Princesse musique au Château du Rozier

Un lieu à (re)découvrir / Chaque mois, Le Petit Bulletin vous emmène à la découverte d’une structure de diffusion culturelle du département. Concerts, théâtre, danse, expos… Il y a forcément un lieu qui vous attend quelque part ! Aujourd’hui, rendez-vous au Château du Rozier, pour de la musique live dans un lieu atypique.

Se rendre à Feurs, carrefour de la Plaine du Forez, à mi-chemin entre Roanne et Saint-Étienne. Sillonner jusqu’à l’entrée d’un grand parc arboré à travers lequel on aperçoit une tour ronde et son toit pointu, d’où l’on s’attend à voir débouler la bande d’Harry Potter. Emprunter un petit chemin et se retrouver là, devant l’entrée d’un château -petit mais joli- que l’on ne saurait dater au premier coup d’œil. Se faire un concert au Château du Rozier, c’est goûter à un petit morceau d’inattendu.

à lire aussi : Get Up, Stand Up

L’édifice trouverait son origine au XVIe siècle. Pillé plusieurs fois au cours de son histoire, et notamment durant la Révolution française, il sera reconstruit au XIXe siècle, puis deviendra, en 1980, propriété de la Ville de Feurs. Le bâtiment, joli lieu du patrimoine de la commune, accueillera ainsi une école de musique durant une quinzaine d’années, avant de fermer de nouveau ses portes.

Une scène de musiques actuelles

Il faudra attendre 2014 et le projet porté par Clément Terrade, avant que les lumières ne s’allument de nouveau dans le château. « J’ai expliqué au maire de l’époque que je souhaitais ouvrir une salle de concerts à Feurs. Le château était alors vacant, et il pouvait être intéressant de lui redonner vie », se souvient le principal intéressé. Le Château du Rozier, version scène de musiques actuelles, ouvre ainsi ses portes en 2015, fort de ces beaux espaces, et de sa jolie programmation.

à lire aussi : Flamenca do Brazil

Une fois passé le pas de la porte, on est accueilli au bar. Ici, on grignote un petit bout ou on boit un coup, avant ou après le concert. Mais surtout, on tape la causette. Accrochés sur le mur du fond, des dizaines de Polaroïd annoncent la couleur à celui qui débarquerait pour la première fois : au Château, c’est l’humain avant tout. Car, s’il est bien sûr question de musique, cette dernière est ici un véritable prétexte à la découverte, à la rencontre, à l’échange, voire carrément… A la création de nouvelles amitiés.

Des artisans de la diffusion

« On a tendance à dire que l’ambiance au Château est plutôt familiale. Ça parait peut-être un peu simple, comme qualificatif, mais c’est vraiment ça. Chez nous, tout est très artisanal, et ça créé une forme de proximité avec les gens. On a beaucoup d’habitués, grâce au travail mené pour fidéliser le public. On connait tous nos clients, et on fait en sorte de mettre à l’aise tous ceux qui viennent pour la première fois », détaille l’équipe. Qu’il vienne de Feurs ou plus généralement du Forez, de Sainté, de Roanne ou de Lyon, chacun sait qu’il y a ici un petit repère bien sympa qui vaut le coup de s’éloigner de son canapé le temps d’une soirée.

Une fois son petit verre avalé, les premières notes résonnent, et appellent à entrer dans la salle de concert pour s’approcher de la scène. Au Château, on écoute pêlemêle du rock, du rap, de la chanson, du blues, de la world music, de la pop, du folk et j’en passe… « On assume totalement notre appartenance à un territoire rural, qui ne dispose pas de pléthore de lieux culturels, poursuit le responsable des lieux. Alors, évidemment, on est ouvert à toutes les esthétiques musicales, car on souhaite proposer de tout aux habitants. La seule chose que l’on programme un peu moins, c’est l’electro, justement parce que des festivals du territoire s’en chargent mieux que nous ».

Découverte et émergence

Sur scène, ne vous attendez pas à voir ici des têtes d’affiche : impossible de prendre le risque de se planter sur une date qui aurait coûté très cher. Avec sa jauge à 160 personnes en configuration debout, et 90 en configuration assis, la salle propose essentiellement des découvertes de groupes émergents, ou d’artistes déjà bien rodés mais habitués des petites salles. « On s’est rendu compte très vite que dans notre département, il existe pour les artistes qui veulent se produire un réseau très identifié SMAC-Zénith, et un autre réseau autour des cafés-concerts. Entre les deux, il n’y avait pas grand-chose, ce qui est dommage, car les artistes ont besoin de ce niveau intermédiaire, parfois d’ailleurs, pour passer de l’un à l’autre. Alors, nous nous sommes positionnés sur ce créneau ».

Car, au-delà d’être une salle de diffusion, Le Château du Rozier est également devenu un lieu de ressource essentiel pour nombre de jeunes artistes régionaux. A pied d’œuvre dans ses missions de soutien à l’émergence, le lieu accueille chaque semaine ou presque des artistes en résidence, pour leur permettre d’accéder à une scène de répétition idéale pour se mettre dans les conditions du live (10 groupes accueillis en 33 jours de résidence en 2021).

Et, du mois de juin au mois de septembre, la fameuse scène investit cette fois-ci le parc du Château, pour des concerts en plein air flanqués du même panache, ambiance chill’ pieds nus dans l’herbe en plus. Pour cette version-là, il faudra donc patienter un peu, mais pour la version inside, hors de question de se gêner. Avec parfois 3 concerts par semaine, le petit château a forcément quelque chose sous le coude qui vous ferait plaisir…

Château du Rozier, 1 rue d’Assier à Feurs. Programmation complète ici

 

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Jeudi 3 novembre 2022 Pour mieux connaître le Petit Bulletin, découvrez ce que ses journalistes écoutent : chaque semaine, un membre de l'équipe partage avec vous sa playlist du moment! Aujourd'hui, Anaïs, notre journaliste-testeuse-des-chouettes-endroits-où-manger, nous...
Mardi 26 avril 2022 Toujours là, ces types en costards Paul Smith et pompes en cuir qui brille. Toujours là, ces poignées de mains viriles à qui serrera le plus fort. Toujours là, (...)
Mardi 26 avril 2022 De confinements en couvre-feux, la pandémie aurait presque fait oublier qu’un festival de musiques est avant tout un temps de convivialité partagée, entre amis, dans une foule de mélomanes raisonnablement...
Mardi 26 avril 2022 D’un point d’ancrage à un autre, l’artiste stéphanois porte en lui l’errance joyeuse de ceux qui savent accueillir la vie. Des sens en éveil, une gamberge qui va loin quitte à prendre son temps : portrait d’un poète en quête d’infini.  
Mardi 26 avril 2022 Fatigue passagère et moral dans les chaussettes ? La rédaction du Petit Bulletin est là pour prendre soin de ses lecteurs, avec un traitement imparable : les concerts. Et quoi de mieux que le Paroles & Musiques pour se...
Mercredi 6 avril 2022 Envie de bamboche, d’une ambiance festive, et de gros son ? Check la liste des soirées qui arrivent, et prépare ton agenda (et ta tenue de gala) : ça sent la grosse bringue.
Jeudi 17 mars 2022 L’intégralité de la programmation du festival stéphanois a été dévoilée ce jeudi par les organisateurs de l’événement. Au menu cette année, une affiche teintée de découvertes, comme au bon vieux temps.
Mardi 29 mars 2022 Par Sibylle Brunel. Dix bons copains qui montent un groupe de chant dans un garage, de quoi s’attendre à un résultat insolite. Et c’est le cas, puisque (...)
Mardi 8 mars 2022 Les présélections du tremplin musical ligérien Nos Talents sur Scène ont démarré jeudi dernier au Pax, et se dérouleront tout au long du mois de mars, dans différents lieux de Saint-Etienne et de la Loire. Des soirées pour soutenir de tout jeunes...
Mardi 1 mars 2022 Que se passe-t-il dans les salles obscures, lorsque le public n’y est pas ? Avec ou sans contrepartie, la plupart des structures ont pour habitude de mettre leur scène à disposition des artistes pour des périodes de « résidence ». Ou...
Mardi 1 mars 2022 Il y a d’abord la voix de Silène Gayaud : une véritable invitation au voyage, notamment en Irlande d'où la chanteuse a ramené dans ses valises des textes (...)
Mardi 1 mars 2022 Ticket en poche, direction la queue pour les Montagnes Russes…  c’est le premier album solo de Lujipeka sorti en novembre 2021, que l’on aura (...)
Mardi 1 mars 2022 Ils nous avaient manqué, les 6 d’Asian Dub Fondation sont de retour et fouleront le sol de la salle Du Grand Marais de Riorges, le 15 mars. On se (...)
Vendredi 18 février 2022 Après Damso, Groundation, Emir Kusturica ou Ben Mazué, les organisateurs du Foreztival viennent d’annoncer que l’édition 2022 du festival forézien s’achèvera avec la venue d’IAM.
Vendredi 11 février 2022 Une Victoire dédiée à leur père "là-haut derrière le soleil", des bisous à leur frère, à leur mère, à mémé. Les larmes aux bords des yeux et de l'émotion dans la voix, les deux (...)
Mercredi 9 février 2022 Un appel à candidature pour un concours, des castings, des ateliers… Dans la rubrique Petites Annonces du Petit Bulletin, vous trouverez tous les appels à participation des structures culturelles du département. Comme le Bon Coin, mais en plus...
Mercredi 9 février 2022 Pour sa 30e édition, le festival Paroles et Musiques mettra l’accent sur la découverte musicale, avec, à l’affiche, les peut-être futures pépites de demain… Qui côtoieront bien sûr, les artistes installés sur la scène musicale française depuis déjà...
Mercredi 9 février 2022 Pour sa 30e édition, le festival Paroles et Musiques mettra l’accent sur la découverte musicale, avec, à l’affiche, les peut-être futures pépites de demain… Qui côtoieront bien sûr, les artistes installés sur la scène musicale française depuis déjà...
Mercredi 2 février 2022  Après une première moitié de saison d’une densité inédite, les théâtres attaquent 2022 sans baisser de rythme. Les six mois à venir seront riches comme rarement de découvertes et de grandes figures pour se clore sur la venue d’Ariane...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter