Amour

Nouveau sommet dans l’œuvre de Michael Haneke, le crépuscule d’un couple comme une ultime épreuve de leur amour face à la maladie. Sublime, grâce à une mise en scène à la bonne distance et deux comédiens admirables. Christophe Chabert

C’est un petit-déjeuner comme les autres pour Georges et Anne (Trintignant et Riva, vraiment bouleversants), octogénaires, mariés depuis des lustres mais toujours amoureux. Sauf que, soudain, Anne ne bouge plus, comme absente à elle-même. Georges tente de la sortir de cette léthargie, rien n’y fait. Tout aussi soudainement, elle revient à elle, comme si ce long blanc n’avait pas existé. C’est le premier signe de la maladie qui va peu à peu lui faire perdre son autonomie physique, puis l’usage du langage, «et la suite, on la connaît» comme dit Georges à sa fille, bourgeoise agaçante de commisération. Mais la scène elle-même pourrait être celle d’un film fantastique. Avec Amour, Michael Haneke démontre à nouveau à quel point il sait faire surgir cette angoisse à l’intérieur du quotidien : une serrure fracturée, un pigeon qui s’introduit dans l’appartement, un cauchemar où Georges est attaqué par un individu masqué qui l’étouffe… Dans ce huis clos asphyxiant dont l’issue est annoncée dès le prologue, l’inquiétude est là, palpable dans la chair des plans subtilement éclairés par l’immense Darius Khondji. Alors, s’il n’y a pas d’alternative à la mort qui rode, y a-t-il encore une place pour l’amour ?

Un monstre gentil

Surprise : Haneke répond "oui". Un "oui" qui lui ressemble, plein de paradoxes et de doutes ; mais un "oui" quand même. Georges choisit d’accomplir la volonté d’Anne : ne pas retourner à l’hôpital, finir ses jours chez elle auprès de son mari. La dégradation de son état devient un défi moral pour Georges : comment lui conserver la même tendresse que celle qu’il avait pour elle lorsqu’elle possédait tous ses moyens ? Comment déceler la part d’humanité toujours vivante derrière ce corps en souffrance ? Refusant la régression (une infirmière trop mielleuse en fait les frais) mais aussi l’affliction (sa fille, jouée par une délicieusement odieuse Isabelle Huppert), il doit rester droit et digne. Les cadres au cordeau du cinéaste, son goût pour la distance et l’épure n’ont plus le caractère coupant et clinique de ses films précédents : ils se font impératifs moraux pour éviter toute complaisance, toute obscénité face à ce qu’il filme. Haneke, c’est Georges, dont Anne disait de lui : «Tu es un monstre, mais tu es gentil» ; qu’il se mette à ce point en jeu dans un de ses films est la preuve de sa suprême maturité.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 26 avril 2022 Toujours là, ces types en costards Paul Smith et pompes en cuir qui brille. Toujours là, ces poignées de mains viriles à qui serrera le plus fort. Toujours là, (...)
Mardi 1 février 2022 Magicien du mouvement, Angelin Preljocaj incarne le nouvel « Art Total » du 21e siècle. Dans « Le Lac des Cygnes », l’immense chorégraphe fait décoller des corps-instruments, dégagés de la « gravité » terrestre.
Jeudi 30 décembre 2021 Adaptation d’un roman de Philip Roth qui lui trottait depuis longtemps en tête, la tromperie de Desplechin est aussi un plaidoyer pro domo en faveur du droit de l’artiste à transmuter la vérité de son entourage dans ses œuvres. Quitte à...
Lundi 3 janvier 2022 En ce mois de janvier, l’offre se polarise singulièrement sur des films traitant de réflexivité ou l’examen du passé. Il est parfois utile de faire le point face au miroir pour aller de l’avant…
Mardi 7 septembre 2021 Thésarde légère et court vêtue, Anaïs est plus ou moins en couple avec Raoul. Mais voici qu’elle croise Daniel, un quinqua séduit par sa fraîcheur. Anaïs n’est pas (...)
Mardi 7 septembre 2021 A l’invitation du maire de Saint-Etienne, Gaël Perdriau, une quinzaine de compagnies de théâtre se sont retrouvées en Avignon, pour le festival auquel quelques-unes d’entre elles prenaient part. L’occasion de dresser ensemble un état des lieux et de...
Mardi 7 septembre 2021 L’amour a-t-il ses raisons que la raison ignore, et surtout, ses symptômes que la science ne peut expliquer ?  La neurologue Léa Paule se (...)
Mardi 7 septembre 2021 Une histoire d’amour homosexuelle, intense, sensuelle mais violente, dans la province des années 80. Une histoire racontée avec pudeur, nostalgie et (...)
Mercredi 9 septembre 2020 ★★★☆☆ De Jean-Paul Salomé (Fr., 1h30) avec Isabelle Huppert, Hippolyte Girardot, Farida Ouchani… Sortie le 9 septembre 2020
Mercredi 4 mars 2020   Monsieur Orgon veut marier sa fille Silvia à Dorante, le fils de l’un de ses amis. Mais, peu emballée à l’idée d’épouser un garçon à l’aveuglette, Silvia (...)
Mercredi 4 mars 2020 Superbe idée que de réunir en un même feu d’artifice le Concerto n°1 de Tchaïkovsky et la Symphonie du Nouveau Monde de Dvorak. Deux œuvres auxquelles doit (...)
Mercredi 16 octobre 2019 De Patrick-Mario Bernard & Pierre Trividic (Fr., 1h44) avec Jean-Christophe Folly, Isabelle Carré, Golshifteh Farahani…
Jeudi 19 septembre 2019 Ce devait être Bon Entendeur au Fil pour la soirée du 25 septembre dans le cadre de Sainté Accueille Ses Étudiants, ce sera finalement Folamour ! Qu'à cela ne (...)
Mardi 2 juillet 2019 Comme tous les ans, les grands noms du classique se donnent rendez-vous au pied des Alpes, pour célébrer l'alpha et l'oméga du romantisme français, le père de (...)
Jeudi 2 mai 2019 Non ! Piaf n'est pas morte. Traversant le temps, toutes générations confondues, son hymne à l'amour s'exprime avec la même force dans l'une des 13 bulles (...)
Mardi 5 mars 2019 Myriam Muller adapte au théâtre "Breaking the Waves", le chef-d’œuvre de Lars von Trier. Une plongée dans les abysses du sentiment amoureux, pour un entrelacement d’émotions.
Mercredi 31 octobre 2018 On le sait, voir n’est pas regarder. Ainsi, il est des films qu’on peut laisser filer d’un œil distrait et d’autres à scruter. Et puis d’autres encore, où la question d'un regard attentif se révèle cruciale…
Mercredi 2 mai 2018 Olivier Maurin a le goût des pièces délicates et redoutables à mettre en scène. Après le superbe "En courant dormez", il présente "Illusions", récit vertigineux sur l'amour et ce qu'il en reste.
Mercredi 4 avril 2018 Passionné au grand cœur, Pierre Thivillon a forgé de ses mains un parc unique et à taille humaine au fil des années : l'espace zoologique de Saint-Martin-la-Plaine. À 74 ans, l'homme, à la sensibilité débordante, continue de vivre tous les...
Mardi 3 octobre 2017 Morte saison pour la nature, l’automne est au contraire celle d’une insolente éclosion de nouveautés dans les salles — avec le risque pour certaines de finir précocement au tapis. Une vigueur marquée par une étrange surreprésentation de corps...
Mercredi 4 octobre 2017 de Michael Haneke (Fr.-Aut.-All., 1h48) avec Isabelle Huppert, Jean-Louis Trintignant, Mathieu Kassovitz…
Mardi 6 juin 2017 Six ans après avoir présenté sa vision de Roméo et Juliette, Joëlle Bouvier explore à nouveau un grand mythe, celui de Tristan et Isolde, sur la musique de Wagner, dans une chorégraphie ciselée, pleine d'émotion et de passion qui projette les vingt...
Lundi 10 avril 2017 Le rappeur stéphanois Eska continue de surprendre. APrès des duos avec Ladybug and The Wolf ou Leïla Huissoud, c'est avec le chanteur lyonnais Louis Delort (...)
Mercredi 5 avril 2017 Marie-Claude Pietragalla avait enflammé La Bâtie d'Urfé avec La tentation d'Eve. Elle revient illuminer la scène de l'Opéra, mais cette fois avec Julien Derouault, son compagnon à la ville dans "Je t'ai rencontré par hasard".
Jeudi 1 décembre 2016 Il a la fougue de la jeunesse et propose une musique sans pression. Théo Herrerias, petit-frère de Raphaël, propose, avec son projet 1 000 Chevaux Vapeur, un univers musical baignant dans une electronica très actuelle, où sa voix côtoie les sons...
Vendredi 4 novembre 2016 Leïla Huissoud est un petit bout de jeune femme. Telle une funambule elle slalome entre ses textes tantôt doux tantôt piquants, mais toujours justes. Si ses (...)
Mercredi 5 octobre 2016 Avec ce portrait d’une marmaille cabossée par la vie retrouvant foi en elle-même et en son avenir, Claude Barras se risque sur des sentiers très escarpés qu’il parcourt avec une délicatesse infinie. Un premier long métrage d’animation en stop motion...
Mercredi 25 mai 2016 Curieuse, cette propension des cinéastes étrangers à venir filmer des histoires pleines de névroses en France. Et à faire d’Isabelle Huppert l’interprète de cauchemars hantés par une sexualité aussi déviante que violente. Dommage que parfois, ça...
Jeudi 28 avril 2016 Si le cru 2015/2016 a été marqué par des représentations magistrales du côté du répertoire lyrique (la Flûte Enchantée de Mozart, le Roi d'Ys de Lalo ou encore (...)
Mardi 3 mai 2016 Le chorégraphe Davy Brun, immédiatement séduit par le travail d'auteur illustrateur d'Antoine Guillopé, relève le pari de mettre en danse le petit conte inspiré (...)
Mardi 3 mai 2016 La majorité des fictions tourne autour de l’amour. Et on ne s’en lasse pas surtout quand l’angle pris pour raconter une histoire est singulier. (...)
Mardi 12 avril 2016 Critique du film Par Amour de Giuseppe M. Gaudino (Fr/It, 1h49) avec Valeria Golino, Massimiliano Gallo, Adriano Giannini…
Mercredi 6 avril 2016 Critique du film L'avenir de Mia Hansen-Løve (Fr, 1h40) avec Isabelle Huppert, André Marcon, Roman Kolinka…
Mardi 5 avril 2016 Coincée entre la fin de l’hiver et l’avant-Cannes, la période des vacances de Pâques se révèle invariablement l’une des plus hasardeuses de l’année pour les spectateurs. Courage : en creusant un peu, on trouve quand même de quoi la surmonter…...
Mardi 5 avril 2016 Ceux que Maupassant appelait "les éclopés de la vie" sont souvent mis sur la touche. Mais il existe des personnes qui, dépassant la peur, amènent à porter un regard différent sur le handicap. C'est le cas d'Éric Languet, pépite mise en lumière par...
Mercredi 9 mars 2016 Le millésime 2016 des plus illustres cinéastes grolandais est arrivé, et il n’a rien d’une pochade : derrière son nez rouge de clown, Saint Amour dissimule une histoire d’amour(s) tout en sobriété.
Mardi 1 mars 2016 Même si l’hiver a été insignifiant, prendre un peu d’élan pour basculer dans le printemps ne se refuse pas. Ça tombe bien : moult films à l’affiche de mars ont des fourmis dans les jambes et la tête, parfois, dans les étoiles… Vincent Raymond
Mardi 29 septembre 2015 Cap sur l’Espérance, un joli nom pour un paquebot. Grisée par tant de promesses, Suzy, double fictif de la chanteuse des années trente Suzy Solidor, (...)
Mardi 29 septembre 2015 Depuis 30 ans le livre est célébré officiellement dans la capitale ligérienne avec une des premières fêtes nées dans l’hexagone. Saint-Étienne, l’ouvrière, la footeuse… serait-elle aussi littéraire ? Enquête auprès d’acteurs locaux du livre....
Mardi 16 juin 2015 De Guillaume Nicloux (Fr, 1h32) avec Gérard Depardieu, Isabelle Huppert…
Mardi 2 juin 2015 Inséparables depuis leur rencontre à l’Institut des jeunes aveugles de Bamako en 1975, Amadou et Mariam sont devenus en une dizaine d’albums d’infatigables globe-trotters, ambassadeurs de l’Afrique de l’Ouest et chantres de l’amour entre les...
Jeudi 2 avril 2015 Parmi les innombrables sorties de ce mois d’avril, notre préférence va aux films bizarres, modestes ou imparfaits signés Ryan Gosling, Wim Wenders et Stéphane Lafleur. Christophe Chabert
Lundi 15 décembre 2014 De Manuel Martín Cuenca (Esp-Roum-Russie-Fr, 1h56) avec Antonio de la Torre, Olimpia Melinte…
Mardi 4 novembre 2014 Dans un face-à-face étourdissant et éreintant, un couple se déchire avec la violence d’un combat de tranchées : c’est une "Clôture de l’amour", du nom de la pièce de Pascal Rambert, portée au plateau avec force par Stanislas Nordey et Audrey Bonnet....
Mardi 1 avril 2014 Une immersion dans les grandes écoles de commerce où trois étudiants décident de monter un réseau de prostitution pour démontrer la force du marché : plus qu’un campus movie à la française, Kim Chapiron réalise la critique cinglante et fascinante de...
Mardi 11 février 2014 Critique du film Abus de faiblesse de Catherine Breillat avec Isabelle Huppert et Kool Shen Avec ce film autobiographique évoquant l’AVC qui l’a laissée partiellement paralysée et sa rencontre avec l’escroc Christophe Rocancourt, Catherine Breillat...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter