Travelling

Niko Rodamel | Mardi 28 novembre 2017

Photo : Camille Mouton @ Niko Rodamel


Il y a comme ça des musiciens locaux dont on aime suivre le parcours au fil des années et des formations dans lesquelles ils font leurs armes, pour voir éclore leur style propre et s'affirmer leur sensibilité musicale. Le pianiste Camille Mouton est de ceux-là. Nous l'avions découvert au sein du quintet No Logic, apprécié dans le Honey Jungle Trio et aperçu parmi la horde tonitruante du Big Band de Saint-Étienne. Avec le ASAP Quartet, Camille s'est entouré de brillants sidemen régionaux pour donner corps à ses compositions personnelles dans lesquelles se dévoilent des paysages changeants, au gré d'un long travelling empli d'émotions sincères. On retrouve ici Vincent Périer au saxophone, Thomas Belin à la contrebasse et Francis Decroix à la batterie. Mouton s'inscrit dans les pas des pianistes actuels qui ouvrent le jazz sur une bienfaitrice modernité, tels que Aaron Parks, Brad Melhdau ou Yaron Herman. ASAP Quartet sera pour la première fois sur la scène du Hall Blues Club, le 22 décembre à Pélussin.


ASAP Quartet


Hall Blues Club Rue de la Tour - Virieu Pélussin
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

À la croisée des roots

Sono mondiale | Une fois n'est pas coutume dans le club pélussinois, la moiteur du blues laissera place à la chaleur sèche de l'afro-reggae-roots de Akylisso. Cinq (...)

Niko Rodamel | Mercredi 5 février 2020

À la croisée des roots

Une fois n'est pas coutume dans le club pélussinois, la moiteur du blues laissera place à la chaleur sèche de l'afro-reggae-roots de Akylisso. Cinq musiciens qui, entre Afrique et Caraïbes, associent autour du chanteur Diarra Jah les instruments traditionnels (balafon, djembé, kora) aux musiques actuelles, dans un métissage plutôt efficace. Akylisso, vendredi 6 mars à 20h30, Hall Blues Club de Pélussin

Continuer à lire

Bloody hell

Blues/soul | Après un concert remarqué au Château du Rozier le mois dernier à Feurs, Jessie Lee et ses quatre alchimistes seront de nouveau en terres ligériennes pour mettre (...)

Niko Rodamel | Mercredi 4 décembre 2019

Bloody hell

Après un concert remarqué au Château du Rozier le mois dernier à Feurs, Jessie Lee et ses quatre alchimistes seront de nouveau en terres ligériennes pour mettre le feu au temple pélussinois du blues. Après une première formule, en duo, née en 2011 de la rencontre entre la chanteuse et le guitariste Alexis Didier, il faudra attendre quelques années pour que le groupe prenne enfin sa forme définitive. Laurent Cokelaere (basse), Julien Audigier (batterie) et Laurian Daire (claviers) rejoignent alors le binôme originel pour fonder un solide combo et développer sa propre identité. Exit les reprises, les compositions originales constitueront dorénavant l’essentiel d’un répertoire qui va résonner aux six coins de l’hexagone. En 2018 sort un premier EP, éponyme. Jessie Lee & The Alchemists y grave pour l’éternité son puissant cocktail (tendance molotov) de blues, de soul et de rock : onze titres plutôt couillus et une superbe couverture sur laquelle la chevelure rougeoyante de la belle Jessie envahit tout l’espace. Jessie Lee & The Alchemists, vendredi 13 décembre à 20h30, Hall Blues Club à Pélussin

Continuer à lire

Organic Trio

Jazz ligérien | Ludovic Murat (saxophones), Camille Mouton (orgue) et Francis Decroix (batterie) proposent des compositions personnelles bien senties, se réappropriant (...)

Niko Rodamel | Mardi 1 octobre 2019

Organic Trio

Ludovic Murat (saxophones), Camille Mouton (orgue) et Francis Decroix (batterie) proposent des compositions personnelles bien senties, se réappropriant également quelques standards piochés dans le répertoire de Jimmy Smith ou de Jimmy Mc Griff. Développant une relation poétique avec le rythme, l'orgue Hammond B3 apporte une couleur toute particulière à ce trio ligérien de belle facture : ça sent bon le funk et le boogaloo, ce subtil mélange de soul, de rhythm and blues et de rythmes afro-cubains. Mardi 15 octobre à 20h30, Auberge Laffont à Dargoire

Continuer à lire

La Ruda, The Melvins et Talawine, concerts annulés

Mauvaises nouvelles | Ce sont successivement trois dates qui viennent d'être annulées. Tout d'abord deux concerts devant se dérouler au Fil à Saint-Étienne : La Ruda le 19 juin et (...)

Nicolas Bros | Vendredi 7 juin 2019

La Ruda, The Melvins et Talawine, concerts annulés

Ce sont successivement trois dates qui viennent d'être annulées. Tout d'abord deux concerts devant se dérouler au Fil à Saint-Étienne : La Ruda le 19 juin et The Melvins le 7 juillet (les billets peuvent être remboursés auprès des points de vente). Ensuite au hall Blues Club où le groupe Talawine devait se produire ce soir, vendredi 7 juin.

Continuer à lire

Swingmen

Jazz | Entre swing US des années 30, guinguette frenchy des années 40 et sonorités tziganes de l'Europe de l'Est, le quartet ligérien Rue Des Deux Amis fait honneur à (...)

Niko Rodamel | Mardi 4 juin 2019

Swingmen

Entre swing US des années 30, guinguette frenchy des années 40 et sonorités tziganes de l'Europe de l'Est, le quartet ligérien Rue Des Deux Amis fait honneur à l'esprit du grand Django Reinhardt autant qu'au répertoire du jazz américain. Des musiciens-équilibristes qui servent brillamment une musique de haute volée. Rue Des Deux Amis, mercredi 19 juin à 20h30, Hall Blues Club de Pélussin

Continuer à lire

Matous

Blues | Révélation du moment sur la scène blues hexagonale, Little Mouse & The Hungry Cats (une étonnante chanteuse et un combo de quatre (...)

Niko Rodamel | Jeudi 2 mai 2019

Matous

Révélation du moment sur la scène blues hexagonale, Little Mouse & The Hungry Cats (une étonnante chanteuse et un combo de quatre musicos inspirés) créent la surprise avec un répertoire rafraîchissant qui secoue les vieux clichés du genre. Little Mouse & The Hungry Cats, vendredi 17 mai à 20h30, Hall Blues Club de Pélussin

Continuer à lire

Quand le désert avance

Blues | Ezza entend bien incarner la nouvelle musique touareg : sans pour autant trahir ses racines, le trio livre un très groovy blues du désert mâtiné de rock, (...)

Niko Rodamel | Mardi 5 mars 2019

Quand le désert avance

Ezza entend bien incarner la nouvelle musique touareg : sans pour autant trahir ses racines, le trio livre un très groovy blues du désert mâtiné de rock, avec des textes engagés qui évoquent notamment le Niger, pays d'origine du chanteur Omar Adam. Ezza, dimanche 17 mars à 16h, Hall Blues Club de Pélussin

Continuer à lire

Rien que du bon

Blues | Depuis le milieu des années soixante-dix, le bien nommé Jack Bon ne cesse de défendre bec et ongles sa raison de vivre : un blues-rock sans concession. (...)

Niko Rodamel | Mardi 5 février 2019

Rien que du bon

Depuis le milieu des années soixante-dix, le bien nommé Jack Bon ne cesse de défendre bec et ongles sa raison de vivre : un blues-rock sans concession. Le chanteur-guitatiste, ex-leader du mythique Ganafoul, est encore debout, aujourd’hui en trio, avec toujours cette même énergie. Oh yeah ! Jack Bon Trio, jeudi 7 mars à 20h30 au Hall Blues Club de Pélussin

Continuer à lire

Phénomène

MUSIQUES | Entre blues rugissant, gospel habité et soul détonante, Sarah McCoy est assurément un OVNI dans le monde du jazz. Avec son improbable look (...)

Niko Rodamel | Mardi 2 octobre 2018

Phénomène

Entre blues rugissant, gospel habité et soul détonante, Sarah McCoy est assurément un OVNI dans le monde du jazz. Avec son improbable look punk-gothique-déjanté, voici une chanteuse hors normes et une show woman allumée qui ne se refuse aucune acrobatie scénique. Nous retrouverons en première partie et avec grand plaisir le trio ligérien Honey Jungle de Camille Mouton (piano), Jérémy Magand (contrebasse) et Francis Decroix (batterie). Sarah McCoy + Honey Jungle Trio, vendredi 12 octobre à 20h30, la Passerelle à Saint-Just-Saint-Rambert

Continuer à lire

King of the boogie

Expo blues | Du côté de Pélussin, la programmation du Hall Blues Club ne faiblit pas d’un iota, les concerts hebdomadaires s’enchaînent sans se ressembler et c’est une (...)

Niko Rodamel | Mardi 3 octobre 2017

King of the boogie

Du côté de Pélussin, la programmation du Hall Blues Club ne faiblit pas d’un iota, les concerts hebdomadaires s’enchaînent sans se ressembler et c’est une chance pour ceux qui crèchent de ce côté-là du Pilat… Afin de commémorer le centenaire de la naissance de l’irremplaçable John Lee Hooker, l'équipe du HBC propose une exposition collective jusqu’au 20 octobre dans la salle de La Passerelle. Né en 1917 dans l’État du Mississipi, le guitariste-chanteur laisse derrière lui une discographie colossale avec un style unique et authentique qui a marqué de son empreinte l’Histoire du blues comme du rock. Livres, CD et vinyles, DVD, affiches, photographies ou cartes postales accompagneront les toiles de Jean-Claude Legros et Daniel Barthélémy. Le premier s’est fait de la représentation de musiciens afro-américains (et plus particulièrement des bluesmen) une vraie spécialité. Le second, diplômé des beaux-arts de Valenciennes et de Paris, entretient une dualité inspiratrice qui le place entre abstraction et art figuratif. Expo collective John Lee Hooker, jusqu'au 20 octobre, au Hall Blues Club de Pélussin

Continuer à lire

Lady blues

Blues | Forte d’un très bel album sorti l’an passé, Road of blue memories, la guitariste et chanteuse Sophie Malbec est de retour au Hall Blues Club de Pélussin pour un concert qui s’annonce magnétique.

Niko Rodamel | Mercredi 7 juin 2017

Lady blues

Riche d’un parcours semé de belles rencontres musicales sur les chemins du blues, Sophie Malbec fait aujourd’hui partie des blueswomen qui ont le vent en poupe, avec un phrasé bien à elle, une patte reconnaissable dès les premières mesures et, sur scène, une classe malicieuse. Sophie rencontre le blues vers l’âge de dix-sept ans, comme une évidence. Après l’apprentissage de la guitare et du répertoire des plus grands bluesmen, la Clermontoise fera ses débuts sur scène en 1999 au sein du trio Electric Lady Band avec lequel elle remporte dès l’année suivante l’encourageant tremplin Nouveaux Talents du Blues à Paris, à l'unanimité du jury. L’artiste apprend le métier sur la route, de bars en clubs en passant bien sûr par les plus grands festivals du genre, parfois en one-woman-band (s'accompagnant de sa guitare, d'une grosse caisse et d'une cymbale charleston), mais aussi en duo, en trio ou avec des formations plus étoffées. On the road Encouragée par Pierrick Arnaud (de Innacity Prod à Saint-Étienne) ainsi que par le songwriter texan Neal Black, Sophie coproduisait en 2016 son premier LP avec Ti and Bo (Turning Image and Blues Organisation) et l’appu

Continuer à lire

Réchauffons-nous les oreilles en attendant l’été…

MUSIQUES | Encore quelques belles soirées jazz à se mettre sous la dent en attendant les festivals estivaux : Gaël Horellou Quartet au Café Jules, Jochen Rueckert et Mark Turner au FIL et Vincent Perier Quartet à Saint-Victor-sur-Loire. Niko Rodamel

Niko Rodamel | Mardi 23 avril 2013

Réchauffons-nous les oreilles en attendant l’été…

L’été des festivals de jazz approche à grands pas malgré la météo scandinave qui nous endort depuis de longs mois déjà, la programmation viennoise s’annonce une fois encore des plus alléchantes, mais nul n’est besoin d’attendre juillet pour se faire plaisir avec encore quelques beaux concerts à Saint-Étienne et alentours. Le Café Jules proposera le 16 mai un concert du saxophoniste alto Gaël Horellou : des compositions personnelles mais aussi quelques standards revisités avec le soutien d’Etienne Déconfin au piano, Antoine Paganotti à la batterie et Nicolas Moreaux à la contrebasse. Dix jours plus tard, les jazz-au-FIL ne manqueront pas le rendez-vous du dimanche 26 mai : Jochen Rueckert invite Mark Turner (sax ténor) à rejoindre sa formation sur la scène du Club. Né en Allemagne mais résidant à New-York, Rueckert fait partie de ces batteurs incontournables de la scène américaine actuelle. Avec Turner à ses côtés (mais aussi le guitariste Lage Lund et le bassiste Matt Penman), il faut s’attendre à un show de haute volée ! Un Périer sinon rien ! Une fois n’est pas coutume, un

Continuer à lire