Stéphane Deschamps : de blues et d'avenir

Blues | À l'occasion du French Kiss de Automatic City au Transbordeur, le journaliste Stéphane Deschamps vient présenter son ouvrage "Blues Power" avant le concert, ode aux évolutions d'un genre ancestral.

Sébastien Broquet | Mardi 14 mai 2019

Photo : © DR


C'est Country, de Nick Tosches, qu'il aurait voulu écrire. Mais c'était déjà fait. Depuis 1977... Stéphane Deschamps a donc dû se démarquer du critique légendaire de Rolling Stone (à ce sujet, on conseille ardemment la lecture du récent ouvrage d'entretiens paru chez Tristram et recueillant sous la plume de Maud Berthomier les propos de Tosches et de tous les grands critiques de l'âge d'or : Encore plus de bruit). Du coup, il a pris son temps, pour lâcher aujourd'hui cet humble Blues Power tout juste paru chez GM Éditions. Un tendre road movie sur les traces et les évolutions d'une musique si lointaine, dans le temps comme géographiquement, de celui qui a grandi dans les 80's dans le Loir-et-Cher où un disque de John Lee Hooker fracassa soudain son chemin tout tracé.

De Lomax au Reverend Beat-Man

Loin d'être un livre d'histoire du blues, encore moins un recueil de ses interviews pour les Inrocks où il œuvra longtemps (même s'il y en a d'inédites ici), Blues Power est une déclaration d'amour qui se veut contagieuse et prend pour cela la forme d'un guide, où les playlists succèdent aux portraits, où les photographies côtoient une discographie idéale commentée, le tout enrobé d'un récit empli d'anectodes savoureuses où l'on croise bien entendu Charley Patton et Robert Johnson, ces génies d'un autre temps, et Alan Lomax, mais aussi et c'est là toute la saveur du livre, leurs héritiers sur les chemins de traverse, qu'ils se nomment William Z. Villain, Captain Beefheart, Tom Waits ou encore Daniel Johnston et Reverend Beat-Man. Et l'Afrique, à qui un chapitre est consacré. Fluide et documenté, l'ouvrage est un petit régal à dévorer avant d'aller questionner l'auteur au Transbordeur, ce samedi.

Stéphane Deschamps, Blues Power (GM Éditions)
Au Transbordeur le samedi 18 mai à 20h
+ concert de Automatic City et exposition de Jean-Luc Navette


Automatic City

Invités : one-man band Kēpa + rencontre avec Stéphane Deschamps, auteur du livre Blues Power + exposition de Jean-Luc Navette, qui signe la pochette du nouvel album d'Automatic City
Transbordeur 3 boulevard Stalingrad Villeurbanne
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter