Qui sommes nous   |   Envoyez un programme   |   Diffusion   |   Recrutement   |   Coordonnées   |   Publicité   |   Archives

LYON
LE WEB DES SPECTACLES

SUIVEZ-NOUS


L'Exercice de l'État

CINEMA | critique publiée le Mercredi 19 octobre 2011 par Dorotée Aznar

Petit Bulletin n°639 consulté 1197 fois

Cinéma : critique du film L’Exercice de l’État de Pierre Schoeller Avec «L’Exercice de l’État», Pierre Schoeller réussit à donner de la chair et un rythme à l’action politique, dans un film vif et rapide, magistralement mis en scène et interprété. Christophe Chabert

L

L’Exercice de l’État pose cette question : c’est quoi, aujourd’hui en France, faire de la politique ? Tel un philosophe étudiant précisément l’intitulé de la question, Pierre Schoeller ne s’intéresse d’abord qu’au «faire» ; cela implique un environnement, un rythme, des circulations, des gestes et des outils que le film, avec une précision tout à fait inédite dans le cinéma français, s’applique à rendre immédiatement crédibles. Un exemple au début : quand le ministre des transports Bernard Saint-Jean monte dans sa voiture de fonction et y retrouve son attachée de communication, celle-ci lui lit les titres de la presse matinale en faisant défiler les Unes sur son IPad. Il n’est pas inutile de préciser que ce contact avec le monde, doublement médiatisé (l’écran tactile et la dir’ com’ exaltée), suit une séquence qui montrait exactement l’inverse : le Ministre, seul et solennel, dans une chapelle ardente où ont été regroupées les victimes d’un dramatique accident d’autocar. Levé du lit après un cauchemar ô combien signifiant (des hommes masqués installent un bureau ministériel pour y assister à une cérémonie où une femme nue — la République ? se fera avalée par un énorme crocodile — la politique politicienne ?), Saint-Jean se rend sur les lieux en un battement de plan, et cela dit à quel point tout dans sa pratique est affaire de réactivité et de disponibilité. Sachant que cette capacité à être là où il faut quand il le faut est aussi une question de survie politique : à la moindre faille, au premier faux-pas, trente personnes attendent pour prendre sa place.

Excès de vitesse

Schoeller, avec une aisance remarquable, donne donc une forme à cet «exercice», mais aussi un visage, celui d’Olivier Gourmet, acteur incroyable qu’on a beaucoup vu ces dernières années sur les écrans et qui arrive ici encore à surprendre. Le choix est judicieux : Michel Saint-Jean, ministre qu’on imagine de centre-droit dans un gouvernement de droite, a tout du self-made-man transformé par sa fonction en animal politique habile mais attaché à ses convictions. Un homme ordinaire que les circonstances métamorphosent en figure publique, incarnation de la puissance de l’État. Le film le fait naviguer entre deux eaux : celles du microcosme politique d’abord, avec un chef de cabinet dévoué, prêt à tout pour préserver la carrière de son ami (Michel Blanc, dans un emploi inédit qu’il assume avec le talent qu’on lui connaît), mais aussi une ronde de ministres, de parlementaires et même le Président (Schoeller n’a pas besoin de singer le réel façon La Conquête pour rendre sa représentation crédible) ; et celles du peuple, incarné par un chômeur taciturne qu’on engage pour servir de chauffeur au ministre. Magnifique personnage, complexe et passionnant, qui ramène Saint-Jean à sa dimension la plus humaine (une formidable scène de beuverie, moment de comédie dans un film qui ne s’interdit aucune rupture de ton), mais qui trouve aussi dans ce job providentiel une certaine fierté, grisé à son tour par la vitesse du pouvoir et ses privilèges. Un peu à la manière des Dardenne ou de Jacques Audiard, Schoeller ne laisse jamais le discours déborder sur l’action ; celui-ci doit au contraire surgir de l’urgence dans laquelle est plongé le récit. L’Exercice de l’État a le parfum du thriller, notamment quand au cœur du film Saint-Jean se retrouve pris au piège d’une réforme dont il ne veut pas (la privatisation des gares), mais dont il a besoin pour poursuivre son ascension. Il suffit pour le cinéaste de suivre les vicissitudes, tergiversations et revers du personnage pour que le spectateur ressente ce qu’est la politique française contemporaine : un compromis nécessaire entre des idéaux et une ambition.

Sortie de route

Film d’action, disait-on. Il faut, sans trop en révéler, signaler que dans son dernier tiers, comme un cliffhanger brutal et inattendu, Schoeller pousse son récit jusqu’à une magistrale et littérale sortie de route. Deux choses frappent dans cette séquence paroxystique : sa logique interne (à force d’accélérer, le crash est inévitable), mais surtout la puissance hallucinante de la réalisation. Autrement dit, l’apparition d’un cinéaste français qui, dès son deuxième film, s’impose comme un regard singulier qui n’a pas peur de concilier point de vue critique et spectacle cinématographique, qui arrive à être à la fois entièrement dans la mise en scène et toujours spectateur de son propre travail. Comme Saint-Jean, Schoeller est dans le faire plus que dans la théorie, et L’Exercice de l’État ouvre des perspectives nouvelles pour que le cinéma d’ici se saisisse avec pertinence de son actualité la plus brûlante.

 

Tags  • L\'Exercice de l\'Etat • Pierre Schoeller • Olivier Gourmet • Michel Blanc

Vous aimez cet article ? partagez le sur les réseaux sociaux !

Suivez l'actualité Cinéma à Lyon avec LE PETIT BULLETIN

NEWSLETTER

L'Exercice de l'État

sortie nationale : Mercredi 26 octobre 2011

De Pierre Schoeller (Fr, 1h52) avec Olivier Gourmet, Michel Blanc...
Le ministre des Transports Bertrand Saint-Jean est réveillé en pleine nuit par son directeur de cabinet. Un car a basculé dans un ravin. Il y va, il n’a pas le choix.

Voir les salles et horaires du film à LYON

À LIRE AUSSI

+ La Marche (CINEMA / 20 novembre 2013)

+ Grand central (CINEMA / 10 juillet 2013)

+ «L’Histoire est stupéfiante» (CINEMA / 20 octobre 2011)

+ Cannes jour 9 : Dans sa peau (CINEMA / 19 mai 2011)

+ Et soudain tout le monde me manque… (CINEMA / 13 avril 2011)

+ Robert Mitchum est mort (CINEMA / 5 avril 2011)

+ Blanc comme neige (CINEMA / 12 mars 2010)

+ Une petite zone de turbulences (CINEMA / 9 janvier 2010)

+ Home (CINEMA / 3 juillet 2009)

+ La Fille du RER (CINEMA / 11 mars 2009)

comments powered by Disqus

Portraits

LES FILMS DE L’INTRANQUILLITÉ

Jeudi 17 avril 2014

Pierre Salvadori, cinéaste, a construit une œuvre attachante au sein du cinéma français, osant la comédie pour exorciser les démons de ses personnages et ses démons personnels. Ch (...)

ANDRÉ DUSSOLLIER : «QUAND ON JOUE, IL N’Y A PLUS DE MASQUES»

Lundi 3 mars 2014

En tournée pour la sortie de "Diplomatie" de Volker Schlöndorff, rencontre avec le grand André Dussollier autour du film, mais aussi du prochain film d’Alain Resnais, "Aimer, boire (...)

Billetterie

Shaka Ponk

Jeudi 30 octobre 2014 à 20h

Halle Tony Garnier

Stromae

Samedi 1 novembre 2014 à 20h

Halle Tony Garnier

Brahim Zaibat

Samedi 1 novembre 2014 à 15h30 et 20h30

Bourse du Travail

Toute la billetterie

Blogs

Chroniques d'un monde virtuel

Blog Cinéma publié le Jeudi 3 avril 2014
par GUILLAUME RENOUARD

Lyrique, visionnaire et enivrant, le dernier Spike Jonze dresse le portrait d’une société future atomisée et désincarnée, où les frontières entre intelligence humaine et artificiel (...)

Wrong Cops

Blog Cinéma publié le Mercredi 26 mars 2014
par GEORGESLECHAMEAU

Avec "Wrong Cops" Quentin Dupieux continue d'entretenir son mystère cinématographique résumable en un joli "WTF" ? (...)

Supercondriaque

Blog Cinéma publié le Vendredi 21 mars 2014
par GEORGESLECHAMEAU

Une comédie populaire qui ne se juge pas sur des qualités cinématographiques, quasi-inexistantes, mais à l’applaudimètre. (...)

Recherche
+ CINEMA
THEMATIQUE
DATE

Film
SALLE
Notre selection
Avant premiere
en V.O en 3D   
         Mot-clé

RECHERCHER ►
Choix de la rédaction


+ SANS VALENTIN
Un nid à clichés, comme la plupart des spectacles abordant l'homosexualité sous l'angle de l'humour (...)

+ TRASH
Un casting cinq étoiles et une mise en scène pluridisciplinaire au service de la quête amoureuse d'u (...)

+ COUIC
A peine auréolé du succès de "Trash", son spectacle AAA dans le milieu du XXX, Jocelyn Flipo retrouv (...)

+ KARIM DUVAL
Encore un de ces stand-uppers communautaires tels que le Jamel Comedy Club en usine à la douzaine ch (...)

+ (SUPER) HAMLET
Un huis clos maritime et nordique qui raconte le passage à l’âge adulte d’un jeune prince transformé (...)

+ FRIDA KAHLO, ESQUISSES DE MA VIE
Avec son acolyte guitariste et chanteur, la comédienne Nadia Larbiouene nous promène par sa voix dan (...)

+ ALEX RAMIRÈS EST UN GRAND GARÇON !
Alex Ramirès fut révélé par un premier one-man-show prodigieusement schizophrène dans lequel il raco (...)

+ GÉRÉMY CRÉDEVILLE
Ne vous laissez pas abuser : malgré ses ressemblances avec Johnny Hallyday (l'air de voyou à sa mama (...)

+ OH BOY !
Un spectacle d'une finesse remarquable, qui arrive à convoquer des émotions profondes avec un minimu (...)

+ JEFFEREY JORDAN S'AFFOLE !
Jeune, beau, drôle, Jefferey Jordan a tout pour plaire. Seulement voilà, il est violoniste. Et gay. (...)

+ CABARET NEW BURLESQUE - NOUVEAU SPECTACLE
Depuis que Mathieu Amalric l’a dévoilée dans son film "Tournée", la petite bande féminine (plus un v (...)

+ SHIRLEY SOUAGNON
Le stand-up, c’est sympa, mais bon, on a un peu fait le tour de la question, non ? Pas forcément, ca (...)

+ VINCENT DEDIENNE
Il monte, il monte le petit Vincent Dedienne, comédien doté d’un humour ravageur et très théâtral. A (...)

+ ATVAKHABAR RHAPSODIES
Imprégné d'univers aussi éloignés de la danse contemporaine que le jeu vidéo et le cinéma d'animatio (...)


Tous les spectacles à l'affiche à LYON

Au cinéma


+ 24 JOURS, LA VÉRITÉ SUR L'AFFAIRE ILAN HALIMI
D'Alexandre Arcady (Fr, 1h50) avec Zabou Breitman, Pascal Elbé, Jacques Gamblin...
Voir la fiche du film

+ AUX YEUX DES VIVANTS
De Julien Maury, Alexandre Bustillo (Fr, 1h28) avec Anne Marivin, Theo Fernandez...
Voir la fiche du film

+ BARBECUE
D'Eric Lavaine (Fr, 1h38) avec Lambert Wilson, Franck Dubosc...
Voir la fiche du film

+ BONJOUR
De Yasujiro Ozu (Jap, 1h34) avec Koji Shidara, Masahiko Shimazu...
Voir la fiche du film

+ CONVERSATION ANIMÉE AVEC NOAM CHOMSKY
De Michel Gondry (Fr, 1h28) avec Noam Chomsky, Michel Gondry...
Voir la fiche du film

+ JOE
De David Gordon Green (ÉU, 1h57) avec Nicolas Cage, Tye Sheridon...
Voir la fiche du film

+ LAST DAYS OF SUMMER
De Jason Reitman (ÉU, 1h51) avec Kate Winslet, Josh Brolin...
Voir la fiche du film

+ LE DERNIER DIAMANT
D'Eric Barbier (Fr, 1h48) avec Yvan Attal, Bérénice Bejo...
Voir la fiche du film

+ LE VOYAGE DE CHIHIRO
De Hayao Miyazaki (Jap, 2001, 2h02) avec Rumi Hiiragi, Miyu Irino, ...
Voir la fiche du film

+ MAN OF TAI CHI
De Keanu Reeves (ÉU-Chine, 1h45) avec Keanu Reeves, Tiger Hu Chen...
Voir la fiche du film

+ PAS SON GENRE
De Lucas Belvaux (Fr, 1h51) avec Emilie Dequenne, Loïc Corbery...
Voir la fiche du film

+ PORCO ROSSO
De Hayao Miyazaki (Jap, 1992, 1h33) avec Jean Reno, Jean-Luc Reichmann...
Voir la fiche du film

+ PRINCESSE MONONOKÉ
De Hayao Miyazaki (Jap, 1997, 2h15) avec Yôji Matsuda, Yuriko Ishida...
Voir la fiche du film

+ THE AMAZING SPIDER-MAN : LE DESTIN D'UN HÉROS
De Marc Webb (ÉU, 2h21) avec Andrew Garfield, Emma Stone...
Voir la fiche du film

À l'affiche aujourd'hui

à LYON le Mercredi 23 avril 2014

Cinéma 122 Films

Concerts et Soirées 18 Concerts

Animations 4 Événements

Théâtre et danse 40 Spectacles

Expositions 85 Expositions

Film de la semaine
 
Académie de ballet Nini Theilade

Académie de ballet Nini Theilade

Cours et école de danse

Direction artistique, Marie-Danielle GRIMAUD

9 Petite rue des Feuillants 69001 Lyon 1er


De l'atelier photo au cours de didgeridoo... toutes les disciplines que vous recherchez sont représentées sur Cours & Stages Lyon