Torréfiés

Niko Rodamel | Vendredi 29 octobre 2021

Photo : La Cafetera Roja © Johnny Gordolon La Cafetera Roja © Pierre Jaffreux


Insaisissable collectif depuis sa création il y a une douzaine d'années du côté de Barcelone, La Cafetera Roja ne cesse de faire évoluer sa musique au gré des albums (déjà cinq au compteur), entre hip-hop à la sauce world, rock, electro, latino et reggae, jazz et chanson. Dans le texte, l'espagnol originel s'est frotté au français, à l'allemand et à l'anglais. Le groupe est absolument à voir sur scène, tant le live semble être son ADN, avec une énergie qui surpasse généreusement celle des enregistrements, à vous faire yoyoter de la cafetière !

La Cafetera Roja (+ An Eagle in your Mind), vendredi 26 novembre 20h30 au Fil


La Cafetera Roja + An Eagle in your Mind


Le FIL 20 boulevard Thiers Saint-Étienne
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

«La dimension humaine est importante dans notre musique»

MUSIQUES | Avant leur passage lors de la 10ème édition du Foreztival à Trelins le 16 août, Chloé, la guitariste du groupe La Cafetera Roja a pris le temps de répondre à quelques questions. Elle nous parle de live, des albums du groupe tous enregistrés en Haute-Loire, ... Point sur un groupe énergique et formé de membres originaires des quatre coins de l'Europe. Propos recueillis par Nicolas Bros.

Nicolas Bros | Lundi 4 août 2014

«La dimension humaine est importante dans notre musique»

Il est compliqué de mettre un style bien défini sur votre musique. Pourriez­-vous malgré tout nous donner quelques orientations ?Chloé : La musique que nous faisons est une fusion entre les diverses influences de chacun, du hip ­hop, de la pop, du rock, du latin, du reggae... Le terme qui définirait le plus notre musique est le trip­ hop, c'est à dire une base rythmique hip­ hop sur laquelle viennent se greffer toutes sortes d'influences. Vous êtes originaires de France, d'Autriche, d'Espagne... Mais comment vous êtes­-vous rencontrés ?Le groupe s'est formé en 2008 à Barcelone, ville cosmopolite dans laquelle vivent plein de gens venant de partout. On s'est tous rencontrés là­-bas car on fréquentait les mêmes personnes, les mêmes lieux pour sortir, pour jouer et écouter de la musique. Puis on a commencé à faire de la musique ensemble, à composer, à  enregistrer une maquette, et à faire des petits concerts dans les bars du centre de Barcelone.Pourquoi avoir choisi un nom espagnol ?C'est tout simplement pour ça que notre groupe porte un nom espagnol, La Cafete

Continuer à lire