L'or blanc abordable des Estables

Sports d'hiver | A la pointe de la Haute-Loire, en frontière avec l’Ardèche, une petite station de ski familiale accueille chaque hiver des amateurs de glisse à la recherche d’un cadre chaleureux et peu onéreux… Et on peut même y trouver des crêpes au suc’.

Cerise Rochet | Mardi 30 novembre 2021

Photo : ©Elyas Saens, OT Mézenc Loire Meygal


Depuis Saint-Etienne, il faut d’abord prendre la RN88 en direction du sud. Passer la Ric’, le Chambon, Firm’, Monistrol puis Yssingeaux. Au Pertuis, on bifurque sur la gauche pour choper la D28. Le moment de sortir les sacs plastiques de la boîte à gants et de les filer aux gamins qui, assis à l’arrière, pourraient avoir un besoin de les remplir assez urgent (oui parce que parfois, ça tournicote un peu). Saint-Julien-Chapteuil, Lautriac, Le Monastier-sur-Gazeille… On se rapproche tout doucement de l’Ardèche. 1h20 montre en main après avoir démarré l’auto, on se gare sur le parking des Estables, petit village au pied des monts Mézenc et d’Alambre. 350 habitants, une altitude qui s’étend de 1033 à 1749 mètres, des maisons de pierre aux toits de Lauze, de la nature à perte de vue. Des boucheries et boulangeries, des auberges et des restaus, une petite supérette, une vente de produits de la ferme, une boutique de souvenirs, des hébergements touristiques en tout genre… En bref : du grand air, un très joli panorama, un lieu qui renifle bon la chaleur humaine, les bons moments et l’hospitalité.

Après un tour de la commune, un petit café ou un repas (fonction de l’impact de la route sur les estomacs), les amateurs de poudreuse n’auront plus qu’à s’équiper. Car les Estables n’est pas qu’un beau village. Station de sports d’hiver à taille humaine, il accueille en effet chaque année des centaines de mordus de glisse : site de proximité pour les uns, plaisirs de l’or blanc sans la frime et sans le fric pour les autres (compter un budget 3 fois moins élevé que dans les Alpes…), la station accueille ainsi 8 pistes de ski alpin dont une noire et une rouge, et 5 téléskis. Peut-être un peu juste pour les champions du tout schuss, mais parfait pour les débutants, ou ceux qui préfèrent y aller doucement. Après un hiver 2020-2021 bien sinistre durant lequel les skieurs les plus acharnés ont dû randonner, la relance des remontées mécaniques des Estables devraient ainsi se faire courant décembre, selon la météo.

Joue-la comme Fourcade

Pas doué pour la descente, un peu froussard sur les bords ou champion de l’effort à te faire transpirer dans ton col roulé ? Avec près de 100 kilomètres de pistes dédiées à la pratique du ski de fond, plus besoin de tomber dans le vin chaud en attendant tout seul que les copains aient terminé leur journée. Au cœur de la forêt domaniale du Meygal, sous les sapins enneigés, on oubliera même qu’il est un peu dur d’avancer, pour apprécier le cadre, la vue, et le fait d’être obligé de prendre son temps. Plébiscitées l’hiver dernier, d’autres activités neige reprendront également du service cette année : raquettes, chien de traineau, construction d’igloos, motoneige… Le tout, à réserver directement auprès des prestataires.

Chaud

Reste cependant LA question lorsqu’on parle de station : tout ça c’est bien joli, mais encore faudrait-il… qu’il neige. Car ici comme ailleurs, le réchauffement climatique a fait du dégât. Souvent, les natifs le racontent, non sans un brin de nostalgie : il y a 20 ans de ça, dans la cour de l’école, c’était bonhomme de neige tous les jours pendant des mois. Mais depuis quelques années, c’est quand même plus tout à fait ça. Comparativement à d’autres stations de moyenne montagne, les Estables ne s’en sortent néanmoins pas si mal. Il se dit même qu’à Noël, si on veut de la neige sans sortir de la région Auvergne, c’est là, qu’on a le plus de chance d’en trouver. Et puis qu’on se rassure, parce que même si on n’en trouve pas, les activités ne manqueront pas : rando, VTT, trottinette électrique, gyropode, cani-rando… Et même luge sur rails, fonctionnelle en hiver comme en été, pour des descentes en pointe à 40 kilomètres/heure et des fou-rires garantis quel que soit l’âge qu’on a… De quoi se faire kiffer une journée, un week-end ou carrément une semaine. Alors, (oublie que t’as aucune chance), vas-y, fonce.

Ski. Domaine Alpin du Mézenc : Forfait journée 15€ adultes ; 10€ enfants. Domaine Nordique du Mézenc : 8, 50 € adultes ; 3.90 € enfants ; 6€ de 17 à 25 ans. Domaine Nordique du Meygal : 6, 80€ adultes : 4, 70€ enfants. // Chien de traineau. Anim’Nature aux Estables ; Mar-Zoé à Chaudeyrac ; La Vallée d’Amarok à Issanlas (07) // Luge. Lugik Parc aux Estables. Hébergement et contacts des prestataires d’activités : Office de tourisme Mézenc Loire Meygal. Où manger ? Auberge des Calades ou Maison Forestière.


Le petit plus

Après un passage aux Estables pour les vacances de Noël, il faudra y revenir durant les vacances d’après pour des raisons… gastronomiques. Viande de bœuf persillée, c’est-à-dire, constellée de minuscules pointes de gras intramusculaires qui fondent et libèrent leurs arômes à la cuisson, l’AOP Fin Gras du Mézenc se déguste de février à juin, après que les bêtes ont été lentement engraissées durant leur dernier hiver avec du foin naturel de montagne, produit localement. Un régal pour les viandards

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter