Retour en force

Foreztival (Loire) | Le Foreztival revient en août 2018 après une année de pause. Proposant une programmation musclée, le festival ligérien le plus chaud de l'été est taillé comme les plus grands. Sélection de quatre bonnes raisons d'y faire un saut.

La rédaction | Mardi 3 juillet 2018

Ayo : joie communicative

Si Ayo signifie "joie" en Yoruba, en voyant sur scène Joy Olasunmibo Ogunmakin, on comprend pourquoi ce surnom va si bien à cette chanteuse. Sourire aux lèvres, générosité sans pareille, Ayo est une artiste que l'on aime pour cet amour de la vie qu'elle partage si bien. On l'avait un peu perdue de vue jusqu'en 2017, année de la sortie de son nouvel album, simplement intitulé Ayọ. Si l'on doit avouer que cet opus ne nous a pas transcendé, on ne peut que se réjouir du retour sur scène de cette artiste si facile à apprécier. Préparez à recevoir de l'amour plein les oreilles. NB
Le 3 août à Trelins


Roméo Elvis : Bruxelles arrive

Une voix rauque mais chantante, un rap mélodique posé sur les beats du producteur électro Le Motel, voilà la recette suave des deux derniers albums de Roméo Elvis, sobrement intitulés Morale et Morale 2. Rappeur éclectique, ce Bruxellois de 25 ans, fan de Jimi Hendrix, considère le rap comme de la « poésie rythmique ». Roméo Johnny Elvis Kiki Van Laeken, de son vrai nom, n'essaie pas de se faire passer pour le gangster qu'il n'est pas, même si ses textes restent dans les clous du genre. Ne vous méprenez pas : c'est une bête de scène, attendez-vous à le voir faire le pitre avec son crocodile (en plastique) et finir en sueur et torse nu. Soyez vifs les frouzes. Surtout que Le Motel et les compères Caballero & JeanJass sont aussi de la partie Foreztival. LD
Le 4 août à Trelins


Matmatah : « du reuz » à Trelins

« Nous ne voulions pas faire un disque de vieux revenants avec des mélodies calmes et des thèmes assagis » assène Éric Digaire, bassiste de Matmatah. Qu'il se rassure, le retour du groupe breton est loin d'être une petite balade champêtre dans les allées de tilleuls en fleurs. Avec Plates Coutures, un album rêche et puissant, le quatuor a surpris son monde. Revigoré par l'envie de refaire de la musique ensemble, Matmatah n'a pas faibli avec les années. Si La Ouache et Lambé An Dro ont 20 ans d'existence (sortis en 1998), les nouvelles compositions du groupe donnent un joli coup de pied dans la fourmilière et arborent un côté sombre assez fascinant. Un retour à des années lumières des come-back de certains artistes en manque de notoriété ou de monnaie. NB
Le 5 août à Trelins


The Limiñanas : fins limiers catalans

Originaires de Cabestany, dans les Pyrénées-Orientales, Lionel et Marie forment The Limiñanas, un groupe faisant office de phare dans le paysage rock français. Toujours justes, ils enchaînent les albums où se succèdent des invités très variés : Pascal Comelade, Peter Hook, Emmanuelle Seigner, Bertrand Belin ou Anton Newcombe (pour produire leur dernier effort Shadow People). Efficace, la musique du duo revisite le vintage en le sublimant, devenant ainsi des égéries de la pop culture. Sur scène, ça balance pas mal et sur le rythme effréné imposé par Marie à la batterie. Vous êtes prévenu. NB
Le 5 août à Trelins



Rencontre avec Damien Flandin, programmateur du Foreztival dont l'édition 2018 débute aujourd'hui et se tiendra jusqu'à dimanche à Trelins, fief historique de ce festival musical parmi les plus importants du département de la Loire.

Quel est l'historique du festival en quelques mots ?
Damien Flandin : À Trelins, nous sommes un petit village d'irréductibles. Nous avons eu la chance d'avoir une mairie qui a été à l'écoute des jeunes. Nous avons milité depuis de nombreuses années pour obtenir un espace à nous. On a appelé ce lieu « le local » et une association s'est créée pour accompagner les jeunes. De génération en génération, l'association a continué à mettre en place des animations. Nous avons voulu mettre en œuvre un festival car nous étions des amoureux de musique. Nous étions une quarantaine d'amis, assez jeunes, aux alentours de 17 et 18 ans. Nous voulions amener de la culture dans notre région. Nous avons été soutenus par la mairie et plusieurs associations qui nous ont aidés.

Pourquoi avoir choisi de créer un festival au mois d'août ?
Au moment où nous avions déjà bien avancé notre dossier pour la première édition, nous avons appris que le Oulala Festival se montait du côté de Saint-Bonnet-le-Château. Nous avons trouvé ça très bien et nous ne voulions pas entrer en concurrence avec ce projet. Du coup, on a décidé de mettre le festival fin août alors que le Oulala était en juillet.

Cette 14e édition est un peu particulière puisque c'est en quelque sorte le retour du "gros" Foreztival. Vous avez "sauté" une année pour mieux préparer l'édition 2018 ?
Oui, c'est ça. 2016 fut une année où on a perdu un peu d'argent mais nous avions les reins solides pour continuer le projet. En réunion de bilan, nous avons décidé de faire un break car nous en avions tous besoin du côté de l'organisation. Nous avons fait plusieurs événements pendant l'année avec les warm-up et des activités hors-musique. Ce fut en quelque sorte "notre treizième édition" itinérante. De plus, nous avons décidé de structurer davantage l'organisation car nous arrivions à la limite du bénévolat. Nous avons un budget de quasiment 1 million d'Euros. Nous avions seulement une personne embauchée en contrat aidé, ce qui n'est pas suffisant. D'un autre côté, nous voulons respecter les règles de sécurité optimales et pouvoir toujours garantir une organisation de qualité. Nous sommes donc en train de professionnaliser le festival. Nous avons réfléchi pour mieux accueillir le public avec davantage de confort pour le camping et des animations.

Nous essayons de garder l'éthique que nous avons depuis toujours, à savoir un eclectisme afin que la plupart des gens puissent s'y retrouver musicalement, tout en essayant de suivre l'actu et d'avoir des exclusivités sur la région.

Concernant la programmation, quelle orientation avez-vous voulu donner à cette édition ?
Nous essayons de garder l'éthique que nous avons depuis toujours, à savoir un eclectisme afin que la plupart des gens puissent s'y retrouver musicalement, tout en essayant de suivre l'actu et d'avoir des exclusivités sur la région. Mais il est toujours compliqué d'établir une programmation selon les disponibilités et les conditions de chaque artiste... Mais ça reste passionnant. Nous y travaillons avec Loïc. Notre ligne directrice suit les tendances en sachant que les Ligériens sont friands de reggae d'où la présence de Groundation, Danakil et Jahnageration. Cette année, nous avons aussi beaucoup de hip hop car c'est une scène très dynamique actuellement. La tête d'affiche du week-end sera assurément Kény Arkana qui a de nombreux liens avec Saint-Étienne car son Dj, DRK, est stéphanois et elle a enregistré son album au studio stéphanois Monstre Gentil de Tony Bakk... Les Belges Caballero & JeanJass, Roméo Elvis aussi. Nous avons rajouté une scène sous chapiteau avec des sound systems. On y retrouve Biga*Ranx, Mango's Hi-Fi, Stand High Patrol... Des noms reconnus qui sortent du simple concept de sound system. Le dimanche sera orienté plus grand public avec notamment Matmatah, Grupo Compay Segundo, The Bloody Beetroots...

Il n'y a plus le festival d'art de rue en parallèle ?
On a perdu ce côté "art de rue" car le site s'y prête moins. Nous avions fait un festival d'art de rue l'année dernière dans le village. Nous aimions beaucoup ce pan du festival mais nous avons choisi de faire venir une troupe qui organise de nombreux jeux, il y a un artiste qui va construire une grande structure, une association qui fera un lâcher de ballons, des mixes en après-midi sur le "village" du festival, etc. Il y aura de nombreuses animations au cœur du site du festival. Mais, même si nous avons arrêté le côté "art de rue" et burlesque dans le village, nous continuons à travailler avec toutes les forces locales et d'autres associations du coin... C'est un point auquel nous sommes très attachés.

Nous devrions dépasser les 20 000 spectateurs et aller vers une année record.

Quels sont vos objectifs en terme de fréquentation ?
Nous avons ajouté une scène cette année ainsi qu'un vrai jour de plus de concerts. Notre "break" est plus haut mais nous avons pour objectif d'amortir et de pouvoir dégager un peu de bénéfice. Nous devrions dépasser les 20 000 spectateurs et aller vers une année record. Mais nous souhaitons rester à notre échelle.

Foreztival #14, du 3 au 5 août 2018 à Trelins (à proximité de Boën-sur-Lignon)


AYO + Biga*Ranx ft. Atili + Chinee Man feat. Youthstar & A.S.M. + Dawa Hifi + Foreign Beggars + Groundation + Kog and The Zongo Brigade + Nova Twins + Panda Dub Circle Live + Raqoons + Stand High Patr


Village de Trelins Centre Trelins
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


Baja Frequencia + BCUC + Danakil + Dawa Hifi + Green Tingz + Hungry 5 feat. Worakls, N'To & Joachim Pastor + Keny Arkana + Krak in Dub + Motivés + Mungo's Hi-Fi ft. YT + OBF ft. Charlie P, SR Wilson,


Village de Trelins Centre Trelins
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


Caballero & Jeanjass + Dawa Hifi + Fedayi Pacha + Grupo Compay Segundo + Izem + Jahneration + La Caravane Passe + Le Motel Dj Set + Logar + Matmatah + Sounds of Selam Soundsystem + The Bloody Beetroot

Village de Trelins Centre Trelins
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

A la (re)conquête des publics

Dossier : analyse | Au centre des réflexions durant la crise sanitaire, la question de l’accessibilité de la culture pour les publics éloignés se fond aujourd’hui dans un enjeu encore plus large.

Cerise Rochet | Mardi 5 octobre 2021

A la (re)conquête des publics

C’était dans le courant de l’hiver, il y a bientôt un an. Lucides quant à la situation, sentant que l’été 2021 ne serait pas un été « comme avant », les organisateurs du Foreztival décidaient d’annuler leur événement plutôt que d’en proposer un au rabais… Et de le remplacer par une manifestation culturelle sans précédent, susceptible de fédérer tous types de publics, y compris ceux que l’on appelle parfois les « éloignés ». Cet été, la bande d’acharnés a donc élaboré 64 propositions culturelles, en 49 jours d’affilée, dans plus de 60 communes du territoire de l’agglomération Loire-Forez*… Le tout, en formule gratuite. « La base du projet, c’était de proposer des choses à des gens qui n’ont pas forcément accès facilement et régulièrement à la culture live, souligne Marion Berthet, l’une des organisatrices. A l’arrivée, on a touché plus de 10 000 spectateurs. Ça prouve que quand tu vas à la porte des gens, ils ne demandent qu’à participer. » La culture hors de ses murs Alors que, durant la longue pause qui les a coupés de leur public, de nombreux acteurs culturels ont pu prendre le temps de penser en profondeur la question de la culture pour

Continuer à lire

Le Tour du Forez jette l'éponge

ACTUS | C'est une immense déception. Alors que le festival Le Tour du Forez affichait il y a seulement quelques jours de très beaux résultats de fréquentation à (...)

Nicolas Bros | Jeudi 15 juillet 2021

Le Tour du Forez jette l'éponge

C'est une immense déception. Alors que le festival Le Tour du Forez affichait il y a seulement quelques jours de très beaux résultats de fréquentation à mi-parcours, le voilà contraint de stopper l'aventure. « Suite aux annonces d'Emmanuel Macron du lundi 12 juillet, nous sommes démunis, atterrés, épuisés, écœurés... explique par communiqué l'association FZL, organisatrice de l'événement. Ce lundi 12 juillet, on nous laisse 9 jours pour modifier toute la philosophie d'un projet que nous avons construit depuis 9 mois. On nous laisse 9 jours pour réussir l'impossible. Comment pouvons-nous imaginer qu'en 9 jours nous puissions réunir la force humaine, financière et logistique pour la mise en œuvre de ces conditions inadaptées et incohérentes... » L'équipe rappelle également que le festival est porté notamment grâce à un investissement en fonds propres de l'association à

Continuer à lire

5 400 spectateurs à mi-parcours pour Le Tour du Forez

SCENES | L'équipe du Foreztival est ravie et pour cause. L'association est en passe de réussir son pari : faire du Tour du Forez un événement réussi avec ses 87 dates (...)

Nicolas Bros | Jeudi 8 juillet 2021

5 400 spectateurs à mi-parcours pour Le Tour du Forez

L'équipe du Foreztival est ravie et pour cause. L'association est en passe de réussir son pari : faire du Tour du Forez un événement réussi avec ses 87 dates dans les 87 communes de Loire Forez Agglomération. Avec, à mi-parcours, 5 400 spectateurs accueillis sur 48 événements, la machine est bien engagée. Pour les retardataires, il reste encore des spectacles afin de participer à la fête, qui tiennent à le rappeller les membres de l'association FZL, « n'est pas seulement le projet de l'association mais celui de tout un territoire. » Le Tour du Forez, jusqu'au 8 août, dans les 87 communes de Loire Forez agglomération. Plus d'infos et programmation complète sur

Continuer à lire

87 fois plutôt qu’une

Festival ambulant | Pas de Foreztival en 2021, mais une virée dans chaque commune de Loire Forez agglomération ! Ça s’appelle Le Tour du Forez et c’est un projet unique avec 87 propositions culturelles gratuites, initié par l’équipe du fameux festival d’été de Trelins. On vous explique.

Nicolas Bros | Mercredi 9 juin 2021

87 fois plutôt qu’une

Après avoir dû annuler le Foreztival en 2020, puis avoir pris les devants en annonçant dès décembre 2020 que l’édition 2021 n’aurait pas lieu, les organisateurs du plus gros festival ligérien ne resteront pas pour autant dans l’ombre cet été. Bien au contraire, puisqu’ils se sont lancés dans un pari un peu fou, à l’instar de ce qu’a pu être le projet initial du Foreztival transformé depuis en véritable réussite locale. Cette année, l’équipe a décidé d’aller animer les 87 communes que compte Loire Forez agglomération en organisant pas moins de 87 événements du 2 juin au 8 août. « Nous sommes très attachés à notre territoire, annonce Laure Pardon, directrice de l’association FZL, organisatrice du Foreztival. Nous avons donc réfléchi à un projet afin d’amener les habitants à mieux connaître les communes de Loire Forez. » Mettant en avant la culture sous toutes ses formes, ce projet intitulé Le Tour du Forez proposera des concerts, des spectacles, des apéro-mix, des expos, des ateliers artistiques mais aussi des expériences plus ins

Continuer à lire

Le Foreztival 2021 annulé

Mauvaise nouvelle | Le festival ligérien ne se tiendra pas en 2021. Une décision annoncée aujourd'hui par l'équipe organisatrice du festival.

Nicolas Bros | Lundi 14 décembre 2020

Le Foreztival 2021 annulé

« Nous préférons ne pas organiser le Foreztival en 2021 et être présents les 10 prochaines années. » Le message est clair et limpide. Pour préserver l'existence du plus grand festival musical ligérien qui se déroule chaque été du côté de Trelins, dans le Forez, l'équipe organisatrice du Foreztival a tranché. « Nous aurions pu organiser le festival comme nous le faisons depuis plus de 15 ans en espérant un retour à la normale. Nous espérons tous que nous pourrons avoir un été festif et retrouver nos libertés, cependant nous ne pouvons pas parier l’avenir de notre association sur cette possibilité au vu du contexte actuel. » Rappelant que l'association FZL, derrière cet événement, compte 7 salariés, et s'appuie sur 50 bénévoles à l'année et plus de 600 pendant le week-end de tenue du festival, il semblait plus raisonnable de ne pas trop s'avancer pour l'édition 2021. « En tant que festival indépendant, autofinancé à 95% nous ne pouvons pas nous permettre de jouer l’avenir de notre structure sur un coup de poker. » L'équipe explique également avoir pensé « proposer un Foreztival adapté (jauge réduite, masques, restructuration du site pour le respect d

Continuer à lire

Le Foreztival annulé et reporté à son tour

Covid-19 | Voilà, ça y est, c'est officiel : la 16ème édition qui devait se tenir les 7, 8, 9 août 2020 se tiendra les 6, 7 et 8 août 2021. Par communiqué de presse, (...)

Nicolas Bros | Mardi 28 avril 2020

Le Foreztival annulé et reporté à son tour

Voilà, ça y est, c'est officiel : la 16ème édition qui devait se tenir les 7, 8, 9 août 2020 se tiendra les 6, 7 et 8 août 2021. Par communiqué de presse, l'équipe d'organisation explique qu' « en concertation avec les autorités locales et la préfecture, c'est avec le cœur immensément lourd que nous vous annonçons que le Foreztival n'aura pas lieu cette année. Nous sommes évidemment déçus. Cette édition, comme les 15 précédentes, a été construite avec passion pour que vivent la culture, la musique, la découverte et le partage sur notre territoire. » Rappelons que le Foreztival correspond au festival ligérien accueillant le plus de spectateurs chaque année. En 2019, ce sont 35 000 festivaliers qui s'étaient pressés à Trelins, dans le Forez.

Continuer à lire

Foreztival, l'avalanche de noms continue

Festival | En plus d'avoir une des programmations les plus alléchantes des festivals de la Loire, l'équipe du Foreztival est joueuse et sait s'amuser avec les (...)

Nicolas Bros | Mercredi 26 février 2020

Foreztival, l'avalanche de noms continue

En plus d'avoir une des programmations les plus alléchantes des festivals de la Loire, l'équipe du Foreztival est joueuse et sait s'amuser avec les différents canaux de communication à sa disposition. La preuve avec la dernière "distillation" de sept nouveaux noms de l'édition 2020 exclusivement sur son compte... Instagram. Après avoir annoncé les présences d'IAM, Tryo, Skip The Use, Emir Kusturica ou encore Flavia Coelho et Meute, le festival de Trelins continue d'envoyer du lourd. Ce coup-ci, c'est « ce gennnnre...» de rappeur aka Lorenzo, l'électro déjantée de Vladimir Cauchemar, Mayra Andrade, l'Angolaise Pongo, le retour du duo ligérien The Architect et son Vj Befour, le ska de Dubozia Kolektiv et le reggae de Sara Lugo qui garnissent la programmation de ce festival qui confirme qu'il devient un véritable rendez-vous estival d'envergure ! Foreztival, du 7 au 9 août 202

Continuer à lire

De nouveaux noms pour le Foreztival 2020

Festival | Par un post sur ses réseaux sociaux, le Foreztival poursuit ses annonces de programmation pour son édition 2020 (7, 8 et 9 août 2020). Après Tryo, Emir (...)

Nicolas Bros | Lundi 10 février 2020

De nouveaux noms pour le Foreztival 2020

Par un post sur ses réseaux sociaux, le Foreztival poursuit ses annonces de programmation pour son édition 2020 (7, 8 et 9 août 2020). Après Tryo, Emir Kusturica & The No Smoking Orchestra, Meute ou Skip The Use, ce sont six noms supplémentaires qui viennent d'être annoncés. Tout d'abord, le retour au festival du groupe de rap marseillais IAM qui marque les esprits. La formation était déjà venue en 2014 au Foreztival pour marquer les 10 ans de l'événement de Trelins. Le Jamaïcain Clinton Fearon, Flavia Coelho, Vandal, Danitsa et Dawa HiFi viennent compléter cette annonce. Foreztival, du 7 au 9 août à Trelins. Plus d'infos sur cette page.

Continuer à lire

Les premiers noms du Foreztival 2020

Festival | 16e édition pour le Foreztival de Trelins qui se déroulera du 7 au 9 août 2020. À 200 jours de l'ouverture du festival, l'équipe a lâché sur son compte Facebook (...)

Nicolas Bros | Mardi 21 janvier 2020

Les premiers noms du Foreztival 2020

16e édition pour le Foreztival de Trelins qui se déroulera du 7 au 9 août 2020. À 200 jours de l'ouverture du festival, l'équipe a lâché sur son compte Facebook les cinq premiers noms de la programmation. Cette année, comme à l'accoutumée désormais, le festival forézien continue à voguer dans la cour des grands avec la venue d'Emir Kusturica & The No Smoking Orchestra, Meute la fanfare techno allemande que tout le monde s'arrache, la venue exclusive d'Hugo TSR (du TSR Crew) qui se fait rare en festival, le rock enlevé de Skip The Use et les indéboulonnables Tryo. Cinq premiers groupes et artistes qui annoncent la couleur... Foreztival #16, du 7 au 9 août à Trelins Plus d'infos et billetterie sur ce site

Continuer à lire

"L'Adieu (The Farewell)" : …Et bonne santé grand-mère !

ECRANS | De Lulu Wang (É-U-Chi., 1h41) avec Awkwafina, Tzi Ma, X Mayo…

Vincent Raymond | Mardi 14 janvier 2020

Vivant à New York, Billi apprend qu’on a diagnostiqué un cancer incurable à sa grand-mère en Chine sans le lui annoncer. Pire : la diaspora familiale prétexte un mariage au pays pour lui faire ses adieux. Arrivée sur place, la jeune femme hésite à révéler à son aïeule la réalité de son état… Éternel débat philosophique, l’interrogation “toute vérité est-elle bonne à dire ?“ trouve une nouvelle vigueur dans ce film partiellement autobiographique, puisqu’il est « inspiré d’un mensonge authentique ». Car il ne s’agit pas ici seulement d’un problème de casuistique taraudant Billi, ni de la supposée lâcheté de sa parentèle, encore moins d’une omission visant à ne pas miner psychologiquement la malade, mais d’une combinaison de ces différents éléments, complexifié par deux paramètres supplémentaires : le hiatus générationnel ainsi que le fossé culturel entre l’Orient et l’Occident — que Ang Lee a jadis dépeint dans Garçon d’honneur (1993). En effet, qui est donné pour juste ou légal dans le pays où Billi a construit sa vie et s’est imprégnée de morale culpabilisatrice protestante, n’a pas la même la valeur en Chine où prévaut encore le resp

Continuer à lire

Tiken Jah de retour à Sainté

Reggae | Vous l'avez loupé cet été pour son retour au Foreztival ? Pas de panique, Tiken Jah Fakoly sera de retour dans la région, à Saint-Étienne, pour réchauffer le début (...)

Nicolas Bros | Mardi 20 août 2019

Tiken Jah de retour à Sainté

Vous l'avez loupé cet été pour son retour au Foreztival ? Pas de panique, Tiken Jah Fakoly sera de retour dans la région, à Saint-Étienne, pour réchauffer le début du mois de décembre. Ce sera du côté du Fil, le jeudi 5 décembre que le chanteur africain viendra éveiller les consciences autour de l'inaction écologique avec son nouvel album, Le monde est chaud, qui replace le débat autour de l'urgence climatique. Tiken Jah Fakoly, jeudi 5 décembre au Fil

Continuer à lire

Trelins s'envole

Foreztival | Trelins, petit village du Forez, accueille chaque été l'un des plus grands festivals régionaux de l'été. Son nom ? Le Foreztival. Pour sa (déjà) 15e édition, le rassemblement enchaîne les noms alléchants dans tout ce qui se fait de mieux actuellement en rap, rock, reggae, sono mondiale... Courte et cornélienne sélection. Nicolas Bros et Niko Rodamel

La rédaction | Mardi 2 juillet 2019

Trelins s'envole

Tropique au compteur Au fil de ses pérégrinations (dont une longue pause de huit années à Cali), le trompettiste-producteur Etienne Sevet enchaîne les carnets de voyages sonores, pour lesquels il s'entoure à chaque fois de précieux musiciens et chanteurs. Les deux derniers albums du groupe (Satingarona pt. 1 et Satingarona pt. 2) tissent un suave mix afro-caribéen, baladant l'auditeur des déserts ouest-africains à la mangrove colombienne, en passant par les Antilles, Soweto, Port-au-Prince ou encore Douala. NR The Bongo Hop, vendredi 2 août à 20h35 Urgence climatique France-Afrique, pillage des richesses, oppression et corruption, les textes de Tiken Jah Fakoly n'épargnent personne. Prônant l'unité du peuple noir et défendant notamment l'idée d'Etats-Unis d'Afrique, il est devenu en vingt ans et une dizaine d'albums l'une des voix les plus influentes de son continent. Le reggae engagé de Tiken tente d'éveiller les consciences et son tout nouvel album, Le monde est chaud

Continuer à lire

JoeyStarr & Cut Killer en clôture du Foreztival 2019

Festival | La programmation complète du 15e Foreztival a (enfin) été dévoilée avec plus d'une quarantaine d'artistes présents cette année du 2 au 4 août à Trelins. Après avoir (...)

Nicolas Bros | Dimanche 28 avril 2019

JoeyStarr & Cut Killer en clôture du Foreztival 2019

La programmation complète du 15e Foreztival a (enfin) été dévoilée avec plus d'une quarantaine d'artistes présents cette année du 2 au 4 août à Trelins. Après avoir déjà annoncé du très lourd avec, pêle-mêle, VALD, Thérapie Taxi, Goran Bregovic, Feu ! Chatterton ou bien Tiken Jah Fakoly, pour ne citer qu'eux, le plus gros festival forézien vient de lâcher ses derniers noms. Parmi ceux-ci on retrouve notamment le "Jaguarr" JoeyStarr et son acolyte Cut Killer en format sound system pour la clôture du festival, le dimanche soir. Une venue qui risque de marquer l'histoire du petit village de Trelins qui, chaque année, met la barre de plus en plus haut... Autres artistes annoncés lors de cette dernière salve : Tha Trickaz, Throes + The Shine, le rap sud-africain de Yugen Blackrok ou encore le groupe de reggae local Naksookhaw. Avec pour objectif d'attirer comme lors de l'année 2018, plus de 30 000 spectateurs, le Foreztival entend bien poursuivre sur sa lancée. Foreztival #15, du 2 au 4 août 2019 à Trelins Plus d'infos sur cette page

Continuer à lire

"Je vois rouge" : Brassée façon bulgare

Documentaire | De et avec Bojina Panayotova (Fr., 1h23)…

Vincent Raymond | Mercredi 24 avril 2019

Son père sculpteur et sa mère professeure ayant émigré de Bulgarie dans les années 1970, Bojina Panayotova a grandi en France. La récente ouverture des archives de son pays d’origine la pousse à partir enquêter sur sa famille, contre l’avis de celle-ci. Elle y découvrira d’inattendues collusions avec le régime communiste… Documentaire en voix-je comme son titre l’indique, ce film-enquête inscrit un récit familial dans la grande Histoire avec un mixte d’ingénuité et d’exhibitionnisme : Bojina Panayotova semble indifférente aux remarques embarrassées de ses proches lorsqu’elle leur annonce vouloir fouiller ce passé, pas plus qu’elle ne prend la peine de les prévenir qu’elle les filme ou enregistre leurs conversation à leur insu — à sa décharge, ce comportement à la hussarde ne traduit pas une intention malveillante de sa part ; il est en revanche assez emblématique des Millennials autocentrés. En découlent des crispations et des crises entre la fille et ses parents, faisant apparaître un psycho-drame extime comme second motif dans le documentaire, aux enjeux dramatiques si puissants — le tournage devient la cause d’un

Continuer à lire

Le Foreztival continue d'égrener les noms de son édition 2019

Festival | Et hop, l'équipe du Foreztival continue d'égréner les noms de sa prochaine édition qui se déroulera du 2 au 4 août 2019 du côté de Trelins, dans le (...)

Nicolas Bros | Vendredi 22 février 2019

Le Foreztival continue d'égrener les noms de son édition 2019

Et hop, l'équipe du Foreztival continue d'égréner les noms de sa prochaine édition qui se déroulera du 2 au 4 août 2019 du côté de Trelins, dans le Forez : après Calypso Rose, Taiwan MC ou encore Zoufris Maracas, Winston McAnuff et Fixi, c'est au tour de Tiken Jah Fakolyn, Demi Portion, Raggasonic, La fine Equipe en live, Nickodemus et Kumbia Boruka de rejoindre la liste. En résumé, le festival propose pour l'instant une belle ribambelle d'artistes : Vendredi 2 août : Vald + Raggasonic + L'Entourloop + La fine Equipe live + Al'Tarba x Senbeï + La P'tite fumée Samedi 3 août : Goran Bregovic + Tiken Jah Fakoly + Demi Portion + Thérapie Taxi + Taiwan MC + Zoufris Maracas Dimanche 4 août : Calypso Rose + Guts + Ska-P + Nickodemus + Winston McAnuff & Fixi + Kumbia Boruka Plus d'infos sur ce site.

Continuer à lire

Bregovic, Guts et L'Entourloop au Foreztival 2019

Festival | C'est désormais un petit rituel, toutes les semaines de nouveaux noms du Foreztival sont droppés. Et pour le moment, rien à redire. Après Thérapie Taxi, Vald et (...)

Nicolas Bros | Vendredi 8 février 2019

Bregovic, Guts et L'Entourloop au Foreztival 2019

C'est désormais un petit rituel, toutes les semaines de nouveaux noms du Foreztival sont droppés. Et pour le moment, rien à redire. Après Thérapie Taxi, Vald et Ska-P, c'est au tour de L'Entourloop, Goran Bregovic et Guts de rejoindre le line-up du festival d'été de Trelins, dans le Forez. Rappelons que cette 15e édition du festival se déroulera les 2, 3 et 4 août 2019. Rappelons également que le festival met en place comme d'habitude différentes soirées warm-up. La prochaine se déroulera au Château du Rozier de Feurs le 26 avril avec la poésie urbaine de Chaton.

Continuer à lire

Chauffe-toi les oreilles

Warm-Up Foreztival | Pour son 1er warm-up annonciateur de sa 15e édition les 2, 3 et 4 août 2019, l'équipe du Foreztival de Trelins invite du très bon au Fil ce 1er décembre, avec l'électro-punk de Salut C'est Cool, les très déjantés Biffty & DJ Weedim, la classe du beatmaker ProleteR ou encore la langoureuse électro-chantonnante de Myth Syzer.

Nicolas Bros | Jeudi 29 novembre 2018

Chauffe-toi les oreilles

Les années passent et le Foreztival fait de plus en plus figure de festival de tout premier plan au niveau national. Avec sa programmation aux petits oignons (Roméo Elvis, Matmatah, Caba & JeanJass, Chinese Man...), l'édition 2018 a fait battre les tympans et le coeur de 32 000 festivaliers, à Trelins, petit village forézien. Une belle histoire que ce festival monté par une bande de potes et qui va fêter en 2019 ses 15 ans d'existence. Déjà... Afin de faire patienter le public, notamment stéphanois, la team du festival remet le couvert dès ce début du mois de décembre avec un concert "warm-up" comme elle a désormais l'habitude d'en proposer en amont de l'été. Pour ce premier RDV post-festival 2018, la soirée s'annonce très chaude du côté du Fil avec un line-up qui regroupe un joli parterre allant du rap volontairement trash de Biffty & Dj Weedim, le swing hip-hop du Toulousain ProleteR, un Dj set du très "codé" Myth Syzer et l'électro DIY jouissante de

Continuer à lire

Prends de l'élan à Montbrison

Tremplin chanson française | Le Théâtre des Pénitents de Montbrison vient de mettre en ligne son tremplin de chanson française en lien avec son festival Poly'Sons. Si vous êtes une ou (...)

Nicolas Bros | Mercredi 17 octobre 2018

Prends de l'élan à Montbrison

Le Théâtre des Pénitents de Montbrison vient de mettre en ligne son tremplin de chanson française en lien avec son festival Poly'Sons. Si vous êtes une ou un artiste ou un groupe de chanson française originaire d'Auvergne Rhône-Alpes, vous pouvez tenter votre chance. Vous aurez l'occasion de vous produire en public au Théâtre des Pénitents, face à un jury présidé par Amélie-les-Crayons assistée de Sophie Signoret (des Tit'nassels) le 9 février prochain. Toutes les infos sont à retrouver sur cette page. Pour rappel, les trois derniers lauréats sont Odlatsa (2016), Baptiste Dupré (2017) et Alexandre Castillon (2018)

Continuer à lire

"L'Homme dauphin, sur les traces de Jacques Mayol" : Né pour l’apnée

Documentaire | de Lefteris Charitos (Fr.-Gr.-Can.-Jap., 1h19) avec Jean-Marc Barr…

Vincent Raymond | Jeudi 31 mai 2018

L’eau-dyssée de Jacques Mayol, petit Français si fasciné par le monde du silence et l’espèce des dauphins qu’il tenta à sa façon d’en devenir un en se lançant, avec succès, dans la plongée en apnée, discipline dont il fut l’un des précurseurs et surtout le charismatique ambassadeur… Aller plus profond. Tel était le leitmotiv de Jacques Mayol, cet aventurier à l’ancienne, ayant tout du play-boy international sans attaches, oubliant qu’il avait une famille pour vivre son rêve d’absolu ; sa quête ô combien paradoxale de lumière menée en s’enfonçant toujours plus loin dans l’impénétrable obscurité des abysses… À sa façon, Lefteris Charitos va lui aussi sous la surface, derrière l’image lisse rendue par la fiction inspirée de sa vie dans Le Grand Bleu (1988) de Luc Besson. En explorant les moindres images d’archives, en faisant parler les ultimes témoins, les proches de l’apnéiste, ses disciples comme son maître bouddhiste, le documentariste tente de plonger dans le secret d’un homme dépressif — et qui fut vaincu par la maladie. Sobre et apaisé, son portrait révèle sans pathos aucun un Mayol ne

Continuer à lire

Ayo, The Limiñanas, Caballero & Jeanjass... au Foreztival 2018

Festival | Pour son retour, le Foreztival annonce du lourd. Après avoir égrené plusieurs noms de son line-up lors des derniers mois, l'équipe du festival vient de (...)

Nicolas Bros | Jeudi 17 mai 2018

Ayo, The Limiñanas, Caballero & Jeanjass... au Foreztival 2018

Pour son retour, le Foreztival annonce du lourd. Après avoir égrené plusieurs noms de son line-up lors des derniers mois, l'équipe du festival vient de dévoiler la programmation complète pour sa 14e édition, celle du retour de l'événement en grand. Et l'affiche proposée est loin d'être décevante. Parmi la multitude d'artistes, notons la présence de la chanteuse magique Ayo, des rappeurs belges délirants Caballero & Jeanjass, du Grupo Compay Segundo, du très bon garage catalan de The Limiñanas ou encore des locaux Terrenoire et

Continuer à lire

Le Foreztival allonge la liste

Festival | Après Keny Arkana, Panda Dub Circle live, Matmatah et Roméo Elvis le Foreztival continue d'égrener la programmation de sa nouvelle édition qui se (...)

Nicolas Bros | Mardi 20 mars 2018

Le Foreztival allonge la liste

Après Keny Arkana, Panda Dub Circle live, Matmatah et Roméo Elvis le Foreztival continue d'égrener la programmation de sa nouvelle édition qui se déroulera les 3, 4 et 5 août 2018 à Trelins dans le Forez. C'est donc au tour de Danakil, groupe incontournable de la scène reggae française, Chinese Man feat. Youthstar & ASM, les chantres du hip-hop anglais Foreign Beggars, le projet techno minimal Hungry 5 de Worakls, N'to & Joachim Pastor mais également aux Africains de BCUC (Bantu Continua Uhuru Consciousness) et Kog & The Zongo Brigade d'allonger la liste des artistes présents dans le Forez cet été. Foreztival #14, les 3, 4 et 5 août 2018 à Trelins

Continuer à lire

"Razzia" : Casa, avant le chaos ?

ECRANS | Après Much Loved, Nabil Ayouch poursuit son auscultation des fractures du Maroc contemporain. Derniers instants avant le cataclysme dans un Casablanca qui n’a plus rien à voir avec l’image idéalisée par Curtiz.

Vincent Raymond | Mercredi 14 mars 2018

Maroc, entre les montagnes de l’Atlas et Casablanca, en 1982 et 2015. Portraits croisés de plusieurs personnages en proie au durcissement du régime et des mœurs, aux préjugés, alors que le religieux gagne du terrain et que les différences sociales mènent à un inévitable chaos… Cette manière de brasser les époques et les protagonistes autour d’une communauté de destins (et de cet événement final annoncé par le titre, cristallisant les tensions, rancœurs et humiliations accumulées) rappelle le “cinéma-choral” à la Iñarritu ou le Magnolia de Paul Thomas Anderson. Mais Ayouch ne le fait pas glisser vers ce pan-humanisme lyrique à la mode il y a une dizaine d’années. Les temps ont changé ; un voile de désenchantement s’est abattu sur le monde, douchant les espérances. Y compris celles suscitées par les Printemps arabes. Empire chérifien, fais-moi peur Jadis apprécié à Rabat pour l’aura internationale dont ses œuvres bénéficiaient, Nabil Ayouch est passablement tombé en disgrâce avec Much Loved (2015), intrans

Continuer à lire

Respect sur leur nom

Rap belge | La Belgique est le berceau du rap francophone. Bien avant les succès de NTM ou IAM, de l'autre côté de la frontière le rap s'émancipait déjà à (...)

Nicolas Bros | Mardi 6 mars 2018

Respect sur leur nom

La Belgique est le berceau du rap francophone. Bien avant les succès de NTM ou IAM, de l'autre côté de la frontière le rap s'émancipait déjà à la fin des années 80 avec notamment les fameuses compilations Bruxelles Rap Convention. Depuis ces années, le Manneken-Pis a vu l'encre des rappeurs couler et la Belgique est aujourd'hui l'une des terres les plus fertiles du rap. La preuve avec le nombre d'artistes originaires du "plat pays". Roméo Elvis, Damso, Hamza, L’Or du commun, Lord Gasmique... forment ce que l'on appelle souvent la nouvelle vague du rap belge. Parmi cette liste qui ne cesse de grandir, un duo – formation devenue plutôt rare sur la scène rap – impose sa marque dans le "rap jeu". Caballero & JeanJass, deux francs-tireurs qui viennent de sortir leur deuxième disque Double Hélice 2, réunissant au passage ce qui se fait de mieux en producteur rap actuellement. Savant mélange d'ad lib, d'acronymes, de "bangers" et d'une bonne dose de dérision saupoudrée de parmesan, leur album fait allégeance à une trap corsée qui transforme chaque salle en chaudron magique. À Saint-Étienne, l'ambiance ne devrait pas déroger à la règle, « TMTC ».

Continuer à lire

Roméo Elvis & Matmatah au Foreztival 2018

MUSIQUES | Après Panda Dub Circle live et Kény Arkana, les noms de la programmation du Foreztival 2018 se dévoilent peu à peu. Le rappeur belge Roméo Elvis et les rockeurs (...)

Nicolas Bros | Vendredi 16 février 2018

Roméo Elvis & Matmatah au Foreztival 2018

Après Panda Dub Circle live et Kény Arkana, les noms de la programmation du Foreztival 2018 se dévoilent peu à peu. Le rappeur belge Roméo Elvis et les rockeurs bretons de Matmatah viennent s'ajouter au line-up de cette 14e édition du festival d'été forézien. De plus, l'organisation vient également de dévoiler l'affiche officielle du festival réalisée par le duo de "Papiers Peintres" stéphanois : Ella & Pitr. À découvrir sur la page Facebook du festival. Des pass 3 jours au tarif "early" ont aussi été mis en vente sur cette page. Foreztival #14, du 3 au 5 août 2018 à Trelins (Loire)

Continuer à lire

Le Foreztival 2018 dévoile ses premiers noms

Festival | Il est de retour en 2018. Le Foreztival vient de lâcher deux premiers noms de sa 14ème édition qui aura lieu les 3, 4 et 5 août 2018 à Trelins, dans le Forez. (...)

Nicolas Bros | Lundi 18 décembre 2017

Le Foreztival 2018 dévoile ses premiers noms

Il est de retour en 2018. Le Foreztival vient de lâcher deux premiers noms de sa 14ème édition qui aura lieu les 3, 4 et 5 août 2018 à Trelins, dans le Forez. Tout d'abord Panda Dub proposera son nouveau show Circle Live le vendredi 3 août. Le samedi 4, l'une des artistes les plus engagées du rap français prendra le micro dans le Forez : Keny Arkana. Plus d'infos et premiers pass en vente sur cette page.

Continuer à lire

Mate moi ça

Rock | Au même titre que le "Lafayette" de CharlÉlie Couture, l'album "Plates Coutures" de Matmatah a marqué un retour fracassant pour le groupe de rock breton. Avec une énergie scénique intacte, le quatuor brestois continue sa belle tournée et passe par l'Ondaine pour les Oreilles en Pointe.

Nicolas Bros | Mardi 31 octobre 2017

Mate moi ça

« Nous ne voulions pas faire un disque de vieux revenants avec des mélodies calmes et des thèmes assagis » assène Éric Digaire, bassiste de Matmatah. Sans conteste, le retour du groupe breton est loin d'être une petite ballade champêtre dans les allées de tilleuls en fleurs. Avec leur album Plates Coutures, le quatuor a surpris son monde. Tenu secret pendant de longs mois, le "retour aux affaires" du groupe s'est accompagné d'un album sec, puissant, à l'énergie communicative. Revigorés par l'envie de refaire de la musique ensemble et s'appuyant sur l'arrivée du guitariste Emmanuel Baroux, Tristan "Stan" Nihouarn, Éric Digaire et Benoît "Scholl" Fournier n'ont pas faibli avec les années. Si La Ouache et Lambé An Dro ont presque 20 ans d'existence (sortie de l'album en 1998), les nouvelles compositions du groupe donnent un joli coup de pied dans la fourmilière et arborent un côté sombre assez fascinant, à l'image des titres Marée Haute ou Petite

Continuer à lire

CharlÉlie revient à la haute Couture

Chanson / rock | Mettant en avant son incompréhension voire son dégoût face à l’élection de Donald Trump (« ce taré de première a changé la donne et me donne des haut-le-cœur (...)

Niko Rodamel | Mardi 3 octobre 2017

CharlÉlie revient à la haute Couture

Mettant en avant son incompréhension voire son dégoût face à l’élection de Donald Trump (« ce taré de première a changé la donne et me donne des haut-le-cœur chaque fois que je vois sa gueule de con proférer des ignominies » et paf !), CharlÉlie Couture met fin à quinze années d’exil artistique, quittant New-York pour revenir à la case départ sur le vieux continent. Grand bien lui fasse, le chanteur touche-à-tout, artiste complet, écrivain, conférencier, dessinateur, sculpteur, peintre ou photographe quand il déchante comme un avion sans aile, CharÉlie "is coming back" avec un nouvel album, Lafayette. À soixante et un balais, le bonhomme a fait le ménage dans sa galerie de Manhattan mais conserve un pied-à-terre dans Big Apple et sa double-nationalité. On ne sait jamais ce que l’avenir nous réserve. Pour autant, le natif de Nancy ne cesse de chanter en français dans le texte. Après l’album ImMortel qu’avait produit en 2014 le Lyonnais (nul n’est parfait) Benjamin Biolay, Monsieur Couture s’habille de musique cajun pour ce vingtième album studio, avec une "treizaine" de nouveaux titres emprunts d’un blues chaud et humide comme le bayou, enregistrés en L

Continuer à lire

Matmatah : « Pour avoir des choses à raconter, il faut vivre des choses »

Interview | Lambé An Dro, Emma, L'Apologie... Autant de titres qui évoque forcément l'un des plus grands groupes de rock français et bretons de la fin du 20ème siècle. Matmatah a fait un grand retour en 2017 avec un album énergique et pure : Plates Coutures. Avant son passage aux Oreilles en Pointe, le bassiste de ce groupe de scène, Eric Digoire a répondu à quelques questions sur le pourquoi de ce retour qui bat le rythme à plates coutures.

Nicolas Bros | Mardi 3 octobre 2017

Matmatah : « Pour avoir des choses à raconter, il faut vivre des choses »

Comment êtes-vous "revenus aux affaires" avec Matmatah ? Eric Digaire : Nous nous sommes arrêtés en 2008 après une petite tournée. Nous avons eu notre groupe d'ados attardés. Au bout d'un moment, il y avait quelques distensions humaines avec un des membres du groupe et l'impression de commencer à nous essouffler. De ce fait, avant de manquer de sincérité envers le public, nous avons décidé d'arrêter. Chacun a pris un chemin différent. Petit à petit, nous avons perdu l'habitude de nous voir, jusqu'à n'avoir plus aucun contact pendant 4 ans avec Stan (chanteur et guitariste du groupe). Mais quand on a vécu une expérience humaine aussi forte, au moment où l'on se retrouve, ça repart comme si rien ne s'était arrêté... Nous avons refait un peu de scène. Nous avions également en projet de créer une compilation balayant toutes les époques du groupe. Nous avons travaillé sur la partie visuelle de ce disque et nous sommes rendus compte que nous avions deux titres inédits sous la main que nous n'avions jamais enregistrés. Nous avons proposé à Emmanuel Baroux, guitariste, de rejoindre le groupe. Cela a donné Antaology fin 2014. Et nous n

Continuer à lire

Quoi de neuf dans les festivals ?

En bref | 1 - Un "absent" La nouvelle est tombée en décembre 2016 : pas de Foreztival en 2017 ! En apprenant cette information, nous avions (...)

Nicolas Bros | Mardi 4 juillet 2017

Quoi de neuf dans les festivals ?

1 - Un "absent" La nouvelle est tombée en décembre 2016 : pas de Foreztival en 2017 ! En apprenant cette information, nous avions eu très peur de ne jamais revoir le festival de musique de Trelins sur pied. Mais très vite, nos inquiétudes ont été balayées par les organisateurs qui nous ont assuré avoir mis le festival en « jachère » cette année pour mieux revenir les 3, 4 et 5 août 2018 avec la 14e édition. En attendant, il y a de quoi se réjouir avec tout d'abord le festival de rue qui, pour sa part, est maintenu le 5 août prochain. Suivront deux soirées en forme de warm-up du Foreztival 2018. Tout d'abord, le 22 septembre au Château du Rozier de Feurs puis le 2 décembre au Fil de Saint-Etienne. Les "line-up" de ces soirées nous sont encore inconnus à l'heure où nous écrivons ces lignes. 2 - Une ville en ébullition Le Puy-en-Velay s'apprête à vivre un très "gros" mois de juillet ! Tout d'abord parce que la préfecture de la Haute-Loire sera pendant 3 jours accaparée par le Tour de France (les 16, 17 et 18 juillet 2017) en étant ville-étape et en héritanti d'un jour de repos. Mais ce n'est pas tout. Depuis maintenant 3 ans, la ca

Continuer à lire

Tous dans la rue

"Foreztival" de rue (Loire) | Si l'annonce de la non-tenue du Foreztival cette année nous a attristés, la peine ne fut finalement que de courte durée. En plus d'avoir annoncé préparer une (...)

Nicolas Bros | Mardi 4 juillet 2017

Tous dans la rue

Si l'annonce de la non-tenue du Foreztival cette année nous a attristés, la peine ne fut finalement que de courte durée. En plus d'avoir annoncé préparer une édition complète en 2018, l'équipe du festival de Trelins a décidé de maintenir cette année son festival de rue, devenu un incontournable depuis 2006. Fort d'une forte diversité artistique en mettant à l’honneur l’art de rue dans son ensemble, cet événement transforme la petite commune de 600 habitants en gigantesque terrain de jeux pour des compagnies locales et au-delà. Ainsi, cette année, se produiront les déambulateurs stéphanois de la Baroufada et de la compagnie Maintes et Une Fois mais également de la capoeira brésilienne avec Antiga Cultura Guerreira Auvergne. Les arts du cirque seront bien présents également grâce à la compagnie Mauvais Coton et Commun Accord. Enfin, notons que la musique est aussi de la partie avec notamment l'Ardéchois loufoque Auguste Wood. Festival de rue - Foreztival, le 5 août à Trelins (Loire)

Continuer à lire

Les premiers noms des Oreilles en Pointe 2017

Festival | Deux premiers noms de la 27e édition du festival découverte chansons en Ondaine, Les Oreilles en Pointe, viennent d'être dévoilés. Tout d'abord, les rockers (...)

Nicolas Bros | Vendredi 28 avril 2017

Les premiers noms des Oreilles en Pointe 2017

Deux premiers noms de la 27e édition du festival découverte chansons en Ondaine, Les Oreilles en Pointe, viennent d'être dévoilés. Tout d'abord, les rockers bretons de Matmatah qui reviennent en 2017 avec un nouvel album, Plates coutures, après neuf ans d'absence et qui fouleront la scène de La Forge au Chambon-Feugerolles le 16 novembre prochain. Le 10 novembre ce sera CharlÉlie Couture qui montera sur la scène du Firmament de Firminy. Matmatah, le 16 novembre à 20h30 à La Forge au Chambon-Feugerolles CharlÉlie Couture, le 10 novembre à 20h30 au Firmament à Firminy Plus d'infos sur le festival : Les Oreilles en Pointe

Continuer à lire

Matmatah à Saugues en août

Festival | Nos confrères de Zoom d'ici viennent d'annoncer la tête d'affiche du festival Celte en Gévaudan de Saugues cette année. Ce sera le groupe de rock breton, (...)

Nicolas Bros | Mercredi 4 janvier 2017

Matmatah à Saugues en août

Nos confrères de Zoom d'ici viennent d'annoncer la tête d'affiche du festival Celte en Gévaudan de Saugues cette année. Ce sera le groupe de rock breton, Matmatah, qui sera sur scène le samedi 12 août 2017. Après neuf d'absence, le groupe sort cette année un nouvel album et se lanceront dans une tournée française qui passera donc par la Haute-Loire. Matmatah, samedi 12 août 2017 à Saugues (Haute-loire) dans le cadre du festival Celte en Gévaudan

Continuer à lire

Pas de Foreztival en 2017

MUSIQUES | La (mauvaise) nouvelle est tombée ce matin par communiqué. Le Foreztival, festival de musiques actuelles se déroulant depuis 2005 au mois d'août à Trelins (à (...)

Nicolas Bros | Mardi 6 décembre 2016

Pas de Foreztival en 2017

La (mauvaise) nouvelle est tombée ce matin par communiqué. Le Foreztival, festival de musiques actuelles se déroulant depuis 2005 au mois d'août à Trelins (à proximité de Boën-sur-Lignon) et réunissant plus de 20 000 spectateurs, ne connaîtra pas de 13e édition en 2017. Invoquant entres autres raisons des bilans compliqués lors des dernières éditions et « des problématiques financières (hausse de cachets des artistes, hausse des frais imposés de sécurité, baisse ou absence de financements publics) », l'équipe du festival a décidé de faire une pause. Expliquant également avoir « toujours souhaité participer au développement local et avoir jusqu'à présent toujours honoré leurs dus », les organisateurs assurent conserver une grande motivation et vouloir « se consolider et travailler sereinement sur l'avenir et un modèle économique stable ». Tout cela devrait passer par des propositions d'événements ponctuels en 2017, avant de se pencher sur une nouvelle édition du festival en 2018, qui se déroulera bien entendu toujours à Trelins.

Continuer à lire

35 ans d'ondes libres

Radio | Radio Dio, l'antenne stéphanoise "libre, sauvage et impertinente", fête ses 35 ans d'existence. Une histoire qui dure là où bon nombre se sont cassés les dents. La recette de cette longévité ? Une équipe soudée, passionnée et persévérante malgré les embûches.

Nicolas Bros | Mercredi 2 novembre 2016

35 ans d'ondes libres

Les micros de Dio et sa fréquence mythique du 89.5 FM en ont vu défilé des artistes, musiciens, structures, organisations culturelles, personnalités politiques, ... L'antenne stéphanoise, créée en 1979 dans l’arrière-salle de l’Antibroge, une librairie située dans un restaurant associatif de la rue Etienne-Mimard à Saint-Étienne, a toujours été fidèle à son côté libertaire. Officialisée juste après la signature de la fin des monopoles d'État dans le domaine de la radio en 1981, cette antenne locale fait figure de "dinosaure" de la radio libre dans ses studios désormais situés au 22 rue Henri Dunand. « Radio Dio est issue des radios pirates des années 70, explique Lionel Fayolle, salarié de la radio. Radio Dio a été déclarée au Journal Officiel dès mai 1981. Beaucoup de radios libres sont apparues à cette époque, mais peu ont survécu. Dio est encore là, malgré les difficultés, et toujours avec le même esprit. » "Joie, liberté et contre-pouvoir" Des obstacles, Radio Dio en a connus en effet depuis ses débuts. À la fin des années 80 et au début des années 90, la structure se professionnalise avec l'embauche de plusieurs per

Continuer à lire

Quand le Forez résonne

MUSIQUES | Réunissant chaque année au milieu du mois d'août, plus de 20 000 spectateurs à Trelins, petit village de la Plaine, le Foreztival est devenu une manifestation incontournable. Cette année, la programmation fait dans l'éclectisme sans concession envers la qualité. Dans une myriade de noms aux styles variés, certains sonnent plus forts que d'autres. Revue d'effectif.

Nicolas Bros | Mardi 5 juillet 2016

Quand le Forez résonne

C'est désormais un rite, une habitude prise par de nombreuses personnes : cocher les dates de la mi-août dans leurs agendas afin de passer quelques jours au coeur du Forez, à Trelins très exactement. Terre célèbre pour ses vignerons et le Côtes-du-Forez, un rouge qui a souvent tendance à vous accrocher. Mais outre la raison dyonisiaque, quelle peut donc être la motivation de 20 000 âmes à se diriger invariablement dans ce petit village en pleines vacances estivales ? Celle-ci est simple : un des plus gros festivals de la région : le Foreztival. Douze ans que ce dernier résonne dans la Plaine et une édition qui annonce une programmation audacieuse. Même si l'on peut s'étonner de la présence d'un Doc Gynéco sur le retour, qui devrait néanmoins ravir les nostalgiques de Première Consultation, ou encore de la présence de quelques noms déjà passés cette année à Saint-Étienne, comme Naâman ou Synapson, le Foreztival version 2016 s'annonce réellement trépidant. De Arno aux Dizzy Brains La grande force de la line up prévue cette année se situe du côté du mélange et de la réunion de noms qui combleront les attentes des plus "aguerris" mais égaleme

Continuer à lire

Les noms présents au Foreztival 2016

MUSIQUES | Synapson, Thylacine, DJ Vadim & Big Red, Degiheugi, Naâman, Dj Pone (avec son nouveau live organique/machines et un album où l'on retrouve Sage, (...)

Nicolas Bros | Jeudi 19 mai 2016

Les noms présents au Foreztival 2016

Synapson, Thylacine, DJ Vadim & Big Red, Degiheugi, Naâman, Dj Pone (avec son nouveau live organique/machines et un album où l'on retrouve Sage, Louisahhh et Superpoze à la réalisation), Scratch Bandits Crew et Manudigital viennent grossir l'affiche du Foreztival 2016. Ces artistes étoffent la line-up composée également par Doc Gynéco, Scarecrow, Che Sudaka, Khoe-Wa Dub System, Massilia Sound System, Deluxe et Legal Shot Sound System. Le festival se tiendra du 12 au 14 août à Trelins dans le Forez. NB

Continuer à lire

Doc Gynéco au Foreztival

MUSIQUES | C'est un pari qu'ont choisi de faire les programmateurs du Foreztival en bookant Doc Gynéco pour la douzième édition 2016. Pour fêter les 20 ans de Première (...)

Nicolas Bros | Mardi 17 mai 2016

Doc Gynéco au Foreztival

C'est un pari qu'ont choisi de faire les programmateurs du Foreztival en bookant Doc Gynéco pour la douzième édition 2016. Pour fêter les 20 ans de Première Consultation, son album "fétiche", le Doc reprend la route et passera donc par Trelins, en tête d'affiche, le vendredi 12 août prochain. D'autres noms ont également été dévoilés en fin de semaine dernière : les bluesy toulousains de Scarecrow (dont on vous a déjà parlé ici) et les Barcelonais hurlants de Che Sudaka le samedi 13 août. Enfin les Sambonitains de Khoe-Wa Dub System se produiront le dimanche 14 août. NB Foreztival #12, du 12 au 14 août 2016 à Trelins

Continuer à lire

Quelques noms du Foreztival 2016

MUSIQUES | Avec plus de 20 000 spectateurs chaque année, le Foreztival de Trelins, à proximité de Montbrison, est un des festivals incontournables de l'été dans la Loire (...)

Nicolas Bros | Samedi 7 mai 2016

Quelques noms du Foreztival 2016

Avec plus de 20 000 spectateurs chaque année, le Foreztival de Trelins, à proximité de Montbrison, est un des festivals incontournables de l'été dans la Loire et en région Rhône-Alpes Auvergne. Après avoir accueilli IAM, Birdy Nam Nam, le collectif Fauve ou Patrice, le festival continue sa progression. Pour sa douzième édition qui se déroulera du 12 au 14 août, quelques noms de la programmation ont d'ores et déjà été divulgués. Plus précisément trois noms : les indémodables Massilia Sound System (qui verront un documentaire sur leur histoire sortir cet été, réalisé par Christian Philibert), la folie du groupe à la moustache, Deluxe ainsi que le Legal Shot Sound System avec Lasai et Troy Berkley. D'autres noms et surprises sont à prévoir dans les semaines à venir... NB

Continuer à lire

Lâchez les fauves

MUSIQUES | Après une décade dignement fêtée à l'été 2014, le Foreztival frappe toujours aussi fort en 2015 avec une programmation voguant entre valeurs sûres et découvertes. La cuvée 2015 du festival trelinois s'annonce plutôt bouillante sur les scènes d'un des rendez-vous les plus funs de la saison estivale. Nicolas Bros

Nicolas Bros | Mardi 30 juin 2015

Lâchez les fauves

Après avoir marqué un grand coup avec la venue d'IAM en août 2014 dans le petit village de Trelins, l'équipe du Foreztival devait maintenir un cap. Et malgré les difficultés récurrentes et chroniques pour le maintien en vie d'un tel festival, la programmation 2015 tient ses promesses. Parmi les jolis noms s'alignant bien sagement sur le ciel étoilé de l'affiche se trouve tout d'abord un véritable phénomène générationnel, spontané et insolent : le collectif Fauve. Après avoir marqué l'année 2013, au moyen d'un bouche à oreille des plus efficaces, le son de Fauve s'est répandu tel une tâche d'huile auditive et visuelle sur le net et dans les salles de concerts, propulsant ses membres jusqu'aux scènes des Zénith français. Une trajectoire exponentielle que le groupe de potes rompu à l'exercice de la frénésie parolière désabusée (faisant passer Cioran pour un plaisantin), a gérée comme il a pu. Si bien qu'une impression de descente d'euphorie un peu lourde s'est faite sentir lors de la sortie de leur album en deux parties Vieux Frères. Car le plus intéressant fut, il faut bien l'avouer, Blizzard, premier EP de Fauve en forme de gigantesque claque mu

Continuer à lire

Damien Flandin : « Je fonctionne vraiment au coup de cœur »

MUSIQUES | Manager, booker et producteur, Damien Flandin a créé l’association Face B en 2010. Un travail nécessitant passion, persévérance et polyvalence pour soutenir et développer la carrière d'artistes. Portrait de ce touche-à-tout juste avant la tenue du onzième Foreztival, festival à succès qu'il a co-créé dans son village d'origine, à Trelins dans le Forez. Propos recueillis par Marlène Thomas

Marlène Thomas | Mercredi 12 août 2015

Damien Flandin : « Je fonctionne vraiment au coup de cœur »

Quel cursus professionnel avez-vous suivi ? Damien Flandin : Je suis un autodidacte. Mes études n’ont aucun lien avec l’événementiel, j’ai un BTS de comptabilité-gestion. L’association Face B a été créée en 2010. C’est par le biais du Foreztival que j’ai eu l’envie de développer ce projet. Je suis Treulinois et avec quelques amis - passionnés de musique et de festivals tout comme moi - nous avons décidé de monter ce festival. Puis, en côtoyant ce milieu, j’ai voulu connaître l’envers du décor, m’occuper des artistes, partager leur quotidien. Au sein de Face B, nous sommes trois : Justin et Hélène s’occupent exclusivement du booking tandis que moi, je gère un peu tout, le management, la production et le booking. Nous travaillons avec dix artistes en booking et trois en management : L’Entourloop, The Architect et Two Pan, un groupe de rap.

Continuer à lire

Fauve, Fakear, Birdy Nam Nam et Patrice au Foreztival

MUSIQUES | La programmation du Foreztival 2015 (14, 15 et 16 août à Trelins) a été dévoilée par les organisateurs. Après avoir accueilli en grandes pompes IAM et la Dub (...)

Nicolas Bros | Mardi 26 mai 2015

Fauve, Fakear, Birdy Nam Nam et Patrice au Foreztival

La programmation du Foreztival 2015 (14, 15 et 16 août à Trelins) a été dévoilée par les organisateurs. Après avoir accueilli en grandes pompes IAM et la Dub Inc pour fêter sa dixième édition, le festival estival forézien accueillera le collectif des dégoûtés de la vie au succès exponentiel et sensationnel depuis 2013, Fauve, l'électro de funambule de Fakear à l'ascension tout aussi fulgurante, les turntablists de Birdy Nam Nam ou encore la "Sweggae Music" de l'Allemand Patrice. La détonnante Akua Naru ou encore Skarra Mucci s'ajoutent aux jolis noms proposés pour cette onzième édition. - Birdy Nam Nam + High Tone meets Oddatee + Soviet Suprem + Akua Naru + Soom T + Alo Wala + Mondogift + Odlatsa, vendredi 14 août à Trelins - Patrice + Fakear + Les Sheriff + Skarra Mucci + Al'Tarba & Dj Nix'on + Kacem Wapalek + 9 O'Clock + Vaudou Game + LMK, samedi 15 août à Trelins Légende photo : Birdy Nam Nam

Continuer à lire

«La dimension humaine est importante dans notre musique»

MUSIQUES | Avant leur passage lors de la 10ème édition du Foreztival à Trelins le 16 août, Chloé, la guitariste du groupe La Cafetera Roja a pris le temps de répondre à quelques questions. Elle nous parle de live, des albums du groupe tous enregistrés en Haute-Loire, ... Point sur un groupe énergique et formé de membres originaires des quatre coins de l'Europe. Propos recueillis par Nicolas Bros.

Nicolas Bros | Lundi 4 août 2014

«La dimension humaine est importante dans notre musique»

Il est compliqué de mettre un style bien défini sur votre musique. Pourriez­-vous malgré tout nous donner quelques orientations ?Chloé : La musique que nous faisons est une fusion entre les diverses influences de chacun, du hip ­hop, de la pop, du rock, du latin, du reggae... Le terme qui définirait le plus notre musique est le trip­ hop, c'est à dire une base rythmique hip­ hop sur laquelle viennent se greffer toutes sortes d'influences. Vous êtes originaires de France, d'Autriche, d'Espagne... Mais comment vous êtes­-vous rencontrés ?Le groupe s'est formé en 2008 à Barcelone, ville cosmopolite dans laquelle vivent plein de gens venant de partout. On s'est tous rencontrés là­-bas car on fréquentait les mêmes personnes, les mêmes lieux pour sortir, pour jouer et écouter de la musique. Puis on a commencé à faire de la musique ensemble, à composer, à  enregistrer une maquette, et à faire des petits concerts dans les bars du centre de Barcelone.Pourquoi avoir choisi un nom espagnol ?C'est tout simplement pour ça que notre groupe porte un nom espagnol, La Cafete

Continuer à lire

Ça bouge dans le Forez

MUSIQUES | Le Foreztival de Trelins fête en 2014 ces dix ans d'existence. Une décade caractérisée par des concerts uniques. Pour marquer d'une pierre blanche son dixième anniversaire, le festival s'appuie sur de belles têtes d'affiche que sont les mythiques Marseillais d'IAM et les Stéphanois de la Dub Inc mais également sur des artistes qui, certes moins médiatiques, devraient pourtant retourner le festival, comme le duo de DJs Jukebox Champions. Nicolas Bros

Nicolas Bros | Mardi 1 juillet 2014

Ça bouge dans le Forez

A l'instar du slogan d'une célèbre sixième chaîne de télévision française il y a quelques années, Foreztival est le festival ligérien qui n'en finit plus de monter. Après dix années à animer musicalement le mois d'août dans le village de Trelins, les organisateurs ont décidé de marquer le coup cette année avec une programmation séduisante. Rien qu'avec les deux têtes d'affiches proposées que sont IAM et Dub Inc, le festival donne l'envie de camper en terres foréziennes cet été ! Est-il nécessaire de décrire le rap marseillais légendaire d'Akhenaton, Shurik'n et consorts qui, après avoir régalé le Zénith de Saint-Étienne en février dernier, reviendra mettre le feu au Forez. Le lendemain, ce sont les Stéphanois de Dub Inc qui proposeront leur Paradise aux festivaliers avant de revenir en novembre prochain, encore une fois au Zénith, pour trois jours de Dub Inc Party accompagnés entre autres de Anthony B ou Blitz The Ambassador. Les apôtres de la platine Parmi les autres artistes présents cette année, le groupe Jukebox Champions ne vous dit peut-être rien. Pourtant les deux djs q

Continuer à lire

Ayo : «La musique est une thérapie»

MUSIQUES | Ayo, chanteuse allemande, d'origine nigériane au Français irréprochable, vient de sortir son nouvel album "Ticket to the World" au début du mois d'octobre. Avec sa voix et sa musique groove and soul pleine d'émotions, elle revient à ses premiers amours : le rap et entame une grande tournée en passant par le FIL le 26 octobre. Propos recueillis par Nicolas Bros.

Nicolas Bros | Lundi 21 octobre 2013

Ayo : «La musique est une thérapie»

Votre dernier album contient du rap. Est-ce un retour aux sources pour vous ?Le rap, c'est en effet une source pour moi et un style qui ne m'a jamais vraiment quitté. Avant d'être chanteuse ou guitariste, j'étais rappeuse. A un certain moment j'ai pensé prendre le pseudo de Black Mamba pour sortir des titres car j'avais peur de la réaction du public. Ca m'inquiétait car je ne voulais pas décevoir les gens. Sur les conseils de plusieurs amis, notamment des artistes comme Féfé, j'ai conservé mon nom d'Ayo pour faire du rap dans mon nouvel album. Sur ce nouvel album Ticket to the world, vous établissez un état du monde et de ses problèmes  via plusieurs titres phares comme Fire ou Complain ?Cela n'est pas fait exprès. J'avais envie de parler d'une manière globale et non pas que de moi. Je suis mon intuition lorsque j'écris. Lorsque je rappe, j'exprime le fait que le monde a besoin d'un réel changement. La musique est une thérapie, on en a tous besoin et elle peut initier des évolutions. La musique est un média direct qui permet d'exprimer beaucoup mais également de ressentir soi-même b

Continuer à lire

Les Chevaux de Dieu

ECRANS | De Nabil Ayouch (Maroc-Fr-Bel, 1h55) avec Abdelhakim Rachid, Abdelilah Rachid, Hamza Souideq...

Jerôme Dittmar | Lundi 18 février 2013

Les Chevaux de Dieu

Il y a un an sortait La Désintégration, récit distancié sur l'embrigadement des jeunes de banlieue dans le terrorisme. Là où le film de Philippe Faucon était aride, quasi factuel, Les Chevaux de Dieu s'impose comme son pendant lyrique. Partant peu ou prou du même sujet dans un autre contexte : comment des jeunes d'un bidonville de Casablanca rejoignent des radicaux islamistes pour devenir des martyrs, Nabil Ayouch dresse un constat similaire. À l'origine des dérives, il y a toujours des raisons sociales, de la frustration, mais aussi des histoires de famille, de frère, d'amis, un tissu large à la fois complexe et au matérialisme banalement universel. Toute la différence entre les films tient au traitement, ample chez Ayouch, presque scorsesien, l'auteur laissant virevolter sa caméra au-dessus du bidonville dans des plans stylés. Dommage seulement que cette ambition formelle aux airs de Cité de Dieu ne serve au final qu'à suivre un récit aux conclusions trop balisées. Jérôme Dittmar

Continuer à lire

Headshot

ECRANS | Dans l’ombre de Weerasetakuhl, Pen-Ek Ratanaruang est l’autre cinéaste thaï important, même si on attend toujours le grand film qui lui permettra de passer (...)

Christophe Chabert | Lundi 29 octobre 2012

Headshot

Dans l’ombre de Weerasetakuhl, Pen-Ek Ratanaruang est l’autre cinéaste thaï important, même si on attend toujours le grand film qui lui permettra de passer dans la série A des auteurs internationaux. Ce n’est hélas ! pas ce Headshot qui lui permettra de faire le grand saut, même si sa première heure, virtuose et vraiment surprenante, le laisse penser. Ratanaruang y invente un tourbillon scénaristique et visuel autour de son personnage principal, tueur à gages blessé à la tête et qui en ressort miraculeusement indemne avec comme seul handicap de voir le monde à l’envers. Un flashback permet de constater que sa vie était depuis longtemps sens dessus dessous : sept ans avant, il était un flic incorruptible dont l’intégrité l’a conduit jusqu’en prison, accusé d’un meurtre qu’il n’avait pas commis. Désabusé et nihiliste, il décide donc de passer de l’autre côté de la loi, accomplissant des missions pour le compte d’un obscur commanditaire surnommé Démon, à la fois philosophe du chaos et médecin peu conventionnel. Cinéaste jusqu’ici doué pour créer des atmosphères, Ratanaruang s’aventure donc vers les codes du cinéma de genre avec une certaine réussite, Headshot arri

Continuer à lire