De Lucy à Despentes

Femme verticale

Amphithéâtre

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Voilà un spectacle que l’on n’a pas pu voir avant sa venue à Pont-de-Claix mais qui donne furieusement envie. Son nom ? Femme verticale. Son sujet ? Des paroles de femmes, à travers les plumes tranchées d’auteures comme Simone de Beauvoir, Élisabeth Badinter, Virginie Despentes ou encore Virginia Woolf. Son interprète unique ? Le comédien et metteur en scène Éric Massé. Un homme oui, qui campe néanmoins une femme du nom de Juliette, maquillée et en talons.

« Je n’avais pas envie d’emprunter la parole des femmes mais plutôt de la questionner » explique-t-il en interview. Existe-t-il une écriture féminine ? Comment les femmes ont investi les débats politiques ?  Des interrogations multiples, le tout en axant également son spectacle sur l’intime (« ce n’est pas une tribune ») et sur le poétique, avec notamment les mots de la poétesse Andrée Chédid – le titre vient de son ouvrage Lucy, la femme verticale. Au vu de la pertinence des auteures choisies et du talent d’Éric Massé (sa relecture des Bonnes de Genet il y a un an et demi toujours à Pont-de-Claix était très forte), on s’attend à un grand moment.

AM

Femme verticale, jeudi 9 octobre à 20h et vendredi 10 à 14h, à l’Amphithéâtre (Pont-de-Claix)

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Lundi 7 janvier 2013 Il y a longtemps qu’il les aime, jamais il ne les a oubliées. Dix ans après avoir posé les jalons d’une mise en scène des "Bonnes", le metteur en scène Éric Massé présente un travail mature et accompli totalement centré sur les deux sœurs (campées...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X