Dur dur, d'être une fille à la campagne

Art contemporain / Le centre d'art Kommet consacre à l’artiste brestoise Johanna Cartier sa première exposition personnelle à Lyon, autour du thème de la vie des adolescentes à la campagne dans les années 2000.

« Et nous, on était cinq chômeurs à s’lamenter sur notre malheur en se disant qu’on se taperait bien la fille du coupeur de joint... ». Pas facile d’être une fille de la campagne dans les années 1970 (cette chanson d'Hubert-Félix Thiéfaine date de 1978), et cela ne semble guère avoir changé au XXIe siècle. C’est ce qu’affirme et montre Johanna Cartier, qui a vécu son enfance et son adolescence dans un village un peu perdu dans la « diagonale du vide », à travers son installation et ses œuvres à caractère autobiographique à Kommet.

Sur un faux gazon, trône une cage de football décorée de strass et dont les filets sont un voile de mariée. Un voile menant tout droit à un dessin quelque peu "brutaliste" d’un couple marié. À gauche de la cage, sur un mur jaune, aussi phosphorescent qu’un vaste champ de colza, se découvrent plusieurs objets, signes, citations symboliques d’une condition adolescente où, au moindre écart, une fille peut être cataloguée de facile, délurée, « tchoin ». Et est livrée comme cible à de nombreux prédateurs.

Faces cachées de la société

À partir de matériaux de récupération ou d’éléments sculptés, peints, dessinés, écrits, Johanna Cartier évoque à la fois une certaine atmosphère existentielle, et joue sur les mots et sur les choses pour dire l’étouffement adolescent, le destin sans perspective, le labour des préjugés et des étiquettes… Ou évoquer de plus rares possibilités d’émancipation et de douceur de vivre.

Le tout est drôle, piquant, vif. Et si cette exposition a un caractère très autobiographique, elle participe aussi du travail plus général de l’artiste qui documente et met en scène des pans méconnus de notre société. D’autres de ses projets ont par exemple porté sur les PMU, la vie des chauffeurs routiers, les concours canins… Un travail caustique, empathique et singulier, à découvrir à Kommet et à suivre à l’avenir.

Johanna Cartier, Terrains fragiles, amour miskine
À Kommet jusqu’au samedi 11 février

 

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 26 avril 2022 Le confinement, c’est loin. La preuve, vous avez arrêté de faire votre pain. Par chance, d’aucunes en ont fait leur profession.
Mardi 26 avril 2022 Avant d’entamer sa carrière solo, le musicien sénégalais Lass a pris le temps de faire ses armes dans le giron de David (...)
Mardi 26 avril 2022 Orfèvre dans l’art de saisir des ambiances et des climats humains, Mikhaël Hers (Ce sentiment de l’été,  Amanda…) en restitue deux : l’univers de la radio la nuit et l’air du temps des années 1980. Une fois encore, le prodige de son alchimie teintée...
Vendredi 1 avril 2022 Son identité fait l’objet de spéculations depuis toujours, on l’imagine britannique, cinquantenaire, lié au monde du graff ou même de la musique… Symbole de (...)
Mercredi 30 mars 2022 Avec son émission sur Twitch "Let’s play sciences", la Casemate propose de discuter de divers sujets scientifiques en s’appuyant sur des jeux vidéo. "Mario" et la gravité, "Pokémon" et la théorie de l’évolution ou, en l’occurrence, "Kerbal Space...
Mercredi 30 mars 2022 Il faut souvent chercher loin pour trouver les propositions ou les déclarations des candidats à l'élection présidentielle sur la culture (et parfois, sans résultat). Tour d’horizon, à quelques jours du scrutin, des mesures promises par chacun des...
Mardi 29 mars 2022 Des dernières Biennales Design stéphanoises aux salons du Conseil de l’Union Européenne à Bruxelles, la créatrice textile Jeanne Goutelle marque peu à peu de son empreinte colorée et responsable une œuvre où le réemploi de tissus industriels permet...
Mercredi 9 mars 2022 Mars arrive et la création contemporaine repart dans les musées et les galeries avec quelques belles affiches : William Klein, Christian Lhopital, Tania Mouraud, Thameur Mejri…
Mercredi 9 mars 2022 Entre création artistique et artisanat d’art, la frontière est souvent ténue. À Saint-Étienne, nombreux sont les créateurs aux doigts de fée qui font naître de leur esprit puis de leurs mains des objets originaux le plus souvent uniques. Nous sommes...
Mardi 1 mars 2022 Que se passe-t-il dans les salles obscures, lorsque le public n’y est pas ? Avec ou sans contrepartie, la plupart des structures ont pour habitude de mettre leur scène à disposition des artistes pour des périodes de « résidence ». Ou...
Mardi 1 mars 2022 A la guitare comme au banjo, à la mandoline comme à l'harmonica, le Canadien Martin Swamps joue un old time blues authentique (...)
Mardi 1 mars 2022 Du coup de foudre au coup du destin. Se rencontrer, s’enticher, s’aimer, s’installer, puis vouloir donner la vie… Et ne pas pouvoir. Confrontés à cette (...)
Mardi 1 mars 2022 Après avoir sorti deux EPs (Genesis en 2019 puis Crack National en 2021), le rappeur stéphanois Mitchy arrive en force ce vendredi 4 mars avec un premier (...)
Mardi 1 février 2022 Le nouveau documentaire de Dominique Dozolme,  Arts croisés, propose de mettre en perspective l’histoire de deux institutions (...)

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter