Illusions

D'Ivan Viripaev, ms Olivier Maurin, par la Cie Ostinato. Denis, 84 ans, sur son lit de mort, fait une ultime déclaration d’amour fou et de reconnaissance à Sandra sa conjointe indéfectible

Notre avis : Sous apnée : c'est comme cela que commence ce spectacle d'1h20 que le metteur en scène lyonnais Olivier Maurin a créé en juin 2016. Clémentine Allain, lumineuse trentenaire, donne voix durant une quinzaine de minutes à un vieil homme qui, à 84 ans, s'apprête à mourir et fait son ultime et bouleversante déclaration d'amour à celle qui l'accompagna toute sa vie. La rupture de ton est alors ensuite fracassante et les volte-face nombreuses dans ce texte du quadra russe Ivan Viripaev, monté à tout-va désormais. Et c'est une bonne nouvelle tant ses écrits sont l'empreinte, plus ou moins directe, de son pays malade et des rapports humains idoines. Dans un dispositif en bi-frontal, les quatre comédiens sont épatants dans leur manière d'opérer des angles droits. Entre comédie, polar et tragédie, Illusions désarçonne.

Théâtre Jean-Vilar

12 rue de la République 38300 Bourgoin-Jallieu
Horaires : 13 février et 14 février jeu à 20h30, ven à 14h30
Tarifs : de 6€ à 12€