Pop céleste au Plateau

Nicolas Bros | Mercredi 8 juillet 2020

Photo : Johnny Carwash © Clara Ozem


Le festival Oh Plateau a fait volte-face, et tant mieux. D'abord annulé pour cet été 2020, il se tiendra bel et bien les 25 et 26 juillet du côté de la Commanderie et du Lac de Devesset à la limite entre Ardèche et Haute-Loire. Côté line up, toujours une jolie orientation pop actuelle avec trois formations à suivre. Les Stéphanois de La Belle Vie sont de la partie aux côtés des Lyonnais de Johnnie Carwash et des Marseillais de Tropicold. Bonnes vibes, balades champêtres et fraîcheur du son assurés.

Oh Plateau 2020, samedi 25 et dimanche 26 juillet au Lac du Devesset (Ardèche)

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

L'éPOPée Verte, le docu

Scène stéphanoise | L'avenir de la musique pop française, c'est Saint-Etienne. Attention, ne voyez pas là l'adjectif "pop" comme un épitèthe péjoratif. À l'instar de ce qu'a pu (...)

Nicolas Bros | Mercredi 5 mai 2021

L'éPOPée Verte, le docu

L'avenir de la musique pop française, c'est Saint-Etienne. Attention, ne voyez pas là l'adjectif "pop" comme un épitèthe péjoratif. À l'instar de ce qu'a pu constituer Rennes pour le rock dans les années 80, Saint-Étienne est aujourd'hui le berceau d'une scène musicale d'où émergent de nombreux talents mêlant chanson, rap et électro. Parmi ceux-ci, Terrenoire, Zed Yun Pavarotti, La Belle Vie, Fils Cara et Coeur ont pris part à un projet destiné à mettre en avant cette effervescence créative stéphanoise : l'éPOPée Verte. Si le concert parisien réunissant tous ces artistes n'a pu se tenir pour cause de Covid, une soirée s'est déroulée au Fil de Saint-Etienne le 3 octobre 2020. Si ce live est passé, vous pouvez le revoir

Continuer à lire

Destination Bourges pour La Belle Vie ?

MUSIQUES | Après la sortie de son premier EP, le jeune groupe stéphanois est passé à la Source, la salle de concerts de Fontaine (Isère), pour une audition. L’enjeu : une participation au Printemps de Bourges. On en a discuté avec Julie, la fille de la bande, en attendant le résultat, d’ici quelques jours.

Martin de Kerimel | Mardi 2 mars 2021

Destination Bourges pour La Belle Vie ?

Julie, comment ça s’est passé, cette audition ? Comme beaucoup de concerts. Monter sur scène, c’est toujours très joyeux et très stressant à la fois. Cette fois, la seule différence, c’est qu’on avait conscience d’être devant un public de professionnels. Si nous allons jusqu’à Bourges, nous serons très heureux, mais rien que le fait d’avoir été présélectionnés représente pour nous une superbe opportunité, surtout dans cette période creuse ! Nous sommes parvenus à attirer l’attention d’un jury grâce à notre projet et à être accompagnés. En quoi consiste cet accompagnement ? Dès la présélection, nous avons été suivis par Grand Bureau, qui s’occupe de tous les projets retenus dans la région Auvergne Rhône Alpes. Ils nous aident à financer un intervenant de notre choix – cela nous a permis de travailler sur la manière d’occuper la scène et d’y gérer nos déplacements. Aujourd’hui, ce qui nous manque particulièrement, c’est un tourneur : Grand Bureau pourrait nous mettre en contact avec d’autres personnes. Leur aide ne concerne pas que les live, mais bien notre projet dans sa globalité. Monter sur sc

Continuer à lire

Pop en apesanteur

Bon son | La bluette est un « petit ouvrage sans prétention mais finement écrit ». Voilà une définition qui sied parfaitement au premier EP du groupe pop stéphanois (...)

Nicolas Bros | Mardi 8 décembre 2020

Pop en apesanteur

La bluette est un « petit ouvrage sans prétention mais finement écrit ». Voilà une définition qui sied parfaitement au premier EP du groupe pop stéphanois La Belle Vie. Six titres qui démontrent la maîtrise des cinq protagnistes pour emmener l'auditeur dans leur sphère. Celle d'un monde où le conte est libre et les divagations en apesanteur sont de mise. Une musique on ne peut plus moderne, un son à la stéphanoise qui enfonce le clou : oui Saint-Étienne est bien la nouvelle capitale pop française ! La Belle Vie - Bluettes, chez Pont Futur Dispo en physique chez votre disquaire et en streaming sur toutes les plateformes

Continuer à lire

Mielleux et mélodieux

Coffret CD | Force tranquille connecté à la vraie vie, aux forêts du Meygal, et aux notes de sa guitare, l’artiste ponot Yvan Marc propose des coffrets sucrés pour les (...)

Cerise Rochet | Lundi 14 décembre 2020

Mielleux et mélodieux

Force tranquille connecté à la vraie vie, aux forêts du Meygal, et aux notes de sa guitare, l’artiste ponot Yvan Marc propose des coffrets sucrés pour les oreilles… Et les papilles. Grâce à la collaboration de deux artisans locaux, le chanteur a mis au point 5 paniers api-culturels, qui contiennent son dernier album, L’ancien Soleil, sorti en septembre, et des produits à base de miel. En pot, en bonbon, en sucette, en nougat… Pour écouter en dégustant. Dispo sur www.yvanmarc-officiel.com, rubrique « boutique »

Continuer à lire

Revivez l'éPOPée Verte en vidéo

Rembobine ! | Avec l'éPOPée Verte qui s'est déroulée samedi 3 octobre au Fil à Saint-Étienne, c'est tout un pan de la nouvelle "scène stéphanoise" qui s'est produite en live, chez (...)

Nicolas Bros | Lundi 19 octobre 2020

Revivez l'éPOPée Verte en vidéo

Avec l'éPOPée Verte qui s'est déroulée samedi 3 octobre au Fil à Saint-Étienne, c'est tout un pan de la nouvelle "scène stéphanoise" qui s'est produite en live, chez elle ! Au programme : Terrenoire, Zed Yun Pavarotti, La Belle Vie, Fils Cara et Coeur, sur scène et en interview (grâce à nos confrères de Radio Dio). Le tout a été enregistré en vidéo par les équipes de la salle stéphanoise et est désormais en ligne. Bande de veinards.

Continuer à lire

Cinq sons stéphanois à se mettre dans le cornet

Déconfinement : fêtons ça ! | On vous a sélectionné cinq titres frais émoulus de groupes stéphanois à soumettre à vos tympans pour finir votre semaine en beauté et pour fêter les bonnes nouvelles de la seconde phase de déconfinement.

Nicolas Bros | Vendredi 29 mai 2020

Cinq sons stéphanois à se mettre dans le cornet

On commence avec un titre du combo La Belle Vie enregistré en live au Fil. Le morceau proposé par les Stéphanois est une reprise d'Autotune de Damso. Lui apportant une touche de sensibilité tout autant qu'un groove certain, le groupe revisite cet incontournable du rappeur belge. La Belle Vie n'est sûrement pas « là que pour faire du sale » mais bien des sons propres et fignolés. « Col roulé, chaîne en or et poésie ». Fils Cara, air de jeune dandy au talent brut, impose sa chanson avec sensibilité et puissance à la fois. Portant fièrement l'étendard stéphanois hors des frontières du département, il prépare un album et égrène progressivement ses nouveaux titres. À l'instar de Derniers dans le monde, qui vient d'être publié et qui est « une fiction reconstruite avec des fragments de réalités, comme si on étaient les derniers dans le

Continuer à lire

Thierry Pilat dans l’Oeil du Petit Bulletin #45

Quand Sainté monte à Paris | C'est le retour des interviews vidéo "Dans l'Oeil du Petit Bulletin" avec Thierry Pilat, le directeur du Fil, qui nous explique le (...)

Nicolas Bros | Mercredi 4 mars 2020

Thierry Pilat dans l’Oeil du Petit Bulletin #45

C'est le retour des interviews vidéo "Dans l'Oeil du Petit Bulletin" avec Thierry Pilat, le directeur du Fil, qui nous explique le projet L'éPOPée Verte.

Continuer à lire

Une éPOPée Verte jusqu'à Paris

Talents locaux | Vous doutez encore du fait que Saint-Étienne est une terre de talents ? Alors lorgnez un peu sur le nouveau projet lancé par le Fil. Ça s'appelle L'éPOPée (...)

Nicolas Bros | Mercredi 4 mars 2020

Une éPOPée Verte jusqu'à Paris

Vous doutez encore du fait que Saint-Étienne est une terre de talents ? Alors lorgnez un peu sur le nouveau projet lancé par le Fil. Ça s'appelle L'éPOPée Verte. Cet événement a pour but de mettre en avant plusieurs artistes de la "nouvelle scène musicale" stéphanoise à travers deux concerts. Le premier se déroule le mercredi 1er avril à La Maroquinerie à Paris. Un concert destiné aux professionnels et médias parisiens, afin qu'ils puissent découvrir la puissance créative stéphanoise. Le match retour est prévu au Fil, le 17 avril, pour une soirée ouverte à tous et gratuite. La programmation du concert de La Maroquinerie regroupe Zed Yun Pavarotti, Fils Cara, Terrenoire,

Continuer à lire

Oh... La Belle Vie !

Pop | Si nous parlions de la Vie, de sa beauté, de ses couleurs... le tout en musique ? Sans angélisme mais avec un côté positif engageant, le quintette ligérien La (...)

Nicolas Bros | Vendredi 13 décembre 2019

Oh... La Belle Vie !

Si nous parlions de la Vie, de sa beauté, de ses couleurs... le tout en musique ? Sans angélisme mais avec un côté positif engageant, le quintette ligérien La Belle Vie avance ses pions sereinement, depuis une année, avec de jolis titres clipés avec succès. « Tu sais, la vie est belle comme tout / Quand elle est prise par le bon bout » explique la formation qui pourrait bien être une des révélations pop de l'année 2020. Très actuels, les sons produits par ces jeunes gens font mouche dès la première écoute. Faciles d'accès, accompagnant aussi bien un apéritif entre potes qu'un déhanché sur la piste, les quelques titres distillés par le groupe - qui en a produit neuf jusqu'à maintenant - ne laissent pas indifférents. On retrouve un soupçon de Polo & Pan, un peu de la douceur de Voyou (dont ils feront la première partie ce soir au Fil), la générosité du duo stéphanois Terrenoire et le magnétisme de Vendredi Sur Mer. Bref, un condensé de la fraîcheur proposée par la scène française du moment, le tout bien de chez nous ! La Belle Vie + Voyou, vendredi 13 décembre au Fil

Continuer à lire

Cirque à l'antique

Festvial d'Alba à la Romaine | Petit village de caractère au sud de l'Ardèche, Alba-la-Romaine, la bien-nommée, accueille en juillet son traditionnel festival autour des arts du cirque où (...)

Monique Bonnefond | Mardi 2 juillet 2019

Cirque à l'antique

Petit village de caractère au sud de l'Ardèche, Alba-la-Romaine, la bien-nommée, accueille en juillet son traditionnel festival autour des arts du cirque où des artistes de renommée internationale viennent investir ce site antique exceptionnel. Cirque, théâtre, danse, musique, humour constituent un moment phare du territoire ardéchois. Festival d'Alba, du 9 au 14 juillet à Alba-la-Romaine (Ardèche)

Continuer à lire

Plateau d'argent

Festival Oh! Plateau | On l'avoue, on aime cette mode des micro-festivals. Des événements, souvent courts, et surtout à taille humaine, loin des mastodontes qui n'ont finalement (...)

Nicolas Bros | Mardi 2 juillet 2019

Plateau d'argent

On l'avoue, on aime cette mode des micro-festivals. Des événements, souvent courts, et surtout à taille humaine, loin des mastodontes qui n'ont finalement plus vraiment de saveurs et où la succession de noms clinquants ne laisse qu'un goût d'inachevé, tellement il est difficile de profiter pleinement du concert en lui-même. Le festival Oh ! Plateau qui se déroule sur le plateau Vivarais-Lignon (entre l’Ardèche et la Haute-Loire) mi-juillet, fait partie de la première catégorie. Décrit comme « un interlude, une courte parenthèse faite de musique et de silence dans un cadre exceptionnel », ce rassemblement peut s'enorgueillir de proposer une programmation pointue que vous ne retrouverez nulle part ailleurs. Mêlant le renouveau r'n'B d'Enchantée Julia avec le garage rock des Parisiens de Brace ! Brace ! ou encore le très poétique Fred Nevché à l'électro-pop sensible du Marseillais Martin Mey. Si vous voulez découvrir du neuf, dans un lieu inédit, à proximité d'un lac, à la fraîche, c'est à Oh ! Plateau qu'il faudra vous rendre cet été. Festival Oh ! Plateau, du 19 au 21 juillet au Le Lac de Devesset (Ferme du Pioulhouse)

Continuer à lire

Casting pour un tournage à Pont-Salomon avec Romain Duris

Ciné | Le prochain long-métrage de Martin Bourboulon, Eiffel, avec dans les rôles principaux Romain Duris et Emma Mackey, parlera de l'histoire secrète de la (...)

Nicolas Bros | Jeudi 13 juin 2019

Casting pour un tournage à Pont-Salomon avec Romain Duris

Le prochain long-métrage de Martin Bourboulon, Eiffel, avec dans les rôles principaux Romain Duris et Emma Mackey, parlera de l'histoire secrète de la création de la Tour Eiffel née d'une passion amoureuse entre le créateur et Adrienne Bourgès... La production (VVZ Production/L’Insensé Films) recherche des hommes en figuration (possédant une expérience de fonderie ou de chaudronnerie) et âgés entre 18 & 65 ans ayant des moustaches, barbes, favoris ou rouflaquettes (si ces personnes n'ont ni barbe, moustache ou favoris, il faudrait qu'elles acceptent de les faire pousser dès maintenant). Le tournage aura lieu en septembre à Pont-Salomon (Haute-Loire). Les personnes intéressées peuvent envoyer une photo récente ou selfie par mail à : uninventeurcasting@gmail.com avec comme référence PONT-SALOMON.

Continuer à lire

Servi sur un plateau

Festival Oh! Plateau (Ardèche/Haute-Loire) | Ce festival à taille humaine vous sert de jolis noms de la relève musicale tels que le duo de frangins stéphanois de Terrenoire, la Lyonnaise Tryphème, les (...)

Nicolas Bros | Mardi 3 juillet 2018

Servi sur un plateau

Ce festival à taille humaine vous sert de jolis noms de la relève musicale tels que le duo de frangins stéphanois de Terrenoire, la Lyonnaise Tryphème, les Bordelais de Pendentif, Karaocake, La Marine... La liste est plutôt aguicheuse. Dans un lieu idyllique, c'est bien le genre de petit festival qui vaut le détour. De plus, si vous ajoutez l'expo de Brest Brest Brest, cette seconde édition propose un bon dosage de ce qui fait le charme des "petits" festivals (partage, proximité de la scène et des artistes...) en comparaison des mastodontes où le spectateur n'est qu'un numéro sur un bracelet... Festival Oh ! Plateau, du 5 au 8 juillet, sur le Plateau Vivarais-Lignon (Ardèche/Haute-Loire)

Continuer à lire

Cordes à gogo

Cordes en ballade (Ardèche) | Cordes en ballade, 20e édition ! Toute en joie, en étonnements multiples, en convivialité : le pari initial a dépassé les espérances.

Pascale Clavel | Mardi 3 juillet 2018

Cordes à gogo

Depuis 20 ans, Cordes en Ballade est devenu une référence auprès des amoureux d’une musique exigeante, diverse et subtile. La direction artistique, menée depuis l’origine par le Quatuor Debussy, reste terriblement inventive. Douze jours de balades en Ardèche au cœur d’une programmation en forme de patchwork élégant, où chaque festivalier part à la rencontre de musiques improbables. Le Teil, Viviers, Antraigues-sur-Volane, Cruas, Alba-la-Romaine, Privas… partons flâner ! Cette 20e édition s’ouvre à la cathédrale Saint-Vincent-de-Viviers avec un hommage appuyé à Claude Debussy pour le centenaire de sa mort. Suit une programmation riche en expériences décalées : nous entrons de plain-pied dans la cuisine d’Offenbach, avec un concert de parodies d’opérettes où le Quatuor Debussy et les chanteurs solistes d’Orphéon la Compagnie Vocale s’associent pour interpréter ses plus grands tubes. Pour fêter les 20 ans du festival, le Quatuor Léonis se lâche dans un spectacle fou : Éclisse totale. Les musiciens déroulent une musique dans tous ses états, passent du rock psychédélique le plus dingue aux mélodies de Gainsbourg les plus suaves. Les mélodies irlandais

Continuer à lire

À voix haute

Festival des 7 Lunes (Haute-Loire) | Les amateurs de littérature le disent : rien de tel qu'une lecture à voix haute pour apprécier la richesse d'un texte. Mais comme on n'a pas forcément (...)

Stéphane Duchêne | Mardi 3 juillet 2018

À voix haute

Les amateurs de littérature le disent : rien de tel qu'une lecture à voix haute pour apprécier la richesse d'un texte. Mais comme on n'a pas forcément envie de passer pour un zozo qui parlant tout seul dans le métro ou à l'arrêt de bus, heureusement, il y a des événements comme le festival des 7 Lunes créé en 1997 par Gérard Defour. L'idée étant aussi de perpétuer une approche populaire de la chose littéraire qui n'a pas empêché le festival de voir passer de prestigieux invités tels Marie-Christine Barrault, Jacques Bonnafé, Tcheky Karyo, Dominique Pinon et même l'an passé, pour les 20 ans de l'événement, l'inénarrable Francis Huster. Au programme toujours, en plus d'un stage de lecture à voix haute, des "bouquets" de lecture à voix hautes, souvent menées par des compagnies de théâtre et prenant toutes les formes (lecture musicale avec Rire de Mai 68 (Cie Théâtre du Menteur), scènes ouvertes, lectures de cabinet (au sens large par la Cie Lézards Dorés), balade lecture "Sportissimots"... Et même un très prometteur Raclée de Verts adapté de Caryl Férey (qu'on ne présente plus), polar mettant en scène un fan des... Verts, œuvre de la

Continuer à lire

Status Quo, Brigitte et Grand Corps Malade en Haute-Loire

Festival | Il va faire bon cet été en Haute-Loire. Les programmations des festivals tombent petit à petit et il y aura du beau monde. Tout d'abord, le (...)

Nicolas Bros | Jeudi 8 mars 2018

Status Quo, Brigitte et Grand Corps Malade en Haute-Loire

Il va faire bon cet été en Haute-Loire. Les programmations des festivals tombent petit à petit et il y aura du beau monde. Tout d'abord, le festival The Green Escape (nouveau nom du festival Country Rendez-Vous de Craponne-sur-Arzon) a réussi un joli coup en décrochant la venue d'une formation anglaise mythique : Status Quo. Les rockers partageront l'affiche avec des groupes country tels que les Français Appaloosa et les Américains de Mike and The Moonpies, Sam Outlaw ou encore The Nickel Slots. Du côté de Sainte-Sigolène, le Live des Brumes monte en grade tout en revenant à trois atistes programmés. Le festival attire cette année de belles têtes d'affiche. Outre Julien Clerc, ce seront les incontournables Brigitte et le slammeur Grand Corps Malade - qui vient de sortir son nouvel album Plan B - qui se produiront début juillet.

Continuer à lire

Quoi de neuf dans les festivals ?

En bref | 1 - Un "absent" La nouvelle est tombée en décembre 2016 : pas de Foreztival en 2017 ! En apprenant cette information, nous avions (...)

Nicolas Bros | Mardi 4 juillet 2017

Quoi de neuf dans les festivals ?

1 - Un "absent" La nouvelle est tombée en décembre 2016 : pas de Foreztival en 2017 ! En apprenant cette information, nous avions eu très peur de ne jamais revoir le festival de musique de Trelins sur pied. Mais très vite, nos inquiétudes ont été balayées par les organisateurs qui nous ont assuré avoir mis le festival en « jachère » cette année pour mieux revenir les 3, 4 et 5 août 2018 avec la 14e édition. En attendant, il y a de quoi se réjouir avec tout d'abord le festival de rue qui, pour sa part, est maintenu le 5 août prochain. Suivront deux soirées en forme de warm-up du Foreztival 2018. Tout d'abord, le 22 septembre au Château du Rozier de Feurs puis le 2 décembre au Fil de Saint-Etienne. Les "line-up" de ces soirées nous sont encore inconnus à l'heure où nous écrivons ces lignes. 2 - Une ville en ébullition Le Puy-en-Velay s'apprête à vivre un très "gros" mois de juillet ! Tout d'abord parce que la préfecture de la Haute-Loire sera pendant 3 jours accaparée par le Tour de France (les 16, 17 et 18 juillet 2017) en étant ville-étape et en héritanti d'un jour de repos. Mais ce n'est pas tout. Depuis maintenant 3 ans, la ca

Continuer à lire

Ambiance vacances

Apéros-Musique de Blesle (Haute-Loire) | Le village de Blesle, en Haute-Loire, est un lieu magique. Abritant un patrimoine riche entre son abbaye bénédictine du IXe siècle, sa tour aux vingt (...)

Nicolas Bros | Mardi 4 juillet 2017

Ambiance vacances

Le village de Blesle, en Haute-Loire, est un lieu magique. Abritant un patrimoine riche entre son abbaye bénédictine du IXe siècle, sa tour aux vingt angles ou son cadre médiéval, la petite commune accueille également chaque été, un festival haut en couleur et en musiques : les Apéros-Musique de Blesle. Le seul mot d'ordre : éclectisme à tous les étages ! La programmation en est le témoin chaque année, faisant la part belle aux découvertes de tous styles, du jazz aux musiques sacrées en passant par le rock ou la chanson française. Pour sa 16e édition, ce sont plus de 35 formations qui seront accueillies. Parmi les conviés, citons les Stéphanois d'Odlatsa créateur d'une chanson engagée et toujours festive, aux confins du rock, de la musique tzigane et du jazz. Avec leur album L'Homme qui a vu l'Homme, le groupe a démontré l'étendue de sa sensibilité artistique, dans une fibre poétique et piquante à la fois. Lauréat du tremplin des Poly'Sons de Montbrison en 2016, la formation écume les salles de la région et fait mouche à chaque apparition. "Au-delà de ça", le festival réserve un tas de moments musicaux inédits, plus ou moins intimistes, aux détours des rues du village,

Continuer à lire

Des fifres et des maîtres

Festival de la Chaise-Dieu (Haute-loire) | Épicentre de la planète classique, la Casa Dei, enchâssée dans sa froidure de granit, retrouve une altitude de croisière, après un millésime 2016 à couper le (...)

Alain Koenig | Mardi 4 juillet 2017

Des fifres et des maîtres

Épicentre de la planète classique, la Casa Dei, enchâssée dans sa froidure de granit, retrouve une altitude de croisière, après un millésime 2016 à couper le souffle. Oubliant le prophétique destin de Snegourotchka (La Reine des Neiges !), la petite-fille de Cziffra réserve cette année, deux ou trois pépites : Damien Guillon et son Banquet (vraiment) Céleste embraseront la sublime partition d'Antonio Caldara : Madeleine au pied du Christ. Souvent méconnue du public, la musique du maître vénitien impacta fortement le style de quelques saltimbanques jouissant d'une petite notoriété, comme Jean-Sébastien Bach ou Telemann ! Quittant leur Oxfordshire natal, les Tallis Scholars viendront émollier l'air mordant du Velay. On ne présente plus le célèbre ensemble de musique ancienne : son directeur musical, Peter Philips, égrènera les joyaux d'une couronne sans épines : Allegri, Monteverdi, Lotti, Palestrina, laissant présager d'une canicule spontanée en Haute-Loire. Enfin, puisqu'il faut trancher dans le vif argent, le Requiem du sublime tchèque Zelenka (1704), par le fleuron de ses interprètes nationaux (Vaclav Luks), permettra d'élargir, si

Continuer à lire

Matmatah à Saugues en août

Festival | Nos confrères de Zoom d'ici viennent d'annoncer la tête d'affiche du festival Celte en Gévaudan de Saugues cette année. Ce sera le groupe de rock breton, (...)

Nicolas Bros | Mercredi 4 janvier 2017

Matmatah à Saugues en août

Nos confrères de Zoom d'ici viennent d'annoncer la tête d'affiche du festival Celte en Gévaudan de Saugues cette année. Ce sera le groupe de rock breton, Matmatah, qui sera sur scène le samedi 12 août 2017. Après neuf d'absence, le groupe sort cette année un nouvel album et se lanceront dans une tournée française qui passera donc par la Haute-Loire. Matmatah, samedi 12 août 2017 à Saugues (Haute-loire) dans le cadre du festival Celte en Gévaudan

Continuer à lire

Appel aux talents locaux

MUSIQUES | Groupes ou artistes solos amateurs, résidant en Loire ou Haute-Loire, vous êtes invités à proposer vos créations musicales pour le tremplin Muzik'Casting 2016, (...)

Nicolas Bros | Jeudi 8 septembre 2016

Appel aux talents locaux

Groupes ou artistes solos amateurs, résidant en Loire ou Haute-Loire, vous êtes invités à proposer vos créations musicales pour le tremplin Muzik'Casting 2016, organisé par le Crédit Agricole Loire/Haute-Loire. Première étape avec une inscription sur ce site, jusqu'au 18 septembre, puis une écoute et un vote effectués par les internautes et peut-être une 1e partie du groupe Synapson au Fil à Saint-Étienne, lors d'un concert privé le mardi 22 novembre. Cette formation succédera au groupe Life Opus, lauréat en 2015 et qui avait partagé la scène du Fil avec Charlie Winston. Synapson + gagnant du Tremplin Musik'Casting 2016, mardi 22 novembre, au Fil (concert privé, invitations à demander au Crédit Agricole Loire/Haute-Loire)

Continuer à lire

Initiales B.B.

MUSIQUES | Avec une programmation toujours aussi riche qu’éclectique, le festival Country Rendez-Vous de Craponne-sur-Arzon trace inexorablement sa route avec notamment, pour sa vingt-neuvième édition, la belle Bri Bagwell et le truculent Sanseverino.

Niko Rodamel | Mardi 5 juillet 2016

Initiales B.B.

Niché à mille mètres d’altitude au cœur de la Haute-Loire, le village de Craponne, avec ses deux mille habitants, se transforme chaque année pendant trois jours et depuis bientôt trente ans, en un cinquante et unième État américain. Tout ici est fait pour célébrer la musique country et tout ce qui s’y rapporte, dans une ambiance décalée assumée. Le programme musical fait généralement la part belle aux artistes américains mais pas que ! Cette année, parmi moult formations US, le public pourra découvrir Bri Bagwell, une belle blonde venue tout droit du Nouveau Mexique. Elle avait débuté en 2011 avec le groupe The Banned, dont le premier album annonçait la sortie deux ans plus tard d’un premier EP sous son propre nom. La voix unique et profonde de Bri Bagwell lui a valu d’être élue meilleure chanteuse du Texas en 2013 et 2014. Depuis, la chanteuse passe le plus clair de son temps en tournée, on the road. Papillon Le frenchy (d’origine italienne) de l’édition 2016 n’est pas un inconnu, loin de là. Depuis ses débuts, Sanseverino a tout joué, de Django Reinhardt à Jimi Hendrix, des musiques de l'Est à la Country Music, du jazz manouche à la java en pass

Continuer à lire

À la rencontre du monde

SCENES | Pendant cinq jours, des chanteurs, musiciens, danseurs, venus des cinq continents, vont offrir à trente-deux communes de Haute-Loire, soixante-dix (...)

Monique Bonnefond | Mardi 5 juillet 2016

À la rencontre du monde

Pendant cinq jours, des chanteurs, musiciens, danseurs, venus des cinq continents, vont offrir à trente-deux communes de Haute-Loire, soixante-dix spectacles de danse, défilés, animations de rue, parades, dont la plus marquante sera la grande parade des cultures du monde le 19 juillet. Dans un tourbillon de musiques et de danses, tous ces artistes, vêtus de costumes aux couleurs éclatantes, mettront à travers leurs traditions populaires et folkloriques, le monde entier à la portée d'un public non élitiste, un public populaire et familial riche de sa diversité et établiront avec lui un lien direct et sans aucune barrière, ni entre les générations, ni entre les peuples ni entre les cultures. Cette rencontre interculturelle perpétue l'esprit de convivialité et de partage, favorise une véritable ouverture à l'autre, à sa culture, une ouverture à la différence, à la tolérance qui sont des vecteurs de cohésion sociale. Nous laisserons le mot de la fin à un écrivain mexicain. Octavio Paz, prix Nobel de la paix en 1990 nous dit : « Toute culture naît du mélange, de la rencontre, des chocs. A l'inverse, c'est de l'isolement que meurent les civilisations. »

Continuer à lire

Sin Tiempo, phénomène électro

MUSIQUES | Si l'on a fait allemand première langue comme Jean-Marc Ayrault, on a des chances d'accéder au Quai d'Orsay mais on ignore probablement qu'en espagnol Sin (...)

Stéphane Duchêne | Mardi 5 juillet 2016

Sin Tiempo, phénomène électro

Si l'on a fait allemand première langue comme Jean-Marc Ayrault, on a des chances d'accéder au Quai d'Orsay mais on ignore probablement qu'en espagnol Sin Tiempo signifie « pas le temps ». Celui que cet électronicien lyonnais passé par le conservatoire, machiniste mais aussi multi-instrumentiste, n'a pas pris pour accoucher en un éclair de son projet musical et en récolter les premiers échos. Favorables de la part de la critique et tristes comme une pierre quand ils émanent de la voix déchirante qu'il jette sur ses boucles lancinantes et dark pop. Comme sur ce Madness, extrait bien nommé du tout aussi bien nommé EP Immanence, ce phénomène, absout de toute notion de temporalité, que traduit si bien sa musique. Sin Tiempo au festival Nuits de rêve..., au Moulin de Blanlhac à Rosières (43), du 13 au 17 juillet

Continuer à lire

La "retraite" a 50 ans !

MUSIQUES | Voici tout juste un demi-siècle que la célèbre " retraite " bénédictine de La Chaise-Dieu, picotée par le zéphyr du septentrion, enivre esthètes et mélomanes. Pas du tout l'âge de la retraite...

Alain Koenig | Mardi 5 juillet 2016

La

Une édition 2016 en forme de pèlerinage, pour ce doyen des festivals, toujours rafraîchissant, ne serait-ce que par sa météo. Reconstitution historique du premier concert donné par Gyorgy Cziffra en 1966, Pascal Amoyel, son disciple, reprend le tabouret du maître, et diffuse son philtre pianistique à l'Orchestre National d'Île-de-France. La suite du programme donne le vertige. Cette année encore, on ne saura où donner de l'oreille : Hervé Niquet et Le Concert Spirituel, les sœurs Labèque, La Grande Écurie et La Chambre du Roy et J.-C. Malgoire, L'Orchestre National de Lorraine, Vaclav Luks et le Collegium vocale 1704, le Concert de la Loge (toujours dans une forme " olympique ", malgré l'inculte lobby, fossoyeur de l'idéal de paix portant son nom), l'Ensemble Pygmalion et Raphaël Pichon, toujours aussi magiques, l'Ensemble Clément Janequin, Renaud Capuçon, Vincent Larderet, le Gabrieli Consort et Paul McCreesh, Canticum Novum, sans oublier le trublion Sébastien Daucé et son ensemble Correspondances, l'Orchestre National de Lyon, le Banquet Céleste du pléonastique Damien Guillon, Raphaël Sévère et le Quatuor Prazak, le Berliner Symphoniker, Alexander Ghindin, la Maîtrise de la Ca

Continuer à lire

Lafayette l'Altiligérien

GUIDE URBAIN | À Chavaniac-Lafayette, en Haute-Loire, on est fier. En effet, cette petite commune abrite la demeure dans laquelle Gilbert du Motier de La Fayette, (...)

Nicolas Bros | Mercredi 20 avril 2016

Lafayette l'Altiligérien

À Chavaniac-Lafayette, en Haute-Loire, on est fier. En effet, cette petite commune abrite la demeure dans laquelle Gilbert du Motier de La Fayette, plus connu en tant que marquis de La Fayette, est né le 6 septembre 1757. Si le nom de La Fayette, héros de l'indépendance américaine, a été donné à plusieurs dizaines de lieux aux États-Unis (dont le square faisant face à la Maison Blanche), c'est aussi dans ce château qu'une partie de l'histoire rocambolesque du marquis s'est déroulée. Aujourd'hui, le château accueille un musée dédié au fameux général et arbore devant son entrée la bannière étoilée conjointement au drapeau français. À Chavaniac-Lafayette, il flotte ainsi encore un lien fort entre l'Amérique toute jeune et le "Vieux Continent". NB www.chateau-lafayette.com

Continuer à lire

Gazeille s’égosille

MUSIQUES | Pas forcément encore très connu des Ligériens, le festival des cuivres du Monastier-sur-Gazeille (43) ouvre crânement sa vingt-septième édition avec une programmation des plus réjouissantes, couvrant un large éventail musical. Niko Rodamel

Niko Rodamel | Mardi 30 juin 2015

Gazeille s’égosille

À tout juste une heure de Saint-Étienne et avec pas moins de vingt-sept concerts sur sept jours, le festival du Monastier est vraiment le festival le plus cuivré de toute la région. Le fil rouge est bien entendu l’utilisation de la famille des cuivres, sous toutes ses formes, du duo au grand ensemble. Et très franchement, il y en a pour tous les goûts : du classique au jazz, de la chanson au funk, du duo à l’orchestre symphonique, Beethoven croisera fanfares et groupes pop-rock. L’ambiance du festival est détendue car, qu’ils aient lieu dans la cour du château ou sur la place du couvent, dans l’église abbatiale ou sur le marché, les concerts et animations promènent le public dans un cadre plutôt bucolique fait de vieilles pierres et de verdure. On est bien Tintin, hein, à la campagne ?! Une brocante musicale, des ateliers et des stages viennent compléter les représentations. Le Jazz Club, quant à lui, propose chaque soir une jam session encadrée par les professeurs. À noter que les concerts sont gratuits pour les mélomanes de moins de seize ans. « The place to Cuivres » ! Preuve que les cuivres peuvent être cuisinés à toutes les sauces et notamment à la sau

Continuer à lire

Chapeau !

MUSIQUES | Un son riche, une énergie digne des plus grands et des prestations scéniques de qualité. Voilà ce qui vous attend aux Apéros Musique de Blesle le 15 août à 23h (...)

Marlène Thomas | Mardi 30 juin 2015

Chapeau !

Un son riche, une énergie digne des plus grands et des prestations scéniques de qualité. Voilà ce qui vous attend aux Apéros Musique de Blesle le 15 août à 23h lors du concert du sextuor Charlie & the Soap Opera. Ce jeune groupe formé en janvier 2011 à Lyon par Rémi Tchangodeï - pianiste, chanteur, compositeur - rassemble six vieux amis autour d’une musique résolument soul, teintée de funk et d’une pointe de rock. Autant inspirés d’artistes "old school" tels que Ray Charles ou Aretha Franklin, que de musiques plus contemporaines comme celles de Jamiroquai ou Prince, leurs compositions mélancoliques ou plus rythmées sont menées par Charlie, un personnage excentrique, coiffé d’un chapeau haut-de-forme à la Willy Wonka. Une mise en scène réussie, rappelant le travail mis en place par leurs cousins stéphanois de Mac Abbé & le Zombi Orchestra dans un autre registre. Déjà récidiviste de deux EP, le groupe a une nouvelle fois fait appel à la générosité des internautes via une plate-forme de crowdfunding pour sortir de leur gibus un nouvel album survolté. Après avoir écumé les scènes locales, le sextuor commence, depuis l’an dernier, à s’exporter au-del

Continuer à lire

Plongée dans la réplique de la grotte Chauvet

ESCAPADES | Le 25 avril ouvrira la plus grande grotte reconstituée au monde : celle de Chauvet. À Vallon Pont d’Arc, en Ardèche, la cavité découverte en 1994 s’offrira enfin au visiteur ; un voyage de 36 000 années en arrière que nous avons pu faire en avant-première. Nadja Pobel

Nadja Pobel | Mercredi 8 avril 2015

Plongée dans la réplique de la grotte Chauvet

Deux fois Lascaux. La grotte nichée en Dordogne est tout simplement deux fois moins ancienne que celle découverte par des spéléologues amateurs dans les gorges de l’Ardèche en décembre 1994. Lascaux nous fait en effet remonter 18 000 années en amont quand la cavité ardéchoise est datée de 36 000 ans. Par ailleurs, si Lascaux s’est laissée envahir par les touristes (jusqu’à 1500 par jour !) entre la fin de la guerre et 1963, année d'une fermeture destinée à mettre fin à la dégradation de ses peintures rupestres – causée par l’émission de gaz carbonique des passants – il fut d'emblée hors de question de réitérer cette erreur en Ardèche, où la plus grande réplique de grotte ornée au monde voit le jour ce mois-ci. C'est précisément le 25 avril, après dix-huit mois de travaux, que le public pourra fouler ce lieu unique inauguré le 10 avril par François Hollande. Dès lors, il faudra oublier le nom de Chauvet, qui ne s’applique qu’à la grotte réelle, sise à cinq kilomètres de là et sujette à controverse (les trois découvreurs, Jean-Marie Chauvet, Eliette Brunel et Christian Hillaire, s’estimant spoliés par l’État qui en est devenu propriétaire en 1997) et retenir ce

Continuer à lire

L'Aven d'Orgnac et autres grottes

CONNAITRE | L’Ardèche regorge de témoignages de la Préhistoire. À quelques encablures de la Caverne du Pont d’Arc, le site de l’Aven d’Orgnac abrite ainsi non (...)

Nadja Pobel | Mercredi 8 avril 2015

L'Aven d'Orgnac et autres grottes

L’Ardèche regorge de témoignages de la Préhistoire. À quelques encablures de la Caverne du Pont d’Arc, le site de l’Aven d’Orgnac abrite ainsi non seulement la célèbre grotte découverte en 1935, mais aussi une cité historique avec un parcours allant du Paléolithique moyen au Premier âge du fer (de – 350 000 à – 750 ans). Complémentaire de celle de Pont d’Arc, la cavité, d’une profondeur de 121 mètres maximum, n’a pas été ornée par les hommes et se visite donc librement. Sur vingt hectares et sous des plafonds ahurissants de 55 mètres de hauteur (autant que les chutes du Niagara), c'est un véritable chef-d’œuvre de la nature qui vous y attend. Pour les plus passionnés, il est possible d’aller au-delà de la classique visite touristique (1h, 700 marches à descendre, mais remontée en ascenseur) avec des randonnées souterraines de 3h à 8h dans les profondeurs de la terre, où certaines concrétions affichent même cent millions d’années de formation géologique au compteur ! Les grottes ont, d'une manière générale, le vent en poupe en ce début de printemps, puisque se tiendra le week-end des 11 et 12 avril la deuxième édition des Journées nationales des grottes de Fra

Continuer à lire