Tranches de vies

Niko Rodamel | Mercredi 30 avril 2014

Photo : Charlelie Marangé


Sandra Nkaké et Nina Attal, deux voix soul et deux vraies personnalités, se partageront la scène du Fil le samedi 17 mai. Parti pris assumé qui ne saurait bouder tout le talent de la seconde, c'est sur la première que nous nous arrêtons ici. Franco-camerounaise, Sandra Nkaké est une artiste touche-à-tout (on a pu la voir au théâtre ou au cinéma) mais c'est bien sûr derrière un micro qu'elle exprime le plus brillamment sa palette artistique et semble s'être taillée une vraie place depuis la sortie de son premier album (Mansaadi, 2008) et sa Victoire du Jazz en 2012. Mais le « phénomène Nkaké » est sans doute né du buzz que ses prestations live ont rapidement suscité. Avec une indéniable aisance vocale et un caractère bien trempé, la chanteuse dynamite une soul music teintée de funk, de jazz et de rhythm and blues, se révélant au passage être une vraie bête de scène. Sur Nothing For Granted, Sandra Nkaké livre douze nouvelles chansons, douze histoires, avec une énergie davantage maîtrisée et une pointe de noirceur rock façon bande originale de film. En chroniqueuse du quotidien, Nkaké y raconte d'une voix profonde les destins croisés de personnages imaginaires dont le réalisme témoigne pourtant d'un questionnement existentiel qui ne peut que tous nous toucher, tout au moins nous interpeller. La soirée sera filmée et diffusée en simultané sur Arte Concert puis en rediffusion sur TL7.

Sandra Nkaké + Nina Attal, samedi 17 mai à 21h, Le Fil à Saint-Étienne


Sandra N'Kaké + Nina Attal

Soul & Funk
Le FIL 20 boulevard Thiers Saint-Étienne
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

Bowie revient

Jazz | Le Rhino Jazz(s) poursuit son exploration musicale de la planète Bowie avec deux nouvelles créations mondiales placées sous la direction artistique de (...)

Niko Rodamel | Mardi 4 septembre 2018

Bowie revient

Le Rhino Jazz(s) poursuit son exploration musicale de la planète Bowie avec deux nouvelles créations mondiales placées sous la direction artistique de Daniel Yvinec. Après un volet acoustique où l’on retrouvera notamment la chanteuse Sandra Nkaké (le 4 octobre au Fil), le volet symphonique rassemblera quant à lui un casting de luxe avec le pianiste Eric Legnini et le trompettiste Erik Truffaz, les chanteuses Ala.Ni et Krystle Warren, mais aussi l’ensemble OSE ! dirigé par Daniel Kawka. Énorme ! Bowie Symphonic, samedi 6 octobre à 20h, Opéra de Saint-Étienne, dans le cadre du Rhino Jazz(s)

Continuer à lire