L'art au naturel

Nicolas Bros | Mercredi 8 juillet 2020

Photo : ©Anthony Sion - Ville de Riorges


Vous balader en plein nature et tomber tout à coup sur une oeuvre d'art. Tel est le concept qui prend place tous les deux ans du côté de Riorges, le long du Renaison et dans la plaine de la Rivoire. L'événement s'appelle À Ciel Ouvert, dure trois mois et en est déjà à sa sixième édition. Cette année, les marcheurs auront le droit de découvrir une oeuvre d'Erwan Sito, le président du jury, sept oeuvres d'artistes pros (dont Francine Garnier, Olivier Toulemonde ou Tom Sénécal), une oeuvre participative mais aussi quatre oeuvres issues des éditions passées à redécouvrir. Signalons que le festival avait reçu 178 candidatures d'artistes, nombre démontrant la renommée du rendez-vous nord-ligérien.

À Ciel Ouvert, du 18 juillet au 18 octobre, à Riorges (départ du parc Beaulieu)
Plus d'infos sur cette page

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

Décembre en Louisiane

MUSIQUES | Une voix de crooner à l'approche des fêtes, c'est un peu cliché non ? Pas vraiment lorsqu'on annonce le nom de Hugh Coltman. Le chanteur le plus Français des (...)

Nicolas Bros | Mardi 8 décembre 2020

Décembre en Louisiane

Une voix de crooner à l'approche des fêtes, c'est un peu cliché non ? Pas vraiment lorsqu'on annonce le nom de Hugh Coltman. Le chanteur le plus Français des Britanniques n'a que faire des formats et du préfabriqué. Il l'a encore prouvé avec son album Who's Happy ?, une épreuve blues toute en sincérité, qui sent bon la Louisiane. Sa venue à Riorges s'annonce comme un concert taillé pour ce mois de décembre. Hugh Coltman, mardi 15 décembre à 19h à la salle du Grand Marais de Riorges

Continuer à lire

Oxmo Puccino annoncé à Riorges fin mai

Rap | Une bonne nouvelle dans cette période morose ? En voilà une : la venue d'Oxmo Puccino aux Mardi(s) du Grand Marais de Riorges. Sous couvert d'un retour à (...)

Nicolas Bros | Lundi 23 mars 2020

Oxmo Puccino annoncé à Riorges fin mai

Une bonne nouvelle dans cette période morose ? En voilà une : la venue d'Oxmo Puccino aux Mardi(s) du Grand Marais de Riorges. Sous couvert d'un retour à une situation plus calme, le dernier concert de la saison des 20 ans des Mardi(s) du Grand Marais sera assuré par le rappeur parisien. Cette tête d'affiche avait été tenue secrète jusqu'à aujourd'hui par l'organisation. Une belle surprise pour clôturer une saison haute en couleur. Retrouvez notre entretien avec Ox' juste ici. Oxmo Puccino + DJ Alek6 , mardi 26 mai aux Mardi(s) du Grand Marais

Continuer à lire

Angola queen

Sono mondiale | À Riorges, Les Mardi(s) du Grand Marais fêtent cette saison leurs vingt ans en grande pompe, avec une programmation franchement intéressante. Save the (...)

Niko Rodamel | Mercredi 5 février 2020

Angola queen

À Riorges, Les Mardi(s) du Grand Marais fêtent cette saison leurs vingt ans en grande pompe, avec une programmation franchement intéressante. Save the date, mardi 25 est annoncé un double plateau cent pour cent féminin avec la venue de Yseult (chanteuse, auteure-compositrice et mannequin), mais aussi de Pongo, la nouvelle reine du kuduro révélée l'an passé par son sublime titre Kuzola. C'est en fuyant la guerre civile qui déchirait son Angola natal que la chanteuse découvre à Lisbonne ce style hybride né à la fin des nineties, fait de break dance, de semba angolaise et d’électronique. Issu des ghettos angolais où il servit d’exutoire à la souffrance des prisonniers, le kuduro fut donc à l'origine un genre musical marginal. Forcément plus en phase avec son époque, celui de Pongo est progressif et cathartique, habilement métissé de pop tribale, tantôt nerveux et tantôt lascif. Pour écrire et interpréter sa propre musique, la chanteuse puise dans ses racines africaines, se nourrissant de semba angolaise, de soukous et de ndombolo congolais, ou encore de zouk. Pongo + Yseult, mardi 25 février à 20h30, Les Mardi(s) du Grand Marais à Riorges

Continuer à lire

Pascal Obispo dans l'Oeil du Petit Bulletin #30

Rock | Pour le numéro 30 de l'Oeil du Petit Bulletin, nous avons rencontré Pascal Obispo avant son passage dimanche 15 décembre au Scarabée (...)

Nicolas Bros | Lundi 16 septembre 2019

Pascal Obispo dans l'Oeil du Petit Bulletin #30

Pour le numéro 30 de l'Oeil du Petit Bulletin, nous avons rencontré Pascal Obispo avant son passage dimanche 15 décembre au Scarabée Roanne-Riorges. L'occasion de lui demander s'il est plutôt 🍷 ou 🥛... Pascal Obispo, dimanche 15 décembre à 18h au Scarabée de Roanne-Riorges Plus d'infos et billetterie ici

Continuer à lire

Ysé tient un joli scenario

Folk | Ysé Sauvage est une petite perle de la pop-folk hexagonale. À tout juste 20 ans, elle écrit, compose et s'impose comme une des jeunes figures à écouter de (...)

Nicolas Bros | Mardi 3 septembre 2019

Ysé tient un joli scenario

Ysé Sauvage est une petite perle de la pop-folk hexagonale. À tout juste 20 ans, elle écrit, compose et s'impose comme une des jeunes figures à écouter de près. Son deuxième EP Scenario, sorti en 2018, possède une belle texture musicale agrémentée d'une chaleur enveloppante. Ce Scenario se laisse découvrir avec gourmandise. Elle est l'invitée spéciale des Mardis du Grand Marais cette saison puisqu'elle sera tout d'abord en ouverture le 20 septembre puis de retour en novembre. Un coup de prog' bien vu, assurément ! Ysé Sauvage, vendredi 20 septembre à 19h apéro-concert place Jean Cocteau à Riorges et mardi 5 novembre à 20h30 Salle du Grand Marais à Riorges

Continuer à lire

Gladiateur

MUSIQUES | Les Mardi(s) du Grand Marais accueilleront cet automne Clinton Fearon, jovial papy du reggae sur lequel le temps ne semble plus avoir de prise ! (...)

Niko Rodamel | Mardi 3 septembre 2019

Gladiateur

Les Mardi(s) du Grand Marais accueilleront cet automne Clinton Fearon, jovial papy du reggae sur lequel le temps ne semble plus avoir de prise ! Tour à tour chanteur, choriste, guitariste et bassiste suivant les époques, le Jamaïcain souffle cette année la cinquantième bougie d'une riche carrière musicale qui avait débuté au sein des mythiques Gladiators. Depuis, de nombreuses collaborations et quelque 13 albums solo ont permis au presque septuagénaire de garder la pêche et la flamme. Clinton Fearon, mardi 15 octobre à Riorges

Continuer à lire

BerliOse !

Classique | C'est un double anniversaire que célèbre en musique l'orchestre symphonique Ose !. La tournée Fantastic Tour, (...)

Antoine Desvoivre | Mardi 4 juin 2019

BerliOse !

C'est un double anniversaire que célèbre en musique l'orchestre symphonique Ose !. La tournée Fantastic Tour, construite autour de l'emblématique Symphonie Fantastique d'Hector Berlioz, marque d'un même temps, le cent cinquantenaire de la mort de ce dernier ainsi que de la naissance d'Albert Roussel. Concert #1 Fantastic Tour par l'Ose !, jeudi 13 juin à 20h30 au Scarabée à Riorges Daniel Kawka : « Refaire un point sur l'oeuvre de grands compositeurs comme Berlioz » Le chef d’orchestre Daniel Kawka dirige les 100 jeunes musiciens de l'orchestre symphonique Ose ! depuis qu'il l'a créé en 2013. Ce passionné de romantisme allemand, de Wagner et de Strauss, de l’univers de Mahler et de la musique française de Berlioz à nos jours, est régulièrement invité à la tête des plus grandes formations. Il a notamment dirigé l’Orchestre national d’Islande, le London Sinfonietta, l’Orchestre national de France, l’Orchestre Philharmonique de Saint Petersburg, l’Orchestre national Russe et l’Orchestre national de Séoul. Votre orchestre s'appelle "Ose !" (en rappor

Continuer à lire

Le retour du Kif

Funk | Les Mardis du Grand Marais accueillent la mythique Malka Family pour un concert qui s’annonce explosif. En pleine renaissance, le groupe (...)

Niko Rodamel | Mercredi 2 mai 2018

Le retour du Kif

Les Mardis du Grand Marais accueillent la mythique Malka Family pour un concert qui s’annonce explosif. En pleine renaissance, le groupe fait honneur depuis la fin des années 80 à un pur funk à la française, costumé et délirant à souhait. Malka Family, mardi 15 Mai à 20h30, salle du Grand Marais à Riorges

Continuer à lire

Raoul Vignal se dévoile

Folk | En 2017, un album titré "The Silver Veil" a levé le voile sur le grand talent d'un jeune folkeux lyonnais nommé Raoul Vignal, parti marcher, au gré de chansons traversantes, sur les traces de Nick Drake et de ses héritiers en mélancolie minimaliste. Après de nombreuses premières parties, le voici en tête d'affiche au Mardi du Grand Marais de Riorges.

Stéphane Duchêne | Mercredi 4 avril 2018

Raoul Vignal se dévoile

Il n'est jamais très avisé d'évoquer la météo dans une chronique musicale. Ni jamais, d'ailleurs, tant le sujet est une preuve à charge de l'épuisement de tout autre – pour la faire courte, c'est un peu paresseux. Mais c'est un fait : s'il ne l'a sans doute pas fait exprès, en titrant son album The Silver Veil, pour rendre hommage à ce linceul gris qui recouvre souvent Berlin, où il a passé une partie de ces dernières années et enregistré ce disque, le Lyonnais Raoul Vignal, l'une des belles révélations de 2017, l'a sans doute condamné à devenir la bande-son de cet hiver qui nous prive de lumière derrière des rideaux de pluie ou le molleton de nuages figé comme un tombeau de marbre gris que même la tempête ne parvient pas à balayer. Pour preuve les titres des morceaux de The Silver Veil : Hazy Days, pour ouvrir ce doux bal, puis Under the same sky, Whispers, The Silver Veil, Shadows sont autant de références à un monde en demi-teinte, en clair-obscur. Mais cette bande-son, bien d

Continuer à lire

La Fille du patron

ECRANS | De et avec Olivier Loustau (Fr, 1h38) avec Christa Théret, Florence Thomassin…

Vincent Raymond | Mercredi 6 janvier 2016

La Fille du patron

Premier long métrage de fiction d’un fidèle de Kechiche formé de surcroît au documentaire, La Fille du patron ne surprendra donc pas par son réalisme social, à la tonalité presque anglaise : un courant affectif et solidaire lie entre eux les protagonistes, mais aussi les attache à leur usine, qui est comme un prolongement organique de leur être. Ce qui étonnera en revanche, c’est la détermination sans faille du personnage Vital campé par le réalisateur : chacun de ses choix (dans la sphère professionnelle ou privée) est irrévocable — remords et regrets lui étant étrangers. Un caractère entier et droit, couplé à un profil plutôt taciturne, conférant à ce héros prolo le mixte de mystère et de charisme expliquant la fascination qu’il exerce sur la fameuse “fille du patron”, au-delà des clichés relatifs aux différences d’âges, de milieux sociaux, etc. S’écartant des insupportables standards réclamant du happy end, La Fille du patron s’achève tout en nuances, confirmant si besoin était l’ineptie du manichéisme simpliste… Vincent Raymond

Continuer à lire