"Snowden" d'Oliver Stone : pleurez, vous êtes fliqués

Snowden
De Oliver Stone (ÉU-All-Fr, 2h15) avec Joseph Gordon-Levitt, Shailene Woodley...

Suivant à la trace Laura Poitras, Oscar du documentaire en 2015 pour "Citizenfour", Oliver Stone s’intéresse à son tour au lanceur d’alerte Edward Snowden, et raconte son combat souterrain contre la NSA, en l’accommodant façon film d’espionnage. Didactique, classique, mais efficace.

Affecté aux services de renseignements des États-Unis, un informaticien brillant et patriote découvre avec stupeur que les grosses compagnies liées aux télécommunications collectent et transmettent les données privées de leurs utilisateurs sans leur consentement. Ulcéré, il décide de dénoncer publiquement cet espionnage général infondé. Quitte à renoncer à sa liberté.

à lire aussi : Rentrée cinéma 2016 : comme un (faux) air de déjà-vu

Guerres, terrorisme, biopics de stars ou de personnalités politiques… Pareil à nombre de ses confrères, Oliver Stone a signé la majorité de ses films en réaction à des événements ayant dramatiquement marqué l’histoire immédiate et/ou la société américaine. Parallèlement, à chaque fois qu’il s’est octroyé une escapade vers une autre "contrée", il a donné l’impression de tourner un film par défaut, n’ayant pas eu à se mettre devant la caméra de sujet plus conforme à ses attentes – en témoignent le péplum Alexander (2004) et même la suite de Wall Street, L’Argent ne dort jamais (2010).

Contrôles : halte + sup !

Snowden apparaît aujourd’hui comme une résurgence de sa "grande" période, un cyber-décalque contemporain de Né un 4 juillet (1989). Car à l’instar de Ron Kovic qui s’était engagé pour défendre la bannière étoilée, Edward Snwoden (campé par Joseph Gordon-Levitt) se retourne contre ses dirigeants au nom du peuple, estimant qu’ils ont trahi les citoyens et les grands idéaux démocratiques de la Nation. En découle ce techno-thriller rythmé, traversé de questions géopolitiques ; un substrat magnifique pour instiller des séquences de suspense et de paranoïa contagieuse – vous ne regarderez plus votre ordinateur vous observer de la même manière après ce film.

à lire aussi : Wall street : l’argent ne dort jamais

Si du point de vue artistique il y a quelque chose de réconfortant à ce que le cinéma de Stone retrouve ici pertinence et mordant, difficile de ne pas être préoccupé (voire déprimé) par le contexte politique et l’urgence ayant présidé à la conception de Snowden. Son actualité est tellement brûlante qu’elle modèle sa fin : Stone renvoie dos à dos les candidats à la Présidence des États-Unis d’Amérique – le film sort au moment où les électeurs expriment leurs suffrages.

Le cinéaste injecte des extraits de discours montrant que les camps Républicains et Démocrates (exception faite de Bernie Sanders) sont aussi bornés l’un que l’autre quant au sort d’Edward Snowden : toujours considéré comme un "traître", parce qu’il a blessé l’orgueil d’une super-puissance un peu trop imbue d’elle-même, le lanceur d’alerte ne bénéficiera pas pour le moment d’une grâce. Attendons l’investiture…

Snowden
d'Oliver Stone (E.-U., 2h14) avec Joseph Gordon-Levitt, Shailene Woodley, Melissa Leo, Zachary Quinto…

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 14 octobre 2014 Gregg Araki continue son exploration des tourments adolescents avec ce conte vaporeux et mélancolique, entre bluette teen et mélodrame à la Douglas Sirk, où la nouvelle star Shailene Woodley confirme qu’elle est plus qu’un phénomène...
Mardi 8 avril 2014 De Neil Burger (ÉU, 2h19) avec Shailene Woodley, Theo James, Kate Winslet…
Vendredi 14 juin 2013 J. J. Abrams fait encore mieux que le premier volet avec ce nouveau Star Trek, blockbuster autoroute sans temps morts, qui ne cherche pas à être autre chose que ce qu’il est : un morceau de mythologie transformé en récit survolté et...
Mercredi 31 octobre 2012 Conçu comme un casse-tête spatio-temporel mais aussi comme une série B mélangeant science-fiction et action, le film de Rian Johnson est la bonne surprise américaine de l’automne, à la fois cérébral, charnel, trépidant et poétique. Christophe...
Mercredi 26 septembre 2012 On espérait que, loin des pamphlets politiques et des fresques historiques qui ont fait sa gloire, Oliver Stone allait retrouver un peu d’efficacité et de modestie dans ce thriller narcotique sur fond de ménage à trois. Mais faute de choisir un ton,...
Jeudi 19 janvier 2012 À Hawaï, un architecte voit sa vie basculer après l’accident qui plonge sa femme dans le coma… Sur le fil de la tragédie et de la comédie, entre cinéma à sujet et chronique intimiste, Alexander Payne s’affirme comme un auteur brillant et George...
Vendredi 24 septembre 2010 Oliver Stone profite de la crise financière pour donner une suite à son Wall street de 1988, marquant ainsi le retour du trader machiavélique Gordon Gecko, pour un résultat anachronique, poussif et daté.
Samedi 10 juillet 2010 L’ambitieux projet de blockbuster onirico-philosophique de Christopher Nolan débouche sur un film prototype, qui passe du temps à expliquer son mode d’emploi avant de se lancer dans une pratique ébouriffante du cinéma comme montagne russe...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X