Veneziana ou Quattro stagioni ?

Alain Koenig | Mercredi 2 septembre 2015

Photo : DR


On l'aime bien, ce petit festival perché sur les balcons du Forez, né sur les cendres de son ambitieux prédécesseur ! Simplicité, amitié, excellence sont les ingrédients d'une manifestation dont le capitaine, le talentueux Jérôme Corréas, peut assumer une fière paternité. Après le génie « à la française » du grand Rameau, c'est auprès du prêtre roux, le maestro de Venise, qu'il convie ses disciples de moyenne montagne, en une époque et un lieu où l'on rêverait de se téléporter. Vivaldi, bien sûr, unique, génial, prolixe, prolifique, contemporain d'un Bach qui admirait sa musique et s'inspira parfois de son style. Après une introduction au personnage de Casanova, illustre et controversé vénitien par Jérôme Corréas, le toujours aussi talentueux ensemble ligérien SylF, viendra battre en brèche quelques préjugés en revisitant le « tube » Les Quatre Saisons. Son homonyme Les Quatre Saisons de Marc-Antoine Charpentier est d'un tout autre tonneau. Composé en 1685 pour des religieuses cisterciennes, ce duo de sopranos mettant en musique le texte du Cantique des Cantiques, instillera une bienfaisante allégresse et une douce poésie. Un récital de clavecin à Montarcher, des Sonates pour violoncelle du maître roux à Marols feront remonter les moiteurs de la lagune, avant que le Quatuor Rincontro n'introduise les Dissonances du Quatuor à cordes KV.465, un léger détour par les climats continentaux du viennois Wolfgang. Alain Koenig

Festival Baroque en Forez, du 10 au 20 septembre

Légende photo : L'Ensemble Sylf


Ensemble SylF

"Les 4 Saisons" de Vivaldi
Collégiale de Saint-Bonnet-le-Château Place des Fours Banaux Saint-Bonnet-le-Château
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


Les Paladins

"Les 4 Saisons" de Marc-Antoine Charpentier
Église de Saint-Maurice-en-Gourgois Le Bourg Saint-Maurice-en-Gourgois
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


Brice Sailly

Récital de clavecin
Église de Montarcher Le Village Montarcher
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

Bach to basics...

MUSIQUES | Après quelques tâtonnements, le festival Baroque en Forez revient en force, en puisant à la source de son ADN. Qui d'autre que le grand Jean-Sébastien pouvait (...)

Alain Koenig | Mercredi 9 septembre 2020

Bach to basics...

Après quelques tâtonnements, le festival Baroque en Forez revient en force, en puisant à la source de son ADN. Qui d'autre que le grand Jean-Sébastien pouvait venir en aide aux programmateurs de ce délicieux festival d'altitude ? En gage d'éternelle reconnaissance, Florent Mayet collectionnera les pépites, grand public (Passion selon Saint-Jean le 11 octobre ou Suites pour violoncelle par Emmanuelle Bertrand le 10 octobre à Saint-Bonnet-le-Château), ou plus intimes, dépouillées (Variations Goldberg le 5 octobre à Marols, Sonates pour violon et continuo le 5 octobre à Périgneux, Fantaisies et Partitas le 7 octobre à Margerie-Chantagret). L'érudition se mettra au service et à la portée d'un public toujours plus avide de sens, avec les interventions du très compétent et sympathique Julien Garde. Soli Deo Gloria... Festival Baroque en Forez, du 3 au 11 octobre dans divers lieux du Forez (Monbrison, Saint-Bonnet-le-Château) Plus d'infos sur www.baroque-en-forez.fr

Continuer à lire

Duby...fluoré

Classique | C'est encore au SyLF que revient la palme des "têtes d'affiche" ce mois-ci : Aurélie Ligerot et Bertrand Duby, disciples du grand et discret Lionel (...)

Alain Koenig | Mercredi 5 février 2020

Duby...fluoré

C'est encore au SyLF que revient la palme des "têtes d'affiche" ce mois-ci : Aurélie Ligerot et Bertrand Duby, disciples du grand et discret Lionel Sarrazin, ont déjà plus d'une corde à leur art. Acclamés localement sur les scènes de l'Opéra ou de la Cathédrale, ils seront les "guest stars" de la talentueuse phalange ligérienne. La soprano bordelaise vous fera mordre la Big Apple à pleines dents, revisitant les musicals de Broadway, tandis que l'impressionnante basse franco-belge fera frissonner "l'épicentre du design" de son mâle timbre. - Une Soirée à Broadway, avec Aurélie Ligerot (soprano), dimanche 9 février à 17h. Festival Montrond'n dièse, Casino JOA, Montrond-les-Bains - Carte Blanche à Bertrand Duby, airs célèbres pour basse chantante. La Petite Saison du SyLF/Concert Brunch, dimanche 16 février à 11h. Cité du Design, Bâtiment H

Continuer à lire

Poulakis singer !

Classique | Notre hellène ténor à la toison d'ébène est de retour, avec sa comparse à la voix flûtée, Ainhoa Zuazua Rubira. Tout vous sera révélé sur la construction de (...)

Alain Koenig | Mercredi 4 décembre 2019

Poulakis singer !

Notre hellène ténor à la toison d'ébène est de retour, avec sa comparse à la voix flûtée, Ainhoa Zuazua Rubira. Tout vous sera révélé sur la construction de la musique vocale, grâce à ce nouveau concept du SyLF. Chanteurs, instrumentistes et public unissent leurs talents pour reconstruire le final de "l'Elixir d'Amour" de Donizetti. De la voix à la scène, le 6 décembre 2019 à 20h, Eglise d'Epercieux-Saint-Paul.

Continuer à lire

Pascal Descamps dans l'Oeil du Petit Bulletin #33

Musique classique | Dans l'Oeil du Petit Bulletin, on s'attarde ce coup-ci sur de la musique classique "made in Sainté" avec le compositeur Pascal Descamps qui (...)

Nicolas Bros | Jeudi 10 octobre 2019

Pascal Descamps dans l'Oeil du Petit Bulletin #33

Dans l'Oeil du Petit Bulletin, on s'attarde ce coup-ci sur de la musique classique "made in Sainté" avec le compositeur Pascal Descamps qui vient de sortir un nouveau disque "Poèmes étoilés" où l'on retrouve l'Ensemble SyLF, Aude Extrémo ou encore Amélie Grillon.

Continuer à lire

Trouver ses voix

Festival classique | Les voix tiennent une place de choix dans la musique renaissance. La preuve en sera donnée cette année à travers la programmation du festival Baroque en (...)

Nicolas Bros | Mardi 1 octobre 2019

Trouver ses voix

Les voix tiennent une place de choix dans la musique renaissance. La preuve en sera donnée cette année à travers la programmation du festival Baroque en Forez, un rendez-vous qui prend une ampleur grandissante au fil de ses éditions. Après avoir accueilli plus de 1 400 festivaliers en 2018 (soi 2, 5 fois plus qu'en 2017), Florent Mayet son directeur artistique, et son équipe, nous propose de plonger dans un voyage dans l'Europe à l'époque baroque. Allemagne, Italie, Angleterre, Espagne et bien entendu France, la programmation de Baroque en Forez s'étale sur 10 jours de festivités entre Saint-Bonnet-le-Château, Usson-en-Forez ou encore Apinac. Parmi les moments saillants, retenons la venue de l'ensemble lyonnais Les Reflets qui propose les Motets à double choeur de Jean-Sébastien Bach (vendredi 11 octobre à Saint-Jean-Soleymieux) ou encore l'ensemble Philomèle qui s'aventure dans la musique vocale italienne autour de l'oeuvre de Maurizio Cazzati (samedi 12 octobre à Montarcher). Festival Baroque en Forez, du 5 au 13 octobre

Continuer à lire

« J’ai dix ans… »

MUSIQUES | Aussi surprenant que cela puisse paraître, voici désormais dix ans que l’ensemble à cordes professionnel SyLF sillonne la région Rhône-Alpes pour y porter la (...)

Alain Koenig | Mardi 3 septembre 2019

« J’ai dix ans… »

Aussi surprenant que cela puisse paraître, voici désormais dix ans que l’ensemble à cordes professionnel SyLF sillonne la région Rhône-Alpes pour y porter la bonne...musique. D’avril à juin 2020, c’est à une grande pyrotechnie musicale que la célèbre phalange ligérienne nous convie. Œuvres emblématiques, solistes prestigieux seront réunis pour fêter la sortie, cet automne, de leur nouveau CD distribué par le label Chanteloup, et consacré aux superbes œuvres du compositeur Pascal Descamps. À suivre donc… Les dix ans du SyLF, d’avril à juin 2020, à travers le département de la Loire.

Continuer à lire

Forez moire

Festival classique | Désormais marqué de l’imprimatur de Florent Mayet, le célèbre festival Baroque en Forez continue de frayer son sillon sur les balcons de la plaine éponyme. (...)

Alain Koenig | Mardi 3 septembre 2019

Forez moire

Désormais marqué de l’imprimatur de Florent Mayet, le célèbre festival Baroque en Forez continue de frayer son sillon sur les balcons de la plaine éponyme. Jouant la carte décomplexée du talent local et des synergies rhodano-ligériennes, le thème de cette édition est la voix : des Motets de Jean-Sébastien Bach, des Grands Motets de Cassanéa de Mondonville, ou des œuvres de la Renaissance espagnole seront exécutés par le Petit Choeur de Musicologie de Saint-Étienne, la Maîtrise de la Loire ou encore l’Ensemble Les Reflets de Lyon. Festival Baroque en Forez, du 5 au 13 octobre.

Continuer à lire

Fruits de "Saisons"

Classique | Lorsqu'en 1801, il achève son oratorio Les Saisons, Joseph Haydn est "au firmament" : Londres le vénère, Vienne l'adule, Paris l'honore. Le (...)

Alain Koenig | Jeudi 2 mai 2019

Fruits de

Lorsqu'en 1801, il achève son oratorio Les Saisons, Joseph Haydn est "au firmament" : Londres le vénère, Vienne l'adule, Paris l'honore. Le « plus grand musicien vivant » peut-on lire. Pourtant le vieux "Papa Haydn", comme le nomment avec tendresse ses musiciens, affaibli par la maladie, répugne aux mondanités. Sous couvert d'un "pseudo-bucolisme", mal négocié avec son très accaparant librettiste von Swieten, le chef d'œuvre ne se décrypte que par le prisme du symbolisme. Le prélude de l'hiver est une des plus belles pages du maître, tout comme l'arrivée délicate et progressive du printemps, le stupéfiant orage de chaleur en été, ou la titanesque et sublime fugue finale, décrivent une humanité en proie aux questionnements, mais guidée, in fine, vers le sommet de la montagne sacrée. Génie et humilité concourent à l'édification de ce que Haydn pressentait être son dernier voyage musical. Pour interpréter le chef d'œuvre, Symphonia et l'Ensemble Telemann (aidé du SyLF) seront placés sous la fédératrice baguette de Florent Mayet. « Uns leite deine Hand, O Gott ». Choeur Symphonia, Orchestre Telémann et orchestre Sylf, samedi 18 m

Continuer à lire

Casino Royale

Classique | Faut-il rappeler le jeu de mot sur lequel repose la légende du célèbre agent secret de Sa Majesté ? « To bond », traduire (...)

Alain Koenig | Mardi 5 mars 2019

Casino Royale

Faut-il rappeler le jeu de mot sur lequel repose la légende du célèbre agent secret de Sa Majesté ? « To bond », traduire « créer du lien, des liens ». Le James Bond du Casino JOA, luxueux invité du festival Montrond'n Dièse, n'est autre que le magicien de la corde frappée, pardon, effleurée, caressée, transcendée, Pascal Amoyel. Car sa musicalité, résonance symbiotique d'une profonde et sincère spiritualité, empreinte d'un silence intensément vibratoire, crée du lien. Entre les êtres d'abord, entre les âmes surtout, les grandes en particulier, fréquence sur laquelle l'auditoire peut le capter. Au programme de cette soirée exaltante, un tube planétaire, dans lequel l'auditeur retrouvera un SyLF "en frac symbolique" : le célèbre Quintette La Truite de Schubert. Compositeur fétiche de l'orchestre à cordes préféré des Ligériens, cette prestation de haute volée verra les solistes de la talentueuse phalange sur leur 31. Pour l'occasion, les mots d'absence ne seront, toujours pas autorisés. Pascal Amoyel & l'Ensemble SyLF, jeudi 4 avril à 20h au Casino JOA de Montrond-les-Bains

Continuer à lire

Design-moi un demi-ton !

Classique | Ayant longtemps réchauffé le coeur des amoureux, littéralement, "transis" de musique de chambre, la Petite Saison du SyLF pose ses bagages dans la très (...)

Alain Koenig | Mardi 5 février 2019

Design-moi un demi-ton !

Ayant longtemps réchauffé le coeur des amoureux, littéralement, "transis" de musique de chambre, la Petite Saison du SyLF pose ses bagages dans la très "conceptuelle" et bien chauffée Cité du design, ce dont vos membres inférieurs, assurément, vous sauront gré. Troquant l’autel de la consumation pour celui de la consommation, ce nouvel écrin conserve pourtant en lieu sûr, l’éclat de la gemme. Le brunch se met, lui aussi, au "goût" du jour. Il gagne en appétence conceptuelle ce qu’il perd en "agapes uderziennes ". Dans ses quartiers d’hiver, le concert intitulé Les grands designers de la musique établira les parallèles entre design et musique classique, où les précurseurs établissent un standard dans lequel s’engouffre l’armée des "suiveurs", créant ainsi modes et styles… La démonstration s’appuiera sur les célèbres trend setters incarnés en leur temps par Mozart, Haydn, Vivaldi ou Schubert. Dans leur sillon, les spin off d’antan furent légion, et leur musique, sans toujours atteindre le pinacle, mérite une ré-écoute attentive, dans sa forme comme son esthétique. Vous prendrez bien une petite coupe de Corelli ou de Salieri avant le brunch ?

Continuer à lire

Brexit annulé

Festival classique | N’incombe-t-il pas aux artistes d’infléchir le destin des peuples ? C’est assurément le pari de Florent Mayet, nouveau directeur artistique du (...)

Alain Koenig | Mardi 2 octobre 2018

Brexit annulé

N’incombe-t-il pas aux artistes d’infléchir le destin des peuples ? C’est assurément le pari de Florent Mayet, nouveau directeur artistique du festival Baroque en Forez. La thématique de la belle, et pas si perfide Albion, sonne comme une voluptueuse promesse de raffinement. Terre d’accueil des plus grands compositeurs, elle a aussi vu naître son propre Parnasse. Purcell, Blow, Locke, Simpson ou Haendel prendront possession des églises, médiathèques et cafés de la région. Entre masterclasses, répétitions publiques, concerts pédagogiques, le festivalier aura de l’orge à moudre pour mériter sa pinte : un voyage de l’Ensemble Unisoni sur les terres anglaises des 17e et 18e siècles, un hymne du soir avec Purcell, par le contre-ténor Paulin Bündgen et l’Ensemble Céladon. En clôture, le merveilleux et si poétiquement patriotique opéra King Arthur de Purcell, devrait nous épargner une vague de froid (!) grâce à sa brillante distribution. Quatre concerts découvertes feront figure de gravy sur le plat : Sonates anglaises pour violon, l’Esprit Bristish des Lumières, la musique de Hume, Coperario et Ward à deux violes égales, ou enc

Continuer à lire

« Toutes les mamas…

MUSIQUES | ... des Antilles, d’Afrique ou Cuba ont de l’or dans la voix » chantait la regrettée Maurane. Le SyLF, pour son traditionnel concert de Noël, (...)

Alain Koenig | Mardi 4 septembre 2018

« Toutes les mamas…

... des Antilles, d’Afrique ou Cuba ont de l’or dans la voix » chantait la regrettée Maurane. Le SyLF, pour son traditionnel concert de Noël, s’offre une vraie tête d’affiche : Dominique Magloire ! Soprano exceptionnelle, à la sensualité " caribéenne " unique, signature vocale identifiable entre mille, elle jouera à la " mama " surdouée, entourée de nos têtes chantantes du conservatoire Massenet, d'autres écoles, lycées et choeurs du territoire. Un moment de partage, d’émotion, de transmission. Il flottera, sur la cathédrale, une douce fragrance de vin chaud à la cannelle. Concert Carols-Chants de Noël avec le SyLF, dimanche 16 décembre à 14h30 et à 17h00

Continuer à lire

Joseph et Charpentier

MUSIQUES | Rares sont les occasions d’entendre à la scène, la musique du trop méconnu Jean-Joseph Cassanéa de Mondonville. Six opéras, de nombreuses pièces pour (...)

Alain Koenig | Mardi 4 septembre 2018

Joseph et Charpentier

Rares sont les occasions d’entendre à la scène, la musique du trop méconnu Jean-Joseph Cassanéa de Mondonville. Six opéras, de nombreuses pièces pour clavecin, c’est l’un de ses dix-sept grands motets In exitu Israël qui ouvrira ce rayonnant concert de l’ensemble Sinfonietta. On ne présente plus le célébrissime Te Deum de Marc-Antoine Charpentier, trônant au patrimoine mondial des hymnes européens, œuvre solaire aux accents aussi lumineux qu’intimistes parfois. Ces deux soleils allumés par la très talentueuse phalange, éclaireront, le temps d’un solstice, l’église de Saint-Genest-Lerpt. Sinfonietta, dimanche 16 septembre à 18h, église de Saint-Genest-lerpt

Continuer à lire

Une note de "Channel"

MUSIQUES | Fin navigateur, Florent Mayet, directeur musical de Baroque en Forez, foule au pied le calcaire de Douvres, comme tant de musiciens le firent avant (...)

Alain Koenig | Mardi 4 septembre 2018

Une note de

Fin navigateur, Florent Mayet, directeur musical de Baroque en Forez, foule au pied le calcaire de Douvres, comme tant de musiciens le firent avant lui. Jenkins, Hume ou le plus anglais des allemands, Haendel, donneront le la des festivités (en 415Hz, of course). Paulin Bündgen donnera une masterclass, l’Ensemble Céladon investira l’église de Margerie-Chantagret, tandis que Marols abritera un concert de sonates pour violon. King Arthur, absolu masterpiece de Henry Purcell fera figure de " pièce de résistance " pour clore un stunning festival, sous la direction de Florent Mayet himself. Festival Baroque en Forez, du 3 au 14 octobre

Continuer à lire

Classe-noisette 

Classique & Jazz | Réunir ce qui est épars, transmettre talents, gestes et savoirs, fondre les genres en un même miel, ce concert "Janus", organisé par le Conservatoire Massenet (...)

Alain Koenig | Mercredi 4 avril 2018

Classe-noisette 

Réunir ce qui est épars, transmettre talents, gestes et savoirs, fondre les genres en un même miel, ce concert "Janus", organisé par le Conservatoire Massenet et le SyLF, coche toutes les cases d'un projet pédagogique à faire rougir de plaisir Edmond Maurat, illustre statue du commandeur (1910-1941) de ce noble établissement. En proposant en une même soirée, deux versions de la célébrissime Suite, extraite du ballet de Tchaïkovsky Casse-Noisette, le élèves musiciens font d'une pierre deux coups : chaque mouvement est interprété en version "symphonique", chaque pupitre étant "encadré" par un mentor professionnel du SyLF (Symphonie Loire Forez) ; le même mouvement est, ensuite, rejoué dans la version Jazz Band de Duke Ellington ! D'autres pièces bénéficieront d'une "jazzification à la Gordon Goodwin" : une des naturellement très jazzy Inventions à deux voix de "Jib" - Jean-Sébastien Bach pour les intimes- ou la Rhapsody in blue de Gershwin. Un beau projet fédérateur, comme on les aime, où se mêlent styles, âges, mentors et élèves dans un même élan contagieux. Une poussée de sève collective pour combattre le veau d'or, l'individualisme

Continuer à lire

"Sylfilitique" Schubert

Classique | Juste avant sa mort du "mal français", Schubert compose l'une de ses pages majeures avec ce Quintette à deux violoncelles D.956. Un thème glacial, change de (...)

Alain Koenig | Mercredi 3 janvier 2018

Juste avant sa mort du "mal français", Schubert compose l'une de ses pages majeures avec ce Quintette à deux violoncelles D.956. Un thème glacial, change de registre, du grave à l'aigu, avec tous ses implacables renversements. Sans mauvais jeu de mots, le SyLF se devait de lui rendre ce magnifique hommage posthume ! AK

Continuer à lire

Les Surdoués placent le Bach

Classique | Jugés coupables par contumace du réchauffement de la nef de "la Charité", Philippe Bourlois, accordéoniste virtuose, et Mathieu Névéol, voltigeur d'archet (...)

Alain Koenig | Mardi 31 octobre 2017

Les Surdoués placent le Bach

Jugés coupables par contumace du réchauffement de la nef de "la Charité", Philippe Bourlois, accordéoniste virtuose, et Mathieu Névéol, voltigeur d'archet ébouriffant, sont, en guise de rappel, conviés à pratiquer l'analepsie à Montrond-les-Bains, ville dont la vigueur thermale n'est plus à démontrer. À l'heure où la Résidence Domitys conclut sa somnolence postprandiale, Jean-Sébastien Bach fera irruption, accompagné d'un SyLF à la musicalité tonique, avec le sublime Concerto en fa mineur... transcrit pour l'accordéon. Gageure à laquelle Philippe Bourlois nous a habitués, ayant déjà gravé au disque les Variations Goldberg du maître de Cöthen. Gould et Argerich n'ont qu'à bien se tenir ! Mathieu Névéol, qui, littéralement, fabrique l'objet de son art, puisqu'il est également luthier, explorera ses propres compositions, des musiques traditionnelles et du Piazzola, seul, en "duo complice", ou en bonne compagnie sylphide, oups du SyLF, pardon. Chemins de traverse, samedi 18 novembre à 16h, à la Résidence Domitys de Montrond-les-Bains

Continuer à lire

Aimons-nous vivants !

Festival classique | Depuis son austère belvédère de granit, sépulture d'intrigantes momies, la Collégiale de Saint-Bonnet-le-Château redevient l'épicentre de l'incontournable Baroque en Forez. Jean-Pierre Menuge y célèbre, cette année, "le vivant".

Alain Koenig | Mardi 3 octobre 2017

Aimons-nous vivants !

Que les bacchantes chenues de Jean-Pierre Menuge, tirage sépia d'un vieux daguerréotype, n'abusent pas le chaland ! Ce directeur artistique, ainsi que toute son équipe, connaît la musique... baroque, tout particulièrement. Cet ornement pileux tout acadien, trompeusement débonnaire, cache un redoutable virtuose de la flûte à bec, comme peut en témoigner le festivalier de 2016. « L'art baroque se définit comme un art du mouvement et de l'illusion, qui emprunte son langage à celui des émotions et des passions, des "affetti", comme disent les italiens », rappelle-t-il très justement. Et de citer Le Bernin : « L'homme n'est jamais plus semblable à lui-même que lorsqu'il est en mouvement. ». En mouvement, le festival le sera, qui investira les trésors patrimoniaux de la superbe "Route des balcons" : Montarcher, Marols, Saint-Jean-Soleymieux, Chazelles-sur-Lavieu, et Saint-Bonnet-le-Château. L'Orfeo di Cracovia, phalange ad hoc de talentueux instrumentistes d'époque, sera cette fois encore, bien vivant, assumant les programmes avec orchestre. Beau monde aux balcons Ce dernier accompagnera Bruno Cocset, violoncelliste de talent,

Continuer à lire

Poulakis me

Classique/Lyrique | Ces duos d'amour, sous l'emprise du torride Rémy Poulakis et de la soprano Ainhoa Zuazua Rubira, avec la complicité d'un SyLF en forme olympique, (...)

Alain Koenig | Mardi 5 septembre 2017

Poulakis me

Ces duos d'amour, sous l'emprise du torride Rémy Poulakis et de la soprano Ainhoa Zuazua Rubira, avec la complicité d'un SyLF en forme olympique, devraient accroître le taux d'alcool de votre Martini. Les concerts apéritifs de Montrond'n dièse, vous tendent le flacon, et vous versent l'ivresse... Duos d'opéra - Ainhoa Rubira + Rémy Poulakis, jeudi 21 septembre 19h au JOA Casino de Montrond-les-Bains

Continuer à lire

Romain Leleu en tête d'affiche

Festival classique | Après Emmanuelle Bertrand pour la première édition en 2016, c'est au tour du trompettiste Romain Leleu de tenir la tête d'affiche du festival #Montrond'n Dièse, co-organisé par la ville de Montrond-les-Bains et le Casino JOA.

Nicolas Bros | Vendredi 19 mai 2017

Romain Leleu en tête d'affiche

Deuxième opus pour le festival de musique classique #Montrond'n Dièse. Avec 3 dates où verront se produire le trompettiste de génie Romain Leleu, le ténor Rémy Poulakis ou encore la sopran' Ainhoa Zuazua Rubira, le festival propose une programmation assurée de main de maître par l'ensemble SyLF (Symphonie Loire Forez). Sans oublier le concert à la criée, où le public est invité à participer en imposant aux musiciens de jouer leurs airs préférés. Festival Montrond'n Dièse 2, les 8 juin, 6 juillet et 21 septembre au Casino Joa de Montrond-les-Bains : - Romain Leleu, Trompette en ballade, jeudi 8 juin à 19h - Concert à la criée avec les musiciens du SyLF, jeudi 6 juillet à 19h - Un soir à l'Opéra avec Ainhoa Zuazua Rubira et Rémy Poulakis, jeudi 21 septembre à 19h

Continuer à lire

Bach-élite

Classique | Atypiques, authentiques, intuitifs... Les deux guest stars de la Petite Saison du SyLF se soustraient délibérément au culte du superlatif médiatique. Purs (...)

Alain Koenig | Mardi 31 janvier 2017

Bach-élite

Atypiques, authentiques, intuitifs... Les deux guest stars de la Petite Saison du SyLF se soustraient délibérément au culte du superlatif médiatique. Purs parmi les purs, ils s'apprécient et se connaissent : Mathieu Névéol maîtrise son instrument sur le bout des doigts, pas de doute ! Violoniste-concertiste de talent, il est aussi luthier. Cette double carte de visite a de quoi intriguer dans une époque où le cloisonnement phagocyte l'artisan-musicien, rêveur ardent et passionné. Promoteur inlassable de son instrument, il le met au service des patrimoines architecturaux en détresse, ou des répertoires traditionnels sous-représentés sur la « planète classique ». Philippe Bourlois, quant à lui, donne à l'accordéon, un peu "boudi-boudé" pour ses effluves prolétaires, ses lettres de vraie noblesse. Le SyLF nous enjoint une nouvelle fois, à troquer l'onirisme dominical de notre couette pour celui du grand Jean-Sébastien ! Qu'il en soit remercié. Dans cette transcription, le sublime Concerto en fa mineur se rajoutera à l'inventaire des ébouriffantes prestations de Philippe Bourlois. Autres biscuits apéritifs: du Piazzola, bien sûr, des œuvres et arrangements de Mathieu Névéol

Continuer à lire

"Sylfide" Albion...

MUSIQUES | So British lancera la "Petite Saison" 2017 du SyLF. Oublié le Brexit ! Place aux standards britanniques inoxydables. Au menu des célèbres brunches (...)

Alain Koenig | Mardi 3 janvier 2017

So British lancera la "Petite Saison" 2017 du SyLF. Oublié le Brexit ! Place aux standards britanniques inoxydables. Au menu des célèbres brunches musicaux, un florilège de partitions de Purcell, Elgar, Britten et des Beatles. Take your pick ! AK So British, le 15 janvier à 11h, Chapelle de la Charité à Saint-Étienne

Continuer à lire

Classique/Lyrique : 5 concerts d'exception

Panorama 16/17 | Hymne à la JOA Après avoir fait reprendre du service au juke-box, grâce aux concerts « à la criée », l'orchestre SyLF, décidément le plus inventif pour reconquérir (...)

Alain Koenig | Mardi 6 septembre 2016

Classique/Lyrique : 5 concerts d'exception

Hymne à la JOA Après avoir fait reprendre du service au juke-box, grâce aux concerts « à la criée », l'orchestre SyLF, décidément le plus inventif pour reconquérir avec panache le public populaire, ressort de sa manche une arme d'effusion massive ! Le Violon Magique est un programme (gratuit) articulé autour des plus belles pages du répertoire consacrées à cet instrument. Le festival Montrond'n dièse donnera aussi sa soirée de gala au Casino JOA, avec l'immense violoncelliste Emmanuelle Bertrand, une vraie magicienne ! AK Emmanuelle Bertrand & l'Ensemble SyLF, mercredi 14 septembre à 20h30, au Casino Joa, dans le cadre du festival Montrond'n dièse Haute saison C'est sur un vol Venise-Buenos Aires que David Reiland nous propose d'embarquer avec ce premier volume de la saison symphonique de l'OSSEL. L'écossais post-minimaliste Max Richter, adepte du déphasage, revisite le tube mondial des Quatre Saisons pour en donner une version aux séquences répétitives hypnotiques. Un habile transit à Mar del Plata permettra d'entendre trois pièces du « bandonéoniste qui voulait être Bach », Astor Piazzola. Une s

Continuer à lire

Le SyLF appuie sur dièse

MUSIQUES | "Style" musical déjà très actif dans la région en matière de festivals, la musique classique verra un nouveau rendez-vous pointer le bout de son nez dès juillet (...)

Nicolas Bros | Mardi 5 juillet 2016

Le SyLF appuie sur dièse

"Style" musical déjà très actif dans la région en matière de festivals, la musique classique verra un nouveau rendez-vous pointer le bout de son nez dès juillet 2016. Du côté du Casino Joa de Montrond-les-Bains, l'Ensemble SyLF (Symphonique Loire Forez) bousculera les codes établis avec un festival ouvert à tous, qui se déroulera en trois actes, intitulé #Montrond'n Dièse. Première date interactive et vivante le dimanche 10 juillet avec un concert à la criée où le SyLF jouera les pièces choisies par le public présent. Le 14 septembre, c'est avec une très grande soliste, la violoncelliste ligérienne Emmanuelle Bertrand, que l'Ensemble proposera un panel de pièces célèbres de Vivaldi à Britten en passant par Dvorak. Enfin, le 10 octobre, un événement un peu particulier se profile avec un concert/découverte d'un instrument, en l'occurence un violon, qui sera construit sous les yeux du public. Conçu comme un puzzle par le luthier Richard Gonon, ce violon sera le prétexte à un parcours musical allant de Mozart à Piazolla en passant par Brahms ou Bartok. Festival #Montrond'n Dièse, les 10 juillet, 14 septembre et 10 octobre au Casino Joa

Continuer à lire

Le SyLF appuie sur dièse

MUSIQUES | "Style" musical déjà très actif dans la région en matière de festivals (citons La Chaise-Dieu, BwD12, Les Musicales de Pommiers, le Festival des Monts de la (...)

Nicolas Bros | Jeudi 23 juin 2016

Le SyLF appuie sur dièse

"Style" musical déjà très actif dans la région en matière de festivals (citons La Chaise-Dieu, BwD12, Les Musicales de Pommiers, le Festival des Monts de la Madeleine, celui des Montagnes du Matin, Baroque en Forez, Nouvelles Renaissances, une partie de la programmation de l'Estival de la Bâtie, ...), la musique classique verra un nouveau rendez-vous pointer le bout de son nez dès juillet 2016. Du côté du Casino Joa de Montrond-les-Bains, l'Ensemble SyLF (Symphonique Loire Forez) bousculera les codes établis avec un festival ouvert à tous, qui se déroulera en trois actes, intitulé #Montrond'n Dièse. Première date interactive et vivante le dimanche 10 juillet avec un concert à la criée où le SyLF jouera les pièces choisies par le public présent. Le 14 septembre, c'est avec une très grande soliste, la violoncelliste ligérienne Emmanuelle Bertrand, que l'Ensemble proposera un panel de pièces célèbres de Vivaldi à Britten en passant par Dvorak. Enfin, le 10 octobre, un événement un peu particulier se profile avec un concert/découverte d'un instrument, en l'occurence un violon, qui sera construit sous les yeux du public. Conçu comme un puzzle par le lut

Continuer à lire

Poulakis cool !

MUSIQUES | Tout a déjà été dit du pâtre grec à la voix ionisée par les Cyclades, l'accordéoniste-jazzman-ténor lyrique spinto, gaga par les hasards de la vie, et qui nous fait (...)

Alain Koenig | Mardi 5 janvier 2016

Poulakis cool !

Tout a déjà été dit du pâtre grec à la voix ionisée par les Cyclades, l'accordéoniste-jazzman-ténor lyrique spinto, gaga par les hasards de la vie, et qui nous fait l'honneur d'un récital (une carte blanche, rien que ça) avec la phalange ligérienne la plus inspirante du moment : le SyLF ! Pour notre plus grand bonheur, l'homme est modeste, musicien jusqu'au bout du nez (grec bien sûr) et passe avec un égal bonheur d'une animation scolaire à l'accordéon, aux grands rôles de ténors pucciniens. Qui n'a entendu Rémy Poulakis chanter Pinkerton dans Madame Butterfly, passe à côté d'un grand moment d'émotion, de bonheur, osons le mot. L'émission est claire, le timbre métallique, chaleureux, le spinto vaillant et héroïque, d'une humanité bouleversante, musical jusque dans ses silences. On a hâte d'entendre les pépites qu'il nous réserve pour nous tirer des bras de Morphée, en ce pâle dimanche matin de janvier : Puccini et Verdi seront, à coup sûr de la fête ! Abonné des projets hors normes, loyal dans son esthétique et ses amitiés, Rémy Poulakis enchante régulièrement quelque Requiem de Mozart en Rhône-Alpes, se produit à Paris (si si ! ) et d'autres g

Continuer à lire

La «Sylficulture»: l’art que cache le Forez!

MUSIQUES | Le SyLF, orchestre de chambre professionnel, enregistre son premier CD "Sérénade romantique" dans la petite église de Pommiers en Forez. Ce disque préfigure une saison impressionnante de concerts et de projets dans la région, en France et à l’étranger. Alain Koenig

Alain Koenig | Mardi 22 mai 2012

La «Sylficulture»: l’art que cache le Forez!

Sur la porte du petit prieuré de Pommiers, une feuille de papier plie au vent, sur laquelle on peut lire: enregistrement silence ! Quelques marcheurs s’approchent et tendent l’oreille, bâton de pèlerin en main. Sous la voûte de pierre, les archets poussent et tirent, sous l’oreille bienveillante de l’homme au casque, l’ingénieur du son, un ami. Ces hommes et ces femmes qui font résonner les harmonies d’Edward Elgar ou Edvard (autre orthographe) Grieg, sont les musiciens du SyLF (Symphonie Loire-Forez), seul orchestre de chambre professionnel de notre département. Au menu de ce CD, la Suite pour cordes du temps de Holberg, op. 40 de Grieg, la Sérénade pour cordes en mi mineur, op. 20 d’Elgar et la transcription pour cordes d’une oeuvre vocale de Josef Gabriel Rheinberger: Abendlied. Un cocktail résolument romantique d’oeuvres maîtresses du répertoire pour cordes. «Il manquait un véritable orchestre de chambre dans la région», confie Jérôme Bertrand, contrebassiste et membre fondateur du SyLF. «Depuis deux ans, nous avons la volonté d’apporter un travail professionnel, avec la recherche artistique la plus poussée. Désormais, tous nos musicie

Continuer à lire