Viagra Boys : la vie en bleu

Concert | Malgré un nom pas terrible et une absence d'albums pour l'instant, les Suédois de Viagra Boys s'imposent déjà comme une référence courue de l'esthétique post-punk. Ils seront sur la scène de la Bobine ce vendredi 19 octobre.

Stéphane Duchêne | Mardi 16 octobre 2018

Photo : Renan Peron


Sebastian Murphy, chanteur américano-suédois des Viagra Boys, raconte souvent, en guise d'explication au nom de son groupe basé à Stockholm, cette fable dont on ne sait si elle est vraie – même s'il est à peu près certain que oui, quand on connaît les zozos scandinaves. L'affaire remonte à la seule fois où le jeune homme prend du viagra. Ce soir-là, il a rendez-vous avec une jeune femme et préfère assurer le coup. Problème, il ne se passe rien entre lui et la jeune femme et les effets de l'hypervascularisation provoquée pour le viagra lui font les oreilles violettes pendant plusieurs heures. Quelque temps plus tard, il monte son groupe et le baptise d'après cet épisode.

Et puisqu'en pop culture on peut voir des signes partout, on peut légitimement penser que ce nom matérialise à merveille un punk rock si sanguin que ses performances seraient artificiellement "aidées" par la prise de citrate de sildénafil – nul doute qu'elles le sont en revanche par leur nature parodique. Tout comme on peut se demander s'il ne s'agit pas, pour Murphy, d'une manière de se venger de cette mésaventure sur son public en lui frottant les oreilles si fort, à coups de guitares, de synthés, de sax (tous autant qu'ils sont en mode visseuse-dévisseuse), qu'elles en deviennent durablement violettes. L'histoire ne dit pas si la jeune femme de la fable a accepté un deuxième rendez-vous.

Viagra Boys + As a New Revolt
À la Bobine vendredi 19 octobre à 20h30


Viagra Boys + As a New Revolt

Post punk
La Bobine 42 boulevard Clemenceau Grenoble
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

30 concerts (oui, 30) pour un automne musicalement parfait (et varié)

Panorama de rentrée culturelle 2018/2019 | Avec du rock, de la pop, de la chanson, du rap, du jazz, de la sono mondiale ; voire même, parfois, tout ça à la fois. Et des stars comme des révélations.

La rédaction | Vendredi 21 septembre 2018

30 concerts (oui, 30) pour un automne musicalement parfait (et varié)

The Mauskovic Dance Band Après un premier passage remarqué en février dernier au sein de l’explosive formation Altin Gün (qui rend hommage à la scène folk-rock psychédélique turque des années 1970), le talentueux producteur et multi-instrumentiste hollandais Nicola Mauskovic est de retour à la Bobine pour présenter cette fois son projet collaboratif Mauskovic Dance Band. Mêlant synthés et bongos, cumbia et space disco, rythmes afro-caribééns et no-wave dans un grand tourbillon psychédélique, ce projet né en studio puis développé sous la forme d’un véritable live-band risque fort de faire tourner les têtes ! À la Bobine jeudi 4 octobre Feu! Chatterton Comme on l'avait écrit, quelque peu estomaqués, il y a deux ans, le groupe Feu! Chatterton,

Continuer à lire