Brigitte Giraud : « Je suis devenue écrivain pour écrire ce livre »

Je vous écris d'Algérie

Grande librairie

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Rencontre / Avec Un Loup pour l'homme, nominé pour les prix Goncourt et Fémina, Brigitte Giraud livre le roman qui l'habitait depuis toujours et l'histoire dont elle est issue. Celle d'Antoine, un appelé d'Algérie qui découvre en soignant les autres les horreurs de cette guerre dont tout le monde tait le nom. Et de sa femme venue donner la vie sur ce théâtre de mort.

Un Loup pour l'homme romance l'expérience de votre père durant la guerre d'Algérie et de votre mère qui l'a rejoint pour vous mettre au monde. Comment ce qui était au départ un sujet familial est devenu un sujet littéraire ?
Brigitte Giraud :
De plus en plus, je pense être devenue écrivain pour écrire ce livre. Sur ma carte d'identité, il est écrit « née à Sidi-Bel-Abbès, Algérie » et ce mot, Sidi-Bel-Abbès, est devenu quelque chose de très intime. J'avais ça dans un coin pas tellement reculé de ma tête mais cela m'effrayait d'ouvrir la boîte noire contenant ce qui s'était passé pour mon père pendant la guerre d'Algérie. Il fallait que je prenne le temps de parler avec lui. Ce n'était pas impossible ou tabou mais parfois il faut des années pour s'embarquer sur une voie aussi forte. Il fallait aussi que je me sente un peu plus armée en tant qu'écrivain pour construire un objet littéraire à partir de cela. Et d'un autre côté, ce qui m'a fait ouvrir cette boîte, c'est que je voulais le faire pendant qu'il était temps.

à lire aussi : À l'origine : "Un loup pour l'homme" de Brigitte Giraud

Vous n'en aviez jamais parlé avec votre père ?
Mon père disait simplement qu'il n'avait jamais voulu tenir une arme et qu'il avait demandé à suivre une formation d'infirmier. Cette phrase faisait écran au reste. À partir de là, c'est comme s'il n'y avait rien à résoudre, parce que la peur de ce qui aurait pu se passer, de ce qu'il aurait pu commettre, n'existait pas a priori. Il y avait aussi cette autre phrase, qui est dans le livre : « Il faisait beau tous les jours et c'était comme des vacances. » Et ce tout petit récit suffisait à cacher le grand récit.

Le livre est fait d'oppositions, de contraires : l'Algérie est présentée à la fois comme un paradis et un enfer, il y a cette phrase qui dit « c'était quoi la grande aventure : donner la vie ou faire la guerre ? » Tout un ensemble de choses s'articulent dans un paradoxe permanent...
Ce qui m'a toujours fait écrire, ce sont les paradoxes. J'essaie de rendre visible ce qui en principe est invisible et j'ai retrouvé cela dans le rapport à la guerre d'Algérie. Un jeune homme qui part alors en Algérie, va être confronté à des horreurs mais ça ne l'empêche pas d'écouter du rock'n'roll, d'être fou d'amour pour une femme, et de faire le con le soir dans la chambrée, tout en étant traversé par la trouille de tomber dans une embuscade. Mais le vrai paradoxe c'était : comment un jeune homme de 22 ans pouvait à la fois devenir père, donner la vie, et en même temps avoir été affecté à la morgue de l'hôpital militaire ? Ma naissance était pile entre ces deux pôles. D'un côté, « c'était comme des vacances, il faisait beau tous les jours » et sans doute la meilleure époque de leur vie comme ils le disent, et en même temps, cet homme était au quotidien auprès de jeunes gens totalement fracassés. C'est étrange comme « plus belle période de la vie ». Ce sont tous ces paradoxes qui ont exigés que j'aille voir la mécanique de tout ça.

à lire aussi : Belles lettres en fête

Vous écrivez, s'agissant des lettres des appelés à leurs familles : « pourquoi écrire ce que personne ne veut lire ? » Plus loin, lorsque Antoine consigne les noms des appelés à la morgue, dans un mouvement inverse : « il sait qu'écrire le nom du garçon est une manière de le maintenir en vie. » Ces deux phrases ont-elles d'abord résonné en vous au moment d'écrire un livre sur un tel sujet, vous retenant de l'écrire ou au contraire vous y poussant ?
Quand j'ai commencé le livre, je ne me suis pas posé ces questions là. Je l'aurais fait quoi qu'il arrive. Mais à force de travailler le sujet, j'ai compris que cette grande manipulation d'État a été un tel gâchis humain qu'il fallait que le propos soit aussi politique et social. Que les lecteurs qui ne connaissent pas grand chose sur la guerre d'Algérie – et le fait est que la plupart des Français n'en savent rien ou presque – puissent comprendre un contexte. Là, j'étais consciente de vouloir écrire quelque chose que le lecteur n'a pas forcément envie d'entendre. En même temps, ce qu'il se passe avec ce livre montre le contraire, je ne m'attendais pas à ce qu'il ait un tel accueil. Je reçois des courriers, je rencontre des gens en librairie qui me disent : « ça ressemble à l'histoire de mon père, mais il est mort », « ça pourrait être l'histoire de mon oncle mais il n'en a jamais parlé. » J'aimerais qu'un débat plus large ait lieu autour de ces questions, parce qu'on vit dans un pays où français et français d'origine algérienne vivent séparés, il faut quand même le dire. J'ai l'impression qu'on est prêt pour ça. La preuve, c'est qu'en cette rentrée plusieurs livres traitent de ce sujet et aucun ne le fait de la même manière. Je crois qu'il y a quelque chose sinon à réparer, au moins à dire. Et ça commence par s'emparer du sujet.

Brigitte Giraud participera à la table ronde Je vous écris d'Algérie modérée par Houda El Boudrari, journaliste à Le Petit Bulletin, dimanche 8 octobre à 14h30 dans l'espace débats de la Grande Libraire de l'Hôtel-de-Ville

à lire aussi

derniers articles publiés sur le Petit Bulletin dans la rubrique Connaître...

Mercredi 30 mars 2022 Avec son émission sur Twitch "Let’s play sciences", la Casemate propose de discuter de divers sujets scientifiques en s’appuyant sur des jeux vidéo. "Mario" et la gravité, "Pokémon" et la théorie de l’évolution ou, en l’occurrence, "Kerbal Space...
Jeudi 17 mars 2022 C'est le type de petit festival que l'on adore et qui, lui aussi, fait son retour : Vendanges graphiques, à Condrieu, réunit le temps d'un week-end, (...)
Mardi 1 mars 2022 Avec « Oser » comme mot d’ordre, l’association Oratore propose aux étudiants de l’université Jean-Monnet de participer aux concours de (...)
Lundi 24 janvier 2022  S'il faut être prudent avec la recrudescence des cas de Covid, il est prévu que cette année, les grands raouts littéraires se tiennent de manière classique – comme on les aime. Avec, pour certains, des pré-programmations croustillantes.
Lundi 20 décembre 2021 A l'occasion de l’actuelle diffusion française du documentaire « The Beatles / Get Back » (sur Disney +) réalisé par Peter Jackson,  Pierre (...)
Mardi 30 novembre 2021 Festival ripagérien entièrement dédié à la bande dessinée, BD'ART s’apprête à vivre sa (...)
Vendredi 29 octobre 2021 Un village parmi les plus beaux de notre territoire, comme posé sur la Loire, d’aspect médiéval et orné de vieilles pierres – griffé Village de caractère, s’il (...)
Vendredi 29 octobre 2021 Voilà à présent 16 ans que le salon Tatou Juste travaille à la visibilité d’un autre projet de société, fondé sur le respect de l’environnement et de l’humain. En (...)
Vendredi 29 octobre 2021 Pour la 4e année consécutive, la librairie de Paris organise son festival Les Gueules Noires, dédié au polar. Sonja Delzongule, Frédéric Paulin, Patrice Gain, (...)
Vendredi 29 octobre 2021 Après une première édition montée à la hâte peu après l’épisode des Gilets Jaunes, le festival Pléiades déploie ses ailes pour investir différents lieux du centre-ville de (...)
Vendredi 29 octobre 2021 Ces cinq images ont été réalisées grâce à l'un des quatre télescopes de 8m de diamètre du V.L.T équipé de l'instrument SPHERE. On découvre le disque de poussière entourant (...)
Mardi 7 septembre 2021 Il avait 16 ans, lorsque, visionnant Touchez pas au Grisby, Eric Ravel a découvert tout le génie et le charisme du grand Lino Ventura. Dès lors, l’homme, (...)
Mardi 7 septembre 2021 24 classes, 500 élèves, bienvenue à l’école Chappe, dans le quartier du Crêt-de-Roc à Saint-Etienne. Classée en REP, cette dernière voit débouler chaque année plusieurs (...)
Lundi 13 septembre 2021 « De toutes les routes de France, d’Europe, Celle que j’préfère est celle qui conduit, En auto ou en auto-stop, Vers les rivages du Midi »… (...)
Vendredi 18 juin 2021 Eludice, entreprise stéphanoise spécialisée dans la création d'escape game et de jeux immersifs, avait déjà fait le coup lors du premier confinement avec (...)
Mercredi 9 juin 2021 Une pause au cœur de l’été, tranquille à l’ombre. Un moment de songe en pleine nature. Rendez-vous des âmes littéraires, les Lectures sous l’Arbre fêteront (...)
Mercredi 9 juin 2021 Premier récipiendaire français du prestigieux Astrid Lindgren Memorial Award récompensant chaque année un auteur d'enfance et de jeunesse, Jean-Claude Mourlevat voit ainsi couronnées vingt-trois années d’écriture. L’occasion de revenir avec lui sur...
Mercredi 9 juin 2021 C'est un peu comme si les ados avaient désormais leur propre Fête du livre. La Ville de Saint-Étienne a en effet d'annoncer la tenue de son (...)
Mercredi 12 mai 2021 L'auteur stéphanois Pascal Pacaly revient avec le troisième volume de sa série La France est rock. Intitulé La France est (toujours) rock, cet opus (...)
Lundi 14 décembre 2020 Ils sont 10 éditeurs stéphanois à donner rendez-vous aux lecteurs au bas de la rue de la République pour quelques idées cadeaux bienvenues. Des mots, des pages, (...)
Lundi 14 décembre 2020 Deux nouvelles éditions viennent mettre en images notre fameux Pilat. Tout d'abord A la découverte de la nature du Pilat, un 32 pages qui permet aux (...)
Lundi 14 décembre 2020 Véronique Vernette dessine le quotidien d’une Afrique urbaine haute en couleurs, nourrissant des albums destinés généralement aux enfants. En cette fin (...)
Lundi 14 décembre 2020 Prolongeant son exposition éponyme, le photographe Claude Benoît à la Guillaume présente le livre Rapetassage. L’ouvrage de 80 pages (...)
Mardi 8 décembre 2020 Bon les mecs cette année sera définitivement l'année la plus bizarre de nos vies ! Noël est pour ainsi dire annulé. Alors oui, sur le papier on peut mais la (...)
Mercredi 14 octobre 2020   Elle a connu la dictature, la terreur, la guerre, l’exil, puis, le retour au pays. Elle, c’est Sahra Halgan, figure emblématique de la (...)
Mardi 9 juin 2020 Illustratrice de littérature jeunesse et formatrice tous azimuts, amoureuse éperdue de l’Afrique, Véronique Vernette est une Stéphanoise d’adoption bien dans ses baskets qui dessine et colorie avec un talent continuellement mis au service de...
Mardi 9 juin 2020 Premier arrivé… Au pied de l’église romane du quartier de Saint-Rambert, découvrez le musée des civilisations installé dans un ancien prieuré. Essentiellement (...)
Mardi 21 avril 2020 La 35e Fête du livre de Saint-Étienne est encore loin (16 au 18 octobre 2020). Mais l'équipe d'organisation, confinée, a décidé de mener un joli projet pour (...)
Vendredi 27 mars 2020 Vous en avez marre d’avaler des kilomètres de séries à la télé ? Vos jeunes enfants tournent en rond dans votre appartement et vos ados n’entendent même pas (...)
Mercredi 4 mars 2020 Saint-Étienne possède une force en matière de sciences, tant dans la recherche que dans la transmission. Université, grandes écoles mais aussi lieux de diffusion ouverts à tous comme son Planétarium. De l’autre côté, du Cours Fauriel, la Rotonde de...
Mercredi 4 mars 2020 À Saint-Étienne, on est joueur. Parfois avec bien davantage d'imagination que sur le rectangle vert de Geoffroy-Guichard... Bref ! Les rendez-vous (...)
Mercredi 4 mars 2020 Tous les deux ans, la magie opère dans le Forez avec Les Dauphins Magiques. Ce festival né à Andrézieux-Bouthéon en 1995 poursuit son chemin avec une treizième (...)
Mercredi 5 février 2020 Cette galaxie qui nous apparait par la tranche est connue sous le nom de Galaxie du Sombrero (ou M104). Située à 50 millions d'années-lumière de la Terre, (...)
Vendredi 17 janvier 2020 Chrystel Duchamp est Stéphanoise et vient de sortir son premier roman à diffusion nationale : L'art du meurtre aux éditions de l'Archipel. Une plongée dans (...)
Mercredi 8 janvier 2020 Avec Fouille, farfouille. Aventure-toi dans le temps !, La Rotonde de l'École des Mines de Saint-Étienne poursuit sa mission d'ouverture aux (...)
Mercredi 4 décembre 2019 La plus grosse planète du système solaire, Jupiter, nous dévoile sans cesse de magnifiques paysages, par l'intermédiaire de la sonde américaine Juno. Voilà plus (...)
Lundi 25 novembre 2019 La librairie Forum organise un événement inédit à Saint-Étienne avec la venue du numéro 10 éternel de l'ASSE : Michel Platini. Il sera en dédicaces jeudi 28 (...)
Lundi 18 novembre 2019 Après une première édition couronnée de succès (sept auteurs présents, deux tables rondes organisées et une soixantaine de visiteurs), le rendez-vous du polar (...)
Lundi 14 octobre 2019 Après une première édition en 2018 où ils avaient attiré environ 1500 personnes, l'association des éditeurs stéphanois remet le couvert avec son salon qu'elle organise du 18 au 20 octobre à la Bourse du travail, pendant la Fête du livre.
Mardi 1 octobre 2019 Vous aviez une moyenne de 2 en maths ou physique ? La science vous rebutait ? La Fête de la science risque bien de vous faire changer d'avis. Chaque mois d'octobre, ce rassemblement national propose des ateliers, conférences, expos,...
Mardi 1 octobre 2019 Pour sa 34e édition, l'événement majeur de la littérature à Saint-Étienne, la Fête du livre propose quelques nouveautés et toujours une ribambelle d'auteurs qui font la rentrée littéraire francophone. Présentation générale et focus sur Nicolas...
Mardi 1 octobre 2019 En deux ouvrages parus cette année, l'historien Nicolas Offenstadt dresse un passionnant état de ce que fut la RDA, le "pays disparu" qu'il a retrouvé en véritable explorateur urbain.
Mardi 1 octobre 2019 Commissaire principale de la Fête du Livre de Saint-Etienne, Isabelle Rabineau est du genre à n'en faire qu'à sa tête. Jamais à cours d'envies, toujours pleine d'idées, elle bouscule et révolutionne tout ce qu'elle touche... Et le meilleur, c'est...
Mardi 1 octobre 2019 La planète Saturne se dévoile ici sous un angle inhabituel. Dix fois plus éloignée du Soleil que la Terre, Saturne nous apparaît toujours complètement éclairée (...)
Lundi 23 septembre 2019 L'auteur-géographe Michel Bussi, parrain de l'édition 2018 de la Fête du livre, est de retour en terres stéphanoises cette semaine. Il sera mardi 24 septembre (...)
Mardi 3 septembre 2019 La Fête du livre, manifestation littéraire stéphanoise majeure, fête cette année sa 34e édition du 17 au 20 octobre. Ce sont 270 auteurs tous genres littéraires (...)
Mardi 3 septembre 2019 Après nous avoir fait traverser le Golden Gate de San Francisco en 2018, la Foire internationale de Saint-Étienne nous invite à franchir la (...)
Mardi 3 septembre 2019 Il y a environ 10 000 ans, une étoile supermassive a explosé en supernova, dont on observe ici les restes (rémanents de supernova, la "bulle" de gaz sur (...)
Vendredi 26 juillet 2019 Une matinée dans les bottes d'un bûcheron, une activité bien insolite que propose Fibois Aura (l’interprofession forêt-bois Auvergne-Rhône-Alpes). À la (...)
Vendredi 19 juillet 2019 Ingénieur industriel, tenancier de galerie d'art et éditeur indépendant, Daniel Damart a porté bien des casquettes. Il dirige aujourd'hui la maison d'édition Le Réalgar et, avec l'Association des Éditeurs Stéphanois dont il a la présidence,...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter