Les corps suspendus de Djamel Tatah

Djamel Tatah

Musée d’Art Moderne et Contemporain de Saint-Étienne Métropole

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Parmi les quatre nouvelles expositions du Musée d'art moderne, Djamel Tatah présentera une vingtaine de toiles inédites. Une œuvre humble, silencieuse, obstinée, sous tension, qui propose au spectateur nombre de sensations et de questions essentielles. Jean-Emmanuel Denave

Dans les années 1980-90, un anathème a été lancé par beaucoup d'institutions et d'écoles d'art en France : non à la peinture ! Jusqu'au milieu des années 1990, le tableau fut synonyme de ringardise, de passéisme, de fausse route créative. Les peintres n'entendaient rien au cours de l'histoire de l'art et faisaient taches (d'huile ou d'acrylique) sur le progressisme de l'installation, de la vidéo, de l'art conceptuel ou autre. Mais, de ses cendres, la peinture se donna peu à peu la possibilité de renaître. Et parmi d'autres phénix, Djamel Tatah défia les ostracismes officiels et partit chercher ses pères tutélaires parmi la peinture allemande (G. Richter, G. Baselitz), l'arte povera (M. Pistoletto, G. Anselmo) ou encore l'abstraction américaine des années 1950 (B. Newman, M. Rothko). Son œuvre, pour autant, n'a rien d'un retour au passé ou d'une nostalgie de la représentation classique, mais se nourrit du plus « contemporain » : le monochrome, la mise en espace des œuvres, la tension entre figuration et abstraction, le rôle actif du spectateur... Sur de tout petits ou (plus souvent) de très grands formats à l'échelle 1, des figures spectrales, livides, bouches fermées, s'avancent vers nous dans leurs habits noirs, esquissent quelques gestes ou mouvements, sur fond de couleurs quasi monochromes. Ce sont des figures hiératiques, réalisées à partir de photographies d'amis proches, souvent isolées, en proie à la solitude et au vide, et toujours dénuées d'expression psychologique ou de caractéristiques socio-historiques. Arrachées à tout contexte (social, géographique, ethnique...), elles semblent comme suspendues parmi l'épaisseur d'un temps arrêté, ouvrant pour le spectateur quelques énigmes métaphysiques fondamentales : qui sommes-nous, d'où venons-nous, où allons-nous ?

Peindre l'essentiel


Vidé de toutes anecdote, de tout objet, de tout horizon déterminé, le monde est ici, comme dans l’œuvre écrite de Beckett par exemple, réduit à sa substantifique moelle, à sa profondeur philosophique et non plus picturale. « Les tableaux offrent ce que le monde pourrait offrir : une possibilité de rencontre avec l'autre. L'art tel que le conçoivent Djamel Tatah et Barnett Newman permet de passer de l'autre côté du miroir. Les œuvres sont des passerelles physiques et métaphysiques à échelle humaine » note la critique d'art Barbara Stehlé-Akhtar. Précisant son intérêt pour la suspension, Djamel Tath précise lui-même dans un entretien que « La suspension, le vide, l'attente sont des expériences de dématérialisation. Elles sont rendues visibles par le tableau et en même temps restent invisibles. La suspension a pour moi un sens mystérieux – sans notion aucune de culpabilité. C'est l'attente d'une transformation, d'un événement. Il s'agit d'entrer en commun avec l'autre par cette attention. » En ce sens, la peinture de Djamel Tatah est à la fois métaphysique et politique au sens large, indiquant des seuils de métamorphoses, des devenirs possibles, des communautés inédites. « Je n'ai rien à dire aujourd'hui, poursuit le peintre, sur les médias, la politique, la mondialisation, la guerre... Je ne sais pas raconter. Ce qui m'intéresse c'est de créer une situation qui permette de penser le monde. Un monde qui parle de l'être. Mes sujets ne racontent pas – ou leur histoire est de l'ordre du silence ».

Au chœur du silence


Les figures, parfois, se démultiplient à l'identique dans un même tableau, ou reviennent d'un tableau à l'autre. La série, la répétition est une autre dimension importante de l’œuvre de Tatah. « Je fais toujours le même tableau. J'explore toujours le même sentiment, le même rapport au monde, avec une insatisfaction perpétuelle, et pourtant satisfaisante pour pouvoir continuer. La nécessité est plus grande que le résultat... Pour moi, il n'y a pas de changement. C'est toujours la même idée : manifester la présence. Forcément, les états de manifestation changent. Je n'ai pas peur de refaire le même tableau. J'accepte de me répéter. Ce qui donne l'impression d'une évolution, c'est le temps. Un autre espace, un autre temps, une autre énergie. La répétition n'est pas difficile au quotidien. Elle ouvre toujours des portes, des issues. La répétition, ce n'est donc pas l'enfermement. » L'idée de répétition réside aussi dans l'aspect théâtral, chorégraphique, dans la mise en scène des figures au sein des toiles de Djamel Tatah : devant leur espace de couleur, les personnages esquissent des poses ou des mouvements simples, s'agrègent parfois à plusieurs de manière chorale. Un choeur se forme dans le silence, mais aussi dans une sorte de vibration discrète, presque musicale. « La couleur, c'est la note, de la tonalité, de l'ambiance. Ca ne chante pas : c'est plutôt très silencieux, c'est le non-langage, la non-parole du tableau. Le tableau résonne, crée une musique de la sensation... » Au Musée d'art moderne, Djamel Tatah présentera une vingtaine de toiles, réalisées entre 2012 et 2014, et jamais montrées jusqu'à présent. Nous vous conseillons vivement la rencontre avec ses œuvres singulières, à la fois simples et profondes, pudiques et poignantes.

Djamel Tatah,  du 13 juin au 21 septembre au Musée d'art moderne de Saint-Etienne Métropole.
Toutes les citations de Djamel Tatah sont issues du catalogue Djamel Tatah, éditions Actes Sud, 2004

 

Djamel Tatah en quelques dates
1959 : Naissance à Saint-Chamond
1981-1986 : Formation à l'Ecole des Beaux-Arts de Saint-Etienne
1989 : Première exposition personnelle dans une galerie à Toulouse
1990 : Voyages à Londres, New York, Montréal
1999 : Première exposition monographique à la galerie Liliane et Michel Durand Desser à Paris
2004 : Exposition au Musée de Grenoble, suivie de nombreuses expositions dans d'autres musées
2013 : L’artiste publie Djamel Tatah. Carnet de notes, dans la collection « L’art en écrit », aux éditions Baudoin Jannink.
2014 : Exposition personnelle au Musée d'art moderne de Saint-Etienne Métropole


pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 26 avril 2022 Une bande d’amis partis de rien. Neuf copains qui, plutôt que d’aller pointer à l’usine, décident un beau jour (...)
Vendredi 15 avril 2022 A Saint-Chamond, le cinéma Le Véo organise durant ces vacances de Pâques un festival Harry Potter. Ce samedi 16 avril, à partir de 16h30, aura tout d’abord (...)
Mercredi 13 avril 2022 Le photographe Maxence Rifflet présente au Bleu du Ciel un travail particulièrement délicat et intelligent, réalisé dans sept prisons françaises, en étroite collaboration avec les détenus.
Mardi 29 mars 2022 Durant les quatre mois qui vont suivre, la Biennale Design de Saint-Étienne nous invite à « bifurquer ». Envisager la société telle qu’elle est, l’envisager ensuite telle que l’on aimerait qu’elle soit… Puis envisager les chemins possibles...
Mardi 8 février 2022 Bifurcations. C’est le nom donné à la biennale du Design, qui aura lieu du 6 avril au 31 juillet 2022. Au menu : une réflexion sur les changements possibles de notre société, traduite en expositions à la cité, mais aussi dans toute la métropole...
Vendredi 29 octobre 2021 Devenue orpheline, la petite Violette part vivre avec son oncle Régis, agent d’entretien au château de Versailles. Le problème, c’est que Régis, il pue, (...)
Mardi 5 octobre 2021 Pour sa toute dernière exposition, le Musée d’art Moderne et Contemporain de Saint-Etienne Métropole a offert une carte blanche à Lionel Sabatté, qui propose une cinquantaine d’œuvres spécialement conçues pour l’occasion.
Mardi 7 septembre 2021 L'intime a pris place au cœur du Musée d'art et d'industrie de Saint-Etienne. Avec les Rubans de l'intime, le MAI pose ici une exposition où la (...)
Mardi 7 septembre 2021 Cinquième album studio et un succès de plus pour le Niçois Ben Mazué. Paradis, c’est aussi et surtout son disque le plus personnel, le plus à fleur de peau. (...)
Mardi 7 septembre 2021 Elle avait tout pour être heureuse, mais rien ne va se passer comme elle l’imaginait. Fougueuse, pleine d’envies, sortant du couvent à 17 ans avec une (...)
Mercredi 21 octobre 2020   La région stéphanoise a connu un véritable âge d’or au cours de la seconde moitié du XIXe siècle. Avec l’essor des chemins de fer et l’ébullition dans les (...)
Mardi 1 octobre 2019 Les galeries d'art fleurissent à Saint-Étienne et c'est tant mieux ! L'une des dernières en date s'appelle TAG - pour Tea-time Atelier et Galerie, et est (...)
Mardi 3 septembre 2019 Après nous avoir fait traverser le Golden Gate de San Francisco en 2018, la Foire internationale de Saint-Étienne nous invite à franchir la (...)
Mardi 3 septembre 2019 Empire romain, il y a 2000 ans. Des toges, des sandales, des courses de chars en costume... Ben Hur ? Oui, mais en beaucoup moins long, beaucoup (...)
Mercredi 10 juillet 2019 C'est une ode à la mémoire collective des peuples que l'artiste Saïd Atek couche sur ses toiles. Tantôt à la pointe de son pinceau, tantôt à celle de son stylo, il réinterprète à l'encre ou en peinture les images d'archives qui ont façonné notre...
Vendredi 5 juillet 2019 Derrière cette vitrine bien singulière, rien n'est à vendre, bien au contraire. C'est une œuvre du quotidien qui s'offre gracieusement au regard des passants. Dans le laboratoire de permanence chorégraphique du Magasin, l'ouverture est une seconde...
Mardi 4 juin 2019 À l'heure où nous écrivons ces quelques lignes, le club de basket de Saint-Chamond basket vallée du Gier est peut-être en passe de réaliser son objectif : une (...)
Mardi 4 juin 2019 À la limite entre l'artisanat et l'art, le travail de la soie se perpétue dans la Loire. Ce tissu léger et épuré, ainsi que les savoir-faire ancestraux qui (...)
Mardi 2 avril 2019 La designeuse et artiste textile Jeanne Goutelle propose Clan à l'Atelier-Musée La Maison du Passementier de (...)
Mercredi 9 janvier 2019 Dans le cadre de son trentième anniversaire, le Musée d’Art Moderne et Contemporain de Saint-Étienne Métropole présente conjointement pas moins de cinq nouvelles expositions, défendant des thématiques qui se répondent intelligemment ou se...
Mardi 8 janvier 2019 Les chorégraphes et les danseurs sont les sismographes de leur époque. Avec son spectacle Mémoire d'un oubli, Robin Lamothe, témoin comme un chacun d'une (...)
Jeudi 13 décembre 2018 L'exposition Longitudes qui débute aujourd'hui au Méliès Café, revêt un caractère particulier pour les équipes du Petit Bulletin. En effet, la trentaine de (...)
Mardi 4 décembre 2018 Depuis le 27 novembre, le nouveau cinéma Véo Grand Lumière, situé dans les anciens locaux de Novaciéries à Saint-Chamond, a ouvert ses portes au public avec pour (...)
Vendredi 26 octobre 2018 Mauvaise nouvelle pour Rhoda Scott et le Rhino Jazz Festival pour lequel l'organiste devait se produire ce soir dans la salle Aristide Briand de (...)
Lundi 15 octobre 2018   Samedi 13 octobre, à quelques heures de son baisser de rideau, l'exposition Bowie Odyssée présentée à la Cité du Design par le festival Rhino Jazz(s) (...)
Mardi 2 octobre 2018 L'exploration de la sphère Bowie se poursuit pour la deuxième année au Rhino Jazz(s) Festival. Outre deux créations mondiales au Fil et à l'Opéra, une exposition de plus de 600 pièces inédites autour du chanteur anglais est proposée dans les...
Mardi 4 septembre 2018 C'est un projet très noble de tirer de l'oubli des êtres abandonnés, ignorés de tous, comme les esclaves malgaches de l'île de Tromelin. Robin Lamothe transpose (...)
Mardi 6 mars 2018 L'encre sèche encore sur leur diplôme de Lauréat 2017 de la Fondation Cziffra. Ils n'en sont pas peu fiers... à juste titre. Le trio "L" rayonne sur scène, (...)
Mardi 6 février 2018 La prochaine exposition temporaire du Musée d'art et d'industrie sera consacrée au vélo urbain. Intitulée Urbanus Cyclus, cet événement mettra en (...)
Mardi 22 ao?t 2017 Une fois les Journées européennes du patrimoine passées (16 et 17 septembre 2017), le Musée d'art moderne et contemporain de Saint-Étienne Métropole fermera ses (...)
Mercredi 7 juin 2017 Echaudé par son second album en solo (Le Charme des premiers jours sorti en 2013 avec un succès très modéré et quelques soucis avec sa maison de disques), FéFé, (...)
Mardi 6 juin 2017 C’est après avoir découvert ses illustrations dans le livre Poèmes en paysages que Maud Salançon, l’une des gestionnaires de la galerie Beluga, a décidé d’inviter (...)
Vendredi 19 mai 2017 Pour sa 13ème édition, la Nuit des musées se déroulera ce samedi 20 mai dans toute l’Europe. Comme chaque année, les musées ouvriront gratuitement leurs portes de 18h à minuit. Une beau prétexte pour (re)découvrir les musées du département en...
Jeudi 6 avril 2017 Déjà 20 ans que la Rue des Artistes égaie les travées couramiaudes avec musique et "arts de rue". Pour fêter dignement cet anniversaire et cette longévité, (...)
Mardi 4 avril 2017 Angénieux est un nom qui résonne dans le coeur de l'innovation mondiale. C'est l'histoire de cette entreprise ligérienne unique que nous propose de découvrir (...)
Mercredi 4 janvier 2017 Depuis le 10 décembre 2016 et jusqu'au 1er juin 2017, le Musée des Verts propose une visite aux confins du football, des arts et du design. Cette nouvelle (...)
Mercredi 4 janvier 2017 « Retrouvez l’homme derrière le musicien », voilà l’objectif de l’exposition Jazz à hauteur d’hommes, du photographe Niko Rodamel, qui sera présentée (...)
Mercredi 2 novembre 2016 La galerie Bernard Ceysson défend un art contemporain exigent depuis bientôt dix ans à Saint-Étienne, mais également à Paris et Genève ainsi qu’au Luxembourg. La (...)
Mercredi 5 octobre 2016 Parmi les immuables rendez-vous d’automne, il en est un qui met à l’honneur une belle brochette de plasticiens ligériens. Ephéméride est une exposition (...)
Mardi 6 septembre 2016 Emulsions D’origine espagnole, née à Paris et installée à Lyon, Esperanza Peña a toujours dessiné puis s’est très vite intéressée à la peinture et enfin à la (...)
Mardi 31 mai 2016 Il avait dû être remplacé en dernière minute l’an passé pour un trop bête refus de visa, le chanteur jamaïcain Max Romeo sera sur la scène de la Rue Des Artistes, le 18 juin à Saint-Chamond. Rencontre avec un des plus attachants vétérans du reggae,...
Mardi 31 mai 2016 La plasticienne Anne Bertoin expose actuellement une nouvelle série de toiles très personnelles,  Les luttes invisibles, sur les cimaises de la galerie stéphanoise Le Réalgar.
Mardi 31 mai 2016 Invariablement, le 21 juin les groupes amateurs ou professionnels mettent leurs habits de fête et s'installent un peu de partout en ville et en région. Scènes cadrées ou plus improvisées accueillent une déferlante de musique. La Fête de la musique...
Mardi 31 mai 2016 Pour sa réouverture après des travaux d'aménagements engagés en octobre 2015, le musée d'Allard de Montbrison propose une expostion axée sur la représentation du travail dans la peinture du XIXe et du XXe siècle avec une soixantaine d'oeuvres où...
Mardi 3 mai 2016 La Havane, Yaoundé, Lyon ou encore Gibraltar et Barcelone, voici quelques unes des quinze destinations qui alimentent l’exposition Escales, du (...)
Mardi 3 mai 2016 Porter un oeil neuf et singulier sur notre quotidien, c’est le défi que s’est lancé la photographe stéphanoise Sharlie Evans. De juillet 2014 à juillet 2015, (...)
Mardi 5 avril 2016 Depuis cinq siècles se joue régulièrement l’histoire d’Harpagon. Ce personnage de Molière obnubilé par l’argent, qui veut le moins possible dépenser, manque de (...)
Lundi 21 mars 2016 La Rue des Artistes est un festival fort en mélanges et en énergies. Souvent très positives, ces dernières font de cet événement couramiaud, un rendez-vous de (...)
Mardi 1 mars 2016 Cheminant quelque part entre l’art singulier et les arts modestes, Michel Villemagne a construit en quelques années une œuvre très personnelle faite de (...)
Lundi 11 janvier 2016 Les archives municipales de la ville de Saint-Étienne ont lancé une exposition virtuelle destinée à présenter les messages laissés par les Stéphanois sur la place (...)
Lundi 4 janvier 2016 Grégory Bonnefont, auteur, comédien et metteur en scène et Niko Rodamel, photographe et journaliste, ont mêlé leurs arts pour l’exposition Avant l’A45 ? Laissez parler les terres. En trois temps, cette « introspection territoriale » questionne le...
Vendredi 18 décembre 2015 Depuis quelques jours, un nouveau show-room artistique a ouvert ses portes sous les arcades de l'Hôtel-de-Ville à Saint-Étienne. Ce lieu d'exposition (...)
Mardi 3 novembre 2015 Patrick Haye est un personnage atypique, curieux et généreux, un peu dingue mais surtout libre. Avec son look de motard, blouson de cuir et bonnet noir (...)
Mardi 3 novembre 2015 Un an après notre dernier focus sur l’état des lieux du cinéma à Saint-Étienne, la situation a sensiblement évolué, hélas pas en faveur des opérateurs. Entre le désamour conjoncturel du public et un marché en reconfiguration perpétuelle, la fin du...
Mardi 3 novembre 2015 « Bénéfices de guerre, guère de bénéfices ? » Voilà une interrogation pouvant paraitre sordide au premier abord. Cette nouvelle exposition du Musée (...)
Mardi 29 septembre 2015 En passant rue de la république à Saint-Étienne, vous avez peut-être vu qu'une nouvelle galerie a ouvert ses portes récemment : Rive Droite. Pendant de la (...)
Lundi 22 juin 2015 Proposée par F93 (Centre de culture scientifique, technique et industrielle (CCSTI) de Seine-Saint-Denis), l’exposition Mirages met en perspective (...)
Jeudi 18 juin 2015 L'annonce est tombée dans la soirée de mercredi à jeudi : le légendaire Lee "Scratch" Perry remplacera une autre légende de la scène reggae, Max Roméo, ce (...)
Lundi 15 juin 2015 « Mais quand tout a disparu dans la nuit, « tout a disparu » apparaît. C'est l'autre nuit. La nuit est apparition du « tout a (...)
Mardi 2 juin 2015 Inséparables depuis leur rencontre à l’Institut des jeunes aveugles de Bamako en 1975, Amadou et Mariam sont devenus en une dizaine d’albums d’infatigables globe-trotters, ambassadeurs de l’Afrique de l’Ouest et chantres de l’amour entre les...
Mardi 2 juin 2015 Des confessions en cuisine avec les 7 doigts de la main à du jonglage magique à six mains de nuit. Voici deux créations («Cuisines & Confessions» et «Nuit») qui ont retenu toute notre attention parmi un programme des 7 Collines 2015 riche et...
Mercredi 27 mai 2015 Première saison culturelle présentée, celle de Saint-Chamond. Petit tour des spectacles qui ont retenu notre attention pour cette saison 2015/2016. Côté (...)
Mardi 2 juin 2015 Le mois de juin va être chargé au Musée d’Art Moderne et Contemporain de Saint-Etienne Métropole. L’institution propose pas moins de cinq expositions à visiter. L’occasion de voyager sans se déplacer (enfin presque) en Italie, en Allemagne, en...
Mardi 19 mai 2015 Les élèves de l'École supérieure d'art et design de Saint-Étienne (ESADSE) présentent actuellement à l'Exposition Universelle de Milan, leur projet «Vino + (...)
Mercredi 6 mai 2015 Née à Moscou en 1989, Pauline Panassenko est arrivée à Saint-Étienne à l'âge de six ans. À son arrivée en France, son prénom composé a été traduit phonétiquement en Polina (...)
Jeudi 11 juin 2015 Derrière ce titre mystérieux, si l’on ne parle pas Catalan, se cache une installation de 18 jeux interactifs proposée par Katakrak et destinée aux espaces (...)

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter