Wonder women

Florence Barnola | Samedi 9 novembre 2013

«Où sont les femmes ?» demande la chanson, elles sont parfois là où il est difficile de s'y trouver et d'y rester. Le courage, de genre masculin, se conjugue très bien au féminin. Trois femmes, trois définitions de l'engagement et du courage viennent à Saint-Etienne ce mercredi 13 novembre pour en débattre, à l'occasion de la deuxième édition du festival rhône-alpin Mode d'emploi organisé par la Villa Gillet en partenariat avec les Subsistances. Elles s'appellent Florence Aubenas, Nadia El Fani, Masha Gessen et sont journalistes de nationalités différentes bien que le signifier réduisent ces électrons libres qui franchissent les frontières géographiques et sociales bravant les dangers au service d'une cause : informer. La vérité est leur Saint Graal. Femmes de terrain, l'une grand reporter a été otage plusieurs mois en Irak alors qu'elle couvrait le conflit, une autre a suivi la révolution tunisienne et réalise des films qui déchaînent la haine des intégristes, la troisième s'est intéressée à Poutine sa vie son œuvre et s'est attirée les foudres du pouvoir russe.

Cette soirée stéphanoise est ouverte à tous, hommes compris invités à s'interroger au même titre que leurs congénères de sexe dit faible sur l'engagement de ses héroïnes. Le lieu de ce débat, Le Courage de la Vérité, est une salle de théâtre, là où de l'illusion se découvrent des vérités, Hamlet ne dit-il pas dans la pièce éponyme : «la carpe de la vérité se prend à l'hameçon de vos mensonges.» ? Florence Barnola


Le Courage de la Vérité, à la Comédie de Saint-Etienne le mercredi 13 novembre à 20h


Le courage de la vérité

Florence Aubenas (France), Masha Gessen (Russie/États-Unis) & Nadia El Fani (France/Tunisie)
La Comédie de Saint-Etienne Place Jean Dasté Saint-Étienne
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter