article partenaire
RCW 86, rémanent coloré.

Culture de «Mass»

Choeur Symphonia + Maîtrise de la Loire

Eglise de Saint-Genest-Lerpt

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Contrairement à l'arrogante Gaule, le Royaume-Uni, fraîchement «re-pacsé» à ses blonds Vikings en kilt, perpétue une tradition créatrice musicale mélodique, tonale, populaire et, osons l'épithète...belle ! Pas de Mur d'Hadrien entre les comédies musicales d'Elton John, les «pantomimes» familiales, l'opéra, l'opérette ou la musique sacrée des aînés comme des contemporains. Dans la lignée des Purcell, puis Haendel émergent deux immenses compositeurs pour chœur britanniques: C.H.H.Parry, avec son sublime «I was glad» et John Rutter, infatigable jeune homme de 69 ans, architecte sonore des grands rendez-vous des souverains avec leur nation. Réconcilier une musique contemporaine moins conceptuelle avec le public populaire est une idée qui chemine, certes très lentement, en France. Après Philippe Hersant, ou plus près de chez nous, Mathieu Burgard ou Pascal Descamps, plusieurs phalanges ont fait découvrir aux ligériens les œuvres de Rutter... L'engouement pour ces compositeurs prend à chaque fois de court des programmateurs, trop coutumiers d'une certaine frilosité. «Mass of the Children» de Rutter, créé en 2003, complète un triptyque magique, qui compte son très apaisé Requiem ou son subtil Magnificat. Fédérant le chœur Symphonia, La Maîtrise de la Loire et l'orchestre du Conservatoire Massenet, Yannick Berne téléportera le chef d'œuvre de la nef de Westminster à celle de St-Genest-Lerpt. Good Lord ! Alain Koenig

Mass of the Children, samedi 30 mai à 20h30, Église de St-Genest-Lerpt

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mercredi 30 septembre 2015 Dans le cadre des festivités du cinquantième anniversaire de la disparition de Charles-Édouard Jeanneret-Gris dit "Le Corbusier", l'Ensemble Orchestral (...)

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter