grill. Cette expérience lui permettra de développer ses compétences en gestion et management. Il ouvre ensuite sa première affaire, le premier restaurant Tex-Mex de Saint-Étienne qu’il gardera 5 ans. Après cette aventure mexicaine, il débarque dans le monde de l’audiovisuel et réalise des reportages en immersion dans l’équipe des Verts. Il passera quelques années dans ce milieu avant de ressentir de nouveau l’appel de la cuisine.

Continuer à lire

Viens faire la pampille

Bar d'artisans | Concept innovant, proposant des produits exclusivement sélectionnés dans un rayon de 200 kilomètres autour de l'établissement, le "bar d'artisans" Pampille inaugure notre rubrique "Guide Urbain Restaurants et Bars". Nous sommes allés faire un tour dans ce nouveau lieu du centre-ville stéphanois afin d'en savoir un peu plus mais aussi de goûter ce que l'on trouve sur place.

Marion Dubanchet | Mercredi 13 septembre 2017

Viens faire la pampille

"Faire la pampille", cette expression évoquera sûrement quelques souvenirs aux plus "expérimentés” d’entre nous. Petite explication de texte pour les plus jeunes : c’est un mot de gaga (le parler stéphanois) qui signifie faire la fête. C’est ce terme qu’Amandine Mermet et Benjamin Guillaume ont retenu pour nommer leur établissement. Les propriétaires définissent ce lieu comme un "bar d’artisans". Situé au 10 rue Denis Escoffier, aux prémisses du centre-ville piéton de Saint-Étienne, le choix de ce local n’a pas tout de suite été une évidence pour le duo. « Au début, nous n'avons pas souhaité nous installer ici, explique Amandine. Mais après réflexion, nous souhaitions nous installer au coeur de la ville et nous avons finalement succombé au potentiel de l’endroit. » En effet, comment résister à ces belles briques apparentes ? Une alléchante banque de produits devant un comptoir aux accents portugais, une verrière et des canapés cosys complètent aujourd’hui l’ensemble. Après 2 mois et demi de travaux, c’est "pimpé" et doté d’une identité visuelle pleine de sens (demandez donc à Amandine de vous conter l’histoire du pictogramme qui orne la vitrine) que Pampille

Continuer à lire

Saint-Étienne tropicale

Guide Urbain | Bachata, kizomba, merengue, cumbia, zumba et bien évidemment salsa. Depuis quelques années, Saint-Étienne n’a pas échappé à la déferlante latino et vibre aux sons ensoleillées. Ainsi, de nombreux établissements proposent désormais des cours de danses sud-américaines mais ce n'est pas tout. Il vous est aussi possible de manger et de vivre la culture sud-américaine avec les restaurants spécialisés mais également les festivals mettant en avant la culture de ce continent. Alors, Saint-Étienne, ville tropicale ? Hector Trapos

Nicolas Bros | Mercredi 29 juin 2016

Saint-Étienne tropicale

Bailar, bailar Quand on pense "Amérique du Sud", de suite se bousculent les images de danses sensuelles sur une plage abandonnée... En fermant les yeux, et avec (beaucoup) d’imagination, c’est possible aussi à Saint-Étienne et il n'est pas obligé de se rendre sur la place de Saint-Victor. Plusieurs établissements vous proposent d'embraser leur parquet de vos pas chaloupés. Tout d'abord direction le Club Havana (rue de la Mulatière), une des plus anciennes adresses de la place et un lieu incontournable. On y danse comme on y respire et ce, jusqu’à très tard dans la nuit. Ici pas besoin d’être un roi de la danse, les experts et débutants se côtoient dans une ambiance conviviale. Pas très loin, le Nùba (également rue de la Mulatière) propose également des cours de danse gratuits et des sets de musique latine jusqu’à 1h du matin. Ceviche, empanadas ou parillada ? Avant de vous prendre pour Antonio Banderas ou Penelope Cruz, faites le plein d’énergie et ingurgiter lipides, protides et glucides. Côté resto, un incontournable s'affiche de suite et rappelle une divinité incontournable : La Pachamama. Déesse terre dans la culture Inca, c’est aussi le

Continuer à lire