« Tire pas la nappe »… Avant d'avoir fini de manger !

Marc Chassaubene | Mercredi 21 décembre 2011

Le 22 janvier, la Saint Vincent ! Un jour Vincent dit : « Nous sommes prêts à endurer toutes sortes de tourments pour la cause du vrai Dieu ; nous ne céderons ni aux promesses, ni aux menaces. » Sacré Vincent ! En guise de liturgie dominicale, c'est une messe théâtrale (lecture, atelier…) qui sera célébrée en la Comédie ce dimanche-là. Il vous est demandé de ne pas résister et de succomber à la tentation du théâtre ! La communion sera donnée durant un brunch à l'Estrade. Nombreux sont déjà ceux qui se sont abandonnés au supplice du plaisir dicté par la carte de ce restaurant sympa. Vous êtes installés à la tablée, l'ambiance est bonne. L'homélie pourra débuter. Elle sera donnée par Marion Aubert, jeune auteur et comédienne de la compagnie Tire pas la Nappe (en résidence à la Comédie), accompagnée de Marion Guerrero, metteuse en scène, et d'un guitariste. Cette lecture-cabaret sera l'occasion pour le public stéphanois, de se délecter de l' écriture joyeuse et burlesque, cruelle tout en étant une invitation au rire que Marion distille dans ses œuvres poétiques. Ce moment tout public est l'occasion pour les jeunes, d'aborder  un voyage thématique sur « naissance et mort » au travers de nombreux extraits. Un atelier pour les plus petits ponctuera cette journée. Avec aussi Erwan et les oiseaux, la Comédie s'adresse au jeune public, ce que prouvent les tarifs avantageux proposés aux moins de 30 ans.

Voyage en pays aubertois, 22/01, 12h30, Erwan et les oiseaux, du 31/01 au 02/02.

A noter en mars, Saga des habitants du Val de Moldavie (Marion Aubert, Tire pas la nappe).

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter