Organic Trio

Niko Rodamel | Mardi 1 octobre 2019

Photo : Organic Trio © Niko Rodamel


Ludovic Murat (saxophones), Camille Mouton (orgue) et Francis Decroix (batterie) proposent des compositions personnelles bien senties, se réappropriant également quelques standards piochés dans le répertoire de Jimmy Smith ou de Jimmy Mc Griff. Développant une relation poétique avec le rythme, l'orgue Hammond B3 apporte une couleur toute particulière à ce trio ligérien de belle facture : ça sent bon le funk et le boogaloo, ce subtil mélange de soul, de rhythm and blues et de rythmes afro-cubains.

Mardi 15 octobre à 20h30, Auberge Laffont à Dargoire


Organic Trio


Auberge Laffont Le Bourg Dargoire
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

Phénomène

MUSIQUES | Entre blues rugissant, gospel habité et soul détonante, Sarah McCoy est assurément un OVNI dans le monde du jazz. Avec son improbable look (...)

Niko Rodamel | Mardi 2 octobre 2018

Phénomène

Entre blues rugissant, gospel habité et soul détonante, Sarah McCoy est assurément un OVNI dans le monde du jazz. Avec son improbable look punk-gothique-déjanté, voici une chanteuse hors normes et une show woman allumée qui ne se refuse aucune acrobatie scénique. Nous retrouverons en première partie et avec grand plaisir le trio ligérien Honey Jungle de Camille Mouton (piano), Jérémy Magand (contrebasse) et Francis Decroix (batterie). Sarah McCoy + Honey Jungle Trio, vendredi 12 octobre à 20h30, la Passerelle à Saint-Just-Saint-Rambert

Continuer à lire

Travelling

Jazz | Il y a comme ça des musiciens locaux dont on aime suivre le parcours au fil des années et des formations dans lesquelles ils font leurs armes, pour voir (...)

Niko Rodamel | Mardi 28 novembre 2017

Travelling

Il y a comme ça des musiciens locaux dont on aime suivre le parcours au fil des années et des formations dans lesquelles ils font leurs armes, pour voir éclore leur style propre et s’affirmer leur sensibilité musicale. Le pianiste Camille Mouton est de ceux-là. Nous l’avions découvert au sein du quintet No Logic, apprécié dans le Honey Jungle Trio et aperçu parmi la horde tonitruante du Big Band de Saint-Étienne. Avec le ASAP Quartet, Camille s’est entouré de brillants sidemen régionaux pour donner corps à ses compositions personnelles dans lesquelles se dévoilent des paysages changeants, au gré d’un long travelling empli d’émotions sincères. On retrouve ici Vincent Périer au saxophone, Thomas Belin à la contrebasse et Francis Decroix à la batterie. Mouton s’inscrit dans les pas des pianistes actuels qui ouvrent le jazz sur une bienfaitrice modernité, tels que Aaron Parks, Brad Melhdau ou Yaron Herman. ASAP Quartet sera pour la première fois sur la scène du Hall Blues Club, le 22 décembre à Pélussin.

Continuer à lire