La Fnac quitte le centre-ville de Saint-Étienne

Nicolas Bros | Mardi 3 mai 2016

Photo : © Nicolas Bros


Selon nos confrères de L'Essor-Affiches, l'enseigne de vente de produits culturels (mais pas seulement) va déménager pour le Centre Commercial de Monthieu, en périphérie de la ville, à la fin du premier trimestre de l'année 2017. C'est ainsi que s'arrête l'histoire qui liait la Fnac aux Galeries Dorian depuis 1990. Les 43 employés stéphanois de l'enseigne, qui vient de racheter Darty, ont appris la nouvelle en fin de semaine dernière. Le magasin passera d'une surface de 1 800 m² à 1 400 m². Nicolas Bros

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

Bérengère Cournut : « J'ai ressenti un besoin d'exploration, à la fois personnel et littéraire »

CONNAITRE | Bérengère Cournut est l’une des plus intenses et belles romancières de notre temps, que la Fête du livre vous propose de découvrir à l’occasion de sa venue à Saint-Etienne pour sa nouvelle parution : "De pierre et d’os", qui vient de remporter le prix Fnac 2019. Un ouvrage de survie et d’espaces, de liberté et de chocs qui emmène le lecteur aux confins de l'Arctique. Une auteur à suivre de près et qui se rendra pour la première fois à Saint-Étienne.

Nicolas Bros | Mardi 3 septembre 2019

Bérengère Cournut : « J'ai ressenti un besoin d'exploration, à la fois personnel et littéraire »

Après avoir plongé le lecteur dans la vie de la tribu amérindienne Hopi, cette fois-ci vous l'emmenez dans le peuple Inuit. Pour quelle raison avoir fait ce choix ? Bizarrement, j'ai découvert ces deux cultures simultanément, en 2011. Jusque-là, j'écrivais des fictions ou des proses poétiques ancrées dans mon seul imaginaire. Le paysage y occupait toujours une grande place, mais souvent nimbé d'un certain onirisme. Là, en découvrant à la fois les grandes étendues désertiques de l'Ouest-américain et les cultures des peuples autochtones d'Amérique du Nord, toutes profondément liées à leurs territoires respectifs, j'ai ressenti un besoin d'exploration, à la fois personnel et littéraire. Le choix du peuple hopi, dont j'ai parcouru le territoire, et celui du peuple inuit, que je n'ai en revanche jamais approché, s'explique sans doute par le contraste entre une hostilité certaine des deux environnements et des conditions de vie difficiles, contrebalancées par une spiritualité foisonnante, à mille lieues de nos repères occidentaux. Il paraît que cette nouvelle aventure est partie de la découverte de petites sculptures inuit en os ?

Continuer à lire

Wild Kim

Soul | Attention les yeux et les oreilles ! Kimberly Covington (Kim pour les intimes) promet de mettre sens dessous dessus le paisible bourg de Fraisses (...)

Niko Rodamel | Mardi 5 février 2019

Wild Kim

Attention les yeux et les oreilles ! Kimberly Covington (Kim pour les intimes) promet de mettre sens dessous dessus le paisible bourg de Fraisses avec son show franchement décoiffant, Les Divas de la Soul. Native du New Jersey, fille d’une chanteuse de gospel et d’un pasteur (le décor est planté), cette ex-choriste de Mickael Bublé connait parfaitement les ingrédients d’un vrai spectacle à l’américaine grâce à une riche expérience scénique bâtie au fil d’une incroyable foultitude de premières parties. Epaulée par quatre musicos bien allumés qui assurent grave le job, Kim reprend les hits des plus incontournables interprètes du genre, notamment Tina Turner, Whitney Houston (I wiiiiill always loooooove youuuuu !) et la légendaire Aretha Franklin, disparue en août dernier à Detroit, snif. Pendant près de quatre-vingt-dix minutes, la belle embarque l’auditoire sur la planète soul avec son aisance vocale et sa plastique so sexy. Save the date : vendredi 15 février à 20h30, salle Dorian à Fraisses. Kimberly Covington, vendredi 15 février à la salle Dorian à Fraisses

Continuer à lire

Belles lettres en fête

Fête du livre 2017 | Du 6 au 8 octobre, Saint-Étienne va feuilleter romans, essais, contes, recueils... et devenir comme chaque année au mois d'octobre le centre névralgique de la rentrée littéraire en France. Avec un programme élargi, une zone plus grande avec de nouveaux lieux investis et un focus sur les lettres allemandes, la Fête du livre prend encore un peu plus d'ampleur.

Nicolas Bros | Mardi 19 septembre 2017

Belles lettres en fête

Après une édition 2016 marquée par un focus sur les "jeunes adultes", une mise en place de nouveaux espaces et une réappropriation de la place de l'Hôtel de Ville, la 32e édition de la Fête du livre prend encore davantage d'envergure en 2017. Tout d'abord par le nombre d'auteurs présents puisqu'ils seront plus de 270 à venir défendre leurs productions devant le public stéphanois. Avec pour parrain Didier Decoin, prix Goncourt en 1977 pour John l'Enfer, le contingent d'écrivains sera composé de jolis noms tels que Delphine Coulin, Jules Stromboni, François-Henri Désérable, Antoine Choplin ou encore Monica Sabolo. Au rayon des nouveautés, la première significative concernera les lieux où se présenteront les auteurs. Avec le projet "Redesign moi un salon", l'équipe d'organisation travaille depuis 2013 avec les élèves de l'ESADSE (École supérieure d'art et de design de Saint-Étienne). « L'objectif est de répondre à la mutation des salons littéraires via l'intégration de nouvelles formes de rencontres entre le public et les auteurs, assure Isabelle Rabineau, commissaire générale de la Fête du livre. Nous travaillons ainsi sur les flux de visiteurs, le mobilier,

Continuer à lire

Forum après la Fnac

Commerce | Alors que la FNAC vient de fermer ses portes dans les Galeries Dorian après 27 années de présence à l'étage du bâtiment du centre-ville, c'est l'enseigne Forum, (...)

Nicolas Bros | Lundi 22 mai 2017

Forum après la Fnac

Alors que la FNAC vient de fermer ses portes dans les Galeries Dorian après 27 années de présence à l'étage du bâtiment du centre-ville, c'est l'enseigne Forum, spécialisée dans les livres, la papeterie, les DVD et disques, qui investit un local de ces mêmes galeries. « Nous allons ouvrir le 1er juin un espace de vente à l'entrée gauche des Galeries Dorian », explique Maria Defour, dirigeante de Forum Saint-Étienne. « Les Galeries Dorian nous ont contactés afin de proposer une alternative face au départ de la FNAC. Sur le coup, nous avons été surpris et perplexes, puis nous avons décidé d'y aller. » Cet espace de 115 m² de ventes permettra à l'enseigne de doubler sa visibilité en centre-ville, en plus de sa présence historique rue Michel Rondet. Pour information, l'enseigne FNAC ne quitte pas définitivement Saint-Étienne puisque son nouveau magasin situé dans la galerie marchande Monthieu, ouvrira quant à lui le 2 juin.

Continuer à lire