article partenaire
Pic étoilé dans M16

I love America... 

Madama Butterfly

Opéra de Saint-Etienne

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Drame de l’attente amoureuse et du sacrifice, « Madame Butterfly » brille au firmament puccinien. La violence du non-dit déchire le papier japonais, soulignée dans cette nouvelle production, par la sobre mise en scène d’Emmanuelle Bastet.

Avec Madame Butterfly, Puccini frappe un direct du gauche, laissant l’auditeur au tapis. Inégalé et bouleversant, érudit et populaire, dandy mais indomptable, intellectuel et brutal, génial mélodiste... Que serait l’opéra sans Puccini? La peinture sans Michel-Ange ! Lorsqu’il achève l’ouvrage en 1904, le maestro est porté par ses succès : Manon Lescaut, La Bohème, Tosca... La mode “orientaliste“ alimente l’Europe en fantasmes de sulfureux et exotiques comptoirs. L’argument : Cio-Cio San, geisha de Nagasaki s’éprend du lieutenant américain Benjamin Pinkerton. Le mariage à la japonaise, sans aucune valeur juridique, permet aux marins de l’époque d’apaiser leur conscience extra-conjugale. Pour Cio-Cio San, hélas, l’engagement est total ; elle renie famille et traditions, rêve d’Amérique, de se débrider les yeux... Pinkerton lève l’ancre, promettant de revenir. Elle donne naissance à “leur“ enfant, attend son retour, encore, toujours. Déjouant tous les oracles, il revient, mais accompagné d’une autre Mme Pinkerton, authentiquement américaine. Cio-Cio San renoue avec le code d’honneur nippon : elle se donne la mort par le sabre de son père. Dont acte!

Où sont les hommes ?

En ces temps de « prosélytisme genré », faut-il voir en Puccini le précurseur de la cause des femmes ? Victimes de la cruauté des hommes - au moins autant que de leurs propres chimères -, Puccini semble, dans ses opéras, s’identifier uniquement aux valeurs de ses héroïnes. Frappées par la maladie (Mimi), la soif insatiable de pouvoir des hommes (Tosca), un destin contrarié (Manon), le maestro leur réserve ses plus belles mélodies. Leur parole, leur message d’espoir et de beauté semblent sublimés par les accords les plus célestes de la partition. Les personnages masculins brillent par leur muflerie (Pinkerton), leur crédulité (Caravadossi), leur couardise (Des Grieux), leur autisme égocentrique (Rodolfo). Cette galerie de portraits masculins est l’une des plus tristes de l’histoire de la musique. Lourde et terrible responsabilité des interprètes : donner à entendre le tréfonds de nos âmes !

Madame Butterfly de Giacomo Puccini, dir. Giuseppe Grazioli, du 5 au 9 novembre 2021 à l'Opéra de Saint-Etienne,

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 26 avril 2022 Voici une belle promesse que nous fait l'Opéra de Saint-Etienne. Tout le monde connaît l'histoire de Lancelot, chevalier de la Table (...)
Mardi 1 mars 2022 Un téléphone. Des coupures sur la ligne. De chaque côté du fil, deux voix : Elle, et Lui. Entre eux, une histoire d’amour qui se termine, une rupture (...)
Mardi 1 mars 2022 Pour faire cesser les coups de son mari, une fan de kung-fu s’initie auprès d’un maître. Mabrouk El Mechri signe une proposition culottée (et forcément clivante) mêlant son amour du cinéma de genre à son intérêt pour les personnages déclassés. Un...
Mardi 1 février 2022 C’est avec un rare intérêt que le promeneur mélomane pourra assister à deux remarquables projets pédagogiques du Conservatoire Massenet, en ce mois de février. (...)
Mardi 1 février 2022 Après avoir pendant trois ans, électrisé - à tous les sens du terme - l'orchestre de Saint-Étienne, David Reiland s’en est allé prêcher la bonne musique dans (...)
Mardi 1 février 2022 Magicien du mouvement, Angelin Preljocaj incarne le nouvel « Art Total » du 21e siècle. Dans « Le Lac des Cygnes », l’immense chorégraphe fait décoller des corps-instruments, dégagés de la « gravité » terrestre.
Lundi 3 janvier 2022 Rigoletto le bouffon profite d’un bal costumé pour humilier des invités victimes des manœuvres du duc de Mantoue, un (...)
Lundi 3 janvier 2022 Créé en 1868 sur un livret du célèbre tandem Barbier et Carré, Hamlet d'Ambroise Thomas contribue, avec Mignon, à faire perdurer la postérité de cet ancien Prix (...)
Mardi 30 novembre 2021 Une maison de pain d'épices, une sombre futaie, une sorcière activant son four pour dévorer deux petits nécessiteux (...)
Mardi 30 novembre 2021 Rituel des fêtes solsticiales de Janus, le désormais célèbre concert du Nouvel An ravive la tradition musicale (...)
Vendredi 29 octobre 2021 Égérie historique des Arts Florissants, la discrétion enchantée de cette icône de l'art lyrique est, comme presque toujours, inversement proportionnelle à son (...)
Mardi 5 octobre 2021 Ecrivain en proie à quelques doutes sur sa vie, son passé et son avenir, Yves a invité Pierre, son ancien meilleur ami, à dîner chez lui. 10 ans, que ces deux-là (...)
Mardi 5 octobre 2021 « Je me demande parfois si le musicien n'est pas là pour célébrer le mystère qui se trouve derrière la musique, le silence duquel elle émerge, plutôt que la (...)
Jeudi 9 septembre 2021 Cette saison, l’Opéra de Saint-Etienne accueillera six pièces de théâtre qui ont cartonné dans la capitale et fait le succès des salles qui les ont déjà vues passer. Tour d’horizon d’une programmation qui sent bon la rigolade.
Mardi 7 septembre 2021 3 moments de vie, pour 14 tableaux, qui mettent en scène le destin de la dernière et plus célèbre reine de France. De son arrivée à la cour à 14 ans, à l’échafaud qui (...)
Mardi 7 septembre 2021 Les grands ballets de Tchaïkovski, trop souvent associés à une rhétorique musicale ou chorégraphique un brin surannée, font l'objet d'un « ravalement (...)
Mardi 7 septembre 2021 Injustement négligé par la postérité, La Vierge, oratorio très inspiré de Jules Massenet, retrouve sur la Colline Villeboeuf, sa poussée ascensionnelle vers (...)
Mercredi 9 juin 2021 « La jalousie aveugle un cœur atteint, et, sans examiner, croit tout ce qu'elle craint » rappelait le génial Corneille. Maître de la flotte (...)
Mardi 8 décembre 2020 Et si vous finissiez cette année si compliquée par une belle note ? C'est le programme proposé par l'Opéra de Saint-Étienne avec la (...)
Mardi 6 octobre 2020 A quarante-sept ans, Pascal Descamps réalise aujourd’hui pleinement sa passion pour l’écriture et la composition. Pianiste de formation, l’artiste assume tout aussi fièrement sa double culture, à mi-chemin entre la chanson et la musique classique....
Vendredi 2 octobre 2020 Prévue le 4 décembre à l'Opéra de Saint-Étienne, la représentation de Dance Me de la compagnie BJM - Les Ballets de Montréal est annulée. « L'Opéra de Saint-Étienne a (...)
Mardi 6 octobre 2020 Depuis que "Piano Passion" nous a quittés, la programmation de l’Opéra de Saint-Étienne concentre la fine fleur de l’ivoire européen sur quelques dates (...)
Mercredi 9 septembre 2020 Les alternatives aux moyens traditionnels de consommation fleurissent à Sainté. Afin de lutter contre la surconsommation et de protéger l’environnement, ou pour des raisons économiques et d’égalité sociale, de nombreux Ligériens se lancent dans des...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter