Bons baisers de Taïwan

François Cau | Vendredi 17 septembre 2010

Photo : David Bergé


FESTIVAL / En cette fin septembre, l'Espace Aragon de Villard-Bonnot et l'Espace Paul Jargot de Crolles s'associent au Centre culturel de Taïwan à Paris pour nous concocter un mini festival centré sur les artistes de la République de Chine (l'autre nom de Taïwan). Pourquoi pas… Outre les diverses expositions et projections inhérentes à ce genre d'évènement, deux spectacles ont retenu notre attention. D'abord le Nüwa du danseur taïwanais Shang-Chi Sun (le 23 septembre à Crolles) dont les extraits que l'on a pu visionner laissent présager un très beau moment. Associant toute la technique de la danse néo-classique à un univers évoquant plutôt le tai-chi, le chorégraphe et danseur proposera un duo centré autour de la figure de Nüwa, personnage de la mythologie chinoise qui a façonné les premiers hommes avec de la glaise pour leur donner le pouvoir de procréer : ça c'est sympa. Autre proposition intrigante : le Lyonnais Éric Massé, dont certaines des créations antérieures avaient de la gueule, dévoilera son Migrances (le 8 octobre à Crolles). Un spectacle associant théâtre musical et danse dont on ne sait pas grand-chose, si ce n'est qu'il s'articulera autour de la percussionniste Yi Ping Yang, fidèle d'Éric Massé qui travaille elle aussi à Lyon, comme l'explique le metteur en scène en note d'intention : « C'est autour de l'univers de Yi Ping Yang que nous construisons Migrances. Autour de son instrument, la timbale, et autour de sa vie. À la différence d'autres étrangers, si Yi Ping Yang a choisi de migrer, ce n'est pas pour préserver son intégrité physique mais pour préserver son intégrité intellectuelle ». AMVISAGES DE TAÏWAN RÉPUBLIQUE DE CHINE
Du jeudi 23 septembre au mardi 12 octobre, à l'Espace Aragon et l'Espace Paul Jargot.

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter