LB aka Labat : house, calme et volupté

LB aka LABAT

Le Black Lilith

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Soirée / Vendredi 20 avril, le Black Lilith invite « le producteur français en pleine ascension » LB aka Labat. Très bon choix de programmation.

Il y a les DJs qui mettent un point d’honneur à rendre le dancefloor hystérique et transformer les clubs en véritable champ de bataille. Et puis il y a ceux, comme le Lyonnais LB aka Labat, qui préfèrent avant tout créer une ambiance cool et détendue en faisant danser les gens sur des morceaux qu’ils n’ont pas l’habitude d’entendre jusqu’au petit matin.

à lire aussi : Un Black Lilith pour « casser les codes de la discothèque »

De son vrai nom Baptistin Cabalou, LB aka Labat fait partie de cette nouvelle génération d’artistes qui ne cherchent pas à tout prix à se vendre ou "faire carrière" mais sont plutôt dans le circuit pour produire – et jouer – une musique créative et soignée. Ce qui ne l’empêche pas pour autant d’enchaîner sans relâche les sorties de qualité, toujours sur des labels de premier choix. On l’avait ainsi découvert en 2015 par le biais de People of Anoubiz Vol. 1, une tape de beats hip-hop atmosphériques teintée de house et d’ambient, sortie sur le label lyonnais défricheur Brothers From Different Mothers.

Avec Disques solaires, premier véritable album sorti l’année suivante sur Groovedge, c’est cette fois la house qui prend le dessus, mais sous une forme deep, luxuriante et solaire, où, au-delà de ses premières amours hip-hop, surnagent également des influences soul, jazz et disco. Avec la même décontraction comme marque de fabrique, encore et toujours.

LB aka Labat
Au Black Lilith vendredi 20 avril à 23h45

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Vendredi 22 avril 2022 Envie de faire la fête et danser ? On a pour vous deux recommandations le 29 avril, et une le 7 mai. C'est parti !  
Mercredi 20 juin 2018 22.06.18 > Black Lilith Artjacking avec Louis Roméo et Alex Autajon Collectif lyonnais fondé il y a tout juste dix ans, Artjacking s’est imposé (...)
Mardi 20 mars 2018 House cristalline, disco déviante, synthés planants, percussions tribales et sonorités cosmiques… : loin de l’habituel grand défouloir du week-end, The Pilotwings, Too Smooth Christ et Bufiman, à découvrir à l'Ampérage dans le cadre d'une...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X