La rentrée des artistes

Une belle saison artistique s’ouvre encore cette année à Saint-Étienne avec une programmation pléthorique au Musée d’Art Moderne et de nombreuses découvertes à faire dans des lieux plus intimistes. Jean-Emmanuel Denave

Le début de saison prolifique et originale (mêlant talents confirmés et artistes méconnus) du Musée d’art moderne s’effectue cette année en plusieurs étapes. Avant d’accueillir une installation de la star française de l’art contemporain Bertrand Lavier (entre installation abstraite et sorte de grand terrain de basket, dans la salle principale du 14 octobre au 5 février), le musée présente rien moins que quatre expositions temporaires jusqu’au 20 novembre.

Parmi elles, la première rétrospective consacrée à un électron libre, l’artiste Damien Cabanes (né en 1957), auteur aussi bien d’œuvres figuratives qu’abstraites, capable de puiser ses influences dans l’art minimal autant que dans l’expressionnisme allemand ou l’art brut ! Ses dessins, peintures et sculptures débordent de vie et d’énergie, vibrent à travers tous les médiums possibles…

Du 10 décembre au 5 février, nouvelle salve d’expositions au MAM avec Lois et Franziska Weinberger, la peintre hyper-réaliste hongroise Laszlo Feher, le dessinateur italien Serse et un groupe de jeunes artistes roumains. Après cet ensemble très ouvert et méconnu, on pourra à nouveau voir deux artistes plus en vogue (du 25 février au 22 avril) : la Coréenne Kim Sooja au travail méditatif et esthétique (vidéos, installations, avec par exemple des confrontations saisissantes entre la présence immobile de l’artiste et le flux effréné des villes modernes), et le plus turbulent touche à tout (art, danse, théâtre) Jan Fabre.

Du côté des célébrités, on notera aussi l’exposition de Claude Viallat à la galerie Bernard Ceysson du 29 septembre au 7 janvier. Avec une œuvre désormais qui s’inscrit dans la durée et la répétition : la composition de taches identiques sur des supports multiples et dans des tons variés.

Cartes redistribuées

Considéré jusqu’à présent comme un lieu associatif alternatif, repris il y a deux ans par une nouvelle équipe féminine, L’Assaut de la Menuiserie se donne aujourd’hui de nouvelles ambitions : s’ouvrir à un public plus large, diversifier sa programmation au-delà de la jeune scène locale sans pour autant la négliger. C’est un artiste mexicain, Bayrol Jimenez(né en 1984) qui est accueilli jusqu’au 21 octobre avec des dessins, peintures et films confrontant et court-circuitant les symboles de la mondialisation et des traits de sa culture sud-américaine, le monde dit global et la dimension du local. Un travail inscrit sur le mode de la prolifération, de l’emprunt, de la contamination… Un trio d’artistes (Simon Feydieu, Marc Geneix, Sébastien Maloberti) lui succédera du 18 novembre au 11 décembre, trio caractérisé par l’utilisation de matériaux assez simples pour mieux subvertir les codes de la vie quotidienne ou de l’art contemporain…

A l’artothèque Idéograf, lieu récent ouvert en 2010, on pourra notamment voir le dernier projet de la photographe Jacqueline Salmon (du 22 octobre au 26 novembre) croisant le temps humain (celui de personnes rencontrées lors d’une résidence) à celui de la « nature » et de la météo pour l’élaboration d’une « carte des vents ». Une curieuse géographie imaginaire qui marque trente ans de photographie consacrés surtout au paysage et à l’exploration de lieux clos comme les hôpitaux ou les prisons…

Du côté du design enfin, la Cité du design dresse elle-aussi une « carte » avec la deuxième édition de « Design Map » (jusqu’au 18 mars), événement dédié aux créateurs de Rhône-Alpes. Quatre-vingt designers et agences de design y exposent leurs travaux, du design d’objet au graphisme, du design numérique au design d’espace.

à lire aussi

derniers articles publiés sur le Petit Bulletin dans la rubrique Expos...

Mardi 26 avril 2022 En pleine renaissance, le monde de la passementerie, du tressage et de la rubanerie a largement bénéficié de la recherche et de (...)
Mercredi 13 avril 2022 Le photographe Maxence Rifflet présente au Bleu du Ciel un travail particulièrement délicat et intelligent, réalisé dans sept prisons françaises, en étroite collaboration avec les détenus.
Mercredi 6 avril 2022 Le thème : Bifurcations. La promesse : quatre mois de grande fête autour du design, à laquelle tous les Stéphanois pourraient prendre part. Les questions : la biennale Design sera-t-elle accessible à tous les publics, suffisamment...
Mardi 29 mars 2022 Des dernières Biennales Design stéphanoises aux salons du Conseil de l’Union Européenne à Bruxelles, la créatrice textile Jeanne Goutelle marque peu à peu de son empreinte colorée et responsable une œuvre où le réemploi de tissus industriels permet...
Lundi 28 mars 2022 Désormais habillée de couleurs acidulées, Saint-Etienne joue à fond la carte « design » qu’elle revendique par-delà ses frontières. Dans l’espace public pourtant, le design permet surtout des transformations moins perceptibles mais dont le...
Mardi 29 mars 2022 Durant les quatre mois qui vont suivre, la Biennale Design de Saint-Étienne nous invite à « bifurquer ». Envisager la société telle qu’elle est, l’envisager ensuite telle que l’on aimerait qu’elle soit… Puis envisager les chemins possibles...
Mardi 29 mars 2022 L’exposition Espacements réunit quatre jeunes artistes issus de l’ESADSE. Les deux premiers, Chloé Pechoultres et Antoine Salle, diplomés (...)
Jeudi 17 mars 2022 Enfant terrible du monde de la photographie, William Klein n’a eu de cesse d’en bousculer les codes et les pudeurs. Jetant son corps dans la bataille du réel, ses images en conservent l’énergie, la violence, la vie. Retour sur les apports et le...
Mercredi 9 mars 2022 Mars arrive et la création contemporaine repart dans les musées et les galeries avec quelques belles affiches : William Klein, Christian Lhopital, Tania Mouraud, Thameur Mejri…
Mardi 1 mars 2022 L’exposition J'irai éclairer leurs images présente le travail quatre artistes dont le recours à la photographie est un moyen d'expérimenter des formes d'expression inédites. 
Mardi 1 mars 2022 Dans sa boutique-atelier nichée sous l’Hôtel de Ville, la sérigraphiste Delphine Chapuis propose une exposition collective d'estampes mettant à l’honneur la taille d’épargne, une technique archaïque de gravure sur bois.
Mardi 1 février 2022 Les champs de la photographie sont si vastes que le huitième art ne cesse d’inspirer ceux qui s’y frottent. Détournant les figurines en plastique de (...)
Mardi 1 février 2022 L’atelier-musée La Maison du Passementier accueille pour deux mois encore l’exposition Roadscapes de Maxime Crozet. Le photographe-voyageur (...)
Mardi 1 février 2022 Formé à l'école stéphanoise des Beaux-Arts au milieu des années 90, Moko Vey a repris les pinceaux en 2015 après 10 années passées dans le domaine audiovisuel. (...)
Mardi 1 février 2022 Vous l’avez sans doute déjà aperçue devant la Bourse du Travail, exposant ses créations : discrète et tout sourire, Anne Lordey est une artiste sensible à (...)
Mardi 4 janvier 2022 Remarquable, passionnante et très complète exposition que Sur la piste des Sioux proposée par le Musée des Confluences et portée par une sublime collection d'objets. Plongée terrible et magnifique dans la construction de cet Indien imaginaire qui...
Lundi 3 janvier 2022 Depuis sa création en 2006, la p’tite entreprise de François Ceysson et Loïc Bénétière ne connait pas la crise : avec des galeries à Lyon, Paris, Genève, Luxembourg et New York, la nouvelle adresse stéphanoise apparait aujourd’hui comme le véritable...
Lundi 3 janvier 2022 Absolument imprévisible et vaguement waterproof, le MUR stéphanois continue de surprendre le passant dès le premier samedi de (...)
Lundi 3 janvier 2022 Encore une chouette occasion de passer chez TAG : la galerie accueille une série d’œuvres récentes de Catherine (...)
Mardi 30 novembre 2021 Le Musée d’Art Moderne et Contemporain de Saint-Etienne Métropole présente actuellement une nouvelle expo dédiée à la donation récente du couple de galeristes Durand-Dessert, qui entre en dialogue avec la collection du musée.
Mardi 30 novembre 2021 Le MUR stéphanois n’en finit pas de s’offrir à tous les regards, avec déjà plus de 100 collages au (...)

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter