Mini Sonore : et moi, et moi, et moi

Lisa Dumoulin | Mardi 16 mai 2017

Photo : © DR


Les kids ont leur part du gâteau avec une programmation “que pour les enfants” ! Aux Subsistances jeudi, vendredi et samedi (de 15h à 19h) et au Sunday Park à la Sucrière dimanche (de 12h à 20h), c'est soirée disco avec des concerts et des boums assurés par les invités lisboètes du festival : Jiboia sera en concert à 16h avant le set de Dj Marfox le jeudi, vendredi rebelote avec Keep Razors Sharp suivi de De Los Miedos. Samedi, c'est Pega Monstro à 18h puis closing party avec Lovers and Lollypops.

Ce n'est pas tout de sautiller, des ateliers créatifs sont aussi prévus. De peinture, sur tout et n'importe quoi (à ne pas reproduire à la maison) par Théo Haggaï. D'assemblages gigantesques et colorés en recyclant les déchets, avec le street artiste lisboète Bordalo II. Même sensibilité pour Monsieur Simon (aka notre collaborateur Antoine Allègre) qui propose de découvrir le jeu vidéo WasteBlasterz, de fabriquer les personnages en Papertoy ou de construire une manette de jeu pour comprendre comment marche l'électricité.

Atelier artistique et éducatif aussi pour Playtronica avec un playground musical. Enfin l'artiste Maria Imaginario, également présente à la galerie Superposition dans le cadre d'un Extra!, propose une plongée dans son univers onirique. Tout est gratuit sur inscription, pour les 4-12 ans.


Mini Sonore

Ateliers, concerts, boums et jeux
Les Subsistances 8 bis quai Saint-Vincent Lyon 1er
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


Mini Sonore

Ateliers, concerts, boums et jeux
La Sucrière Les Docks, 49-50 quai Rambaud Lyon 2e
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

Mini Sonore : Just Kids

Nuits sonores | Pour la dixième fois, durant trois jours, du jeudi 29 mai au samedi 1er juin (à la Station Mue de 14h à 18h), Nuits sonores ouvre à l'intention des petites (...)

Stéphane Duchêne | Mardi 28 mai 2019

Mini Sonore : Just Kids

Pour la dixième fois, durant trois jours, du jeudi 29 mai au samedi 1er juin (à la Station Mue de 14h à 18h), Nuits sonores ouvre à l'intention des petites personnes de petit âge ce qui pourrait être qualifié de crèche la plus cool du monde – pour les parents, Nuitssonoriens historiques ou non, comme pour les enfants. Parce qu'à Mini Sonore, on s'adresse aux petits (quasiment) comme à des adultes (ou du moins à de grands enfants, ce qui est encore mieux). En convoquant par exemple un DJ set aux petits oignons baptisé tudansesmonchou, où se télescopent la musique d'hier et les intentions d'aujourd'hui pour faire sautiller les têtes blondes, ou encore les excellents Francky Goes to Pointe-à-Pitre, impayables rockeurs-zoukeurs, dans une version child-friendly ; ou même en proposant à ce mini-public avide de jouer aux animateurs radio (Mini radio sonore), aux street artistes (La fresque à colorier) ; aux stylistes (Atelier mode et défilé avec Melina Farka) ; aux architectes (

Continuer à lire

If the kids are united

Mini Sonore | Les raveurs des premiers temps, il y a 25 ans de ça, n'imaginaient certainement pas qu'un jour leurs enfants bénéficieraient de crêches festives pour (...)

Sébastien Broquet | Mercredi 4 mai 2016

If the kids are united

Les raveurs des premiers temps, il y a 25 ans de ça, n'imaginaient certainement pas qu'un jour leurs enfants bénéficieraient de crêches festives pour les accueillir le temps qu'eux, parents, continueraient de danser sur le set d'un Garnier, toujours présent. Et pourtant, c'est bien la réalité du jour : ce concept des Mini s'est propagé partout sur les festivals techno, de Nuits Sonores à Weather, réunissant autour d'activités toujours plus ludiques et musicales les bambins le temps d'une après-midi, en mode rave pour kids. Après le fiasco malheureusement causé par la météo l'an dernier, Mini Sonore déménage dans les jardins du musée des Confluences et se réinvente autour d'espaces couverts et thématiques : musique (Gangpol et Guillaumit pour les faire danser) avec un atelier de percussions et la création de masques en compagnie de Mémoires d'Avenir venu de Tanger, sérigraphie, flipper du futur, bar à sirop, mini radio avec RTU, une cour de récréation géante, un Gifomaton pour se créer son propre mythe rock'n'roll, du coloriage magique avec Kiblind, une fabrique de petits films animés... À faire regretter d'être un "grand". Mini Sonore Dans le

Continuer à lire