Qui sommes nous   |   Envoyez un programme   |   Diffusion   |   Recrutement   |   Coordonnées   |   Publicité   |   Archives   |   Articles Partenaires

LYON
LE WEB DES SPECTACLES

LYON

SUIVEZ-NOUS


THEMATIQUE DATE
Rubrique / Festival LIEU
Notre selection
gratuit
prix libre
billetterie en ligne
Mot-clé

RECHERCHER ►

EXPOSITIONS

Revue des revues

Malgré leur mort clinique annoncée, les revues d’art bougent encore. Mieux, à Lyon, "Initiales" vient de naître à l’Ecole des Beaux-Arts. Et d’autres, guère plus anciennes (Hippocampe, Specimen, Rodéo), nous donnent rendez-vous pour une rencontre avec leurs responsables à la galerie Descours. Jean-Emmanuel Denave
le Jeudi 7 février 2013 par

Revue des revues

Malgré leur mort clinique annoncée, les revues d’art bougent encore. Mieux, à Lyon, "Initiales" vient de naître à l’Ecole des Beaux-Arts. Et d’autres, guère plus anciennes (Hippocampe, Specimen, Rodéo), nous donnent rendez-vous pour une rencontre avec leurs responsables à la galerie Descours. Jean-Emmanuel Denave
le Jeudi 7 février 2013 par Jean-Emmanuel Denave

Revue des revues

Crédit Photo : Couverture Hippocampe

À LIRE AUSSI

Plongée dans les carnets de Jean-Guy CoulangePlongée dans les carnets de Jean-Guy Coulange

Anne Maurel sur les traces de GiacomettiAnne Maurel sur les traces de Giacometti

La Revue des revuesLa Revue des revues

Hippocampe explore lHippocampe explore l'enjeu migratoire

Le Démon dLe Démon d'or vous entraîne au bout de la nuit

Désuet le papier ? Enterrées les revues ? Passée de mode la critique d’art prenant son temps et son souffle ? A Lyon, en l’espace de quelques mois et à contre-courant de toutes les idioties proférées sur le tout numérique, trois revues d’art de qualité ont vu le jour. Et c’est loin d’être l’affaire de "vieux cons" hors de l’époque et ne sachant pas manier une souris… Gwilherm Perthuis, qui n’a pas passé la barre de la trentaine, a fondé il y a quelques années la belle revue semestrielle et pluridisciplinaire Hippocampe (arts, littérature, sciences humaines), dont nous avons déjà fait l’éloge dans ces colonnes et qui sortira ces jours-ci un nouvel opus consacré au Liban. Non content de cela, l’agitateur d’idées a lancé en octobre dernier un mensuel du même nom : quatre grandes pages débordant de textes où l’on peut lire de longues critiques d’expositions, des chroniques de spectacles, de livres ou de disques. Dans un premier édito tonitruant, il écrit : «De plus en plus de médias publient des papiers généraux sur des expositions qui n’ont pas encore ouvert leurs portes et sur lesquelles ils proposent simplement quelques arguments tirés des dossiers de presse. Les magazines artistiques, qui connaissent un véritable succès, ne cherchent malheureusement plus à se distinguer par l’originalité de leur approche ou par la pertinence des descriptions offertes par leurs chroniqueurs, mais ils se contentent d’entrer dans une compétition visant à publier le premier un article sur l’exposition phare du moment».

Foules

«Une revue est une foule dans la rue» lit-on dans un autre édito, celui de la revue d’art et d’essai Specimen, fondée par une poignée d’étudiants de l’Ecole Normale Supérieure Lettres de Lyon. Après des débuts un peu balbutiants (une actualité un peu "branchée" et parisienne, des textes littéraires originaux assez "narcissiques"), la publication a pris son envol. Son cinquième numéro fourmille de sujets fouillés et originaux : les liens inattendus entre le philosophe Gilles Deleuze et le théâtre, la subversion de l’acte créateur dans le cadre d’un asile psychiatrique… Plus récent encore, le semestriel Initiales, né sur les terres de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Lyon, «fait le pari qu’une école d’art est aujourd’hui l’un des lieux les plus aptes à produire et organiser des formes et des pensées nouvelles». La revue se présente sous forme de publication monographique (avec des angles multiples, des essais, des interviews, de nombreux documents iconographiques, un DVD…) avec un premier numéro consacré au chef de file de la mouvance Fluxus, George Maciunas. Un deuxième numéro dont la publication est déjà prévue en juin s’intéressera à l’artiste John Baldessari.

Table ronde autour des revues Hippocampe, Rodéo et Spécimen
à la Galerie Michel Descours, mercredi 20 février

Tags  • Hippocampe • Specimen • Initiales

Désuet le papier ? Enterrées les revues ? Passée de mode la critique d’art prenant son temps et son souffle ? A Lyon, en l’espace de quelques mois et à contre-courant de toutes les idioties proférées sur le tout numérique, trois revues d’art de qualité ont vu le jour. Et c’est loin d’être l’affaire de "vieux cons" hors de l’époque et ne sachant pas manier une souris… Gwilherm Perthuis, qui n’a pas passé la barre de la trentaine, a fondé il y a quelques années la belle revue semestrielle et pluridisciplinaire Hippocampe (arts, littérature, sciences humaines), dont nous avons déjà fait l’éloge dans ces colonnes et qui sortira ces jours-ci un nouvel opus consacré au Liban. Non content de cela, l’agitateur d’idées a lancé en octobre dernier un mensuel du même nom : quatre grandes pages débordant de textes où l’on peut lire de longues critiques d’expositions, des chroniques de spectacles, de livres ou de disques. Dans un premier édito tonitruant, il écrit : «De plus en plus de médias publient des papiers généraux sur des expositions qui n’ont pas encore ouvert leurs portes et sur lesquelles ils proposent simplement quelques arguments tirés des dossiers de presse. Les magazines artistiques, qui connaissent un véritable succès, ne cherchent malheureusement plus à se distinguer par l’originalité de leur approche ou par la pertinence des descriptions offertes par leurs chroniqueurs, mais ils se contentent d’entrer dans une compétition visant à publier le premier un article sur l’exposition phare du moment».

Foules

«Une revue est une foule dans la rue» lit-on dans un autre édito, celui de la revue d’art et d’essai Specimen, fondée par une poignée d’étudiants de l’Ecole Normale Supérieure Lettres de Lyon. Après des débuts un peu balbutiants (une actualité un peu "branchée" et parisienne, des textes littéraires originaux assez "narcissiques"), la publication a pris son envol. Son cinquième numéro fourmille de sujets fouillés et originaux : les liens inattendus entre le philosophe Gilles Deleuze et le théâtre, la subversion de l’acte créateur dans le cadre d’un asile psychiatrique… Plus récent encore, le semestriel Initiales, né sur les terres de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Lyon, «fait le pari qu’une école d’art est aujourd’hui l’un des lieux les plus aptes à produire et organiser des formes et des pensées nouvelles». La revue se présente sous forme de publication monographique (avec des angles multiples, des essais, des interviews, de nombreux documents iconographiques, un DVD…) avec un premier numéro consacré au chef de file de la mouvance Fluxus, George Maciunas. Un deuxième numéro dont la publication est déjà prévue en juin s’intéressera à l’artiste John Baldessari.

Table ronde autour des revues Hippocampe, Rodéo et Spécimen
à la Galerie Michel Descours, mercredi 20 février

Tags  • Hippocampe • Specimen • Initiales

À LIRE AUSSI

Plongée dans les carnets de Jean-Guy CoulangePlongée dans les carnets de Jean-Guy Coulange

Anne Maurel sur les traces de GiacomettiAnne Maurel sur les traces de Giacometti

La Revue des revuesLa Revue des revues

Hippocampe explore lHippocampe explore l'enjeu migratoire

Le Démon dLe Démon d'or vous entraîne au bout de la nuit

Un Oeil sur...

Alors qu'il entame une tournée de concerts pour son album Satingarona Part.1, paru ce printemps, nous sommes allés à la rencontre d'Etienne Sevet leader et créateur de The Bongo Hop, projet musical mûri entre Cali et Lyon et nourri d'influences afro-caribéennes.

Recherche
+ EXPOSITIONS
THEMATIQUE
DATE

Rubrique / Festival
LIEU
Notre selection
gratuit
prix libre
billetterie en ligne
         Mot-clé

RECHERCHER ►
les choix de la rédaction


AURORE
De Blandine Lenoir (Fr, 1h29) avec Agnès Jaoui, Thibault de Montalembert...
Portrait d’une femme à la croisée des émotions et de la vie, cette comédie culottée sur la ménopause (...)

CITOYEN D'HONNEUR
De Mariano Cohn, Gastón Duprat (Arg, 1h57) avec Oscar Martinez, Dady Brieva...
De retour dans son village natal pour être célébré, un Prix Nobel voit se télescoper ses œuvres avec (...)

GHOST IN THE SHELL
De Rupert Sanders (EU, 1h46) avec Scarlett Johansson, Pilou Asbæk...
À l’instar de ses héros humains améliorés par les machines, ce film en prises de vues réelles s’hybr (...)

GRAVE
De Julia Ducourneau (Fr-Bel, 1h38) avec Garance Marillier, Ella Rumpf...
Parabole initiatique apprêtée en conte ogresque, la première réalisation de Julia Ducournau conjugue (...)

L'HOMME AUX MILLE VISAGES
De Alberto Rodriguez (Esp, 2h03) avec Eduard Ferandez, José Coronado...
Transformant une escroquerie d’État des années 1980 en thriller rythmé et sarcastique, le réalisateu (...)

L'OPÉRA
De Jean-Stéphane Bron (Suis-Fr, 1h50) documentaire
Des coulisses aux cintres, des tensions sociales aux minutes de silence, des répétitions aux applaud (...)

LA LA LAND
De Damien Chazelle (ÉU, 2h08) avec Ryan Gosling, Emma Stone...
À Los Angeles, cité de tous les possibles et des destins brisés, l’histoire en cinq saisons de Mia, (...)

LA SOCIALE
De Gilles Perret et Michel Ethievent (Fr, 1h30) Documentaire
Le documentariste Gilles Perret rappelle la paternité du ministre communiste Ambroise Croizat dans l (...)

LOGAN
De James Mangold (ÉU, 2h15) avec Hugh Jackman, Patrick Stewart...
Confirmation d’une tendance : les dérivations des X-Men surclassent les recombinaisons des Avengers. (...)

MOONLIGHT
De Barry Jenkins (EU, 1h51) avec Alex R. Hibbert, Ashton Sanders...
Centré sur la découverte de son homosexualité par un jeune noir grandi sans père dans un quartier pa (...)

ORPHELINE
De Arnaud des Pallières (Fr, 1h51) avec Adèle Haenel, Adèle Exarchopoulos...
De l’enfance à l’âge adulte, le portrait chinois d’une femme jamais identique et cependant toujours (...)


Tous les films à l'affiche à LYON

Au cinéma


Un Oeil sur...

Alors qu'il entame une tournée de concerts pour son album Satingarona Part.1, paru ce printemps, nous sommes allés à la rencontre d'Etienne Sevet leader et créateur de The Bongo Hop, projet musical mûri entre Cali et Lyon et nourri d'influences afro-caribéennes.

les choix de la rédaction


AURORE
De Blandine Lenoir (Fr, 1h29) avec Agnès Jaoui, Thibault de Montalembert...
Portrait d’une femme à la croisée des émotions et de la vie, cette comédie culottée sur la ménopause (...)

CITOYEN D'HONNEUR
De Mariano Cohn, Gastón Duprat (Arg, 1h57) avec Oscar Martinez, Dady Brieva...
De retour dans son village natal pour être célébré, un Prix Nobel voit se télescoper ses œuvres avec (...)

GHOST IN THE SHELL
De Rupert Sanders (EU, 1h46) avec Scarlett Johansson, Pilou Asbæk...
À l’instar de ses héros humains améliorés par les machines, ce film en prises de vues réelles s’hybr (...)

GRAVE
De Julia Ducourneau (Fr-Bel, 1h38) avec Garance Marillier, Ella Rumpf...
Parabole initiatique apprêtée en conte ogresque, la première réalisation de Julia Ducournau conjugue (...)

L'HOMME AUX MILLE VISAGES
De Alberto Rodriguez (Esp, 2h03) avec Eduard Ferandez, José Coronado...
Transformant une escroquerie d’État des années 1980 en thriller rythmé et sarcastique, le réalisateu (...)

L'OPÉRA
De Jean-Stéphane Bron (Suis-Fr, 1h50) documentaire
Des coulisses aux cintres, des tensions sociales aux minutes de silence, des répétitions aux applaud (...)

LA LA LAND
De Damien Chazelle (ÉU, 2h08) avec Ryan Gosling, Emma Stone...
À Los Angeles, cité de tous les possibles et des destins brisés, l’histoire en cinq saisons de Mia, (...)

LA SOCIALE
De Gilles Perret et Michel Ethievent (Fr, 1h30) Documentaire
Le documentariste Gilles Perret rappelle la paternité du ministre communiste Ambroise Croizat dans l (...)

LOGAN
De James Mangold (ÉU, 2h15) avec Hugh Jackman, Patrick Stewart...
Confirmation d’une tendance : les dérivations des X-Men surclassent les recombinaisons des Avengers. (...)

MOONLIGHT
De Barry Jenkins (EU, 1h51) avec Alex R. Hibbert, Ashton Sanders...
Centré sur la découverte de son homosexualité par un jeune noir grandi sans père dans un quartier pa (...)

ORPHELINE
De Arnaud des Pallières (Fr, 1h51) avec Adèle Haenel, Adèle Exarchopoulos...
De l’enfance à l’âge adulte, le portrait chinois d’une femme jamais identique et cependant toujours (...)


Tous les films à l'affiche à LYON

Au cinéma