Power trio

Niko Rodamel | Mardi 4 septembre 2018

Photo : Zylia © Vincent Bartoli


On ne compte plus les projets (toujours pertinents aussi bien en leader qu'en sideman) du pianiste d'origine ligérienne Rémi Ploton, parti s'épanouir sous des horizons plus ensoleillés. Aux côtés de Samuel Mastorakis au vibraphone et de Julien Grégoire à la batterie, Rémi acouche avec Zylia d'un jazz d'avant-garde, puissant et libre, qui associe brillamment l'acoustique aux machines électoniques dont les textures et les effets renouvellent le genre.

ZYLIA, vendredi 7 décembre à 20h30, Château de Saint-Victor-sur-Loire


Zylia


Château de Saint-Victor Le Bourg Saint-Victor-sur-Loire
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

Nouvelle garde

Jazz | On le sait bien, depuis un certain nombre d'années Saint-Étienne abrite un riche vivier d'excellents jazzmen qui, pour beaucoup, ont fait le pari d'une (...)

Niko Rodamel | Mercredi 4 mars 2020

Nouvelle garde

On le sait bien, depuis un certain nombre d'années Saint-Étienne abrite un riche vivier d'excellents jazzmen qui, pour beaucoup, ont fait le pari d'une double formation entre le conservatoire à rayonnement régional Massenet et la fac de musicologie à l'Université Jean Monnet. Cette foisonnante pépinière a vu pousser de brillants musiciens devenus professionnels et voit naître, aujourd'hui encore, de nombreuses formations au sein desquelles le métissage musical assumé envoie valdinguer toutes les frontières entre jazz, afrobeat, funk, soul, jusqu'à l'electro ou le rock. Clin d'oeil au passé industriel stéphanois, le bien nommé Armevil Experiment est de ces tout récents groupes fondés par la nouvelle garde. On retrouve ici quelques transfuges du Grenett's 4tet, des Semelles Funky, de Factory Acts 4tape, du Gin Tonic Orchestra, ou encore des feus Dizzy Sticks. Clément Ceni (guitare), Thomas Bell (claviers), Léo Aoun (basse) et Léo Puccio (batterie) électrisent avec inventivité un jazz-groove-funk plutôt inspiré. Armevil Experiment, vendredi 13 mars à 20h30, Château de Saint-Victor-sur-Loire

Continuer à lire

Cap à l’Est

Sono mondiale | Puisant son inspiration mélodique dans les musiques roumaines, bulgares, grecques ou turques, le violoniste David Brossier ne cesse de faire fructifier (...)

Niko Rodamel | Mardi 5 mars 2019

Cap à l’Est

Puisant son inspiration mélodique dans les musiques roumaines, bulgares, grecques ou turques, le violoniste David Brossier ne cesse de faire fructifier le bagage qu’il a engrangé au fil de son parcours en Europe de l’Est. Jouant sur un violon d'amour à cinq cordes réalisé sur mesure par le luthier marseillais André Sachellarides, David confronte les musiques balkaniques à un ensemble à cordes frottées dont l’univers est d’ordinaire plus en phase avec la musique de chambre. Pour former le quintet à cordes Bumbac, le musicien a réuni quatre instrumentistes très inspirées : Ariane Cohen-Adad (violon), Aline Haelberg (violon et alto), Léonore Grollemund (violoncelle) et Anita Pardo (contrebasse). Brouillant les pistes, les codes, les styles, les rythmes et les harmonies, Bumbac déploie une musique sensible et vivante, un libre voyage à la croisée des danses tsiganes et méditerranéennes, des sonorités klezmers et de la musique savante. Bumbac, vendredi 15 mars à 20h30 au château de Saint-Victor-sur-Loire

Continuer à lire