Villa Gillet & Le Petit Bulletin
Immersion dans
L’Atelier des Récits 2022

À Lyon, Laurent Wauquiez étouffe la culture

Politique Culturelle / Plusieurs structures culturelles de la métropole lyonnaise ont vu leurs subventions amputées sévèrement par Laurent Wauquiez, lequel veut rééquilibrer les aides loin des villes.

Le bruit a commencé à se répandre fin janvier. Puis a pris de l'ampleur. Avant que tout explose quand Le Progrès, le vendredi 22 avril, a révélé les coupes franches opérées et les premiers visés : la Villa Gillet, l'Opéra, les Biennales. Le scénario redouté par les acteurs culturels devenait réalité : Laurent Wauquiez a bel et bien sorti la tronçonneuse pour rogner les subventions des institutions culturelles. Pas n'importe lesquelles, bien sûr : plutôt celles de Lyon, de Villeurbanne, à la marge celles de Grenoble et de Saint-Étienne. Des villes non "amies", tenues par EELV, le PS ou encore un élu de droite pas forcément Wauquiez-compatible : il n'en fallait pas plus pour que les accusations de coupes ciblées, politiques, fusent. Que le président de Région soit suspecté de vouloir promouvoir une culture identitaire.

Il semble avoir pris acte de la fragmentation en trois blocs du paysage politique et se positionner sur l'axe "droite dure" de l'arc de cercle politique en cours de reconstitution. La culture serait-elle donc devenue un simple instrument de punition, où l'on coupe les vivres aux bobos des centres-villes, au profit des « territoires » comme le dit Sophie Rotkopf, sa vice-présidente à la Culture et élue roannaise ? C'est une possibilité. Mais pas une certitude, car l'homme à la doudoune rouge et ses subalternes restent silencieux.  

Les festivals LGBT+ visés lors du premier mandat

Ce ne serait pas nouveau : on se souvient qu'au début de son premier mandat, Laurent Wauquiez avait supprimé les aides aux festivals de cinéma LGBT+ ou coupé certains dispositifs d'aides à l'international et de formation. Déjà, la culture était un instrument au service d'une politique identitaire. Mais ça n'avait pas duré et sa vice-présidente d'alors, Florence Verney-Carron, avait bataillé ferme pour rétablir des subventions coupées à certains (Écrans Mixtes, par exemple) et surtout donner un cap moins politique à l'action culturelle de la Région. Bataille gagnée : après avoir été très chahutée par le monde culturel, elle avait su gagner le respect de beaucoup. Avant d'être éjectée au dernier moment de la liste par Laurent Wauquiez, lors du dernier scrutin régional.

Le président, pour son second mandat, a ainsi choisi des maires, des élus, des snipers, des politiques purs et durs et a fait l'impasse sur les profils venus de la société civile. Exit Verney-Carron, bonjour Sophie Rotkopf. La Roannaise n'est pas venue pour sa connaissance du milieu culturel, mais parce qu'elle a le cuir solide et la répartie possible. Elle est là pour faire le service après-vente des décisions du président et celui-ci, après avoir consulté en février et mars dernier, a finalement opté pour le scénario le plus tranchant : 500 000 € de coupe pour l'Opéra de Lyon, 350 000€ en moins pour la Villa Gillet (soit 100% du montant attribué précédemment), 253 000€ pour les Biennales, 100 000€ pour l'Institut Lumière, moins 30% pour le TNP. La MC2 à Grenoble est aussi impactée à hauteur de 120 000 € (sur 462 000 €). Dans le milieu, qui mis à part la Villa Gillet avertie par courrier, découvre les montants dans la presse, c'est la sidération. Pour d'autres, moins institutionnels, c'est la suite logique : la compagnie de danse hip-hop Pockemon Crew avait ainsi déjà vu sa subvention supprimée intégralement en 2021 après l'arrivée du second exécutif de Laurent Wauquiez. D'autres vont probablement suivre. Point du Jour, TNG et Théâtre de la Croix-Rousse tremblent : leur sort se jouera à la prochaine commission permanente en ce mois de mai.

Grégory Doucet, le maire de Lyon, a aussitôt réagit via un communiqué : « la Région met sérieusement en péril ces institutions déjà fortement impactées par la crise sanitaire. Elle décide ainsi de diminuer de près de 20 % sa subvention à l’Opéra de Lyon et de se retirer totalement du fonctionnement de la Villa Gillet (ce qui revient à amputer la structure d’un tiers de son budget total). Les Biennales de Lyon, elles, seront privées de près de 40% de l’aide attribuée jusqu’ici par la Région. » Tombant dans le piège : son adjointe à la Culture a coupé elle-aussi 500 000 € de subvention à l'Opéra et Sophie Rotkopf n'a pas manqué de lui faire remarquer sur Twitter. En oubliant une grosse différence : la Ville accordait 18 M€, la Région seulement 2, 8 M€. 

Le silence comme stratégie

Depuis ces annonces dans Le Progrès, la vice-présidente reste injoignable. Elle est aussi silencieuse auprès des institutions visées : seule la Villa Gillet avait reçu un courrier avant les révélations du Progrès. Le 14 avril se tenait un conseil d'administration extraordinaire de l'Opéra de Lyon. Pas un mot  de sa part, alors que tout le monde guettait son intervention. Ce silence n'est pas propre à la vice-présidente et s'apparente à une stratégie : aucun débat n'a eu lieu au sein de l'assemblée régionale ou à la commission culture, les oppositions luttent pour trouver quelques informations. Comme le montant de la subvention allouée au festival InVersion porté par les multinationales Vivendi et GL Events, qui reste inconnu. Ce silence permet de laisser glisser plus facilement les contre-attaques, d'autant plus que celles-ci émanent des Verts, qu'une partie du monde culturel regarde encore avec méfiance. Ce silence est aussi fermement conseillé à certains acteurs visés : Laurent Wauquiez leur aurait demandé de se taire, s'ils voulaient retrouver leur subvention l'année prochaine, invoquant une solidarité nécessaire en cette année post-Covid, affirmant vouloir aider les plus petites structures impactées par la crise sanitaire.

À droite, c'est l'une des raisons invoquées pour expliquer ces coupes : le soutien aux petites structures régionales, dans les petites villes, les villages, qui n'auraient pas eu les mêmes aides financières que les grosses institutions ayant pu se constituer ainsi une trésorerie. Le budget culture de 62M€ est maintenu, selon la vice-présidente. Juste réorienté. Le rééquilibrage loin des métropoles, surtout de Lyon, et au profit des campagnes est revendiqué comme faisant suite à la fusion des régions. Ainsi, Clermont-Ferrand ne devrait pas être touchée par ces coupes. Et si l'on ne sait pas encore quelles sont les structures qui vont bénéficier de ce rééquilibrage, c'est parce qu'il faut attendre la commission de mai où près de 90% des subventions de fonctionnement seront votées, ce qui devrait permettre de mieux saisir les réorientations voulues par Laurent Wauquiez. 

Du coup, en attendant, il reste les supputations : du côté du maire de Lyon comme de l'adjointe à la Culture Nathalie Perrin-Gilbert (qui ont vu à ce jour près de 25% des subventions de fonctionnement allouées aux opérateurs de leur ville, soit 2 M€ sur 8 M€, être déjà supprimées), on accuse Laurent Wauquiez de jouer la logique identitaire, en particulier avec sa volonté de créer un musée de la civilisation gauloise sur le site de Gergovie dans le Puy-de-Dôme, où eut lieu une célèbre bataille entre Jules César et Vercingétorix. D'autres pensent qu'il va devoir financer plus que prévu la réhabilitation du Château de Saint-Exupéry dans l'Ain en lieu touristique, que Sophie Rotkopf nous a décrit comme l'un des grands enjeux de son mandat. Au même titre que le Musée des Tissus, qui pourrait coûter plus cher que prévu selon des élus de l'opposition — d'autant que de nombreux riverains se sont élevés lors d'une réunion de présentation contre le projet architectural.

À l'heure actuelle, seule la survie de la Villa Gillet est engagée, et cette dernière devra sans doute a minima supprimer l'un de ces deux festivals. Concernant les Biennales, la trésorerie permettra de tenir mais l'édition de cette année de la Biennale d'Art Contemporain sera impactée. Le risque est grand pour toutes ces structures qui rayonnent pourtant sur l'ensemble de la région de devoir diminuer leurs propositions annexes et de se concentrer sur le cœur de leurs événements respectifs. En attendant cette fameuse commission de mai, qui pourrait être fatale à d'autres cibles lyonnaises.

 

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 26 avril 2022 Le confinement, c’est loin. La preuve, vous avez arrêté de faire votre pain. Par chance, d’aucunes en ont fait leur profession.
Mardi 26 avril 2022 La Ville de Lyon et la Métropole réglementent l’offre en matière de logements meublés touristiques longue durée dans un hyper centre lyonnais assez large. Excellente nouvelle pour les habitants.
Mercredi 13 avril 2022 Le photographe Maxence Rifflet présente au Bleu du Ciel un travail particulièrement délicat et intelligent, réalisé dans sept prisons françaises, en étroite collaboration avec les détenus.
Mercredi 30 mars 2022 Il faut souvent chercher loin pour trouver les propositions ou les déclarations des candidats à l'élection présidentielle sur la culture (et parfois, sans résultat). Tour d’horizon, à quelques jours du scrutin, des mesures promises par chacun des...
Jeudi 17 mars 2022 Enfant terrible du monde de la photographie, William Klein n’a eu de cesse d’en bousculer les codes et les pudeurs. Jetant son corps dans la bataille du réel, ses images en conservent l’énergie, la violence, la vie. Retour sur les apports et le...
Mercredi 9 mars 2022 Mars arrive et la création contemporaine repart dans les musées et les galeries avec quelques belles affiches : William Klein, Christian Lhopital, Tania Mouraud, Thameur Mejri…
Mercredi 2 février 2022  Après une première moitié de saison d’une densité inédite, les théâtres attaquent 2022 sans baisser de rythme. Les six mois à venir seront riches comme rarement de découvertes et de grandes figures pour se clore sur la venue d’Ariane...
Mardi 25 janvier 2022 Pas de place pour se garer ? Bouchons ? Klaxons ? Flambée du prix de l’essence ? L’avantage à Sainté… C’est qu’on peut tout faire à pied. (...)
Mardi 30 novembre 1999  L'année "Capitale française de la culture" a été lancée à Villeurbanne, en présence de Roselyne Bachelot. Au-delà de quelques marqueurs événementiels, c'est surtout du côté des dispositifs pérennes qu'il faut regarder, à l'instar des minimix,...
Lundi 24 janvier 2022  S'il faut être prudent avec la recrudescence des cas de Covid, il est prévu que cette année, les grands raouts littéraires se tiennent de manière classique – comme on les aime. Avec, pour certains, des pré-programmations croustillantes.
Mercredi 12 janvier 2022 L’année 2022 sera l’occasion de réviser ses classiques de la danse contemporaine : Maguy Marin, Jiří Kylián, Ohad Naharin, Pina Bausch… Et entre deux révisions, de découvrir aussi nombre de jeunes talents internationaux.
Mardi 4 janvier 2022 Dans l'une de ces rues que les couvre-feux plongeaient dans la pénombre, on refait la fête. On y mange aussi désormais thaïlandais, grâce à Chan. Nous sommes (...)
Mardi 4 janvier 2022 Remarquable, passionnante et très complète exposition que Sur la piste des Sioux proposée par le Musée des Confluences et portée par une sublime collection d'objets. Plongée terrible et magnifique dans la construction de cet Indien imaginaire qui...
Lundi 6 décembre 2021 Parce que sans eux il n’aurait pas de raison d’être, le Petit-Bulletin a profité de son anniversaire pour  demander aux acteurs culturels du département de lui raconter leur meilleur souvenir de ces 10 dernières années… Et il doit bien...
Mardi 30 novembre 2021 Chaque premier mercredi du mois, l’histoire est la même. En fin de matinée, Bernard et ses petites blagues sont toujours les premiers devant le box du PB. (...)
Mardi 30 novembre 2021 Il y a le conflit, et puis, il y a les conséquences du conflit. Celles que l’on voit : occupation des terres, du ciel, des (...)
Vendredi 29 octobre 2021 Et si nous avions un besoin urgent d’humain ? A l’approche de l’hiver, tandis que les premiers froids nous saisissent, que l’on fait craquer (...)
Mardi 5 octobre 2021 Empathie et impatience… Durant de longs mois, le public s’est globalement montré très concerné par la fermeture des lieux de culture, pressé de retrouver (...)
Mardi 5 octobre 2021 Au centre des réflexions durant la crise sanitaire, la question de l’accessibilité de la culture pour les publics éloignés se fond aujourd’hui dans un enjeu encore plus large.
Mardi 7 septembre 2021 C’est une rentrée presque normale. Les saisons culturelles sont présentées à tour de rôle, les concerts reprennent, les terrasses sont encore ouvertes… Certes, (...)
Mardi 7 septembre 2021 Oui, c'est vrai, elle a la pêche Melba et ca se ressent d'ailleurs sur scène. Mais au-delà du jeu de mots des plus faciles, l'artiste lyonnaise creuse son (...)
Mercredi 23 juin 2021 Ces dernières semaines, la structure l’hormoise a rouvert ses portes au grand public, et surtout, aux, scolaires… Non sans euphorie.
Mardi 22 juin 2021 Le Planétarium de Saint-Etienne vient de voir son matériel de projection entièrement revu à la hausse, parallèlement à la mise en place d'un contrat de location-maintenance entre la Ville de Saint-Etienne et RSA Cosmos, entreprise située à Sorbiers...
Mercredi 9 juin 2021 La galerie d’art contemporain stéphanoise Ceysson & Bénétière, créée en 2006, poursuit son expansion. Alors que les travaux de son nouvel espace (...)
Lundi 8 mars 2021 Longtemps espéré, le maintien de la Biennale internationale design de Saint-Etienne en 2021 ne sera pas. L'événement est reporté d'un an.
Mercredi 3 mars 2021 Un an après le début des restrictions et fermetures liées à la crise sanitaire, les acteurs du secteur culturel se mobilisent une nouvelle fois en organisant des marches un peu partout en France. A Saint-Etienne, le départ sera donné jeudi 4...
Jeudi 21 janvier 2021 L'actuel directeur du Fil, Thierry Pilat, va succéder à Thierry Téodori à la tête de la Halle Tony Garnier de Lyon. Lyonnais d'origine, il fait son retour sur sa terre natale en prenant en main l'avenir de cette grande salle du Rhône, dans un...
Lundi 14 décembre 2020 Force tranquille connecté à la vraie vie, aux forêts du Meygal, et aux notes de sa guitare, l’artiste ponot Yvan Marc propose des coffrets sucrés pour les (...)
Mercredi 8 juillet 2020 250 images du photographe Sebastião Salgado s’invitent à La Sucrière pour un voyage intercontinental époustouflant où le fantasme prend le pas sur la réalité du (...)
Mardi 9 juin 2020 Nous avons demandé à quelques responsables de lieux culturels où ils en étaient et comment ils envisageaient la suite des événements... Propos recueillis par Cerise Rochet et Nicolas Bros
Mardi 14 avril 2020 Un peu après 20h,  le président de la République a annoncé que le confinement généralisé serait prolongé de quatre semaines, jusqu’au lundi 11 mai. Il a notamment fait quelques annonces importantes pour les acteurs du secteur culturel.
Vendredi 27 mars 2020 Vous en avez marre d’avaler des kilomètres de séries à la télé ? Vos jeunes enfants tournent en rond dans votre appartement et vos ados n’entendent même pas (...)
Mercredi 4 mars 2020 Saint-Étienne possède une force en matière de sciences, tant dans la recherche que dans la transmission. Université, grandes écoles mais aussi lieux de diffusion ouverts à tous comme son Planétarium. De l’autre côté, du Cours Fauriel, la Rotonde de...
Mercredi 19 février 2020 Éteignez votre poste de radio et venez plutôt vivre la "Radio live" avec la journaliste de France Culture Caroline Gillet et ses quatre jeunes invités qui vous conteront leur histoire au micro. Un projet unique de radio sur scène, un prolongement de...
Mercredi 5 février 2020 Cette galaxie qui nous apparait par la tranche est connue sous le nom de Galaxie du Sombrero (ou M104). Située à 50 millions d'années-lumière de la Terre, (...)
Mercredi 8 janvier 2020 Avis de tsunami musical : quand les Percussions Claviers de Lyon rencontrent les triples championnes du monde de Batudaca du groupe Zalindê, ça nous (...)
Mercredi 8 janvier 2020 Avec Fouille, farfouille. Aventure-toi dans le temps !, La Rotonde de l'École des Mines de Saint-Étienne poursuit sa mission d'ouverture aux (...)
Mardi 1 octobre 2019 Commissaire principale de la Fête du Livre de Saint-Etienne, Isabelle Rabineau est du genre à n'en faire qu'à sa tête. Jamais à cours d'envies, toujours pleine d'idées, elle bouscule et révolutionne tout ce qu'elle touche... Et le meilleur, c'est...
Mardi 1 octobre 2019 La planète Saturne se dévoile ici sous un angle inhabituel. Dix fois plus éloignée du Soleil que la Terre, Saturne nous apparaît toujours complètement éclairée (...)
Mardi 3 septembre 2019 Lieu culturel par excellence, l'auberge-crêperie du Monto'Zar à Saint-Genest-Malifaux propose une 10e saison avec de jolis noms dont les chansons poétiques (...)
Mercredi 28 ao?t 2019 Cercle, vous connaissez ? Les amateurs de musique électronique en sont friands pour la plupart. L'idée, c'est un peu Boiler Room revisité en mieux. (...)
Mardi 3 septembre 2019 Il y a environ 10 000 ans, une étoile supermassive a explosé en supernova, dont on observe ici les restes (rémanents de supernova, la "bulle" de gaz sur (...)
Lundi 1 juillet 2019 Branle-bas de combat au Musée d'Art Moderne et Contemporain ! La semaine denrière, des infiltrations d'eau ont été constatées à l’intérieur du bâtiment. En (...)
Mardi 4 juin 2019 Le directeur artistique du festival La Rue des Artistes est un homme de convictions, un citoyen toujours aussi engagé à l'aube de ses cinquante ans, dont plus de la moitié au service de la culture pour tous.
Mardi 4 juin 2019 L'Atelier-Musée du chapeau de Chazelles-sur-Lyon propose une exposition inédite présentant des couvre-chefs d'excellence puisque réalisés par huit modistes tous lauréats du concours des Meilleurs Ouvriers de France.  
Mardi 2 avril 2019 Il aura fallu peut-être plus de temps que prévu pour que celle dont nous tirions le portrait il y a déjà cinq ans dans notre édition lyonnaise ne (...)

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter