Jura : toucher du doigt le bout du monde

Jura / À 1h30 en train depuis Lyon, deux heures tout au plus en voiture, limitrophe du Doubs, de l’Ain et de la Suisse, le massif du Jura offre 1, 5 million d'hectares d'évasion. Voyage dans cette région humblement surnommée "Le petit Canada".

S’il est surnommé le petit Canada, c’est parce que près de la moitié du territoire du Jura est recouvert de forêts. Du Gaulois Jurisforêt de montagne, cette région — admirable mariage des couleurs primaires où le bleu profond des lacs naturels côtoie les territoires sauvages aux cinquantes nuances de vert — est un terrain d'exploration fabuleux pour les épris de nature sauvage.

 lire aussi : Se surex-poser à Lélex

Les Rousses

C’est dans ce village accolé à la frontière Suisse que l’on trouve le fort des Rousses. Planté à 1150 m d'altitude en plein cœur du Parc naturel Régional du Haut-Jura, ce gigantesque fort militaire de 21 hectares conçu pour 2500 hommes et chevaux en fait la deuxième plus grande forteresse de France. Dans ses entrailles, ses kilomètres de galeries et les 50 000m de salles voutées ont été reconverties en caves d’affinage dédiées… au Comté ! Pas moins de 15 000 meules sont en vieillissement dans les caves qu’il est d’ailleurs possible de visiter avec les affineurs.

Centre d'entraînement des forces commandos jusqu'en 1997, la partie extérieure du fort est devenue le Commando games : des parcours inspirés de ceux des troupes sont installés sur les remparts du fort pour permettre aux plus habiles comme aux moins aventureux d’endosser le rôle d’aventurier le temps de leur mission. Mission accomplie ? il est temps de redescendre plus bas dans le village pour se rafraichir dans le Lac des Rousses, l’un des plus élevés du Jura français. Frileux s’abstenir.

Grimper la Dôle

Plus haut sommet des Montagnes du Jura suisse (1 677 mètres), la Dôle est un paradis de randonnée pour qui aime un peu crapahuter. C’est à l’aube — pour assister au lever de soleil sur le sommet — que la randonnée est la plus savoureuse. Réveil à 5h : check. Ça pique, mais ça vaut le coup. Lampe frontale : check. Thermos de café et croissants : check. Se garer au parking des Dappes, grimper 1h30 entre les épicéas vertigineux, dans la faune et la flore sauvage préservées. Si vous êtes à l’heure, vous atteindrez le sommet juste avant que le soleil ne perce la mer de nuages. Il est à peu près certain qu’une fois un haut, vous puissiez partager le café avec une horde de chamois curieux à flanc de falaise. Quelques très chanceux observeront le lynx boréal, animal emblématique et discret des montagnes du Jura. Enfin, le spectacle. Un panorama à 360° époustouflant sur la France et la Suisse nous fait instantanément oublier les efforts fournis. Côté France, le village des Rousses, la vallée de la Valserine et les Montagnes du Jura. Côté Suisse : le lac Léman, la ville de Genève avec, en toile de fond, les Alpes et le majestueux Mont-Blanc qui se réveille, pile en face.

La ligne des hirondelles

De là, redescendre 30 kilomètres pour arriver à Saint-Claude (capitale de la pipe et du diamant) et prendre le train pour sillonner l'une des plus belles lignes ferroviaires de France : La Ligne des Hirondelles (laquelle doit son surnom à l’impression qu’elle donne de s’envoler). 123 km de voyage, entre plaine et montagne, oscillant de 200m (gare de Dole) а 948 m d’altitude (Col de la Savine). Partout, le voyageur est happé par la beauté d’une nature préservée où se succèdent forêts et reliefs accidentés, viaducs, (18 !), vignobles, et combes. C’est en hiver, quand les arbres croulent sous leur manteau de neige que ce voyage est le plus dépaysant.

Sur la route, on croise des maisons typiques jurassiennes, recouvertes d’une parure de bois appelé tavaillon. Une technique ancestrale qui servait à éviter aux murs de transmettre le froid durant les hivers rigoureux et fortement enneigés. Si le cœur vous en dit, détour à Mouthe — village le plus froid de France où l’on collectionne avec une certaine fierté des records de températures négatives : (-36° en 1968, -40° en 1956) — pour observer ces bâtisses, construitent entre le XVe et le XIXe siècle.

Le Pic de l’Aigle

Depuis le village de la Chaux-du-Dombief, il faut atteindre le parking du Pic de l’aigle. Ce sommet culminant а 993 mètres domine la vallée des 4 lacs et offre un point de vue à 360° d’où l'on peut, là encore, observer le Mont Blanc par temps clair. Sur une ligne de crête de 5 km à peine, le long du GR 559A,  deux autres belvédères nous attendent dont celui des 4 lacs nous permettant d’embrasser les camaïeux de verts et bleus des lacunes d’Ilay, Narlay, Petit et Grand Maclu — d’origine glaciaire. Ces écrins de nature miraculeusement préservés ne se prêtent pas à la baignade. Pour piquer une tête, préférez Chalain, Clairvaux-les-Lacs, Vouglans, ou Les Rousses.

Le Triangle d’or

Le Cœur du Jura, ou communément appelé le Triangle d’Or comprend les villages d’Arbois (capitale des vins du Jura) Poligny (capitale du Comté) et Salins-les-Bains. Pépites sur le plan viticole, culinaires et patrimonial, ces trois destinations participent à l’éveil de nos palais autant que de nos yeux. C’est à Arbois, ou perché sur l’éperon rocheux de Château-Chalon qu’il faudra s’arrêter pour déguster le cépage unique du Jura — le Savagnin — qui bénéficie de l’appellation AOC.

Ruisseaux et rivières glissent entre les montagnes sinueuses, ondulant au creux de gorges et des cascades vertigineuses. Il faut enfin s’arrêter à la cascade des Tufs pour prendre une dernière claque dans ce paysage de carte postale. Ici, l'eau s'infiltre dans un plateau, creuse une grotte et ressurgit dans cette cascade en éventail de dix mètres de haut sur une quinzaine de mètres de large.


Comment y aller ?

En voiture : Lyon - Les Rousses : 2h, 160km et 10€ de péage / Lyon - Arbois : 1h50, 180km, 13€ de péage
En train : Lyon - Lons le Saunier : 1h30, 16€ / Lyon - Arbois : 2h, 28€


Où manger ?

Le Bouchon du Château. Depuis l’école d’hôtelleries de Poligny aux maisons prestigieuses en France ou en Angleterre, les chefs Lucie et Olivier Perrard proposent leur vision de la cuisine, de l’accueil et de la convivialité dans un cadre ravissant. Haut perchés dans le petit village de Château Chalon, ils y préparent leurs mets délicats — ballotine de foie gras maison en croûte de pistaches d’Iran, des poissons aux épices d’ailleurs, sans oublier les produits du terroir jurassien : morilles, comté et vin Jaune. Un délice ! Le menu complet oscille entre 38€ et 59€.

2 Rue Saint-Jean, Château-Chalon
T. 03 84 25 18 60


Où dormir ?

La loge à Ponard : À deux pas des Rousses, dans la forêt du Risoux sur le tracés des pistes de ski de fond et de raquettes l'hiver, et sur les itinéraires de randonnées et VTT l’été. Petite restauration en journée et cuisine maison de produits locaux et un hébergement insolite : deux yourtes confortables vous attendent en plein cœur de la forêt, d'une capacité de dix couchages en demi-pension.
Lieu dit du Risoux, Les Rousses
T. 07 68 47 17 76


Où acheter des produits locaux ?

Maison Hirsinger : chocolatier, confiseur, Meilleur Ouvrier de France.
36 Grande Rue, Arbois

Fromagerie Janin : crémier-affineur et Meilleur Ouvrier de France.
 21 avenue de la République, Champagnole

La Boissellerie du Hérisson : gigantesque choix de jeux, jouets et objets en bois, issus de sa fabrication, et de celle de nombreux artisans locaux.
17 La Fromagerie, Le Frasnois

GAEC Aux P'tits Bonheurs : Émilie et Arnaud Jacquin cultivent, récoltent, sèchent, étiquettent, et mettent en sachets des plantes aromatiques et médicinales certifiées bio) — s'arrêter dans la petite boutique d'où émanent de délicieuses odeurs. Les producteurs vendent fruits rouges, confitures, thés, gelées, sirops, herbes à pizza... fraichement empaquetés !
ZA de la Gare, Le Pont de la Chaux

pour aller plus loin

vous serez sans doute intress par...

Mardi 1 février 2022 250 habitants hors saison, 2 500 à son pic : Lélex n’a rien d’une station boursouflée et reste incroyablement abordable financièrement. De quoi aller skier, marcher ou s’embarquer en télécabine pour voir la découpe du Mont-Blanc et des Alpes....
Mardi 9 mai 2017 La campagne présidentielle nauséabonde, le thermomètre bloqué à 10, votre service raté à cette dernière partie de ping-pong : peu importe la raison, vous avez certainement besoin d’oublier. Bonne nouvelle : ce bar à vins spécialisé dans les produits...
Mardi 20 janvier 2015 «C'est sans doute là le plus grand accomplissement de Perc, bien qu'il se défende de tout volontarisme : d'avoir rendu à un genre devenu un simple palliatif (...)
Vendredi 30 mars 2012 La deuxième édition d’Hallucinations collectives propose pendant cinq jours au Comœdia un recueil de ce que le cinéma compte de films bizarres, originaux, provocants, rappelant au passage que ce cinéma-là est en voie d’extinction sur les...
Jeudi 7 mai 2009 Le mercredi 13 mai à partir de 17h, la librairie Le Bal des ardents consacre une soirée aux éditions La Passe du vent, qui fêtent leurs 10 ans en lançant une (...)

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !