Un plan inédit pour les commerçants du centre-ville

Fêtes de fin d'année | Pour favoriser la venue de clients en centre-ville, le maire de Saint-Étienne, Gaël Perdriau, a pris plusieurs décisions. Suite aux évènements des semaines précédentes où de la casse a été à déplorer, le maire a décidé de mettre en place un plan « exceptionnel de soutien aux commerçants stéphanois ».

Charlotte Sueur | Mercredi 19 décembre 2018

En fin de semaine dernière, la ville de Saint-Étienne a dévoilé un plan de soutien au commerce local en 7 mesures afin notamment de « retrouver rapidement un centre-ville dynamique et attractif. » Ce plan vise donc à soutenir les commerçants dans cette période difficile mais aussi à accroître la venue en ville des consommateurs. Une gratuité des parkings, des stationnements et du réseau Stas sont mis en place tous les mercredis, samedis et dimanches jusqu'à la fin de l'année. S'ajoutent à ceci des mesures concernant les exonérations des droits de terrasse pour les commerçants, des droits de place en faveurs des forains du Marché de Noël mais aussi pour ceux de la Braderie de 2019.

Un accompagnement pour les commerçants

Suite aux nombreuses violences, menaces et dégradations matérielles subies par certains commerçants, la mise en place d'une cellule de soutien psychologique en partenariat avec le CHU, a également été prévue à l'Hôtel de ville.

Enfin, toujours dans le but de favoriser le redémarrage économique de certains pas de porte, une réunion avec l'ensemble des parties prenantes à la vie économique va être organisée en vue « d'identifier les mesures financières possibles ainsi que la mise en œuvre d'aide aux montages de dossiers d'assurance. »

L'ensemble de ces mesures représentent un investissement totale de 300 000 € pour la municipalité stéphanoise.

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

Les navettes Stas pour Saint-Victor déployées dès ce week-end

ESCAPADES | Chaque été, vous y êtes désormais habitués, des navettes Stas sont mises en place afin de relier le centre-ville de Saint-Etienne à la base nautique de (...)

Nicolas Bros | Vendredi 18 juin 2021

Les navettes Stas pour Saint-Victor déployées dès ce week-end

Chaque été, vous y êtes désormais habitués, des navettes Stas sont mises en place afin de relier le centre-ville de Saint-Etienne à la base nautique de Saint-Victor-sur-Loire et sa plage. Cette année, elles devaient être déployées dans deux semaines mais Saint-Etienne Métropole a décidé d'avancer la date à ce week-end, « devant le succès grandissant de la plage stéphanoise. » La navette sera donc accessible 7 jours sur 7 dès demain samedi. Pour information, la baignade est autorisée et surveillée durant tout le mois de juin les mercredis, samedis et dimanches de 11h à 19h par les sapeurs-pompiers du SDIS42. Les horaires de la ligne 36, la navette pour Saint-Victor, sont disponibles sur cette page.

Continuer à lire

Quartier Latin-tement

Librairie | Après plusieurs mois de fermeture suite au décès de son ancien propriétaire, la librairie stéphanoise a réouvert ses portes début mai.

Cerise Rochet | Vendredi 7 mai 2021

Quartier Latin-tement

Lycéen, Daniel Damart voulait être libraire. Un rêve de gosse, rapidement mis de côté au profit d’une carrière dans l’univers industriel, faite de nacelles et de tractopelles. 40 ans plus tard, pourtant, l’envie de jeunesse se concrétise enfin. Passionné de bouquins et ancien fidèle client, le Stéphanois vient en effet de reprendre la librairie Le Quartier Latin, rue Georges Teissier. « Je n’ai pas d’expérience dans ce domaine, non. J’ai surtout une formation de lecteur », confiait-il à quelques jours de l’ouverture officielle, caché derrière des piles de livres, et fréquemment interrompu par les toc-toc réguliers de quelques habitués des lieux, impatients de pouvoir de nouveau en franchir le seuil. Aidé de Magali, sa nouvelle employée, Daniel Damart espère ainsi redonner vie à ce lieu si emblématique de la ville, fort de son impressionnant stock, dont tous deux devront avant toute chose prendre connaissance : « ici, il y a environ 20 000 bouquins. Autant dire qu’il va nous falloir un peu de temps. Nous allons rester sur la même ligne que celle qui était déjà en place, avec, entre autres, un stock très important en littérature étrangère. Pour le dire vite,

Continuer à lire

Une nouvelle salle de lancer de haches à Saint-Étienne

Loisirs | Une nouvelle salle de lancer de haches va ouvrir ses portes le 20 décembre prochain à Saint-Étienne. Elle s'appelle Numéro 8 et se tiendra au numéro 6 de (...)

Nicolas Bros | Mercredi 11 décembre 2019

Une nouvelle salle de lancer de haches à Saint-Étienne

Une nouvelle salle de lancer de haches va ouvrir ses portes le 20 décembre prochain à Saint-Étienne. Elle s'appelle Numéro 8 et se tiendra au numéro 6 de la rue de la République. « J'ai toujours souhaité monter ma propre structure, explique Gillie Marcon, jeune entrepreneuse et dirigeante de ce nouvel équipement du centre-ville. J'ai découvert le concept du lancer de haches il y a quelques temps et j'ai vraiment accroché. » Disposant de 8 pistes de lancers et ouvert à tous - la pratique de ce sport est accessible et sans danger étant donné que les haches pesant de 600 à 800 grammes, ne sont pas tranchantes - Numéro 8 vient compléter l'offre stéphanoise. Quand on évoque l'existence d'un concurrent du côté de la Rivière, la créatrice se veut rassurante : « Je crois qu'il y a suffisamment de places pour nos deux structures et nous ne sommes pas dans les mêmes quartiers. J'ai choisi la rue de la République car c'est une artère qui revit et qui possède des locaux suffisamment grands pour accueillir une telle activité. » Alors, enfilez votre costume de trappeur et à vous les centres de cibles ! Numéro 8, au 6 rue de la rép

Continuer à lire

"Le Cristal magique" : Comme de l’eau de roche

ECRANS | De Nina Wels & Regina Welker (All.-Bel., 1h21) avec les voix (v.f.) de Audrey D'Hulstère, Arthur Dubois, Nathalie Stas…

Vincent Raymond | Mercredi 11 décembre 2019

La sècheresse ayant gagné la forêt, Amy l’intrépide hérissonne part à la conquête du cristal magique censé pourvoir en eau l’ensemble du territoire, et que le roi des ours a dérobé. Pour l’aider dans son aventure, son seul ami, l’écureuil timoré Tom, ne sera pas de trop… Surmontez sans hésiter “l’audace graphique“ à l’allemande de l’affiche — vous savez, ce mariage aventureux de polices massives et de dégradés WordArt qui appuient l’expression un peu figée des protagonistes — ; vos jeunes enfants vous remercieront, car le film vaut mieux que cette vitrine. Construit sur le classique principe du conte à quête initiatique, Le Cristal magique vante les vertus de l’entraide, de la complémentarité, du partage des biens communs plutôt que la concentration des richesses au profit des plus puissants, de l’intelligence contre la force physique. Non, il s’agit pas d’un métaphore crypto-marxiste, mais de l’illustration très concrète d’une question actuelle et pragmatique : l’accaparement de ressources vitales par des ploutocrates sans scrupules provoque bien l'extermination de leurs congénères dans un écosystème, fût-il notre biosphère. Transposez cett

Continuer à lire

Le concours commerce design 2019 est lancé

Design | Ils étaient 60 à postuler et ils ne sont plus que 10 en lice pour obtenir le trophée CommerceDesign Saint-Étienne 2019. Après cette présélection, c'est (...)

Nicolas Bros | Mardi 29 octobre 2019

Le concours commerce design 2019 est lancé

Ils étaient 60 à postuler et ils ne sont plus que 10 en lice pour obtenir le trophée CommerceDesign Saint-Étienne 2019. Après cette présélection, c'est au tour du public de voter pour son commerce favori parmi la liste suivante : Bernadette Éditions, C’est si bon, Cedric Mellado Couture, Cornand, Illusionist concept store, Jeannette, Kitchen Street, la Fée Maraboutée, le Mélièscinéma et Rullière Bernard. Pour voter, rendez-vous sur cette page où vous trouverez également un descriptif de chaque commerce. Pour information, le vote est ouvert jusqu'au 17 novembre 2019, avec un bon d'achat design de 800 € à la clé.

Continuer à lire

Google est votre ami

CONNAITRE | Après avoir installé ses ateliers à Rennes, Montpelier et Nancy, Google continue d'investir la province française. C'est au tour de Saint-Étienne d'offrir au (...)

Antoine Desvoivre | Vendredi 5 juillet 2019

Google est votre ami

Après avoir installé ses ateliers à Rennes, Montpelier et Nancy, Google continue d'investir la province française. C'est au tour de Saint-Étienne d'offrir au géant du numérique un nouveau pied-à-terre dans l’hexagone. La plateforme web prend la responsabilité d'apporter l'éducation au numérique chez la population. Le Google Atelier Numérique flambant neuf de Saint-Étienne, propose gratuitement, du lundi au samedi, des conférences et des ateliers de tous les niveaux afin d’enseigner des sujets allant de commentrédiger un e-mailjusqu'à commentcoder avec scratch. Ces 200 m²avec trois espaces modulables sont aussi pour Google l'occasion de mettre en lumière les innovations locales au travers d'une galerie de projets d'entreprises, d'étudiants et de start-up Rhône-Alpines. Google Atelier Numérique, 11 place Jean Moulin, Saint-Étienne.

Continuer à lire

Un Atelier Numérique Google à Saint-Étienne

Numérique | C'est fait, Google France va installer son premier Atelier Numérique d'Auvergne-Rhône-Alpes à Saint-Étienne en 2019. Au programme, des formations gratuite pour tous effectuées par les équipe du géant américain du numérique.

Nicolas Bros | Vendredi 14 décembre 2018

Un Atelier Numérique Google à Saint-Étienne

Google France va installer un de ses Ateliers Numériques à Saint-Étienne en 2019. Tout comme Rennes, Montpellier et Nancy, la cité ligérienne va accueillir un espace physique de formation proposé par l'entreprise américaine. « Les Ateliers Numériques proposent, main dans la main avec les organisations publiques et privées locales, des formations gratuites et sur-mesure pour développer ses compétences numériques », précise Sébastien Missoffe, Vice-Président et Directeur Général de Google France via son blog. Ces sessions sont ouvertes à tous et permettent par exemple de découvrir comment naviguer de manière sécurisée sur le web, améliorer son CV en ligne ou encore découvrir les bases du codage. « Ces villes nous ont convaincus par leur dynamisme et leur forte motivation, assure M. Missoffe. Elles partagent un grand enthousiasme pour le numérique et la volonté d’en saisir toutes les opportunités pour que leurs habitants en bénéficient au quotidien. D’ailleurs, il existe déjà de très belles initiatives autour du numérique dans ces trois villes. [...]

Continuer à lire

Un Gandot oui, mais rapide et sain

GUIDE URBAIN | Gandot élargit la gamme de restauration rapide existante à Saint-Étienne avec une offre de cuisine saine et efficace. Pâtes, salades complètes et soupes sont notamment de la partie.

Marion Dubanchet | Mercredi 17 janvier 2018

Un Gandot oui, mais rapide et sain

Vous avez certainement vu naître un élegant restaurant doté de grandes baies vitrées place du Peuple il y a quelques mois. Affublé d’un nom bien de chez nous, Gandot propose depuis avril 2017 de vous sustenter du petit déjeuner au goûter avec une cuisine fraîche et locale. Denis Vial abandonne les clubs de Golf qu’il côtoie depuis plusieurs années chez Golf Station pour répondre au doux chant des sirènes des légumes frais et du quinoa (entre autres bien sûr). Désireux de trouver un emplacement en périphérie de Saint-Étienne à l’origine, Denis ne peut laisser passer la belle opportunité qui se présente à lui avec ce local. « D’importants travaux ont été nécessaires pour transformer ce lieu, explique le dirigeant. Avec l’aide de l’architecte Olivier Arene, nous avons réinventé le lieu en lui apportant notre image. » Une rénovation qui mêle le r

Continuer à lire

Pas mieux Avent !

L'art par les fenêtres | L'association La Laverie initie en ce mois de décembre 2017, une action artistique étonnante et inédite : "L'Avent par les fenêtres". Un calendrier de l'Avent vivant avec un spectacle à la fenêtre d'un particulier différent chacun des 24 soirs précédant Noël, dans les quartiers Jacquard et Carnot.

Nicolas Bros | Mercredi 6 décembre 2017

Pas mieux Avent !

Au lieu de jeter tout votre argent par les fenêtres en cette période de fêtes, laissez l'art se jeter par les huisseries ! L'association La Laverie, toujours très originale dans ses initiatives, nous invite à découvrir une expérience artistique éphémère et unique, L'Avent par les fenêtres, dans les quartiers de Carnot et Jacquard. Tous les soirs du 1er au 24 décembre, à 19h, 24 spectacles originaux, d'une quinzaine de minutes chacun, sont programmés à la fenêtre d'un habitant différent. Théâtre, danse, musique, vidéo, cirque... de très nombreuses disciplines sont représentées dans ce projet permettant d'aller jusqu'à Noël tout en douceur. Animé par 19 compagnies/artistes stéphanois dont 4 amateurs et 5 compagnies/artistes originaires d'autres territoires, cet événement permet de mettre en valeur le bâti stéphanois. À la fin de chaque représentation, une carriole itinérante fabriquée par Gabriel Aguiar, ferronnier d'art et membre de l'association, permet de partager une boisson chaude avec les artistes. Une initiative originale à saluer qui permet de préparer Noël d'une manière étonnante. Plus d'infos sur

Continuer à lire

Le concours Commerce Design 2017 lancé

Design | Comme chaque année, les commerces stéphanois ayant bénéficié du travail d'un designer ou d'un architecte peuvent concourir au Concours Commerce Design organisé (...)

Nicolas Bros | Mercredi 18 octobre 2017

Le concours Commerce Design 2017 lancé

Comme chaque année, les commerces stéphanois ayant bénéficié du travail d'un designer ou d'un architecte peuvent concourir au Concours Commerce Design organisé par la Ville de Saint-Étienne, à partir d'un concept lancé par la ville québécoise de Montréal. Mettant en avant l'aménagement des établissements, cet événement fait appel à la population stéphanoise à travers un vote pour leur commerce favori. L'édition 2017 regroupe une sélection de 10 commerces : - À vin pas des marches, 23, rue Roger Salengro - BODO, 3, rue Notre-Dame - Bougre d'âne, 26, rue Grand Gonnet - Croquelinottes, 23, rue de la Résistance - Demain les vins, 1 bis cours Jovin Bouchard - Le verre galant, 6 rue François Gillet - Maru shop - Marion Clément Chapelière, 30, rue Pointe Cadet - Poissonnerie Robert et bistrot du Poissonnier, 8, place Grenette - Porcelanosa, 51 bis cours Fauriel - Vrac en vert, 7 rue Roger Salengro Pour voter, les habitants de plus de 18 ans sont appelés à se rendre sur cette page web, directement dans leur commerce préféré prése

Continuer à lire

Le regard sur la maladie

Court métrage | Peut-on concilier cancer et désir ? C'est la question qu'a souhaité traiter le réalisateur Michaël Gauthier dans le court-métrage Maladie Nocturne, tourné à (...)

Nicolas Bros | Jeudi 2 mars 2017

Le regard sur la maladie

Peut-on concilier cancer et désir ? C'est la question qu'a souhaité traiter le réalisateur Michaël Gauthier dans le court-métrage Maladie Nocturne, tourné à proximité de Saint-Étienne. Psychiatre de métier, il a eu l'occasion d'accompagner des malades et a décidé de travailler un film autour de la question de leur désir et du regard de l'autre sur eux. « J’ai accompagné des personnes atteintes du cancer, explique le réalisateur. Je les ai vues évoluer physiquement et moralement, j'ai vu le regard de leurs proches changer. Considérées comme des malades, elles se retrouvent alors prisonniers du statut qu’on leur attribue. Est-il normal de ressentir du désir quand on a un cancer ? De se sentir désiré ? » Avant d'être projeté publiquement au Méliès Saint-François lors d'une soirée spéciale offerte par La Ligue contre le Cancer - Comité de la Loire, qui a co-financé le projet, le film fait un appel aux dons pour boucler son budget. Ca se passe juste ici. Soirée spéciale 50 ans

Continuer à lire

Un tram à la ligne

ACTUS | Le tracé de la future troisième ligne de tramway stéphanois a été dévoilée début mars par Saint-Étienne Métropole. Une prolongation de l'existant qui impactera le futur "quartier des spectacles" autour du Zénith, du Parc Expo, du Fil et de la future Comédie. NB

Nicolas Bros | Mardi 5 avril 2016

Un tram à la ligne

Saint-Étienne est une des seules villes de France à toujours avoir conservé son tramway. Depuis sa création en 1881, le tram a toujours roulé dans les rues de la cité forézienne. Pourvu d'une seconde ligne créée en 2006 reliant la place du Peuple à la gare de Châteaucreux, le réseau va être agrandi en 2019 avec l'installation d'une troisième ligne, prolongeant la seconde depuis la gare jusqu'à la rue Bergson. Annoncé début mars en séance communautaire de Saint-Étienne Métropole, ce tracé ne correspond à aucun des trois tracés proposés en première phase de concertation. C'est finalement un tracé hybride entre les trois initiaux qui a été retenu. Longue de 4, 3 km, la troisième ligne devrait être mise en ligne à la fin de l'année 2019 et desservira sept arrêts dont le quartier du Soleil, le Zénith, le Technopôle et le stade Geoffroy-Guichard pour un coût de chantier estimé à 73 millions d'Euros hors taxes. Pour le bonheur des salles Avec un arrêt prévu aux abords du Zénith, c'est finalement tout le futur "quartier des spectacles" - comptant également le Fil, le Parc Expo et la future Comédie - qui sera desservi. Du côté des dirigeants de salles, on se réjouit

Continuer à lire

Ça se chante, ça se danse, ça se retient...

MUSIQUES | Que Cloclo me pardonne, mais c'est bien à une «chanson populaire» que Laurent Touche et les Chœurs Lyriques de Saint-Étienne convient le chaland du (...)

Alain Koenig | Mardi 2 juin 2015

Ça se chante, ça se danse, ça se retient...

Que Cloclo me pardonne, mais c'est bien à une «chanson populaire» que Laurent Touche et les Chœurs Lyriques de Saint-Étienne convient le chaland du samedi. Pour fêter la musique et célébrer le dernier Ministre de la Culture, dont les idées audacieuses eurent l'heur d'être couplées en 1981 d'une ligne budgétaire, le chœur descendra dans la rue à la rencontre de Monsieur et Madame Tout-le-Monde. Populaire au sens noble du terme, cette opération fait écho au désir municipal de porter sur les fonts baptismaux le nouvel «Opéra de Saint-Étienne», débarrassé des qualificatifs brouillant le message, assumé comme maison d'art lyrique, danse et musique symphonique. Renouant avec son glorieux passé ouvrier, la Pagode de la Colline Villeboeuf missionnera ses choristes professionnels pour entonner de célèbres refrains, connus du profane par le truchement de spots publicitaires, formidables vecteurs d'art lyrique : «Tiens, ça je connais, c'est le jambon X. Mais ça c'est la pub pour les serviettes Z ou le parfum Y !». Il n'est que temps en effet de faire taire les pharisaïsmes sur l'élitisme de l'opéra. Laurent Touche, très finement, a concocté un programme «tubes et hits» à tous les étages, a

Continuer à lire

Il était une fois le tram…

CONNAITRE | Créé par des passionnés, le Musée des transports urbain de Saint-Etienne et sa région a été inauguré en juin 1993 dans un hangar de 1200 m2 de la STAS. (...)

Florence Barnola | Mardi 31 mars 2015

Il était une fois le tram…

Créé par des passionnés, le Musée des transports urbain de Saint-Etienne et sa région a été inauguré en juin 1993 dans un hangar de 1200 m2 de la STAS. Aujourd’hui il est toujours géré par une dizaine de bénévoles qui ont mis à disposition du grand public leur collection personnelle. Cent trente ans du transport ligérien sont exposés : véhicules, machines, équipements, costumes… 1881 marque l’arrivée des premiers trams à Saint-Etienne tirés par une locomotive. C’est alors la CFVE (compagnie des chemins de fer à voie étroite) qui se charge du transport et le fera jusqu’en 1981, date de création de la STAS. Le musée recèle quelques beaux spécimens dont certains fonctionnent encore comme la motrice H2 de 1907, le premier tram électrifié qui desservait Bellevue-La Terrasse. Aux côtés de cette machine à la carrosserie de bois, le fameux tram aux liserés verts mis en service en 1958 et visible jusqu’à la fin des années 90, des trolleybus et autobus des années 50 et 60… F.B Musée des Transports Urbains - Stas Avenue Pierre Mendès-France 42 272 Saint-Priest-en-Jarez (06 75 07 10 16) Visites les mercredis de 14

Continuer à lire