Un été culturel lyonnais encadré

Tout l'Monde Dehors | Malgré des directives sanitaires évolutives, la Ville de Lyon tente de mettre presque tout le monde dehors avec 90 manifestations prévues et des bibliothèques ouvertes — c'est une première — tout l'été.

Nadja Pobel | Jeudi 11 juin 2020

Photo : © DR


Rouvertes le 2 juin avec des horaires réduits et un système de mise en quarantaine de dix jours des documents rendus, les 16 bibliothèques municipales seront ouvertes exceptionnellement en août. Des rendez-vous de lecture seront organisés par les équipes dans les parcs et jardins de la ville, sur pré-inscription.

Les six musées municipaux seront également ouverts et celui des Beaux-Arts proposera enfin son expo phare consacrée à Picasso (du 15 juillet au 3 janvier) qui aurait du être inaugurée mi-mars.

La manifestation Tout l'monde dehors affichera 90 événements au compteur (contre 300 habituellement) avec des jauges maximales de 200 personnes (alors qu'elles allaient parfois jusqu'à 600) sur 800m2 minimum. Tous les projets retenus initialement verront leur subvention maintenue comme prévue, mais la programmation finale n'est pas encore fixée. Elle comprendra, comme chaque année, des ateliers de pratique artistique voire sportive et surtout des spectacles comme de petites formes produites par la Comédie Odéon en août afin, selon Loïc Graber, adjoint à la Culture, que « des lieux très contraints en intérieur par les mesures sanitaires puissent trouver un terrain de jeu au dehors ». Yann Cucherat ajoute : « il y aura un événement par jour et une programmation plurielle, pour tous les publics. Peut-être que l'on pourra ajouter de la programmation dans les semaines à venir. »

Pas de billetterie ou pré-réservations pour toute cette offre gratuite mais un système de barrièrage identique à celui pratiqué pour les ERP (Établissement Recevant du Public) avec entrée et sortie distinctes et occultation de ce qui se passe sur scène afin d'éviter les attroupements.

Lumières éteintes

Concernant le cinéma de plein air, rien n'est arrêté. Peut-être y'en aura-t-il dans certains quartiers (Gorge de Loup et La Duchère sont cités) mais il semble impossible selon la Ville, qui ne souhaite pas s'en occuper, de barrièrer la place Ambroise Courtois et d'accueillir le traditionnel Été en Cinémascope imaginé par l'Institut Lumière.

Enfin l'Orchestre national de Lyon proposera des concerts de musique de chambre dans les cours et jardins d'établissements accueillant des personnes âgées (Ehpad, hôpitaux...).

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter