La Terre en transe

Monique Bonnefond | Mercredi 30 novembre 2016

Photo : © Margo Moritz


Certains danseurs disent avoir trouvé dans la danse le moyen d'exprimer par leur corps ce qu'ils ne parvenaient pas à dire avec des mots. Alonzo King, le chorégraphe qui triomphe sur les plus grandes scènes du monde, corrobore ces propos. "Le langage du mouvement contient des mots" dit-il. Cela l'amène à créer des ponts entre les arts en collaborant avec des artistes de disciplines différentes. Ainsi, il a créé Writing ground en collaboration avec l'écrivain irlandais Colum McCann dont certains romans sont d'âpres histoires d'amour et d'exil. Le chorégraphe transforme en mouvements les mots de l'écrivain. En les mettant dans les pas de ses danseurs, il leur donne une forme visible qu'inspirent ces êtres déracinés, dans une danse vibrante, proche d'une transe primitive et incantatoire, sur des musiques sacrées de tradition chrétienne, juive, musulmane et tibétaine. Pour Biophony, Alonzo King a travaillé avec le compositeur Richard Blackford et Bernie Krause. Ce globe-trotter à l'écoute de la terre et des animaux, enregistre depuis quarante ans des paysages sonores uniques sur lesquels les danseurs, à la technique classique impeccable, évoluent au milieu des cris de la faune et des bruissements de la nature. Une symphonie vibrante du vivant.

Writing ground et Biophony, samedi 10 décembre à 20 h, à l'Opéra de Saint-Étienne


Writing Ground & Biophony

Par le Alonzo King Lines Ballet
Opéra de Saint-Etienne Jardin des Plantes Saint-Étienne
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

Le baroque à San Francisco

Danse | Éblouissant, énigmatique, envoûtant, inventif ! Ces qualificatifs élogieux ne sauraient rendre compte de l'immense talent de l'un des plus grands (...)

Monique Bonnefond | Mardi 5 novembre 2019

Le baroque à San Francisco

Éblouissant, énigmatique, envoûtant, inventif ! Ces qualificatifs élogieux ne sauraient rendre compte de l'immense talent de l'un des plus grands chorégraphes Outre-Atlantique. Véritable « Ballet master de notre temps » selon William Forsythe, Alonzo King célèbre l'union de la danse et de la musique à travers deux perles qui allient technique classique et contemporaine. Avec Händel, la musique des corps des danseurs aux lignes épurées, joue une partition subtile et émouvante qui entre en résonance avec la noblesse de la musique baroque du compositeur. La musique et la danse s'accordent à nouveau dans Common Ground, véritable hommage qu'Alonzo King, en association avec le Kronos Quartet, rend à sa ville natale San Francisco. Une ville en mouvement, métissée, tournée vers l'avenir, reconnue pour l'excellence de sa danse et son multiculturalisme. Les musiciens du célèbre quatuor à cordes accompagnent les danseurs, eux aussi des "masters", emportés dans une chorégraphie inventive, sensuelle et vibrante à l'instar de la ville californienne. Händel & Common ground, vendredi 6 décembre à l'Opéra de Saint-Étienne

Continuer à lire