Insomniaque

Nicolas Bros | Mercredi 6 septembre 2017

Jack de Marseille

À Marseille, ils ont le soleil, l'OM, la Bonne Mère, Plus Belle La Vie... mais aussi et surtout une belle scène électro. Parmi les "vétérans" activistes du milieu de la nuit phocéenne, Jack de Marseille fait partie des incontournables. Initiateur des soirées Atomix à la Friche de la Belle de Mai, d'un label (Wicked Music) parmi les plus actifs et distillateur de nombreux sets dans le monde avec des moments marquants (Transmusicales 1992, Love Parade 1999 entre autres)... Jack de Marseille a plus de 25 ans de carrière derrière lui et est toujours dans le coup en affichant un enthousiasme à toute épreuve. À l'image de l'intouchable Laurent Garnier, il possède lui aussi une belle place dans le Panthéon électronique des Djs français. Il démontrera lors de la prochaine soirée 22h02" de Poto Feu Events que les années passent mais que le style et la classe restent. Au Clapier, le 09/09.


Møme

Vous avez forcément déjà entendu ce "Møme". Ce jeune Niçois, bercé par la French Touch et la Chillwave australienne (type Future Classic Records avec des artistes tels que Flume ou Chet Faker), a fait un gros carton en 2016. La raison principale : son titre Aloha, tube mondial qui a lancé sa carrière (27 millions de vues sur YouTube pour vous donner un ordre d'idée). Mais Jeremy Souillart, de son vrai nom, n'est pas à réduire à ce simple titre. Loin d'un "one shot", le jeune homme a sorti dans la foulée un album intitulé Panorama, où il dévoile ses intentions musicales. Composé en Australie, cet opus est marqué par l'empreinte de cet artiste. Parfois un peu facile ou répétitive, la musique de Møme n'en est pas pour autant rébarbative et se laisse déguster avec facilité. Chance, il débarque à Saint-Étienne pour le 1001 Bass Festival en octobre. L'occasion de se faire une idée en live de ses capacités. Au Palais des Spectacles, le 20/10 (pour le 1001 Bass Music Festival).


Fixmer/McCarthy

À l'heure où nous écrivons ces lignes, la programmation complète de la 3ème édition du Positive Education Festival n'a pas encore été dévoilée.Mais plusieurs noms ont déjà été lâchés. Dans une veine très EBM (Electro Body Music) et industrielle, le festival aligne des noms historiques et prestigieux tels que Front 242, Vatican Shadow ou TRISOMIE 21. Mais on retiendra également la venue du duo Fixmer/McCarthy. Regroupant le Lillois Terence Fixmer et le chanteur de Nitzer Ebb, Douglas McCarthy, la formation s'est imposée dans les années 2000 parmi celles du genre proposant des productions les plus exaltantes. Il suffit de tendre l'oreille à l'album Between The Devil... pour voir l'étendu du talent des deux protagonistes. En 2017, le maxi Chemicals est venu en remettre une couche pour confirmer que le groupe est toujours en forme. Preuve en novembre sur scène. À la Cité du design, le 11/11 (pour le Positive Education Festival).


Jack de Marseille + Nwarbr + Poto Feu Events


Le Clapier 2, avenue Pierre Mendès-France Saint-Étienne
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


Møme + DJ Aphrodite + Rebeka Warrior (Sexy Sushi) + Boston Bun + Dooz Kawa + Ubikar


Le FIL 20 boulevard Thiers Saint-Étienne
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


Front 242 DJ Set + Fixmer/McCarthy + TRISOMIE 21 + Kris Baha + She Past Away + TOLOUSE LOW TRAX + Vatican Shadow + Vladimir Ivkovic + Katzele + parrish smith + Mick Wills + Elena Colombi...

Cité du design 3 rue Javelin Pagnon Saint-Étienne
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

Un gros Positive Education 2021 en perspective

Sainté, capitale de l'électro | Ça y est, elle vient de tomber et le moins que l'on puisse dire c'est que c'est du massif. La programmation du prochain (...)

Nicolas Bros | Mardi 6 juillet 2021

Un gros Positive Education 2021 en perspective

Ça y est, elle vient de tomber et le moins que l'on puisse dire c'est que c'est du massif. La programmation du prochain Positive Education est très lourde, comme on pouvait s'y attendre. Le festival électro stéphanois propose pléthore de noms autant avant-gardistes que de valeurs sûres. Citons pêle-mêle les explorations sonores des Suédois de Carbon Based Lifeforms, les odyssées tantôt lumineuses tantôt dark de Aho Ssan, l'hypnose de Tamburi Neri en live, le b2b de Low Jack & Brodinski ou encore les incontournables Jennifer Cardini et Ivan Smagghe. Côté habitués, bien entendu la présence de Manu le Malin mais également de Laurent Garnier. Le pape de la techno à la Française viendra présenter son premier film Off the record lors d'une séance-rencontre inédite au Méliès. À noter également la présence pour la première fois d'une journée consacrée aux enfants avec ateliers de Djing et de musique assistée par ordinateur (MAO) ainsi que l'établissement d'un partenariat avec le Groupe d'entraide mutuelle, permettant ainsi aux personnes en situation de handicap de venir profiter de manière sereine de la fête. Comme l'explique l'organisation : « Notre monde d'après, nous l'avons

Continuer à lire

CARBONE, bis repetita

ARTS | Porté par la galerie associative Les Limbes, le projet CARBONE 20 propose de repenser la diffusion de l’art actuel et contemporain par les structures (...)

Niko Rodamel | Mercredi 21 octobre 2020

CARBONE, bis repetita

Porté par la galerie associative Les Limbes, le projet CARBONE 20 propose de repenser la diffusion de l’art actuel et contemporain par les structures qui œuvrent au quotidien au sein de leur territoire. Sous la direction de Akim Pasquet, Léa Cotart-Blanco et Linda Roux, la seconde édition de cette Biennale de collectifs et lieux d'artistes met ainsi en lumière comme en résonance des plasticiens et des réseaux qui conservent un lien étroit avec leur quartier, leur ville, leur région et les habitants qui y vivent. Qu’elles soient internationales, nationales ou régionales, les structures invitées forment une communauté d'esprit dans laquelle, chacune à leur manière, toutes s'engagent avec force en faveur des arts plastiques. Le programme promet un riche télescopage d'expositions, des performances et des conférences, un peu partout dans la ville : galeries, librairies, magasins en stand by ou encore dans l’espace urbain. Dix jours de rencontres et d'aventures artistiques hors normes qui forment le précieux reflet d'une création prospective nationale et internationale, à la fois exigeante et populaire. Parmi la trentaine de propositions, le run-space Greenhouse accueillera

Continuer à lire

Pas de Positive Education Festival en 2020

Electro | Le festival stéphanois de musiques électroniques (mais pas que...), un temps maintenu sur son habituel mois de novembre, jette l'éponge. Les organisateurs (...)

Nicolas Bros | Lundi 12 octobre 2020

Pas de Positive Education Festival en 2020

Le festival stéphanois de musiques électroniques (mais pas que...), un temps maintenu sur son habituel mois de novembre, jette l'éponge. Les organisateurs ont dû se rendre à l'évidence et la tenue d'un tel événement n'est malheureusement pas possible avec les conditions sanitaires actuelles. « Nous avions fait le choix d'un line-up hexagonal en alternative à la programmation de départ, plus internationale, une affiche en défense de nos scènes foisonnantes, prête à braver la tempête des incertitudes et de l'évolution du contexte. Le moment était également propice à repenser ce rendez-vous important à une autre échelle, plus saine et humaine sans la priver de son âme ni de son sel. Pourtant, à l'heure où tout est prêt, programmé, organisé, il nous faut renoncer », expliquent à regret, les organisateurs sur le compte Facebook du festival tout en tem

Continuer à lire

C'est mou, c'est dur

ARTS | Formé à Saint-Étienne puis Genève, Nicolas Momein expose ses travaux depuis bientôt dix ans, de Nantes à Milan en passant notamment par Luxembourg, Bruxelles, (...)

Niko Rodamel | Mardi 2 avril 2019

C'est mou, c'est dur

Formé à Saint-Étienne puis Genève, Nicolas Momein expose ses travaux depuis bientôt dix ans, de Nantes à Milan en passant notamment par Luxembourg, Bruxelles, Genève, Paris, Lyon ou Marseille... L'an passé le plasticien traversait l'Atlantique pour représenter la galerie Ceysson & Bénétière à la foire internationale d'art contemporain de Los Angeles aux côtés de Chris Hood, Lionel Sabatté et Jesse Willenbring. Pour sa nouvelle exposition l'artiste présente des œuvres inédites pour lesquelles, comme souvent dans son travail, les propriétés de la matière demeurent centrales. Faisant référence au concept de "mouité" cher à l'inclassable philosophe Jean-Baptiste Botul (1896-1947) dans son ouvrage La métaphysique du mou, Nicolas Momein détourne de leur usage des matériaux peu conventionnels, transitoirement souples et fluides, qui se solidifient sous le contrôle et selon le dessein de l’artiste. L'accrochage Finger trap de Nicolas Momein est à découvrir du 18 avril au 1er juin à la galerie Ceysson-Bénétière avant d'être prolongé et complété à Paris l'année prochaine. Nicolas Momein, Finger trap, du 18 avril au 1er juin à la galerie Cey

Continuer à lire

Le 1001 Bass Music Festival dévoile les premiers noms de sa programmation

Electro | Le 1001 Bass Music Festival vient d'annoncer quelques noms d'artistes qui se produiront lors de sa prochaine édition, du 18 au 21 octobre au Fil. Au (...)

Nicolas Bros | Jeudi 5 juillet 2018

Le 1001 Bass Music Festival dévoile les premiers noms de sa programmation

Le 1001 Bass Music Festival vient d'annoncer quelques noms d'artistes qui se produiront lors de sa prochaine édition, du 18 au 21 octobre au Fil. Au programme, on retrouve "du sale" avec notamment le sulfureux rappeur Alkpote mais également Hippocampe Fou, la psytrance d'AJJA, Acid Division, la techno de Lucy alias Luca Mortellaro, ... 1001 Bass Music Festival #7, du 18 au 21 octobre au FIL Plus d'infos sur la page de l'événement

Continuer à lire

1001 et une raisons d'ouvrir les oreilles

Festival électro | Le 1001 Bass Music Festival présente ce mois-ci une sixième édition haute en couleurs avec de (très) jolis noms entre références internationales et talents locaux de la scène électro. Techno, drum'n'bass, house, trance, psy goa, hardcore... Il y en a pour tous les goûts. Petite sélection de nos préférés qui viendront vous affûter les tympans.

Nicolas Bros | Mardi 3 octobre 2017

1001 et une raisons d'ouvrir les oreilles

Molécule, électro de pleine mer Naviguant dans les eaux d'une techno entremêlée d'ambient, Molécule est un explorateur sonore hors pair. Avec son 60°43' Nord Live, l'artiste électronicien a posé les bases d'une nouvelle grille de lecture musicale. Embarquant avec plusieurs kilos de matériels en 2015, dans le port breton de Saint-Malo, sur le chalutier Joseph Roty II, l'artiste parisien est revenu avec plus de treize heures d'enregistrements sonores. S'inspirant de sources sonores naturelles, le résultat est saisissant autant sur scène que sur l'album éponyme, accompagné de photos et de recueils. Le 21/10 au Fil Dj Aphrodite, pour la beauté du son L'Anglais Dj Aphrodite (de son véritable nom Gavin King) est un des piliers de la maison hébergeant drum'n'bass et jungle. Infatigable pourvoyeur de hits durant les années 90 et 2000 et roi du break funky et du sample soyeux, il risque fort de réveiller quelques ardeurs chez les adeptes de la syncope posée sur basse massive. Il est programmé aux côtés de Møme et Rebeka Warrior (moitié de Sexy Sushi) pour une soirée qui s'annonce puissante et rythmée. Conseil d'a

Continuer à lire

Un line-up digne des plus grands

Electro / Positive Education Festival | Du 9 au 12 Novembre 2017, se tiendra dans les bâtiments H de la Cité du design de Saint-Étienne, la deuxième édition du Positive Education festival. Grand (...)

Nicolas Bros | Lundi 18 septembre 2017

Un line-up digne des plus grands

Du 9 au 12 Novembre 2017, se tiendra dans les bâtiments H de la Cité du design de Saint-Étienne, la deuxième édition du Positive Education festival. Grand messe électro stéphanoise, à l'instar du 1001 Bass Music Festival, cet événement vient de dévoiler son line-up complet et autant le dire d'emblée : la liste des "performers" présents est très intéressante. Parmi la ribambelle d'artistes de la scène électro actuelle (81 sont attendus), se trouvent quelques belles pépites. Citons dans le désordre l'emblématique Manu le Malin, PEEV, Front 242 (Dj set), le duo Fixmer/McCarthy, Pépé Del Noche, Ancient Methods, Vatican Shadow, Zaltan, Mick Willis, Maoupa Mazzocchetti... « Tout se déroule dans la Cité du design, de 21h à 5h du matin, explique Charles Di Falco, de Positive Education. Nous avons 4 scènes différentes dont un espace ambient. Nous avons voulu faire ce festival pour les Stéphanois, en suivant les influences majeures de la ville. Nous avons voulu mélanger les influences musicales stéphanoises avec la rave des années 80, 90 et d'aujourd'hui. Le tout dans un lieu historique de Saint-Étienne, plein de symboles. Saint-Étienne ressemble à notre musique avec

Continuer à lire

Les crapauds, princes du rock

MUSIQUES | On l'attendait avec impatience et nous n'avons pas été déçu : le premier album du groupe stéphanois The Toad Elevating Moment est une réussite. Un album à (...)

Nicolas Bros | Mercredi 30 novembre 2016

Les crapauds, princes du rock

On l'attendait avec impatience et nous n'avons pas été déçu : le premier album du groupe stéphanois The Toad Elevating Moment est une réussite. Un album à l'énergie rock assumée et possédant une belle succession de titres de très bonne facture. Entre l'enlevé No Memory Man, le très groovy Nothing is real ou la douceur mélancolique de Going Nowhere, ce premier effort est de bonne facture et laisse augurer de belles choses pour le quatuor. The Toad Elevating Moment - Nothing is real En concert le 9 décembre au Clapier

Continuer à lire

Le concert de Rover reporté au 30 mars

MUSIQUES | Rover devait se produire le 8 décembre prochain sur la scène du Fil avec le groupe stéphanois The Toad Elevating Moment en première partie. Mais suite à un (...)

Nicolas Bros | Lundi 14 novembre 2016

Le concert de Rover reporté au 30 mars

Rover devait se produire le 8 décembre prochain sur la scène du Fil avec le groupe stéphanois The Toad Elevating Moment en première partie. Mais suite à un accident (fracture de la jambe), Rover a dû subir une intervention chirurgicale, et ne sera donc pas en capacité physique d’assurer son concert prévu au Fil. Le concert est reporté au jeudi 30 mars 2017. Les billets achetés restent valables. Les demandes de remboursement se font sur le lieu d’achat de votre billet. Pour plus d’infos, contactez Tahani Belkhir à contact@le-fil.com.

Continuer à lire

Filastine, hydre artistique des temps nouveaux

1001 Bass Music Festival | En ouverture du 1001 Music Festival est programmé un artiste hors des sentiers battus. Un hydre artistique des temps nouveaux. Filastine est né à Los (...)

Nicolas Bros | Jeudi 27 octobre 2016

Filastine, hydre artistique des temps nouveaux

En ouverture du 1001 Music Festival est programmé un artiste hors des sentiers battus. Un hydre artistique des temps nouveaux. Filastine est né à Los Angeles et vit à Barcelone, produit aussi bien du son que de l'image et assure des lives surpuissants en émotions. Naviguant dans les eaux d'une bass music se nourrisant aux influences des musiques traditionnelles issues du monde entier, les productions de Filastine sont efficaces aussi bien en écoute "passive" qu'en sonorisation de dancefloor fumant. Toujours dans une veine engagée, son dernier projet Abandon, mêle musique et danse pour dénoncer la dégradation de l'humain dans le travail. Au Clapier, le 27/10.

Continuer à lire

Resident Advisor met le Positive Education Festival dans son top 5

Musiques électroniques | Le site anglais incontournable d'informations à propos des musiques électroniques, Resident Advisor, a sorti récemment son classement des dix festivals à ne (...)

Nicolas Bros | Mercredi 12 octobre 2016

Resident Advisor met le Positive Education Festival dans son top 5

Le site anglais incontournable d'informations à propos des musiques électroniques, Resident Advisor, a sorti récemment son classement des dix festivals à ne pas manquer en novembre et décembre 2016. Parmi les événements sélectionnés, on retrouve Club to Club à Turin, Strawberry Fields dans le Bush australien ou encore le Polaris Festival de Verbier (Suisse). Mais (et entre nous ce n'est finalement pas une si grande surprise), le Positive Education Festival #01 est placé en cinquième place de ce classement. Le site explique ainsi que l'équipe d'organisation du festival, l'association Possitive Education, a construit un casting solide de stars internationales (Surgeon, Cabaret Voltaire ou Kowton), tout en s'appuyant sur une force vive de talent nationaux (Bambounou, The Hacker, Zaltan ou Low Jack). Une belle reconnaissance pour un festival qui monte en puissance cette année. Positive Education Festival #1, du 9 au 13 novembre, dans divers lieux de Saint-Étienne

Continuer à lire

Entre onirisme et puissance

1001 Bass Music Festival | Les musiques électroniques possèdent cet extraordinaire pouvoir de transporter les émotions et de transcender les générations. La force du 1001 Bass Music (...)

Nicolas Bros | Mercredi 5 octobre 2016

Entre onirisme et puissance

Les musiques électroniques possèdent cet extraordinaire pouvoir de transporter les émotions et de transcender les générations. La force du 1001 Bass Music Festival de Saint-Étienne est de proposer un large panel de cet énorme courant musical. Parmi les artistes attendus cette année, on marquera d'une croix The Clamps, artiste qui aligne les pépites drum'n'bass et les "bangers", dans la veine de The Outside Agency ou Concord Dawn, démontrant que la DnB et le crossbreed à la française n'a (vraiment) pas à rougir. On notera aussi dans la programmation pléthorique du festival, la présence des Scratch Bandits Crew, groupe qui s'extirpe de la scène électro hip-hop turntablism avec classe, ou encore les "madeleines de Proust" Billy Ze Kick et The Supermen Lovers. Une affiche aussi longue qu'une file d'attente devant la Joconde, avec ses valeurs sûres et ses découvertes. Il y en aura pour tout le monde. 1001 Bass Music Festival #5 avec The Clamps, The Supermen Lovers, Billy Ze Kick, Filastine, Joachim Pastor, ..., du 27 au 29 octobre, au Clapier et au Fil.

Continuer à lire

Deux soirées du 1001 Bass déplacées

MUSIQUES | La cinquième édition du festival de musiques électroniques 1001 Bass, qui se déroulera du 27 au 29 octobre avec de belles têtes d'affiches (Filastine, Scratch (...)

Nicolas Bros | Vendredi 30 septembre 2016

Deux soirées du 1001 Bass déplacées

La cinquième édition du festival de musiques électroniques 1001 Bass, qui se déroulera du 27 au 29 octobre avec de belles têtes d'affiches (Filastine, Scratch Bandits Crew, UMWELT, The Supermen Lovers, ...), devait voir ses soirées n°2 et 3, se dérouler au Parc des Expositions. Finalement, ces deux événements se dérouleront au Fil avec une fermeture à 6h. L'organisation explique ce changement de lieu pour des « problèmes indépendants de [la] volonté de l'association ». Le line-up reste inchangé. Si toutefois, les possesseurs de billets veulent se faire rembourser, ils le peuvent par le biais de l'application YurPlan ou en envoyant un mail à chloe.1001bass@gmail.com. 1001 Bass Music Festival #5 avec Scratch Bandits Crew, Vandal, Filastine, The Supermen Lovers, UMWELT, ..., du 27 octobre au 30 octobre, au Clapier et au Fil à Saint-Étienne

Continuer à lire

Helena Hauff : « Je fais de la musique pour le corps, pas de la musique de bureau »

MUSIQUES | Sombre, hypnotique et terriblement addictive, la musique de la jeune Allemande Helena Hauff fait la part belle aux machines tout en conservant une chaleur humaine. Ses productions et ses dj set sont autant de gageures d'une techno exigeante mais dansante et accessible. À l'occasion de son passage au premier Positive Education festival, rencontre avec cette artiste pas aussi prolixe en mots qu'en musique. Propos recueillis par Nicolas Bros

Nicolas Bros | Mardi 29 septembre 2015

Helena Hauff : « Je fais de la musique pour le corps, pas de la musique de bureau »

Pourriez-vous nous expliquer comment vous êtes entrée dans les musiques électroniques et le deejaying ? Helena Hauff : Il est difficile de répondre à cette question. Ce que je peux dire c'est que l'on fait des choses, on rencontre alors des personnes et les choses s'enchaînent. J'étais fascinée par l'art du deejaying et j'ai voulu le faire par moi-même. Du coup, j'ai acheté mes premières platines et j'ai commencé à jouer mes disques dans des bars et des clubs de Hambourg et de sa région. Sur votre album Discreet Desires, votre production se tient en retrait des tendances actuelles des musiques électroniques où la deep house a fait un retour en forme et la noisy techno a explosée. Est-ce un réel choix de production d'aller à contre-courant ? Je ne crois pas aux modes et aux choses comme ça. Je crée ce que je sens. Mais bien sûr, je reste influencée par ce qui m'entoure. On ne peut bien entendu pas se battre contre cela. Le pouvoir de votre musique se situe dans le mélange entre un atmosphère sombre et froid créé par les sons de machines et une ch

Continuer à lire

Les Mômes en toute liberté

MUSIQUES | Voilà dix ans que l'association aurécoise Free-Mômes s'active afin de proposer des soirées-concerts dont les bénéfices sont reversés à des associations ou projets (...)

Nicolas Bros | Mardi 1 avril 2014

Les Mômes en toute liberté

Voilà dix ans que l'association aurécoise Free-Mômes s'active afin de proposer des soirées-concerts dont les bénéfices sont reversés à des associations ou projets humanitaires destinés à aider les enfants. Une belle initiative qui a vu se succéder nombre de formations sur scène tels N&SK, Les Ogres de Barback ou Shaman Tribu. Cette année, pour les dix bougies de Free-Mômes, l'équipe a misé sur deux soirées consécutives qui se dérouleront dans les murs du Firmament à Firminy. Au programme, le retour sur scène dans la Loire de Manu Chao, l'ancien leader de la Mano Negra, accompagné de son groupe La Ventura. Le lendemain, Tryo, dont Guizmo est parrain de l'association, proposera de découvrir leur nouvelle formule beaucoup plus intimiste qu'à l'accoutumé. Toujours engagés, les musiciens de Tryo se présenteront à quatre sur scène, avec trois guitares, un cajun, un unique microphone et une scène presque vierge de décors. Bref, on enlève les fioritures et on se concentre sur une musique redevenue organique. Un retour aux sources pour ce groupe qui se veut engagée. Free-Mômes fête ses dix ans : Manu Chao, vendredi 4 avril à

Continuer à lire

Zoom sur… Etienne de Crécy

MUSIQUES | Etienne de Crécy fait partie avec Daft Punk et autres Cassius des artistes majeurs de la célèbre French Touch des 90's. Ce terme fut inventé pour désigner les (...)

Nicolas Bros | Dimanche 22 septembre 2013

Zoom sur… Etienne de Crécy

Etienne de Crécy fait partie avec Daft Punk et autres Cassius des artistes majeurs de la célèbre French Touch des 90's. Ce terme fut inventé pour désigner les Djs français qui réussissaient à s'imposer à l'étranger contrairement aux artistes d'autres styles qui restaient cantonnés à l'Hexagone. Auteur d'albums aussi marquants que Super Discount 1 & 2, Tempovision ou encore Pansoul (sous le pseudonyme Motorbass), Etienne de Crécy a marqué depuis son nom au Panthéon des Djs. Personnage discret, il n'en demeure pas moins un habitué de la scène. Avec les années, il n'a cessé de se maintenir à la pointe en marquant les tympans des nouvelles générations. La preuve ? Il est devenu un habitué des festivals rock depuis 2007 avec son célèbre live Beats'N'Cubes où il joue uniquement sur machines « hardware » (sans ordinateur), se plaçant au centre d'une structure composée de huit cubes lumineux et animés de vidéos 3D. Résultat : une véritable machine de guerre scénique. Cependant, Crécy se considère avant tout comme u

Continuer à lire

D'Jamency : « A Saint-Étienne, il y a un public moins clubbing, plus underground. »

MUSIQUES | D'Jamency, vieux routier de la techno française issu du milieu rave des années 90, livre un regard enthousiaste sur l'évolution de la scène électronique à l'occasion de sa venue au festival 1001 Bass au Fil de Saint-Étienne. Propos recueillis par Guillaume Buisson-Descombes et Nicolas Bros

Nicolas Bros | Mardi 20 novembre 2012

D'Jamency : « A Saint-Étienne, il y a un public moins clubbing, plus underground. »

Tu viens souvent jouer à Saint-Étienne ?1 ou 2 fois par an. J'aime bien venir ici, la salle est super et j'y ai plein d'amis. As-tu trois mots pour représenter ta musique ?Rave : c'est ma culture d'origine. Techno : ma musique de prédilection. DJ : une passion depuis 20 ans. Je rajouterais aussi le mot « production », je travaille de plus en plus cet aspect. Quel est ton actu ?Tout d'abord beaucoup de morceaux à sortir, sur les labels Skryptöm, Fish Records ou encore Freshin. Je vais aussi être remixé par Scan X. Par ailleurs on est en train de monter un concept nommé « Dirty Family – The 3D Techno Music Show ». C'est un live d'Electric Rescue, suivi par moi en mix+live 4 platines plus une structure vidéo en 3D et des danseuses. Les premières dates sont en Suisse et à l'étranger, puis nous tournerons en France. Comment as-tu vu évoluer la scène techno en Rhône-Alpes et en France ?Dans les années 90 c'était très difficile d'organiser des soirées. Puis les clubs et les salles de concerts se sont mis tout doucement à organiser des événements. Aujourd'hui à Lyon les Nu

Continuer à lire

Château Bruyant/Tambour Battant : « Travail, Famille, Musique »

MUSIQUES | A l'occasion du 1001 Bass Music Festival, entretien convivial et détendu avec les membres du crew électro Château Bruyant, grands amateurs de basses devant l'éternel. Propos recueillis par Guillaume Buisson-Descombes et Nicolas Bros

Nicolas Bros | Mardi 20 novembre 2012

Château Bruyant/Tambour Battant : « Travail, Famille, Musique »

Quand a commencé l'aventure Château Bruyant ? Quelle était l'idée de départ ?Premières sorties digitales en 2010, premier vinyle en 2011. Plusieurs artistes regroupés autour de Tambour Battant et Niveau Zéro avec l'envie de monter une structure. L'idée était de permettre, au-delà de la diffusion de notre propre musique, de découvrir et faire découvrir de jeunes producteurs via l'édition et les soirées. Nous avions envie de prendre des risques en jouant ce rôle de défricheurs. Par ailleurs nous aimons bien nous retrouver tous ensemble comme ce soir, il se passe quelque chose sur scène avec une énergie familiale. Quels artistes ont ainsi accompagné le label ?Habstrakt, Budju, Broad Rush qui a fait des prods pour Orelsan, Lokid, MC2 qui sont désormais très impliqués dans le collectif, DJ Skillz en champion des platines, et les petits derniers Aglory, entre autres... 17 sorties pour le moment. Les visuels sont tous signés par Pablito Zago, qui a défini l'identité graphique du label. Q

Continuer à lire

3 jours de musiques électroniques avec le 1001 Bass Music Festival

MUSIQUES | L'association 1001 Bass organise son premier 1001 Bass Music Festival avec 3 jours de mixes entre le Fil et différents bars stéphanois. L'occasion pour les initiés d'assouvir leur soif de sons synthétiques et pour les néophytes de découvrir de grands noms de la scène électronique. Nicolas Bros

Nicolas Bros | Lundi 17 septembre 2012

3 jours de musiques électroniques avec le 1001 Bass Music Festival

Il y a quelques années, monter une soirée de musiques électroniques à Saint-Étienne tenait de l'exploit. En comparaison aux autres villes majeures de notre région (Grenoble et Lyon), Saint-Étienne faisait figure de « petit poucet » dans ce domaine : peu d'affluence lors des soirées, difficultés pour les organisateurs de s'y retrouver financièrement, … Mais ce temps-là est bel et bien révolu. Depuis quelques mois, les événements de musiques électroniques prennent de plus en plus d'ampleur. Facilités par la présence de plusieurs associations actives (entre autres Saintélectro, Cœurs Numériques ou Positive Education) et de lieux accueillant des Djs en plus grand nombre (le bar l'Accordéon ou le Fil par exemple), les amateurs de Techno ou de House Music peuvent plus facilement trouver leur bonheur dans le paysage culturel stéphanois. Preuve en est le festival 1001 Bass Music, organisé par l'association éponyme, qui se déroulera sur 3 jours à la fin du mois. Des têtes d'affiches au rendez-vous Avec pour vocation de

Continuer à lire