Une aide financière pour l'achat de votre vélo électrique

Nicolas Bros | Vendredi 21 février 2020

Photo : © DR


Saint-Étienne Métropole relance une opération d'aide pour l'achat d'un vélo à assistance électrique. Le montant de l'aide financière peut grimper jusqu'à 200 euros pour l'acquisition d'une monture neuve.
Pour bénéficier de ces aides, il faut être majeur et résider dans une des communes de Saint-Étienne Métropole, avoir acheté un vélo à assistance électrique neuf à compter du 17 février 2020 et ne pas avoir déjà bénéficié d'une aide de la collectivité pour l'achat d'un autre vélo à assistance électrique.

Consultez cette page afin d'en savoir davantage et de faire votre demande d'aide.

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

La fédé de rando veut sensibiliser les marcheurs

Le tri n'a pas d'âge | Conseils, infos, sacs pour "éco-randonneurs", la FFRandonnée propose plusieurs rendez-vous pendant tout l'été à des points stratégiques de marche dans la Loire. (...)

Nicolas Bros | Vendredi 2 juillet 2021

La fédé de rando veut sensibiliser les marcheurs

Conseils, infos, sacs pour "éco-randonneurs", la FFRandonnée propose plusieurs rendez-vous pendant tout l'été à des points stratégiques de marche dans la Loire. « Depuis le confinement, un nouveau public s’est lancé dans la pratique de la randonnée, explique la fédé. Munis d'un stand et de bénévoles motivés, le comité départemental de la randonnée pédestre va sensibiliser ces nouveaux marcheurs aux bonnes pratiques de la randonnée pédestre. » Lors des neuf points organisés, les bénévoles remettront des sacs conçus à partir de matières recyclées, permettant aux marcheurs de ramasser les déchets qu'ils croiseront sur la route. Les rendez-vous : Dimanche 4 juillet : Château d'Essalois à Chambles en collaboration avec le magasin Picture de Saint-Etienne et à la Chartreuse de Sainte-Croix-en-Jarez Dimanche 11 juillet : Croix de Chaubouret au Bessat et Jasserie de Colleigne à Sauvain Mercredi 14 juillet : Fête de la Tour Matagrin à Violay Dimanche 18 juillet : Forêt de Lespinasse à Vivans et Réserve de Biterne à Arthun Samedi 24 juillet : Forêt de Salvaris à Saint-Étienne Dimanche 25

Continuer à lire

La fête du vélo

Biclous | Deuxième édition pour le Bike and Troc le 10 juillet, le rendez-vous vélo concocté par les équipes du Département de la Loire dans la station de Chalmazel. Au (...)

Nicolas Bros | Mercredi 9 juin 2021

La fête du vélo

Deuxième édition pour le Bike and Troc le 10 juillet, le rendez-vous vélo concocté par les équipes du Département de la Loire dans la station de Chalmazel. Au programme, plusieurs épreuves de deux roues allant du 18 km au 76 km en VTT, de l'Enduro ou encore un Bike and Climb. Pour clore la journée, un double concert est prévu avec le Clermontois The Doug mais aussi la venue du trio LEJ. Du côté des nouveautés, à noter que la grande bourse au vélo du Bike and Troc sera bien de la partie mais s'étendra au-delà de Chalmazel cette année avec trois dates en amont du samedi pour permettre aux vendeurs de maximiser leurs chances de vendred leur deux-roues : le 7 juillet place Jean-Jaurès à Saint-Étienne de 14h à 18h, le 8 juillet espaces Bords de Loire à Roanne de 14h à 18h et le 9 juillet à l'espace Guy Poirieux de Montbrison de 14h à 18h. Bike and Troc, samedi 10 juillet à Chalmazel Plus d'infos sur bikeandtrocfestival.fr

Continuer à lire

Le Département de la Loire dégage 100 000 € pour le spectacle vivant

Politique | En marge de la dernière Assemblée Départementale de lundi 3 mai, le Département de la Loire a annoncé débloquer une enveloppe de 100 000 euros à destination du (...)

Nicolas Bros | Mardi 4 mai 2021

Le Département de la Loire dégage 100 000 € pour le spectacle vivant

En marge de la dernière Assemblée Départementale de lundi 3 mai, le Département de la Loire a annoncé débloquer une enveloppe de 100 000 euros à destination du secteur du spectacle vivant. Ce dispositif d'aide exceptionnelle intervient en plus des subventions habituelles et s'adresse aux associations ligériennes détentrices d’une licence d’entrepreneur du spectacle. Ces dernières peuvent solliciter une aide allant jusqu'à 2 500 euros via une demande à effectuer auprès du Département avant le 30 juin 2021. Cette aide est destinée à : soutenir la reprise des temps de répétition accompagner la diffusion des spectacles faciliter la reconquête des publics pour les organisateurs. D'autre part, la collectivité a validé 11 subventions pour un total de 200 000 euros dans le cadre des aides aux résidences et scènes départementales et des aides aux festivals. Ces soutiens financiers sont destinés à la Limace (association gestionnaire du Fil à Saint-Etienne), la ville d’Andrézieux-Bouthéon pour le Théâtre du Parc, la ville de Montbrison pour le Thé

Continuer à lire

​La bossa, c’est beau ça

MUSIQUES | Digne héritier des Tropicalistes (avec en tête Caetano Veloso et Gilberto Gil qui durent fuir la dictature militaire dans les années 60), Lucas (...)

Niko Rodamel | Mardi 6 octobre 2020

​La bossa, c’est beau ça

Digne héritier des Tropicalistes (avec en tête Caetano Veloso et Gilberto Gil qui durent fuir la dictature militaire dans les années 60), Lucas Santtana chante de façon habile et sarcastique le Brésil d’aujourd’hui, dénonçant le grotesque d’un président qui exacerbe les frontières sociales et bafoue l’écologie. Après une période de samba symphonique gorgée de samples, l’artiste revient à l’essentiel et se concentre aujourd’hui sur la voix comme pour mieux nous parler à l’oreille, entre héritage et hommage à Joao Gilberto disparu l’an passé. Lucas Santtana, samedi 10 octobre à 20h30, Théâtre Quarto à Unieux

Continuer à lire

Saint-Etienne Métropole annule les Journées du patrimoine

ESCAPADES | Après l'annonce de Firminy, c'est au tour de la Ville de Saint-Étienne et Saint-Étienne Métropole d'annuler les Journées européennes du patrimoine prévues (...)

Nicolas Bros | Mardi 15 septembre 2020

Saint-Etienne Métropole annule les Journées du patrimoine

Après l'annonce de Firminy, c'est au tour de la Ville de Saint-Étienne et Saint-Étienne Métropole d'annuler les Journées européennes du patrimoine prévues les 19 et 20 septembre. « Dans un souci constant de santé publique et de sécurité sanitaire, face à la recrudescence de l'épidémie de la Covid-19 dans le département de la Loire, la Ville de Saint-Étienne et Saint-Étienne Métropole, en lien avec la préfecture de la Loire, l'Agence régionale de santé (ARS) et le CHU ont pris la décision d'annuler à Saint-Étienne et dans les structures de Saint-Étienne Métropole, les manifestations, visites et animations organisées dans le cadre des journées européennes du patrimoine qui devaient se dérouler samedi19 et dimanche 20 septembre. » En guise de consolation, les musées d'Art et d'industrie, de la Mine et d'Art moderne et contemporain seront en entrée libre et

Continuer à lire

Marc Chassaubéné : « Les artistes ont une hauteur de point de vue dont nous avons tous besoin »

Politique | À la suite de la réélection en juin dernier de Gaël Perdriau à la mairie de Saint-Étienne puis à la présidence de Saint-Étienne Métropole, Marc Chassaubéné a été conforté en tant qu’adjoint à la culture de la Ville de Saint-Étienne et vice-président de Saint-Étienne Métropole en charge du design et du numérique. En cette rentrée, nous avons voulu en savoir davantage sur les orientations de la politique culturelle stéphanoise pour les mois et années à venir.

Nicolas Bros | Mercredi 9 septembre 2020

Marc Chassaubéné : « Les artistes ont une hauteur de point de vue dont nous avons tous besoin »

À la vue de la situation sanitaire actuelle, où en êtes-vous concernant les structures culturelles municipales et métropolitaines ? Si vous m'aviez posé la question hier [l’entretien a été réalisé le 3 septembre dernier, NDLR], je n’aurais pas été aussi positif. Mais ce matin, je le suis particulièrement car nous avons ouvert hier la billetterie pour les abonnés à l’Opéra et il y avait une file d’attente énorme, qui s’étirait jusqu’au parking. C’était incroyable et nous ne nous attendions pas à cela. On ressent une attente du public alors que jusqu’à présent nous étions inquiets sur ce point. Je ne crois pas que ce soit dû à l’annonce gouvernementale de la fin des distanciations, mais je vois plutôt un besoin de retrouver un lien avec la culture et le monde extérieur. Je crois qu’à force que tout le monde ait un point de vue sur le masque, une potentielle seconde vague, sur le monde d’après… les gens sont un peu fatigués de tout cela et sont par contre prêts à se confronter à des interrogations plus poussées, avec une certaine hauteur. Ce que peuvent porter les artistes. J’y crois beaucoup. Les artistes ont une réaction moins directe et brutale, avec u

Continuer à lire

La Loire change de braquet

Coup de pédale | Le premier festival Bike and Troc se tiendra à Chalmazel les 5 et 6 septembre. Un nouvel événement mêlant une bourse aux vélos, un marché d'exposants et différentes épreuves de cyclisme. [edit : en raison des restrictions concernant les événements actuellement, le Bike'n'Troc ne se déroulera que samedi 5 septembre et non sur le week-end entier]

Nicolas Bros | Mercredi 8 juillet 2020

La Loire change de braquet

Il n'y a pas le Tour de France à Sainté cette année ? Qu'à cela ne tienne. Les deux roues ne seront pourtant pas en reste début septembre. Pour preuve, le Département de la Loire, la Fédération française de cyclisme de la Loire et RP Events se sont associés afin de mettre sur pied un nouveau gros événement autour du cycle. Ca s'appelle Bike and troc et ça se passe du côté de Chalmazel. « L'objectif est de franchir une nouvelle étape dans la programmation d'événements Sport Nature déjà bien connus et reconnus de tous », explique Georges Ziegler, président du Département de la Loire. « Durant deux jours, cyclistes amateurs et confirmés pourront se côtoyer autour de leur passion commune. » Une passion qui sera abreuvée grâce à une programmation bien chargée. Courses et bourse Avec pour parrains la pentathlonienne Élodie Clouvel et le champion de cross triathlon Arthur Forissier, le 1er Bike and troc verra d'autres athlètes se départager les médailles pour des épreuves ouvertes à tous : une TransLoire VTT, des randos VTT, de l'endurance VTT (jusqu'à 24 heures...), la montée du Col du Béal sur 10 kilomètres de route fermée ou encore la Gravel o

Continuer à lire

Le MAMC en visite privée

Art moderne virtuel | Suivre une visite de 30 minutes du Musée d'art moderne et contemporain de Saint-Étienne en compagnie de sa directrice Aurélie Voltz et de son (...)

Nicolas Bros | Jeudi 14 mai 2020

Le MAMC en visite privée

Suivre une visite de 30 minutes du Musée d'art moderne et contemporain de Saint-Étienne en compagnie de sa directrice Aurélie Voltz et de son responsable du département scientifique Alexandre Quoi. C'est possible en vidéo ce soir à 18h sur la page Facebook et Instagram du musée. Cette initiative fait partie du Tour de France des lieux culturels confinés, mené par le Club Innovation & Culture CLIC France. Cette série vidéo propose de découvrir chaque jour, du lundi au vendredi, « un lieu de culture artistique, historique et scientifique », en visite privée. 13 musées, monuments et lieux de science ont répondu à l'appel, dont le musée stéphanois qui est le deuxième sur la liste de programmation. Une belle occasion de découvrir ou revoir les expositions Maurice Allemand ou comment l'art moderne vint à Saint-Etienne, Entrare nell'opera - Entrer dans l'œuvre et Firenze Lai. Pour découvrir cette visite virtuelle, rendez-vous sur cette page à 18h.

Continuer à lire

Volumes

Musée | Avec Au seuil de soi, l'artiste français Gyan Panchal met en scène des volumes massifs où les matériaux sont réduits à leur plus simple expression, ainsi que (...)

Niko Rodamel | Mardi 4 juin 2019

Volumes

Avec Au seuil de soi, l'artiste français Gyan Panchal met en scène des volumes massifs où les matériaux sont réduits à leur plus simple expression, ainsi que des objets glanés en milieu rural devenus presque méconnaissables. Une invitation à déambuler parmi une trentaine d'oeuvres dans une succession d'atmosphères très épurées. Gyan Panchal, jusqu'au 22 septembre, Musée d'Art Moderne et Contemporain de Saint-Étienne Métropole

Continuer à lire

What a wonderful world

Design | L'exposition "Design & Merveilleux" se poursuit au Musée d'art moderne et contemporain de Saint-Étienne Métropole pendant la Biennale. Une belle occasion de se faire raconter l'histoire du design sous un angle inédit.

Niko Rodamel | Mardi 5 mars 2019

What a wonderful world

En étroite collaboration avec le Centre Pompidou, le musée d’art moderne et contemporain de Saint-Étienne Métropole réunit pour l’exposition Design et merveilleux une centaine d’objets issus des collections publiques françaises, racontant une histoire inédite du design où l’ornement ouvre sur la notion de "merveilleux". En dialogue permanent avec la nature depuis l’Antiquité, l’ornement passera sous le rouleau compresseur de la standardisation inhérente aux logiques de production de masse du début du XXème siècle, avant de refaire surface en Italie dans les années quatre-vingt. Mais à l’aube du troisième millénaire, avec son lot de logiciels de simulation, de machines à commande numérique ou d’imprimantes 3D, l’avènement du numérique redistribue les cartes et insuffle à l’ornement une dimension de forme animée, au croisement des sciences informatiques et de la biologie. Au final, l’exposition donne à voir un remarquable cabinet de curiosités dans une ambiance zen et lumineuse étonnamment poétique, au fil des œuvres d’une cinquantaine d’artistes, designers et architectes contemporains. Design et merveilleux / De la nature de l’ornement, jusqu'a

Continuer à lire

Christian Olivier : « Tout ce qui peut faire remuer les choses m'intéresse »

Chanson | Christian Olivier, chanteur emblématique des Têtes Raides, a sorti un second album solo en juin dernier. Intitulé "After/Avant", cet opus reste dans une veine engagée et musicalement intéressant pour son ouverture à des sons différents de ce dont nous a habitué l'intéressé. Rencontre avec Christian Olivier, avant son passage au Clapier ce vendredi 21 décembre.

Nicolas Bros | Lundi 17 décembre 2018

Christian Olivier : « Tout ce qui peut faire remuer les choses m'intéresse »

Pourquoi avoir fait le choix de vous lancer en solo en 2016 avec On/Off. Était-ce pour faire une pause avec Les Têtes Raides ? Oui, il était temps de faire une petite pause. Il y avait eu plus de 25 ans de route. C'était une manière de "breaker" un peu et de se ressourcer. J'avais le désir de continuer de faire de la musique, de poursuivre mes histoires graphiques, de lectures musicales, de bande originale de films... Concernant On/Off, j'avais envie d'essayer de nouvelles choses, de travailler avec des gens différents... Par exemple, Edith Fambuena à la réalisation et ça a vraiment été un plaisir. Ça m'a permis de me mettre dans une autre situation. Sur After/Avant, avez-vous travaillé avec la même réalisatrice ? Non, je l'ai fait avec un mec rencontré en studio et avec qui je me suis très bien entendu. Il s'appelle Félix Remy. On a enregistré au studio Pigalle à Paris. Il a vraiment cerné mes attentes. En chemin, je me suis mis à travailler avec Peter Combard, un des deux guitaristes avec qui j'avais déjà travaillé sur On/Off et qui est venu m'épauler sur les machines pour ce deuxième album. F

Continuer à lire

Dix ans au Zénith

Concert anniversaire | La salle de spectacles stéphanoise va fêter ses dix ans d'ouverture, jour pour jour, avec un concert spécial. Au programme, on notera la présence du groupe stéphanois Terrenoire, qui présentera son premier album éponyme.

Nicolas Bros | Jeudi 13 septembre 2018

Dix ans au Zénith

Le Zénith de Saint-Étienne Métropole va fêter ses dix ans début octobre. Pour marquer le coup, un concert est organisé dans la salle en partenariat avec Radio Scoop. Au programme, des artistes tels qu'Amel Bent, Jenifer, Patrick Fiori... mais aussi Gaëtan Roussel et surtout les frangins de la formation Terrenoire, qui représenteront fièrement la création locale, juste avant la sortie de leur premier album éponyme le 12 octobre. Une occasion de découvrir cette électro-pop onirique unique, qui attise la curiosité de nombreux auditeurs et prescripteurs. Concert des 10 ans du Zénith de Saint Etienne Métropole, samedi 6 octobre à 20h, sur invitation, plus d'infos sur la possibilités d'obtenir des places sur cette page

Continuer à lire

Best of

ARTS | Après une année passée en Chine à combler près d’un million de visiteurs, une cinquantaine de chefs-d’oeuvre de la collection du MAMC+ rentre au bercail (...)

Niko Rodamel | Mardi 4 septembre 2018

Best of

Après une année passée en Chine à combler près d’un million de visiteurs, une cinquantaine de chefs-d’oeuvre de la collection du MAMC+ rentre au bercail pile-poil pour clôturer la programmation fleuve de son trentième anniversaire. Des toiles de Monet, Courbet, Matisse, Picasso, Soulages ou Dubuffet qui témoignent des circonvolutions de l’histoire de la peinture française depuis deux siècles, sur « les chemins de la modernité ». De Monet à Soulages, du 1er décembre 2018 au 17 février 2019, Musée d'art moderne et contemporain de Saint-Étienne Métropole

Continuer à lire

93 montées et toujours pimpante

Sport-loisir | La plus célèbre épreuve cycliste ligérienne, la montée Vélocio, fête ses 93 printemps avec toujours le même état d'esprit, prôné par Paul de Vivie : ouverture et bonne humeur.

Nicolas Bros | Jeudi 31 mai 2018

93 montées et toujours pimpante

« La bicyclette n'est pas seulement un outil de locomotion ; elle devient encore un moyen d'émancipation, une arme de délivrance. Elle libère l'esprit et le corps des inquiétudes morales, des infirmités physiques que l'existence moderne, toute d'ostentation, de convention, d'hypocrisie – où paraître est tout, être n'étant rien – suscite, développe, entretient au grand détriment de la santé. » Cette longue citation, datant de 1903, est celle de Paul de Vivie, plus connu sous le nom de Vélocio. Et elle résume assez bien dans quel état d'esprit se déroule l'épreuve phare du vélo dans la Loire : la montée Vélocio. Correspondant à la montée du Col de la République (1 161 m), l'événement attire chaque année plusieurs centaines de participants de tout âge. Créée en 1922 par Albert Raimond, Jean Frédéric Boudet et Jules Barellon, la montée chronométrée d'un peu plus de 12 kilomètres fait partie des plus anciens rendez-vous consacrés au cyclotourisme en France. Pour sa 93e édition, ce dimanche 3 juin, Vélocio propose, outre l'épreuve reine, plusieurs autres parcours dont une nouveauté : le parcours VTT. Pour résumer, ce seront quatre épreuves qui seront proposées pour cette jo

Continuer à lire

Tsunami

Art contemporain | Depuis ses premiers accrochages dans les années 80, on ne compte plus les expositions personnelles ou collectives de Jean-Michel Othoniel. Régulièrement (...)

Niko Rodamel | Mardi 5 juin 2018

Tsunami

Depuis ses premiers accrochages dans les années 80, on ne compte plus les expositions personnelles ou collectives de Jean-Michel Othoniel. Régulièrement invité à créer des œuvres in situ dans des sites historiques, le plasticien honore de nombreuses commandes publiques ou privées et jouit d’une belle reconnaissance dans les plus prestigieux musées de la planète. Othoniel, c’est l’enfant du pays, formé en partie à Saint-Étienne, installé à Paris et infatigable globe-trotter. Pour autant, l’homme ne renie pas les origines de sa vocation : sa sensibilité esthétique et son histoire restent intimement liées au territoire qui l’a vu naître en 1964, reconnaissant aux musées stéphanois un rôle essentiel dans son chemin vers l’art. Spécialement conçue dans le cadre du trentième anniversaire du MAMC+, Face à l’obscurité est la troisième exposition personnelle de Jean-Michel Othoniel au sein du musée. Toujours pétries de poésie et de mystère, ses installations se font plus intimes, ouvertement autobiographiques, plus sombres aussi. Faisant dialoguer œuvres anciennes et créations plus récentes, Othoniel laisse entrevoir une certaine inquiétude fac

Continuer à lire

Plus de 30 000 visiteurs pour Anish Kapoor

Art moderne et contemporain | L'exposition du Britannique Anish Kapoor au Musée d'art moderne et contemporain de Saint-Étienne Métropole, dans le cadre des 30 ans de l'établissement (...)

Nicolas Bros | Jeudi 22 mars 2018

Plus de 30 000 visiteurs pour Anish Kapoor

L'exposition du Britannique Anish Kapoor au Musée d'art moderne et contemporain de Saint-Étienne Métropole, dans le cadre des 30 ans de l'établissement stéphanois, a fait le plein. Plus de 30 000 visiteurs se sont pressés au MAMC+ depuis novembre 2017 pour découvrir les œuvres de My Red Homeland. Pour celles et ceux que cette présentation intéresserait, il leur faudra se presser avant le dimanche 8 avril et la fermeture de cette expo-événement pour le démontage et la préparation de nouvelles expositions, notamment de la photographe Valérie Jouve (dès le 19 mai) et de l'artiste sculpteur d’origine stéphanoise, internationalement reconnu, Jean-Michel Othoniel (dès le 26 mai). Parallèlement, l'exposition des collections Considérer le monde restera accessible au public à tarif réduit pendant cette période d'installation.

Continuer à lire

À bicyclette

Musée | La prochaine exposition temporaire du Musée d'art et d'industrie sera consacrée au vélo urbain. Intitulée Urbanus Cyclus, cet événement mettra en (...)

Nicolas Bros | Mardi 6 février 2018

À bicyclette

La prochaine exposition temporaire du Musée d'art et d'industrie sera consacrée au vélo urbain. Intitulée Urbanus Cyclus, cet événement mettra en avant le renouveau de l'engouement pour le deux-roues à travers les villes du monde entier. Divisé en quatre parties, le parcours d'exposition proposera une sélection d'une trentaine de cycles, accompagné de photos en noir & blanc réalisées par Jean-Claude Martinez. Questionnements autour de la place du vélo dans le mode de vie urbain, présentations de différents types de vélos, architectures adaptées, composants de la "culture vélo urbain"... Urbanus Cyclus promet d'être large et de toucher toutes les problématiques liées à ce mode de transport qui revient à la mode. Notamment dans la capitale française du cycle... Urbanus Cyclus, du 3 mai 2018 au 7 janvier 2019 au Musée d'art et d'industrie de Saint-Étienne

Continuer à lire

Anish Kapoor pour les 30 ans du MAMC

Art | En 2018, le Musée d'art moderne et contemporain de Saint-Étienne Métropole fête ses 30 ans. À cette occasion, c'est une année riche en expos et événements que les équipes de l'institution muséale ont concoctée, avec notamment la venue du célèbre Anish Kapoor mais également l'occasion de forger une exposition très dense, en s'appuyant sur l'ampleur colossale des collections de ce "musée référence".

Nicolas Bros | Jeudi 7 septembre 2017

Anish Kapoor pour les 30 ans du MAMC

Le Musée d'art moderne et contemporain de Saint-Étienne va avoir 30 ans. Édifiée sur les plans de l'architecte Didier Guichard et sous l'impulsion de François Dubanchet (maire de Saint-Étienne entre 1983 et 1994), l'institution muséale fut inaugurée le 10 décembre 1987. Sur ses quelques 3 000 m² de surface d'exposition, le musée aura vu défiler les oeuvres des plus grands noms de l'art et se sera enrichi au fil des années d'une collection de plus de 20 000 pièces. Afin de fêter dignement ces trois décennies, c'est une programmation inédite qui est prévue dès le 10 novembre 2017 et s'étirant jusqu'à la fin de l'année 2018. Pour débuter, c'est une "star" de l'art contemporain qui viendra proposer son travail aux yeux des Stéphanois. Du 10 novembre au printemps 2018, l'artiste plasticien britannique Anish Kapoor aura carte blanche dans la grande salle centrale du bâtiment et proposera la découverte de son installation My Red Homeland ainsi que des oeuvres inédites, encore jamais montrées. Cette première exposition a été rendue possible notamment grâce aux bonnes relations qu'entretiennent Lorand Hegyi, directeur du MAMC jusqu'en 2016, et l'artiste anglais.

Continuer à lire

Le MAMC prépare son anniversaire

ACTUS | Une fois les Journées européennes du patrimoine passées (16 et 17 septembre 2017), le Musée d'art moderne et contemporain de Saint-Étienne Métropole fermera ses (...)

Nicolas Bros | Mardi 22 août 2017

Le MAMC prépare son anniversaire

Une fois les Journées européennes du patrimoine passées (16 et 17 septembre 2017), le Musée d'art moderne et contemporain de Saint-Étienne Métropole fermera ses portes jusqu'au 10 novembre. Cette période permettra à l'institution muséale de préparer un nouveau cycle d'expositions exceptionnelles pour fêter ses 30 années d'existence, et qui se déclinera tout au long de l'année 2018. Signalons que l'accueil et la bibliothèque Jean Laude du Musée resteront ouverts au public pendant les horaires habituels (lundi au vendredi de 10h à 18h).

Continuer à lire

Le Musée d'Art Moderne et Contemporain s’exporte en Chine

International | Pour fêter les 30 ans du MAMC (Musée d'Art Moderne et Contemporain) de Saint-Étienne et l’ouverture récente au public du Musée d’art de l’Université de Tsinghua à Pékin, les deux institutions s’associent dans le cadre de l’exposition "De Monet à Soulages : chemins de la modernité (1800-1980)".

La rédaction | Jeudi 18 mai 2017

Le Musée d'Art Moderne et Contemporain s’exporte en Chine

51 œuvres de la collection d’art ancien, moderne et contemporain du MAMC de Saint-Étienne ont embarqué début mai en direction du Musée d’art de l’Université de Tsinghua à Pékin en Chine, pour y séjourner du 6 mai au 31 août. Ces œuvres de Picasso, Monet et Dubuffet, longtemps dissimulées dans les énormes réserves du MAMC, prennent place dans une exposition hors-les-murs inédite : De Monet à Soulages : chemins de la modernité (1800-1980). Montée dans le cadre du 12e festival Croisements voué à mettre en avant les collaborations artistiques franco-chinoises, cet événement retrace l’histoire de la peinture française à travers les mouvements qui l’ont marquée depuis le XVIIIe siècle. Tous les courants principaux ou presque y sont représentés : impressionnisme, cubisme, surréalisme... Ces musées offrent ainsi une chance aux Chinois de s'ouvrir à la culture française, qui n'est pas forcément bien véhiculée dans leur pays. Cette exposition devrait par la suite s’installer dans différentes villes de Chine, pour enfin, être présentée à Saint-Étienne au cours de l’année 2018.

Continuer à lire

Les grosses têtes au musée

ARTS | Parmi les expositions en place au Musée d'Art Moderne et Contemporain, il en est une qui étonne, impressionne et questionne à la fois. L’artiste catalan (...)

Niko Rodamel | Mardi 2 mai 2017

Les grosses têtes au musée

Parmi les expositions en place au Musée d'Art Moderne et Contemporain, il en est une qui étonne, impressionne et questionne à la fois. L’artiste catalan Jaume Plensa est venu installer deux séries inédites d’œuvres monumentales dans l’espace central du musée. Réalisées entre 2015 et 2016, les déformations sculpturales Lou, Laura Asia, Wilsis, Mar et Julia représentent cinq visages féminins aux yeux fermés, cinq têtes en fonte de fer de 4 à 5 mètres de hauteur et pesant chacune près de 3 tonnes, dont l’apparence change selon le point d’observation. Jaume Plensa tiraille le regard du visiteur entre 2D et 3D, altérant malicieusement son point de vue au gré des déambulations parmi les cinq belles endormies parées d’un noir lisse et profond. Pour autant, une des particularités du travail de l’artiste espagnol est aussi de chercher à faire entrer la lumière dans la sculpture, laquelle reste le plus souvent pleine, compacte et donc impénétrable. Comme en témoignent les deux autres pièces, Laura et Lou, créées en 2017, deux volumineuses têtes d’acier inoxydable qui se font face. Jaume Plensa, jusqu’au 17 se

Continuer à lire

Un ex-chanteur d'Iron Maiden à Saint-Étienne

Heavy metal | Blaze Bayley, chanteur du groupe de heavy metal Iron Maiden de 1995 à 1999 (pendant l'absence de Bruce Dickinson), se produira sur la scène du Thunderbird (...)

Nicolas Bros | Mardi 24 janvier 2017

Un ex-chanteur d'Iron Maiden à Saint-Étienne

Blaze Bayley, chanteur du groupe de heavy metal Iron Maiden de 1995 à 1999 (pendant l'absence de Bruce Dickinson), se produira sur la scène du Thunderbird Lounge le 17 mars 2017. Il viendra présenter son dernier album Endure And Survive (Infinite Entanglement Part II) qui sortira le 3 mars prochain.

Continuer à lire

Valérie Busseuil, la force tranquille

ARTS | La Bourguignonne a une solide expérience des institutions culturelles et du monde économique. Après Strasbourg et ses théâtres municipaux, son nouveau challenge est de diriger la communication de la Cité du Design. Se révélera-t-elle être une main de fer dans un gant de velours ? Florence Barnola

La rédaction | Mardi 3 mai 2016

Valérie Busseuil, la force tranquille

Il est un exercice périlleux en journalisme : faire un portrait au téléphone. Mais il est aussi des défis que l’on aime relever… Valérie Busseuil a été recrutée pour être la nouvelle directrice de la communication à la Cité du Design. C’est officiel depuis peu. La rumeur soufflait son nom depuis le début du printemps. Nous nous en sommes donc emparés. A peine sortie de sa place de responsable de la communication et des relations publiques des théâtres à Strasbourg, la gente dame entre en fonction à la Cité en mai. Nous avons quinze jours pour la rencontrer. Problème : Valérie Busseuil travaille encore en Alsace jusqu’à la fin avril. C’est un peu loin. Dans ces cas-là, l’échange se déroule au téléphone ou par Skype. Ce sera le téléphone. Réactive, Valérie donne promptement un rendez-vous. Notons au passage qu’elle répond à ses appels sans les filtrer. Ne pas rencontrer physiquement la personne, ne pas voir comment elle marche, s’habille, sourit, incline la tête, pose les mains ou le regard… est assez handicapant ne le cachons pas lorsque l’on veut portraitiser quelqu’un. Prise de contact Pour autant, la contrain

Continuer à lire

Un tram à la ligne

ACTUS | Le tracé de la future troisième ligne de tramway stéphanois a été dévoilée début mars par Saint-Étienne Métropole. Une prolongation de l'existant qui impactera le futur "quartier des spectacles" autour du Zénith, du Parc Expo, du Fil et de la future Comédie. NB

Nicolas Bros | Mardi 5 avril 2016

Un tram à la ligne

Saint-Étienne est une des seules villes de France à toujours avoir conservé son tramway. Depuis sa création en 1881, le tram a toujours roulé dans les rues de la cité forézienne. Pourvu d'une seconde ligne créée en 2006 reliant la place du Peuple à la gare de Châteaucreux, le réseau va être agrandi en 2019 avec l'installation d'une troisième ligne, prolongeant la seconde depuis la gare jusqu'à la rue Bergson. Annoncé début mars en séance communautaire de Saint-Étienne Métropole, ce tracé ne correspond à aucun des trois tracés proposés en première phase de concertation. C'est finalement un tracé hybride entre les trois initiaux qui a été retenu. Longue de 4, 3 km, la troisième ligne devrait être mise en ligne à la fin de l'année 2019 et desservira sept arrêts dont le quartier du Soleil, le Zénith, le Technopôle et le stade Geoffroy-Guichard pour un coût de chantier estimé à 73 millions d'Euros hors taxes. Pour le bonheur des salles Avec un arrêt prévu aux abords du Zénith, c'est finalement tout le futur "quartier des spectacles" - comptant également le Fil, le Parc Expo et la future Comédie - qui sera desservi. Du côté des dirigeants de salles, on se réjouit

Continuer à lire

Le MAM, sans dessus-dessous

ARTS | Le mois de juin va être chargé au Musée d’Art Moderne et Contemporain de Saint-Etienne Métropole. L’institution propose pas moins de cinq expositions à visiter. L’occasion de voyager sans se déplacer (enfin presque) en Italie, en Allemagne, en Russie, en Autriche et ainsi perdre ses repères… Florence Barnola

Florence Barnola | Mardi 2 juin 2015

Le MAM, sans dessus-dessous

En pénétrant le Musée d’art Moderne et contemporain, on explore, on traverse cinq univers qui se répondent et existent par eux-mêmes. Dans l’espace central, l’une des figures incontournables de l’Arte Povera, Giovanni Anselmo, voit une rétrospective lui être consacrée à travers plus de quarante ans de créations. Depuis la fin des années 1960, l’artiste italien réalise des sculptures à partir de matériaux naturels tels que le bois, le fer ou la pierre en utilisant leurs propriétés physiques pour suggérer des notions de pesanteur ou de gravité. Une mention spéciale est donnée pour l’installation Dove le stelle si avvicinano di una spanna in più mentre la terra si orienta, réactivée spécialement pour l’exposition à Saint-Étienne, qui invite le spectateur à flâner… Une déambulation qui le pousse vers d’autres expériences organiques. Passages est une exposition proposée par la fondation romaine «Volume !». Le projet culturel de celle-ci demande aux artistes d’aborder l’espace comme un organisme vivant avec ses propres particularités, son histoire, son adaptabilité. Il s’agit donc pour les expos

Continuer à lire

Lamaizière pour toujours

CONNAITRE | Dans la liste des grands bâtisseurs qu'a compté la cité stéphanoise, Léon et son fils Marcel Lamaizière conservent une belle place. Auteurs de plus de cent-vingt projets de construction et d'aménagement à Saint-Étienne, ils constituent des bâtisseurs hors pair qui ont marqué le tournant du vingtième siècle en terres stéphanoises et au-delà.

Nicolas Bros | Mardi 31 mars 2015

Lamaizière pour toujours

Quelques noms de bâtisseurs et d'architectes ont marqué durablement l'histoire de Saint-Étienne. Parallèlement aux Dalgabio (et notamment Pierre-Antoine à qui l'on doit le plan du centre-ville orienté Nord-Sud autour de la Grand'Rue) les Lamaizière, père et fils, sont une "dynastie" architecturale ayant façonné Saint-Étienne et ses aménagements entre 1880 (année d'ouverture du cabinet par Léon) et 1923 (année du décès de Marcel, quand l'agence employait encore une quinzaine de personnes). Auteurs de cent-vingt constructions de tout type sur le territoire stéphanois, Pierre-Adrien dit Léon et Marcel, son fils, représentent un pan de l'histoire de notre région. Immeubles emblématiques (Loire Républicaine sur la place Jean Jaurès, Hôtel Colcombet sis rue du Lieutenant Morin, immeuble Cote sis au 2, rue de la République), édifices industriels (Manufrance sur le Cours Fauriel, Usine Brossy sise rue Gutenberg), bâtiments publics (hôpital Bellevue, Bourse du Travail), logements sociaux, commerces, ... véritables «architectes de famille» comme l'on a un «médecin de famille», les Lamaizière touchaient à tous les types de constructions. La raison de cette omniprésence sur le tissu urbain

Continuer à lire