article partenaire
Nouveau cratère sur Mars

Elvis is in the Kitchen

La Cuisine d'Elvis

La Comédie de Saint-Etienne

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Comédie sociale à l’humour corrosif, La Cuisine d’Elvis offre un savoureux mélange des genres entre la sitcom et le music-hall. La sauce prend grâce au jeu relevé des acteurs dirigés par Pierre Maillet.

A priori, le menu n’est pas très ragoûtant. Une famille disloquée par un accident : père paralytique, ado bourrue se réfugiant dans la bouffe, mère fuyante amourachée d’un jeune pâtissier au magnétisme surligné. Tous les ingrédients du pathos contemporain sont réunis et pourtant. La magie de l’écriture faussement naïve de Lee Hall opère, avec cet humour british qui pimente la saveur des échanges les plus fades. Le tout émaillé de moments oniriques où le paralytique, ancien sosie d’Elvis, se mue en bête de scène dans un décor de music hall.

Métaphore des excès de notre époque

« Comédie dramatique à intervalles musicaux » ou « cabaret tragi-comique » comme la désigne son metteur en scène Pierre Maillet, qui joue aussi le rôle du père dans la pièce, ce spectacle hybride se veut aussi une métaphore des excès de notre époque. Le rapport compulsif à la nourriture incarné à la fois par le mal-être de l’adolescente, mais aussi par l’image tutélaire d’Elvis, sex-symbol des années soixante qui a sombré dans l’obésité à la fin de sa vie. L’écriture anglo-saxonne emprunte les codes de la sitcom, mais déroge aux rôles convenus. L’adolescente que l’on traite de grosse ne l’est pas tant que ça, la mère "cougar alcoolique et anorexique" est surtout une prof quadra qui refuse de faire le deuil de sa vie amoureuse, et le jeune amant gigolo se révèle plus sensible que prévu… Surtout, on devine derrière le kitch apparent de leur mode de vie, une puissance passionnelle en ébullition sous un couvercle qui menace à tout moment de sauter.

La scénographie, signée Marc Lainé, offre une aération à ce huis clos, qui pourrait devenir écœurant dans les odeurs de cuisine (une vraie tourte en préparation pendant le spectacle) et les crises de boulimie de la jeune Jill (qui s’empiffre aussi véridiquement sur scène). Enfin, touche finale de la recette, la tension sexuelle est palpable entre une Cécile Bournay, crédible en ado empotée dans ses bourrelets, et un Matthieu Cruciani, beau-gosse pas si sûr de lui.

La Cuisine d'Elvis, du mardi 11 octobre au vendredi 21 octobre à 20h, à la Comédie

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 1 septembre 2020 Nouvelle directrice ou nouveau directeur ? En tout cas, ce sera une ou un artiste pour diriger La Comédie de Saint-Étienne après le départ d'Arnaud Meunier (...)
Mercredi 6 février 2019 Depuis janvier 2011, Arnaud Meunier dirige La Comédie de Saint-Étienne. Avec pour ligne de mire permanente la création et la transmission, le metteur en scène poursuit son travail mêlant ouverture du théâtre au plus grand nombre, mise en avant...
Mardi 5 février 2019 2025. Tandis qu’en Europe la guerre fait rage et que le réchauffement climatique a finalement eu raison des quelques bonnes volontés, le Groenland et ses (...)
Mardi 3 juillet 2018 Le Foreztival revient en août 2018 après une année de pause. Proposant une programmation musclée, le festival ligérien le plus chaud de l'été est taillé comme les plus grands. Sélection de quatre bonnes raisons d'y faire un saut.
Mardi 5 juin 2018 Le spectacle de sortie des élèves de la Comédie, écrit par Pauline Sales et mis en scène par Arnaud Meunier, raconte l’histoire d’une bande d’ados à dix ans d’intervalle. Dans une atmosphère de légèreté estivale, le destin de ces jeunes adultes...
Mardi 6 mars 2018 La Belgique est le berceau du rap francophone. Bien avant les succès de NTM ou IAM, de l'autre côté de la frontière le rap s'émancipait déjà à (...)
Vendredi 16 février 2018 Après Panda Dub Circle live et Kény Arkana, les noms de la programmation du Foreztival 2018 se dévoilent peu à peu. Le rappeur belge Roméo Elvis et les rockeurs (...)
Mercredi 3 janvier 2018 Dans "Un mois à la campagne", Alain Françon nous offre un condensé du théâtre émotionnel de Tourgueniev, dans une mise en scène au plus près du texte écrit en 1850, serti dans l’écrin d’une nouvelle traduction de Michel Vinaver.
Mardi 6 juin 2017 Avec la pièce écrite par Tanguy Viel pour la promotion 27 de la Comédie, on est transportés dans l’ambiance de tournage d’un film d’action. Des scènes truculentes mêlant auto-dérision et sensibilité poétique.
Mercredi 5 avril 2017 70 ans après que Jean Dasté ait inventé cette Comédie de Saint-Étienne, fleuron du théâtre décentralisé, voilà qu'elle s'apprête à quitter son quartier populaire de Beaubrun pour renaître à côté du Fil et de la Cité du design.
Mardi 10 janvier 2017 Dans Mon Fric, David Lescot écrit le récit d’une vie, celle de Moi, à travers le prisme de son rapport à l’argent, entre 1972 et 2040. Un Moi, auquel on (...)
Mardi 1 novembre 2016 La programmation théâtrale cette année donne plus de place aux adolescents, ces adultes en devenir à la croisée de chemins. Holloway Jones porte le nom de la (...)
Vendredi 29 janvier 2016 Mardi 26 janvier, la Comédie de Saint-Étienne a réuni dans ses locaux avec l’Association Nationale de Recherche et d’Action Théâtrale (ANRAT) et (...)
Mardi 5 janvier 2016 Parmi les jeunes vedettes mises en avant par le festival Nouvelles voix, on retrouve les épatants Radio Elvis, dignes représentants d'une chanson française pop qui s'habille de post-modernité musicale et de référence littéraire sans jamais avoir...
Mardi 3 novembre 2015 Dans la mise en scène tricéphale d’"En attendant Godot", les deux rôles principaux confiés à des acteurs africains confèrent au texte une résonance particulière puisant ses racines dans l’actualité. Florence Barnola
Mardi 31 mars 2015 La compagnie Tire pas la nappe revient sévir en terre ligérienne avec une nouvelle création drôle et émouvante, "La Classe Vive", qui s’adresse aux petits comme aux grands. Florence Barnola
Lundi 28 mai 2012 Les élèves de troisième année de l’Ecole de la Comédie de Saint-Etienne, dite promotion X, interprètent le texte de Christophe Honoré mis en scène par Robert Cantarella. Une avant-première stéphanoise attendue, précédant leur programmation au...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter