Transes affriolantes

MUSIQUES | L'Afrique est à l'honneur du festival Avatarium avec deux formations qui brouillent les cartes et mélangent les styles. D'un côté, la mouture "ethiopian crunch" de uKanDanZ et de l'autre l'électro boostée aux musiques traditionnelles maliennes de Midnight Ravers. Le résultat sera composé de deux soirées transcendantes. Nicolas Bros

Nicolas Bros | Mercredi 4 mai 2016

Photo : Ukandanz © Éric Legret


Il y a comme un bon mélange dans le verre d'Avatarium. Ethiopie, Mali et France, sont trois destinations qui se rejoindront sur la scène du festival ce mois-ci, avec deux groupes qui sont enclins à drainer la transe sans aucune décadence. Tout d'abord le combo "OVNI" uKanDanZ. Réunissant un quartet de frenchies aux sons très électrisants et Asnake Guebreye, chanteur d'Addis-Adeba sautillant, ce groupe navigue seul, sans équivalent. Entre énergie punk, musique traditionnelle et libertés jazzy - forcément influencées par le courant ethio-jazz - la musique de uKanDanZ, que le groupe a baptisé "Ethiopian Crunch Music", est intense en tout point. Il suffit de tendre une oreille à Awo, deuxième album du groupe pour se rendre compte de la puissance de ce style unique.

Musique Mali(gne)

Outre la mouture éthio-française, le festival Avatarium pousse encore plus loin cette année le mix ouvrant son line-up à une autre formation à l'allure festive : Midnight Ravers. Avec un style musical certes moins énergique que les précédents mais tout aussi riche et profond, le groupe emmené par le batteur d'High Tone, Dom Peter, propose des mélodies mandingues emmitouflées dans un trip-hop très classieux. Le résultat est plus qu'intéressant et apporte une vision contemporaine de la musique transfontière, allant puiser ses racines dans le traditionnel tout en y ajoutant de l'électro. La preuve avec Sou Kono, deuxième opus de ces "ravers de minuit". Si les mixes musicaux "électro-tradi" sont devenus légions sur le continent africain (on pense au Mzansi Sound sud-africain ou au Kuduro angolais), le Mali donne l'impression d'émerger largement avec des formations telles que Midnight Ravers ou Electro Bamako, autre projet à écouter de près. NB

uKanDanZ, vendredi 20 mai et Midnight Ravers, samedi 21 mai, Puits Couriot, Parc-musée de la Mine, dans le cadre du festival Avatarium


De Kift + Midnight Ravers + La Gale + JK Flesh

Fanfare punk, electro, sono mondiale, rap, punk
Puits Couriot Parc-Musée de la Mine 3 boulevard Maréchal Franchet d'Esperey Saint-Étienne
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


Copcake + Cress + Deadwood + Ukandanz

Fastcore, Anarcho Punk, Ethiogroove, Noise blues
Puits Couriot Parc-Musée de la Mine 3 boulevard Maréchal Franchet d'Esperey Saint-Étienne
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

Ce que veut le corps...

MUSIQUES | Fortes et intenses, les performances du groupe anglais Total Victory en font l'une des formations les plus excitantes du rock britannique actuel. (...)

Nicolas Bros | Mardi 5 mai 2015

Ce que veut le corps...

Fortes et intenses, les performances du groupe anglais Total Victory en font l'une des formations les plus excitantes du rock britannique actuel. Active depuis 2007, ce groupe originaire du "Grand Manchester" porte si bien son nom. Victorieuse de bout en bout, la musique délivrée par Total Victory fait revivre les codes du rock froid mais incroyablement viscéral issu du Nord de l'Angleterre au paysages grisâtres, tout en fournissant un post punk des plus classieux. Collant à la peau, les riffs énervés, appuyés par le rythme martelé par le combo grosse caisse/caisse claire émoustillent le tympan et entraînent les jambes dans la danse. Avec seulement deux albums aux compteurs : The Pyramids of Privilege en 2011 et National Service en 2012 (édité en vinyle en 2014), Total Victory fait partie de cette race d'artistes écorchés vifs donnant absolument tout sur scène à l'image du chanteur Dan Brookes, véritablement habité par les sons émanant des instruments de ses comparses. Un groupe qui remue les tripes : "What the body wants, the body gets !". NB Total Victory + Des Ark + Sheik Anorak + Jim Jones & The Righteous Mind +..., samedi 23

Continuer à lire

Filastine, Moodie Black et les autres

MUSIQUES | Le festival Avatarium fête ses seize ans d'existence et se concentre cette année sur deux jours seulement mais toujours sous le signe des musiques (...)

Nicolas Bros | Jeudi 9 avril 2015

Filastine, Moodie Black et les autres

Le festival Avatarium fête ses seize ans d'existence et se concentre cette année sur deux jours seulement mais toujours sous le signe des musiques alternatives. Parmi les artistes programmés, on retrouve notamment l'artiste audiovisuel et musical vivant à Barcelone, Filastine, chantre d'une bass music nourrie à la dubstep et aux musiques traditionnelles et sublimée par la voix de l'Indonésienne Nova et par un mapping vidéo toujours novateur. Autre style, mais coup de poing musical assuré avec Moodie Black et son hip hop expérimental. Dans la même veine que Dalëk, ce trio d'Arizona impose une musique lancinante produite avec détermination et rage. Viscéral. Côté rock, belles surprises également avec le nouveau projet du chanteur Jim Jones (sans sa Revue) accompagné par les grosses guitares de The Righteous Mind ou encore le post punk qui colle au corps du quartet Mancunien Total Victory. Parallèment aux concerts, des expos/créations sont orga

Continuer à lire