Pascal Parisot : chat alors !

Superchat

Épicerie Moderne

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Concert / Espiègle showman pour grandes et petites personnes indifféremment, Pascal Parisot revient avec un spectacle pour enfants sur un super-héros félin qui sauve le monde à travers un ver de terre goethien et en surpoids. Tout un programme.

Si Pascal Parisot est devenu un incontournable de la chanson et du spectacle pour enfants, on ne le doit pourtant, à l'instar de ses collègues Albin de la Simone ou Bastien Lallemant, habitués de cet exercice, qu'à un virage plutôt tardif du musicien dans une carrière débutée au début des années 90.

Ce n'est qu'en 2009, à la demande d'une éditrice, qu'il se lance dans cette discipline pas comme les autres et résolument casse-gueule. Il publie son premier album pour enfants sur le thème de la nourriture, Les Pieds dans le plat, dont le succès lui vaut une tournée de plus de 400 dates. Viennent ensuite les animaux avec Bêtes en Stock, les princesses avec La Vie de Château, pour un succès semblable.

C'est alors que Pascal Parisot entame son histoire musicale avec les chats : son quatrième album Chat, chat, chat, un livre disque illustré par Charles Berberian donnera lieu à des concerts dessinés avec ce dernier, rompu à ce genre d'exercice (on a pu le voir en compagnie du musicien lyonnais Fabrice Viscogliosi à la Fête du Livre de Bron).

Les souffrances du gros Werther

Le secret de Parisot est sans doute de s'adresser aux enfants comme il le fait avec les adultes. De fait, son travail n'est pas si différent d'une catégorie à l'autre, mélange d'espièglerie, de désinvolture, d'auto-dérision et de sens de la parodie.

Avec ses lunettes de soleil gardées sur scène, il ferait même penser à une sorte de Graham Parker pour bambins doublé d'un étrange spécimen de crooner infantile. C'est le cas dans son dernier spectacle, Superchat, tiré de l'album du même nom, une histoire racontée (c'est la première pour Parisot) et chantée, à partir de 3 ans, où il est notamment question des souffrances d'un (gros) vers de terre baptisé Werther – et tant pis si les enfants n'ont aucune chance de saisir la référence, c'est même toute la spécificité et l'intérêt des spectacles de Parisot.

Desséché sur une terrasse, le ver ne devra son sauvetage qu'au susnommé Superchat dont les particularités sont de super-perdre ses poils jusqu'à en recouvrir le ciel et de faire ses griffes sur les nuages, ce qui pourrait bien aider le pauvre Werther. Le suspense reste entier et le savoir-faire de Parisot à son comble quand il s'agit de montrer que sauver un ver c'est un peu sauver la Terre.

Pascal Parisot, Superchat, les souffrances du gros Werther
À l'Épicerie Moderne le mercredi 31 octobre

à lire aussi

vous serez sans doute intéressé par...

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X