article partenaire
Nouveau cratère sur Mars

Ca bouge sur la Fête du Livre de Saint-Etienne

Octobre 2021 : à quelques jours de la 35e édition de la Fête du Livre stéphanoise, la commissaire principale de l’événement quittait précipitamment ses fonctions, à la suite d’un imbroglio mêlant accusation de censure et différends avec certains acteurs locaux du monde de l’édition. Ce départ, qui faisait alors suite au « constat d’une approche différente des relations avec les partenaires de cette manifestation culturelle, festive, grand public, ouverte au plus grand nombre et gratuite » selon les mots de la municipalité, appelait à un renouveau de la manifestation chère au cœur des Stéphanois.

Un peu plus de 3 mois plus tard, le renouveau semble en marche. Lundi 31 janvier, la directrice du réseau des médiathèques de Saint-Etienne a en effet été nommée au commissariat de la Fête, dont la prochaine édition se déroulera en octobre prochain. « Il était important pour nous de choisir quelqu’un qui soit issu du territoire, commente Marc Chassaubéné, adjoint au maire en charge de la Culture. On sait à présent que faire appel à un prestataire extérieur fonctionne mal. Axelle Redon a fait carrière dans les métiers du Livre, elle a beaucoup travaillé sur les questions de médiation entre les politiques du livre, et les lecteurs, donc elle nous apportera beaucoup. »

Joli CV

Titulaire d’une maîtrise de philosophie et du diplôme de conservateur territorial externe des bibliothèques de l’INET/ENSSIB, Axelle Redon a successivement assuré les postes de directrice adjointe de la bibliothèque départementale d’Ardèche, puis de directrice des Affaires culturelles de Loire Forez agglomération, avant de devenir, en 2019, directrice de la bibliothèque municipale classée de Saint-Etienne et de la cinémathèque – et par là-même, directrice du réseau. A ce titre, on lui doit notamment la conception du programme du label « bibliothèque numérique de référence ».

Alors, avec une toute nouvelle tête, la Fête du Livre stéphanoise sera-t-elle prochainement amenée à évoluer quelque peu ? « On l’espère, poursuit Marc Chassaubéné, c’est même un peu l’objectif. L’événement va être en partie repensé, des thématiques nouvelles vont sans doute émerger. On attend d’Axelle qu’elle profite de son expérience et de sa jeunesse pour nous faire de belles propositions en phase avec l’actualité littéraire ».

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 26 avril 2022 De confinements en couvre-feux, la pandémie aurait presque fait oublier qu’un festival de musiques est avant tout un temps de convivialité partagée, entre amis, dans une foule de mélomanes raisonnablement...
Mardi 26 avril 2022 D’un point d’ancrage à un autre, l’artiste stéphanois porte en lui l’errance joyeuse de ceux qui savent accueillir la vie. Des sens en éveil, une gamberge qui va loin quitte à prendre son temps : portrait d’un poète en quête d’infini.  
Mardi 26 avril 2022 Comme chaque mois, le Méliès Saint-François vous convie à sa grande soirée Quiz, dédiée cette fois-ci (...)
Mardi 26 avril 2022 Voici une belle promesse que nous fait l'Opéra de Saint-Etienne. Tout le monde connaît l'histoire de Lancelot, chevalier de la Table (...)
Mardi 26 avril 2022 Fatigue passagère et moral dans les chaussettes ? La rédaction du Petit Bulletin est là pour prendre soin de ses lecteurs, avec un traitement imparable : les concerts. Et quoi de mieux que le Paroles & Musiques pour se...
Mardi 26 avril 2022 Plus on progresse, plus on se fait du mal et plus on se tue, à petit feu. Avec Bienvenue dans l’espèce humaine, Benoît (...)
Mardi 26 avril 2022 Gerard Watkins revisite le chef-d’œuvre shakespearien à travers le prisme des sixties : pantalons pattes (...)
Mardi 26 avril 2022 Hugo, 23 ans, étudiant en sciences humaines, oscille entre ses origines algériennes et françaises. Lorsque sa mère le (...)
Mercredi 13 avril 2022 Direction le restaurant de la Cité du Design pour un menu du jour digne d’une bonne brasserie avec une vue sur un jardin d’hiver étonnant.
Mercredi 6 avril 2022 Le thème : Bifurcations. La promesse : quatre mois de grande fête autour du design, à laquelle tous les Stéphanois pourraient prendre part. Les questions : la biennale Design sera-t-elle accessible à tous les publics, suffisamment...
Mercredi 6 avril 2022 Troupe amateure mais aussi qualitative que les pros, la LISA organise dès dimanche sa semaine de l’impro, avec au menu, différentes formules… Et pas mal de rigolade.
Mercredi 6 avril 2022 Envie de bamboche, d’une ambiance festive, et de gros son ? Check la liste des soirées qui arrivent, et prépare ton agenda (et ta tenue de gala) : ça sent la grosse bringue.
Mardi 29 mars 2022 Par Sibylle Brunel. Quand les petites bêtises entrainent les grosses, il est difficile de prouver que l’on peut encore répondre à la norme. A-t-on seulement (...)
Mardi 29 mars 2022 Des dernières Biennales Design stéphanoises aux salons du Conseil de l’Union Européenne à Bruxelles, la créatrice textile Jeanne Goutelle marque peu à peu de son empreinte colorée et responsable une œuvre où le réemploi de tissus industriels permet...
Mardi 29 mars 2022 Durant les quatre mois qui vont suivre, la Biennale Design de Saint-Étienne nous invite à « bifurquer ». Envisager la société telle qu’elle est, l’envisager ensuite telle que l’on aimerait qu’elle soit… Puis envisager les chemins possibles...
Mardi 29 mars 2022 Notre civilisation s’effondre, tous les scientifiques le disent. Oui mais alors… Que faire ? Vaste sujet, pourvu que l’on (...)
Mardi 29 mars 2022 Et si la décolonisation n’avait été qu’une succession d’échecs dont on voit et paie encore les pots (...)
Mardi 29 mars 2022 Il y a ceux qui font des goûters d’anniversaire, et puis il y a Positive Education. L’association stéphanoise, à l’origine du Positive Education Festival (que l’on ne présente plus) fête cette année ses dix ans, en sillonnant les routes de France...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter