Féfé ce qui lui plaît

MUSIQUES | Ancien membre des groupes de rap français OFX et Saïan Supa Crew, Féfé avait entamé sa carrière solo avec un album remarqué en 2009 intitulé "Jeune à la retraite" mêlant allègrement rap, reggae, blues, soul et chanson. En mai dernier, il est sorti de sa retraite pour proposer son nouvel opus dans la même veine que son prédécesseur : "Le charme des premiers jours". Nicolas Bros

Nicolas Bros | Lundi 21 octobre 2013

Photo : photo 1 : J.M. LUBRANO


Si le rap est une technique de chant à part entière, alors Féfé (Fe² pour les intimes) en est un des plus fins contributeurs. Révélé au grand public par des titres tels que Angela avec son ex-groupe le Saïan Supa Crew, le chanteur s'est lancé en solo. Et bien lui en a pris. Lui qui avait très mal vécu la fin de l'aventure musicale du Saïan Supa Crew, il s'est laissé tenter par l'apprentissage de la guitare qui l'a conduit petit à petit à reprendre goût à la musique. Sorti en octobre 2009, son premier album Jeune à la retraite a rencontré un succès prometteur (avec à la clef un disque d'or) en repoussant les frontières du rap aux confins de la soul, du blues et de la chanson. Le déclic de ce retour en solo ne se serait donc pas fait sans cette fameuse guitare offerte par le chanteur Patrice lors de l'enregistrement du dernier album du Saïan Supa. Mais au-delà de cet instrument, Féfé a réussi grâce à un style inclassable et unique dans notre paysage musical. Il suffit d'écouter son dernier album, Le Charme des premiers jours, sorti en avril 2013 pour s'en rendre compte. Ce disque étant un mariage de textes intimistes et citoyens avec des mélodies bien travaillées. Mais précisons bien, nous ne sommes pas ici en présence d'un énième flanby R'n'B mais bien d'un artiste avec un univers propre à lui.

 

Ce n'est que le chant d'une étoile


Trop pop pour le rap et trop rap pour la pop, Féfé est définitivement en dehors des formats. Le seul qui lui sied bien reste la scène. Et cela tombe à pic puisque le garçon s'y sent divinement bien. Entouré de ses musiciens, le chanteur brille telle une étoile sur le stage et partage sans compter avec son public qu'il aime chauffer à blanc. Une spécialité qu'il a conservée de ses quinze ans de MC (pour maître de cérémonie) dans ses différents groupes de rap. Parti pour une tournée de près de cent cinquante dates jusqu'à l'été prochain, il a également souhaité poser sa voix en reprenant quelques cours de chant qui lui ont apporté une confiance supplémentaire et une liberté scénique encore plus grande. Comme s'il avait besoin de ça pour se libérer totalement en concert...


Féfé, à La Forge du Chambon-Feugerolles, le samedi 30 novembre à 20h30 

 

Légende photo : Féfé, l'électron libre de la scène française


Féfé

"Le charme des premiers jours" + 1re partie Naouack
La Forge 92 rue de la République Chambon-Feugerolles
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

Féfé fort en couleur

Rap | Echaudé par son second album en solo (Le Charme des premiers jours sorti en 2013 avec un succès très modéré et quelques soucis avec sa maison de disques), FéFé, (...)

Nicolas Bros | Mercredi 7 juin 2017

Féfé fort en couleur

Echaudé par son second album en solo (Le Charme des premiers jours sorti en 2013 avec un succès très modéré et quelques soucis avec sa maison de disques), FéFé, ex-Saïan Supa Crew, a pris 4 années avant de ressortir son micro. Ce rappeur qui raconte le quotidien, à contre courant des clichés habituels du rap français, Samuel Adebiyi de son vrai nom propose un troisième album sobrement intitulé Mauve. Métissé, ce disque propose une aventure multi-culturelle pour lequel le chanteur s'est inspiré de ses racines nigérianes et sur les traces de la culture Yoruba au Brésil et à Cuba. Composé avec Felipe Saldivia et enorgueilli par plusieurs featurings de haut vol (Ayo, -M- ou Tété), Mauve est un disque expressif, à « la parfaite synthèse entre le rose de la vie et les bleus de l'âme » explique l'ex-chanteur d'OFX. Puisant dans l'énergie brute de l'Afrique et de l'Amérique du Sud, l'artiste parvient encore une fois à mêler rap, mélancolie, liberté et poésie. Il présentera cet opus à l'occasion des 20 ans du festival La Rue des Artistes à Saint-Chamond. FéFé [+ Magyd Cherfi + Bazar & Bémols], samedi 17 juin à 20h, parc Nelson Man

Continuer à lire