Her

Her
De Spike Jonze (ÉU, 2h06) avec Joaquin Phoenix, Scarlett Johansson...

En racontant l’histoire d’amour entre un homme solitaire et une intelligence artificielle incorporelle, Spike Jonze réussit une fable absolument contemporaine, à la fois bouleversante et effrayante, qui fait le point sur l’humanité d’aujourd’hui du point de vue du surhumain. Christophe Chabert

Les open spaces, les appartements hi-tech, la ville tentaculaire, froidement encadrée par des buildings mais magnifiée par des couchers de soleil rendus surréels par la pollution ; et au milieu de tout ça, des gens qui parlent seuls dans les rues… Theodore Twombly (Joaquin Phoenix, touchant d'hébétude enfantine) est de ceux-là : mal remis d’une rupture, il écrit des lettres d’amour pour les autres et n’échange plus que virtuellement avec son oreillette pour administrer ses messages ou pratiquer le sexe on-line avec une inconnue.

Quelque chose manque à cet individu solitaire et dépressif : un amour qui ne serait pas lié à ce foutu facteur humain. Il va le trouver lorsqu’il acquiert un nouvel «OS», une intelligence artificielle douée d’une faculté cognitive exceptionnelle, qu’il baptise Samantha (héroïque prestation vocale de Scarlett Johansson) et qu’il pense modeler selon son désir tout en admirant sa "personnalité".

2014, odyssée de l’amour

Toute la beauté de Her tient dans le dialogue qui se noue entre cet homme et sa machine, celle-ci devenant au cours du film une forme à la fois sublime et cauchemardesque du surhumain. Comme s’il voulait faire le point sur les fragments d’un discours amoureux au XXIe siècle, Spike Jonze fait de Samantha une amante idéale, une amie fiable, une secrétaire efficace, une enfant à éduquer, mais aussi une force supérieure renvoyant Theodore à ses propres démons : sa jalousie, son incapacité à accepter le désir de l’autre…

Her, c’est comme si le monolithe de 2001 avait atterri dans un Apple Store pour engendrer des milliers d’Hal 9000 domestiques que l’homme, pris au piège de sa dépendance, n’arrive même plus à débrancher. Un constat effrayant traverse le film, qui renvoie à nos propres renoncements face aux utopies des années 70 — Samantha ne dit-elle pas à un Theodore dépassé «l’amour, ce n’est pas une boîte qu’on remplit» — et nous met face à notre isolement contemporain, notre frilosité et notre fragilité.

C’est aussi ce qui rend Her bouleversant : Jonze choisit de célébrer l’imperfection humaine, pointant par mille détails ce qui rend son héros à la fois faible et admirable. Ses pantalons taille haute, ses chemises aux couleurs flashy, sa moustache, ses gestes de petit rongeur pour animer sur un écran invisible son astronaute virtuel… Et surtout, ses joies simples et ses blessures profondes, que Jonze capte avec une tendresse qu’aucune machine au monde n’aurait pu filmer.

Her
De Spike Jonze (ÉU, 2h06) avec Joaquin Phoenix, Scarlett Johansson, Amy Adams…
Sortie le 19 mars

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 31 octobre 2023 Depuis plus de 11 ans, le Petit Bulletin vous déniche chaque mois les expositions les plus pertinentes à Sainté et alentour. Voici donc notre ultime sélection, laquelle fait une fois encore la preuve qu'un large éventail d'accrochages peut...
Mardi 3 octobre 2023 Pour son premier long métrage, Iris Kaltenbäck décortique la mécanique d’un mensonge : comment il se noue d’une manière naturelle et innocente, comment il s’amplifie de façon insensible et invisible jusqu’à un geste fatal. Une histoire de manque et...
Lundi 24 juillet 2023 L’ascension et la disgrâce du maître d’œuvre de la bombe atomique comme vues de l’intérieur, structurellement atomisées dans l’espace et le temps. Film de guerre, d’aventure scientifique, de procès dur/procédure, cette lecture de la vie...
Mercredi 12 juillet 2023 Propice aux balades et aux visites en famille, la période estivale voit des expositions inédites se multiplier dans tout le département. Peinture, céramique, land art, photographie et art de la chapellerie, autant de disciplines à redécouvrir en...
Mercredi 7 juin 2023 Fondé en 1934, le Photo Club de Saint-Étienne (PCSE) maintient son poids de forme avec une quarantaine d'adhérents, réunis chaque mercredi par la même passion (...)
Dimanche 28 mai 2023 Fiers de leur territoire d’origine et engagés en faveur du vivre ensemble et de la solidarité stéphanoise, les frangins de Terrenoire annoncent la création d’un festival, au cœur du parc du château de la Perrotière. Quelques détails, en attendant un...
Mercredi 17 mai 2023 En pariant sur un équipementier français à deux tours de la fin de la course, les producteurs de la série Fast & Furious cherchaient-ils à relancer la machine sur une voie plus cartésienne ? Objectivement plus “réaliste” que le précédent (ce qui...
Mardi 18 avril 2023 A Saint-Étienne, Le Quartier Latin s'agrandit avec un deuxième local : la librairie Heroes, située au 15 avenue de la Libération. Ouverte le 18 avril, la boutique propose un ensemble d’ouvrages dédiés aux plus jeunes : mangas, BD, romans, essais et...
Mardi 28 février 2023 Jetant un pavé dans la marre, Réponses Photo présentait le mois dernier (pour la première fois en couverture d'un magazine photo en France) une image générée par (...)
Mardi 24 janvier 2023 Michel Art Mengo (chant, piano et guitare), Yvan Cujious (chant, piano et trompette) et Magyd Cherfi (chant)forment une triplette inattendue de jeunes (...)
Jeudi 5 janvier 2023 C’est par hasard que John Maloof mit la main en 2007 sur une partie des photos de Vivian Maier, alors complètement inconnue. Depuis, le jeune américain (...)
Jeudi 12 janvier 2023 En partenariat avec le label Floors Records, le Solar accueille la jeune formation parisienne Eiwa. Créé en 2021, le groupe est composé de cinq musiciens (...)
Mercredi 7 décembre 2022 Avis aux fans de dub, c’est du côté du Clapier que les choses se passent. Vendredi 9 décembre, l’ancienne gare de Saint-Étienne se transforme dès 22 heures en Dub Factory avec pas moins de 5 artistes programmés. Un petit guide de la soirée s’impose.
Mercredi 21 décembre 2022 Partant du constat que la création féminine représente seulement 4 % de ses collections (sur 20 000 œuvres), le MAMC propose avec The House of Dust un (...)
Mercredi 7 décembre 2022 Si décembre en France risque fort d’être privé de “Disney de Noël”, il n’échappera pas à la vague Avatar : la voie de l’eau. Cela dit, il n’y aura pas que cela à découvrir en salle. La preuve avec cet assortiment sans doute concocté par la Mère Noël...
Lundi 7 novembre 2022 En tout juste 10 ans, le festival Positive Education est devenu l’un des incontournables rendez-vous de la scène européenne des musiques électroniques. Nous rencontrons celui qui est aux manettes de cet incroyable vaisseau depuis son origine,...
Lundi 10 octobre 2022 Longtemps sideman, Joseph Sagona compose désormais des musiques destinées aux images ou au spectacle vivant, signant notamment la B.O. de plusieurs (...)
Jeudi 13 octobre 2022 Nous avions rencontré Hervé Nègre au début de l’été 2020, alors qu’il posait ses valises à Saint-Étienne pour y ouvrir la Galerie A. Le photographe évoquait avec (...)
Mercredi 6 juillet 2022 Monument historique, l'Hôtel Fontfreyde est depuis 2010 LE centre photographique de la ville de Clermont-Ferrand, assurant la diffusion d'œuvres (...)
Mardi 26 avril 2022 Poursuivant une belle série de concerts tournés vers le Brésil, le Solar accueille MiMoJi, trio genevois (...)

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X