Activ Radio s'offre un lifting

Nicolas Bros | Mercredi 19 septembre 2018

Photo : Romain Mazodier & Maxence Bertholon ont fondé Activ Radio en 2003 © Activ Radio



Foire internationale de Saint-Etienne

"Welcome to San Francisco"
Parc des expositions (Parc Expo) 31 boulevard Jules Janin Saint-Étienne
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

Médiathèque Numérique de la Loire : gratuite, illimitée et à volonté !

ACTUS | Le Département de la Loire a ouvert à tous les Ligériens, gratuitement et sans condition, la Médiathèque Numérique de la Loire. La culture, c’est pour tous et maintenant. Pour se divertir, se cultiver, apprendre, s’informer, se détendre, comprendre, découvrir, se former, s’émerveiller, … Pour vivre mieux, ensemble !

Article Partenaire | Vendredi 18 décembre 2020

Médiathèque Numérique de la Loire : gratuite, illimitée et à volonté !

Parce que Le Département de la Loire s’engage pour un accès à tous, partout, à la culture et aux savoirs, la Médiathèque Numérique de la Loire ouvre ses ressources à tous ! Méditation, stretching, code de la route, soutien scolaire, vidéos (films et documentaires), découvrez une large gamme de titres de presse et de livres à consulter en ligne. Pour vous inscrire et profiter de l’ensemble des ressources numériques disponibles rendez-vous sur

Continuer à lire

IF Saint-Étienne, le nouveau site d'infos ligérien

Média | Il a été lancé en avril dernier. Le nouveau portail d'informations de la Loire s'appelle IF Saint-Étienne. Un site qui traite d'actualité généraliste, de (...)

La rédaction | Lundi 28 septembre 2020

IF Saint-Étienne, le nouveau site d'infos ligérien

Il a été lancé en avril dernier. Le nouveau portail d'informations de la Loire s'appelle IF Saint-Étienne. Un site qui traite d'actualité généraliste, de politique, de sports, d'économie, de culture/loisirs, de tendances, de gastronomie, de vie juridique... sur l'ensemble de la Loire. La ligne éditoriale mêle actualité quotidienne et articles de type "magazine" avec du fonds et de belles mises en forme. Avec une équipe de journalistes dédiée, IF Saint-Étienne propose un regard sur l'actualité qui se veut dynamique et le plus original possible. La place faite à la photo est également importante avec des reportages "sur le vif" qui traitent de l'actualité sour un oeil différent. Des reportages vidéos sont aussi publiés pour proposer du contenu varié et enrichi. IF Saint-Etienne, c'est votre nouveau média à Saint-Etienne. Pour découvrir ce nouveau site d'informations, rendez-vous sur www.if-saint-etienne.fr

Continuer à lire

Que faire pendant le confinement ? Nos idées du 23 mars

Confinement Covid19 / Idées culture | Que faire pendant le confinement ? Régulièrement, nous essaierons, dans la mesure du possible, de vous fournir quelques idées pour vous divertir, apprendre ou partager de bons moments dans cette période compliquée.

Nicolas Bros | Lundi 23 mars 2020

Que faire pendant le confinement ? Nos idées du 23 mars

Plongée dans les archives et les bouquins La Ville de Saint-Étienne a ouvert en fin de semaine dernière l'ensemble du catalogue des films de la cinémathèque municipale mais également des livres numériques des médiathèques municipales. L'occasion de plonger dans l'ancien temps et de découvrir des pépites nichées dans les films possédés par cette institution qui fêtera en 2022 ses 100 ans d'existence. Plus d'infos sur(www.mediatheques.saint-etienne.fr et www.cinematheque.saint-etienne.fr Enquêter depuis chez soi Prends ta loupe, de quoi noter et file sur la page Facebook du 1909 Escape Game. L'établissement stéphanois lance aujourd’hui même un jeu interactif pour maintenir éveiller nos sens. L'histoire débute ainsi : « Une perle de pierre de lune vient d’être découverte sur la colline de Rochetaillée. Malheureusement, elle vient d’être volée lors de son transport entre Saint-Etienne et Sain

Continuer à lire

Ours en concert gratuit à la médiathèque de Carnot

Chanson | Le chanteur Ours, second fils d'Alain Souchon, à qui l'on doit trois albums (Mi en 2007, El en 2011 et Pops en 2017) vient ce mercredi du côté (...)

Nicolas Bros | Mardi 15 octobre 2019

Ours en concert gratuit à la médiathèque de Carnot

Le chanteur Ours, second fils d'Alain Souchon, à qui l'on doit trois albums (Mi en 2007, El en 2011 et Pops en 2017) vient ce mercredi du côté de la médiathèque de Carnot pour un concert gratuit. L'occasion de découvrir l'univers de cet artiste si rare, à l'univers teinté d'une pop indé douce et subtile. À noter que l'artiste devrait sortir en 2020 un nouvel opus. Ours, mercredi 16 octobre à 19h à la médiathèque de Carnot Entrée libre sur inscription auprès de la médiathèque au 04 77 43 35 20

Continuer à lire

"Depuis Mediapart" : Rédaction sur une rédaction

ECRANS | L’année précédant la présidentielle de 2017, une documentariste s’est incrustée à Mediapart, livrant le quotidien du média en ligne indépendant. La fan a hélas pris le pas sur la cinéaste dans ce film hésitant entre myopie, naïveté et page de pub. Un super sujet, mais de travers.

Vincent Raymond | Mercredi 13 mars 2019

Contempler de trop près de l’objet aimé n’est jamais bon : le regard louche facilement et l’on perd cette bienvenue vision périphérique qu’offre un tantinet de recul. Naruna Kaplan de Macedo avoue d’entrée son affection quasi-idolâtre pour Mediapart : c’est “son“ journal, celui dans lequel elle se retrouve en tant que lectrice, comme sans doute beaucoup d’orphelin d’un certain débat d’idées et/ou d’une certaine gauche en déshérence. Cet attachement affirmé en voix off renforce la subjectivité du propos, mais relativise fatalement la valeur du témoignage à une opinion, la sienne, partagée par les inconditionnels du pure player. Des contributeurs plus enclins à applaudir qu’à voir ses limites… ou ses marges de progression. Car ce film globalement laudatif ne montre pas ce que la création du média a provoqué comme chamboulements dans la presse ni les mœurs socio-politique comme son titre le laisse faussement penser : moins référent temporal que spatial, son “depuis“ indique surtout que le tournage a été réalisé quasi-intégralement à l’intérieur des locaux de Mediapart, comme jadis la télévisi

Continuer à lire

Un trésor à Saint-Étienne

Chasse au trésor | Un chasse au trésor va être lancée dans tout Saint-Étienne. À la clé, une belle somme à empocher.

Nicolas Bros | Vendredi 1 mars 2019

Un trésor à Saint-Étienne

Les jeux "grandeur nature" sont de plus en plus appréciés et pas seulement par les enfants. À l'instar des escape games qui se multiplient un peu partout sur le territoire français, les chasses aux trésors font florès. Et Saint-Étienne va bientôt pouvoir se targuer de posséder sa première animation de ce type. Activ Radio, associée au Crédit Agricole, à la Ville de Saint-Étienne, à Saint-Etienne Métropole, au 1909 Escape Game et à Bougault SA, va proposer aux habitants de remporter jusqu'à 3 000 euros de gains en suivant une quête liée au passé minier stéphanois. Du 11 mars au 22 mars, une énigme et un indice seront révélés chaque jour sur les ondes d'Activ Radio ainsi que sur les réseaux sociaux du média stéphanois. « Les énigmes sont adaptées au grand public et sont accessibles à tous, détaille Romain Mazodier, directeur d'antenne et co-fondateur d'Activ Radio. Elles seront répétées neuf fois par jour à l'antenne et diffusées sur Facebook. Avec le Trésor perdu de Saint-Étienne, notre objectif est de faire vivre a

Continuer à lire

Entrelacements

ARTS | Dans le cadre de sa résidence artistique Lugares (2018-2019) à la Ricamarie, la plasticienne Sandra Sanseverino présente une nouvelle série de (...)

Niko Rodamel | Mardi 4 septembre 2018

Entrelacements

Dans le cadre de sa résidence artistique Lugares (2018-2019) à la Ricamarie, la plasticienne Sandra Sanseverino présente une nouvelle série de toiles, Lignes aériennes. Fidèle à son univers en nuances de gris, Sandra s'inscrit pour autant dans une recherche picturale permanente. Le trait épuré, fait d'entrelacements de lignes doucement brisées, laisse entrevoir derrière le geste graphique une quête assurément spirituelle. Les œuvres sur papier entrent en dialogue avec l'architecture de la Médiathèque, des murs au sol, jusqu'à l'esplanade extérieure avec les back-paintings. La ligne d'encre de Chine en mouvement révèle le sens de la transmission et l'échange entre art et culture. Le jeudi 11 octobre à partir de 19h, l'artiste invite le public à participer à la création d'un grand papier peint. Sandra explique : « le projet est de créer un dialogue pictural entre mes compositions, des productions issues des ateliers-laboratoires vécus avec les habitants et enfin les interventions du public le jour du vernissage. Il s'agit donc de développer les trois dimensions de la résidence : artistique d'une part, culturel

Continuer à lire

Sauvé par le gong

MUSIQUES | Créée en 2002 par le compositeur Jean-Pierre Goudard, la compagnie KOTEKAN rassemble dix-huit musiciens autour d’un gamelan balinais, que viennent (...)

Niko Rodamel | Mercredi 4 avril 2018

Sauvé par le gong

Créée en 2002 par le compositeur Jean-Pierre Goudard, la compagnie KOTEKAN rassemble dix-huit musiciens autour d’un gamelan balinais, que viennent compléter quelques instruments occidentaux. Avec ses deux tonnes de percussions (gongs, cymbales, métallophones et tambours de divers types), le gamelan est un instrument hors norme, reposant sur des conceptions de jeu, de tempo et de justesse très différentes de notre solfège habituel. Chaque élément participe à une nécessaire interdépendance collective, chacune des sonorités entrant en résonnance avec celle du gong-mère. A Bali, le gamelan rythme de façon rituelle la vie sociale. Celui de KOTEKAN est quant à lui engagé dans diverses actions culturelles en lien avec les territoires qui accueillent ses spectacles. D’octobre 2017 à mai 2018 à Montbrison, des lycéens, des écoliers et leur famille ont répété aux côtés de Jean-Pierre Goudard et de son équipe, dans les murs du Lycée de Beauregard puis à la Médiathèque Loire-Forez, préparant le concert final (Les voies du gong) qui sera donné le 27 avril aux Pénitents, mêlant amateurs et professionnels, chant et instruments. Kotekan, vendredi 27 avril au Théâtre d

Continuer à lire

Mathieu Schalk, l'inimitable

Portrait humour | Des hauteurs du Pilat aux studios parisiens, d'ACTIV Radio à Canal+, Mathieu Schalk a déjà fait un sacré bout de chemin. Comédien et imitateur tous azimuts, l'enfant du pays revient sur son parcours à l'occasion de son passage au Festival des Arts Burlesques.

Niko Rodamel | Mardi 6 février 2018

Mathieu Schalk, l'inimitable

Il imite aujourd'hui près de cent voix d'artistes, de personnalités politiques ou de sportifs pour la télé, la radio ou le web. Pourtant, le parcours de ce caméléon n'a pas été un long fleuve tranquille... Mathieu a passé son enfance et le début de son adolescence sur les hauteurs du Pilat, à Saint-Genest-Malifaux. Il n'est alors qu'un gamin plutôt réservé, voire timide. Vers l'âge de dix ans, il s'amuse à faire quelques imitations, sans plus. Après l'école primaire et le collège, il descend à Saint-Étienne. « J'ai fait mon lycée à Honoré d'Urfé, j'ai commencé à me décoincer, à me révéler. Quand il s'agissait de faire le con, j'étais là ! » Dans la famille Schalk, aucun artiste. Néanmoins l'ado pressent quelque chose, il ne rate pas un rendez-vous avec les Guignols de l'Info. « En voyant le regard d'enfant dans les yeux de mes parents devant Mister Bean, je me disais qu'il est sans doute possible de rester un enfant même dans le monde des adultes. » Et c'est en observant Laurent Gerra sur scène que l'envie de devenir imitateur apparait au jeune homme comme une évidence. Mais le principe de réalité s'imposant, Mathieu se dirige sagement vers un

Continuer à lire

Le top 30 des livres les plus empruntés dans les bibliothèques stéphanoises

Insolite | Que lit-on à Saint-Étienne ? Voilà un tableau qui va certainement vous aider à vous faire une idée des goûts littéraires des Stéphanois. Les bandes dessinées occupent les premières places du podium...

Sylvain Thizy | Vendredi 2 décembre 2016

Le top 30 des livres les plus empruntés dans les bibliothèques stéphanoises

Les chiffres ci-dessous des prêts cumulés proviennent des données des sept médiathèques de la ville. Sur l'année 2016, c'est Central Park et L'instant présent de Guillaume Musso qui ont été les plus plébiscités (respectivement 136 et 130 prêts en 2016) devant D'après une histoire vraie, le prix Renaudot 2015 de Delphine de Vigan (130 prêts). Et les livres jeunesses ? Ils ont des chapeaux noirs, la peau bleue, une hache rouge et ont bercé l'enfance de millions de banbins. Les trois brigands, l'album illustré de Tomi Ungerer reste le livre le plus demandé chez les enfants (4 459 prêts) devant la série des Tom-Tom et Nana et des Max et Lili. Les livres les plus empruntés à Saint-Étienne 1. Vol 714 pour Sydney / Hergé. - Casterman., 1968 Les aventures de Tintin / Hergé ; 22 941 prêts 2. O.K. Corral / dessins de Morris, scénario de X. Fauche et de E. Adam. - Lucky productions, 1997 Lucky Luke ; 66

Continuer à lire

Photosensible

Expo photos | Le collectif La Boîte Noire est né à Saint-Etienne en 2011, à l’issue du festival Avril Photographique. Six de ses membres exposent actuellement leurs (...)

Niko Rodamel | Mercredi 5 octobre 2016

Photosensible

Le collectif La Boîte Noire est né à Saint-Etienne en 2011, à l’issue du festival Avril Photographique. Six de ses membres exposent actuellement leurs travaux sur les cimaises de la médiathèque d’Unieux autour d’un thème qui leur est cher. Claire Malen, Pauline Jurado Barroso, Bernard Pharabet, Jacques Prud'homme, Ivan Richier et Bernard Toselli confrontent leur sensibilité en juxtaposant le regard que pose chacun sur la ville et ce qui s’y joue. L’urbain interroge l’identité qui se dilue dans la masse, l’enracinement qui ne prend pas, le flux ininterrompu qui noie les formes et les corps. Parmi les photographes exposés Ivan Richier reste fidèle à sa démarche, utilisant quasi-exclusivement son Holga, un boîtier entièrement fait de plastique, dépourvu de tout réglage complexe et utilisant des pellicules argentiques de douze poses. Une contrainte assumée qui finalement sert une démarche artistique singulière, une ligne de conduite, presque une philosophie. URBAIN, collectif La Boîte Noire, jusqu’au 15 octobre à la Médiathèque d'Unieux

Continuer à lire

Bric-à-brac-adabrantesque

ARTS | Cheminant quelque part entre l’art singulier et les arts modestes, Michel Villemagne a construit en quelques années une œuvre très personnelle faite de (...)

Niko Rodamel | Mardi 1 mars 2016

Bric-à-brac-adabrantesque

Cheminant quelque part entre l’art singulier et les arts modestes, Michel Villemagne a construit en quelques années une œuvre très personnelle faite de bric et de broc. Frappé par la quantité de déchets qui bordent les routes et les chemins de notre département, le plasticien ramasse et amasse, collectionne puis confectionne des tableaux à partir notamment de canettes en aluminium mais aussi de CD, de capsules de café, de morceaux de disques vinyle ou de tout autre objet jonchant nos fossés. La matière première est donc essentiellement issue de la récupération de déchets dans lesquels l’artiste décèle un certain esthétisme. Le processus créatif passe ensuite par la transformation et le détournement, le découpage et l’écrasement des matériaux, puis par leur assemblage final. Les compositions de Michel Villemagne sont diverses, figuratives ou plus simplement géométriques, généralement collées ou cloutées sur un support en bois qui tient lieu de toile. Loin d’être un simple écolo-bricolo, Villemagne est assurément un étonnant recycleur amoureux des matières, des formes et des couleurs. Niko Rodamel Michel Villemagne, jusqu'au 19 mars 2016, Médiath

Continuer à lire

Brèves d'attitudes

ARTS | Ou comment se conjugue l'espace, de vie et de travail, de posture et d'envie, pour un noyaux de partage et de connaissance. et si, comme dans cosmicomics d'italo calvino  : « ...parce qu'au signe fait exprès s'ajoutait le signe tombé là par hasard », l'espace forclos devenait suggestif...

Marlène Thomas | Mardi 26 mars 2013

Brèves d'attitudes

C'est dans la veine des projets de design participatifs présentés par la biennale, que s'inscrit le projet de Nikola Acalovic au sein du quartier Tarentaize-Beaubrun-Courio, autour de la médiathèque et son aménagement. Une mission dans laquelle Nikola Acalovic, designer plasticien, se trouve co-acteur d'un projet de design mobilier qui implique le personnel et les usagers de la médiathèque. Le concept général est d'améliorer les relations du personnel et des jeunes. Sur le plan opérationnel, c'est encore un moyen de simplifier l'accès à des espaces donnés aux habitants du quartier, qui à contrario ne leurs sont pas systématiquement familier en terme de pratique. Un projet qui vise à créer des ambiances sereines et de confiance, dans des lieux que, malgré leur ambition culturelle et d'échange, l'impersonnalité rend parfois hostiles ou étrangers aux riverains. Cette connaissance de la problématique implique un état des lieux préalable ; et l'objectif qui s'en suit, instituer notamment dans la « co-conception d'un nouvel aménagement produit ou de service », permettrait d'instaurer cette circulation, si nécessaire au

Continuer à lire